Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel    Page 14 sur 15

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mer 23 Sep 2009, 21:14

Rappel du premier message :

On ouvre parfois toute une série de fils positifs en un seul après-midi, et puis comme en fin d'après-midi on passe de l'écoute des émissions enregistrées de la semaine, à ce que nous offre FC le dimanche entre 19h et 20h, on retombe d'un seul coup et on se dit que le travail critique serait incomplet si on différait fut-ce d'une heure une mission de salut public : dire ce que valent l'émission radio et le travail journalistique de Frédéric Martel.

De mon point de vue Frédéric Martel est de très loin ce que FC nous propose de pire.
Dans ces conditions, un tel fil ne pouvait pas être 100% positif. Il ne le sera pas.
En ses  premiers posts  au moins, il ne pouvait être élogieux. Ils ne  le seront pas.

Parce que tout est possible en ce monde, et parce que celui qui ouvre ce fil sait ne détenir aucune vérité, il est probable (en fait on l'espère) que des auditeurs de FC viendront contredire la critique qui s'ouvre ici contre Frédéric Martel. Ainsi la controverse, comme nous l'attendons et l'appelons de nos voeux, viendra enrichir ce fil et recevra les réponses argumentées qu'elle appellera à son tour, car les forumeurs de RegardsFC sont tous soucieux de dialogue loyal et sincère, n'est-ce pas ?  

./...
* * *

131
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Lun 06 Fév 2012, 19:02

Dimanche dernier, l'ancien directeur de France Culture, Bruno Patino, désormais à la tête de France 5, était l'un des invités de Martel.
Je vous recommande l'écoute de cette émission. Non pour son intérêt intrinsèque ou son contenu passionnant mais parce qu'on y apprend bien des choses sur la façon dont Bruno Patino conçoit le rôle d'un média culturel.
Des éléments fort instructifs pour saisir le type de sauce à laquelle France Culture s'est fait, se fait, se fera accomoder.

http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-soft-power-2012-02-05

132
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mar 07 Fév 2012, 09:46

Voici ce qu'explique Bruno Patino de la finalité de France 5.
Au départ, il s'agissait d'une chaîne de la connaissance, avec une approche pédagogique, soit une position qui aurait été de sa part surplombante, sur le mode du "je vais vous apprendre quelque-chose". Selon Bruno Patino, cette position serait celle de l'école, pas celle de la télé. La télé appartenant à la culture populaire, elle doit se positionner du côté du partage, de l'accueil et demeurer à hauteur du spectateur.

J'ignore si certains parmi vous regardent cette chaîne. Cela m'est arrivé. C'est tellement peu surplombant, qu'on n'y apprend rien. En outre, l'identité de la chaîne si elle n'est pas surplombante, est plombée par la laideur de son identité visuelle.

Bref ... Ce qui me paraît significatif dans les paroles de Patino (et qui me semble devenir la doxa médiatique), c'est la volonté de faire semblant d'être proche du public.
C'est somme toute la même démarche qui est adoptée sur FC.

133
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mar 07 Fév 2012, 12:08

En plein sur le nez, comme on dit en anglais. L'illusion de proximité avec le public est un badge de bonne conduite, selon le schéma simpliste qui semble inconsciemment diriger les nouveaux esprits de la station. Il faut afficher ce genre de badge pour justifier le choix d'un sujet. Il est indécent, par exemple, d'explorer un sujet culturel s'il ne trouve pas de justification sociale, politique, collective, écologique, genrée... C'est exactement ce genre de démarche qui mène au projet de "Villa Médicis" en banlieue :

http://www.franceculture.fr/2012-02-03-une-villa-medicis-en-seine-saint-denis
Ca donne envie...

Comme nous somme sur le sujet de la transmission télévisuelle, du beau, du surplomb ou de l'accueil égalitaire, je ne résiste pas à la tentation : voici un lieu lien vers un documentaire de la BBC (1h), datant de 2009, et intitulé "Why Beauty Matters", par Roger Scruton, à mi-chemin entre Jean Clair et Finkie. Il y a des parallèles évident à faire avec FC. Nous vivons une drôle d'époque :


134
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mar 13 Mar 2012, 09:26

http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-vogue-2-0-syntec-numerique-les-nouveaux-medias-a-radio-france-et-la-chine-afriqu

Pour info, lors de ce numéro, on peut écouter Joël Ronez, directeur des nouveaux médias à Radio France. Intéressant car il y présente les nouvelles stratégies de la radio en matière médiatique, soit l'usage des photos, vidéos, etc. On peut donc y recueillir un éclairage sur la façon dont la radio va évoluer.


Et pour un complément d'information sur l'usage des nouveaux médias à Radio France, un petit tour par le blog de Fanch Langoët :

http://radiofanch.blogspot.com/2012/01/radio-france-sur-un-petit-nuage.html

135
Répondre en citant  
A qui qu'on a affaire ? - le Mar 27 Mar 2012, 09:10

Ce post n'a pas de lien direct avec l'émission franceculturienne de Frédéric Martel, feu "Crasse mythique", rebaptisée "Soft Power".
Soft Power n'est pas Cat Power où l'on pourrait entendre un slogan féministe en filigrane. Martel a accepté de faire partie d'un jury qui, une fois l'an, remet un prix parodique à des personnalités médiatiques, épinglées pour leur prétendu racisme. Cette année, parmi les lauréats, figure Caroline Fourest. Il se trouve que Caroline Fourest a, en outre, été la cible des attaques directes de Frédéric Martel, persuadé et sans doute ravi, de tenir à peu de frais un exemple patent et pathologique du racisme rampant, le plus ignoble, le plus vil. Sans doute enchanté, surtout, de se donner bonne conscience à peu de frais, Martel mène sa bataille, grisé par le sentiment qu'il est le dernier des polémistes, qu'il est le Zola désolant d'une nouvelle affaire Dreyfus.

Il se trouve que Caroline Fourest n'aime pas se faire marcher sur les pieds et que l'attaque de Martel a été suivie d'une riposte bien sentie par blogs interposés. Je vous livre les deux afin que vous puissiez juger par vous-mêmes.

C'est ça, Martel ! Une tempête dans un verre d'eau croupie. Un bonhomme qui, sous couvert de l'appelation non-contrôlée de "soft power", la culture qui plaît à tout le monde (sous-titre), fait l'apologie de la culture de masse, soit du marketing le plus banal. Un bonhomme qui croit avoir des idées, une emprise sur la société, un engagement lorsqu'il ne brasse que du vent et cherche à surfer sur de minuscules épiphénomènes sociétaux, avant d'aller racoler du côté du communautarisme et décerner en guise de trophée des peaux de bananes, lui, le Tarzan qui cherche sa Chita pour engagement durable.


Télérama sur les "Y'a Bon Awards" :
http://www.telerama.fr/medias/palmes-du-racisme-pour-christophe-barbier-caroline-fourest-et-l-ump,79100.php

Martel en remet une couche :
http://blogs.lexpress.fr/sarkozysme-culturel/2012/03/20/caroline-fourest-et-les-ya-bon-awards/

Réponse de Fourest :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-amalgames-de-frederic-martel_1096393.html

136
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Jeu 17 Mai 2012, 20:46

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/354923-mais-qu-est-ce-qui-fait-courir-frederic-martel-premier-opposant-a-carla-bruni.html

Et lui, que va-t-il devenir ? Va-t-il ouvrir un nouveau blog, "J'adôre le hollandisme culturel" ?

137
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Dim 13 Jan 2013, 19:30

C'est maintenant, c'est en direct: tentative de record de lieux communs cultureux par Frédéric Martel et ses invités:
Marseille ville métissée, brassage de cultures, co-construction de projet, impertinence et diversité, rendre visible la cyberculture, paysage numérique éclaté, écosystème souterrain à décrypter, une économie éclair qui dialogue avec d'autres économies, le "in" et le "off" du numérique... ça circule, ça circule, comme dirait l'autre, et moi je ne tape pas assez vite.

138
Répondre en citant  
Il y a plusieurs Frédéric Martel - le Lun 04 Fév 2013, 13:21

[nolettrine]Il y a plusieurs Frédéric Martel.

Pendant longtemps, nous n'avons connu de lui qu'une petite frappe du micro. Une nouvelle version radio du Marc-Olivier Fogiel des années Canal : le journaliste langue-de-pute qui abuse de sa position pour provoquer et humilier en face-à-face les faibles, ou bien pour chercher les crosses aux forts et dégager en touche chaque fois que leur réponse lui met le nez dans sa merde. C'est ce Tullius Detritus qui avait inspiré l'ouverture de ce fil, cette catastrophe radiophonique surfant sur tous les opportunismes qui fleurissent dans la chaine culturelle où il s'est incrusté comme un imposteur. On me dira qu'il n'est pas le seul. Certes.

Mais il y a aussi le Frédéric Martel militant de la gôche bon teint, et là nous n'avons plus une douce folle pouffant d'aise au moment de balancer ses vannes pourries. Non c'est le bon petit soldat qui suit la ligne du parti avec le pli de la chemise im-pec-cable et le petit doigt sur la couture du patalon. La moindre réserve émise par X ou Y en contrepoint de la Ligne sera considérée par ce cauteleux apparatchik comme une impardonnable trahison. De là pour torpiller le camarade déviant, on va voir se mettre en marche -mais cette fois dans le commentaire public- la mécanique langue-de-pute évoquée au paragraphe ci-dessus. Ainsi toujours plus près du chef, hein Frédo ?

Et il y a encore le Frédéric Martel touché par la vocation de théoriser la culture de masse, dont le pauvrinet est loin d'être le nouvel Edgar Morin. C'est plutôt le Marie-Chantal des Factories-Factoriettes toujours aux aguets de la dernière livraison du catalogue ACME et toujours disposé à vanner après le plantage de l'une ou l'autre marque quand c'est pas de l'un ou l'autre gadget numérique dont il avait annoncé la sortie 6 mois plutôt à grands coups de trompe. Remarquez, rien que comme ça il est encore 10 fois plus informant que Xavier Delaporte, mais est-ce là une référence ?

Et puis parce qu'avant tous ceux là il y avait aussi le Martel militant des causes gay, avant que ses quelques paliers franchis vers la notoriété ou le pouvoir médiatique ne lui tournent la tête (ne parlons que de la tête), il a eu certainement un Frédéric Martel sensé, plus soucieux de chercher le juste et de dire le vrai. Il y a donc quelque chose comme un intellectuel sous les trois couches de calbut ci-dessus décrites, qu'il porte enfilées les unes sur les autres. Ce Frédéric Martel là, il est peut-être bien recouvert mais il n'est pas mort. C'est lui qu'on a entendu aux Matins il y a quelques jours. Alors ceux qui veulent un peu tempérer leur haine pourtant bien légitime contre cette plaie radiophonique peuvent écouter cette livraison des Matins de vendredi dernier où venu sans ses gadgets, il m'est apparu, ma foi, fort sympathique.

139
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Lun 04 Fév 2013, 17:53

@Nessie a écrit:Il y a plusieurs Frédéric Martel.
"Toute philosophie dissimule aussi une philosophie, toute opinion est aussi une cachette, toute parole aussi un masque."
Nietzsche, Par dela le Bien et le Mal.

Je regrette presque toujours les critiques que j'exprime envers tel ou tel producteur de France Culture ou autre commentateur de ce forum car il m'est impossible de connaitre leurs véritables intentions, et surtout leurs "vraies natures." La radio ou même un forum, sans parler de la télévision, sont des lieux où le paraitre importe beaucoup plus que la réalité des êtres.

Cette difficulté (impossibilité ?) à la connaissances des gens a été magnifiquement illustrée dans une chanson de Léo Ferré (Richard):

"Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d´une machine à sous, avec des problèmes d´hommes Simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors, on boit un verre, en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l´on se dit qu´il est bien tard..."

http://www.youtube.com/watch?v=TuwoGllG6dI



140
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Ven 22 Mar 2013, 13:40

Voici peut-être une très bonne nouvelle : il n'y a peut-être pas plusieurs Frédéric Martel, mais un seul qui a décidé de ne plus être ce qu'il était, c'est à dire la honte de la station. Il faut dire que côté ridicule et déverseur d'aversion, il est talonné de près, non par les brèles (le Xav'e, le duo des nymphettes) mais par ceux de sa catégorie : les impétrants-cadors je pense à l'un notamment qui produit une émission unique en son genre. Talonné de près, serré de près, ou simplement lassé de jouer les roquets ? Enfin le nouveau Frédéric Martel est arrivé.

Alors je crois qu'il est plutôt bien. Je ne suis pas encore un habitué de son émission du dimanche, que j'écoute uniquement si le sujet me concerne de près ou de loin, mais dans les derniers numéros que j'ai écoutés, je n'ai pas retrouvé l'ambiance délétère qu'y sécrétait la goguenardise méchante et la moquerie stérile du maitre des lieux. Le mauvais esprit laisse place à une ironie douce, souvent complice, et pour tout dire charmeuse. Ainsi changent les choses.

Dimanche dernier, une émission intéressante et qui nous concerne : l'évolution des réseaux sociaux, d'ailleurs le polytechnicien invité préfère dire 'médias sociaux'. Au sens strict du terme c'est plutôt FaceBook et Copains d'avant. Mais on apprend aussi qu'une nouvelle génération est en voie d'apparition, avec notamment un qui est en cours de test (en Californie) et véhiculera des sons. De la part des 3 invités j'entends une grande intelligence du sujet, est-ce pour cela que Martel ne fait pas le cador ? Non je ne crois pas, car les derniers Soft Power qui m'avaient retenu par leur sujet, m'avaient laissé la même impression. En fin de compte, ce numéro me rappelle les meilleurs moments de Place de la Toile, entendez ceux des premières années quand Baumgartner était le producteur.

A part ça aussi compétents soient-ils tous, ils font erreur au moins sur un point d'histoire : les premiers réseaux/médias sociaux ne datent ni de 2002 avec le web2.0, ni de 1999 ni de 1997 ni même des premiers pas de la démocratisation de l'Internet en 1994. Pas besoin même de remonter à son invention : les premiers réseaux sociaux que nous avons connus en France ont existé depuis 1984 grâce aux serveurs télématiques du T2. Tous les éléments y étaient déjà présents : prise de contact en ligne, choix ouvert entre anonymat et transparence, organisation d'une vie de groupe fluide sur toute une gamme de sociabilité entre le public et le quasi-privé (des salons aux boites-courrier en passant par les forums internes thématiques ou généralistes). Nous avons vécu tout cela, depuis il y a un peu moins de 30 ans jusqu'aux prémisses du web2.0, et les médias sociaux n'en sont qu'une version considérablement améliorée ; mais pas encore au bout de son propre progrès, comme le montrent les 3 invités.

141
Répondre en citant  
Soft Power - le Sam 01 Juin 2013, 14:00

Cette émission s'est sérieusement améliorée depuis l'époque où on l'appelait "Crasse mythique". Le changement de titre n'y est pour rien, mais jle changement d'attitude du producteur y est pour beaucoup. Chaque fois qu'il traite d'un sujet lié au numérique, Martel n'a pas de mal à faire mieux que Xavier Delaporte . Ca arrive assez souvent, notamment dans les sujets courts de début d'émission, plutôt intéressants à mon goût.

Parmi d'autres, je signale 2 sujets récents qui m'ont intéressé :

- La parution du livre "New Digital age"
http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-soft-power-2013-05-05-1 (commence à environ 37'4)

- Le lancement du quotidien de Nicolas Beytout, L'Opinion.
http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-nicolas-beytout-et-la-presse-de-droite-2013-05-12 (à partir de 24'30 environ)

Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel     Page 14 sur 15

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum