Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel    Page 6 sur 15

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mer 23 Sep 2009, 21:14

Rappel du premier message :

On ouvre parfois toute une série de fils positifs en un seul après-midi, et puis comme en fin d'après-midi on passe de l'écoute des émissions enregistrées de la semaine, à ce que nous offre FC le dimanche entre 19h et 20h, on retombe d'un seul coup et on se dit que le travail critique serait incomplet si on différait fut-ce d'une heure une mission de salut public : dire ce que valent l'émission radio et le travail journalistique de Frédéric Martel.

De mon point de vue Frédéric Martel est de très loin ce que FC nous propose de pire.
Dans ces conditions, un tel fil ne pouvait pas être 100% positif. Il ne le sera pas.
En ses  premiers posts  au moins, il ne pouvait être élogieux. Ils ne  le seront pas.

Parce que tout est possible en ce monde, et parce que celui qui ouvre ce fil sait ne détenir aucune vérité, il est probable (en fait on l'espère) que des auditeurs de FC viendront contredire la critique qui s'ouvre ici contre Frédéric Martel. Ainsi la controverse, comme nous l'attendons et l'appelons de nos voeux, viendra enrichir ce fil et recevra les réponses argumentées qu'elle appellera à son tour, car les forumeurs de RegardsFC sont tous soucieux de dialogue loyal et sincère, n'est-ce pas ?  

./...
* * *

51
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Jeu 27 Mai 2010, 05:19

Portrait bienveillant de Martel cette semaine dans Télérama. Mais leur article m'a beaucoup moins agacé que les trémolos d'enthousiasme qu'ils avaient eu l'été dernier pour l'émission "sur le banc".

52
Répondre en citant  
Martel enfonce le clou - le Sam 10 Juil 2010, 22:36

Après un article pareil dans Le Point, Frédéric Martel a-t-il sa place sur FC ? Ou est-il maso ?
Se rappeler qu'en 4ème de couverture de son livre Mainstream, Martel n'avait pas osé avouer qu'il travaillait à la radio "élitiste" FC, mais seulement à Radio France.

Pourtant il utilise allègrement la tribune de Masse Critique pour répandre sa bonne parole (voir sa chronique du 4 juillet sur Télérama qui reprend un autre de ses articles dans la même veine que celui du Point.

53
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Sam 10 Juil 2010, 22:42

Correction concernant le dernier lien du post précédent :
il s'agit de http://www.nonfiction.fr/article-3601-telerama_fete_ses_60_ans__bon_anniversaire_grand_mere.htm

54
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Sam 10 Juil 2010, 23:52

Pourtant Télérama avait fait un article très élogieux sur l'émission la plus ahurissante de FC ("sur le banc"). Visiblement ce n'est pas encore assez, ils ne sont pas assez égosillés d'enthousiasme sur le mainstream et son prophète Martel.

55
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Dim 11 Juil 2010, 14:31

Ouais Téléra…martel, son billet facile contre Télérama, sa loghorrhée verbale pour se faire plaisir. Ses approximations, ses jeux de cour de récré avec son Tweet, sa perfidie récurrente, son auto-satisfaction, ses ricanements de potache pré-pubère. De plus en plus niais, de plus en plus insipide, même sur Inter il se ferait jeter. Ô rage, ô désespoir…

56
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mer 14 Juil 2010, 20:02

Voilà le texte que je viens d'envoyer aux médiateurs (dont un certain David Kessler !!!!) du site nonfiction.fr dont le rédacteur en chef est F. Martel soi-même (re-sic) :
"Bonjour, totalement abasourdi par l'article de F. Martel sur Télérama. (Précisions : je ne suis pas un lecteur fidèle de cet hebdo). Comment un "journaliste" (je m'interroge sur sa déontologie personnelle), un "sociologue" peut-il déverser autant de fiel sur un journal qui ne manque certainement pas de défaut mais qui doit bien avoir quelques qualités ? A part enfiler les formules et les quolibets faciles (dans la même veine que ses ritournelles avec ses invités sur F. Culture) l'article est mal écrit, approximatif, revanchard, vengeur et auto-satisfait de lui-même. Quels comptes règle t-il ? On pourrait retourner tous ses "compliments" à F. Martel lui qui ne jure que par la culture Mainstream ne supporte pas que d'autres soient sur une "autre ligne". J'espère Messieurs que vous me ferez part d'un avis motivé pour expliquer la "ligne" de F. Martel. Il faudrait peut-être rappeler à M. Martel que J.M. Borzeix après avoir dirigé F. Culture pendant 13 ans a eu des responsabilités éditoriales à Télérama. On imagine aisément que pendant ces "années Borzeix" M. Martel n'écoutait pas F. CUlture trop occupé à ricaner dans la cour de sa "grande école". Sincèrement. Fañch Langoët.

57
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Jeu 15 Juil 2010, 13:28

Vous n'êtes vraiment pas sympa avec ce pauvre homme "auto-satisfait de lui-même" (joli pléonasme !). Mais je vous soutiens !

58
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Jeu 15 Juil 2010, 13:37

Effectivement Gustave vous avez la carrure pour me soutenir !! Merci. Je pense préparer qqchose que je soumettrai aux oreilles avisées de ce forum mais j'attends la réponse du médiateur. Vous auriez fière allure en figure de proue sur le drakkar de Yann (Sancatorze). Si François veut bien s'y coller ! Merci. Agathe êtes-vous en vacances ou n'avez-vous vraiment pas envie de lire nonfiction de nonMartel ?

59
Répondre en citant  
Le label Martel : l'intellectuel est un con comme tout le monde. - le Mar 12 Oct 2010, 11:08

Martel et intellectuel, ça rime. C'est une rime pauvre.

FC et Marianne ont commandité un sondage au CSA. En ressort que BHL est le plus connu des intellectuels français et E. Badinter, la plus influente.

Dimanche 10 dans "Masse critique" de Martel, on commente ce sondage avec le patron de "Marianne". J'ignore quelle est la ligne directrice de ce magazine. J'aurais pensé à du populisme de gauche mais selon une remarque de Martel (proximité du patron avec Sarkozy), il se pourrait que ce soit du populisme de droite.

Ce n'est pas le top ten du sondage qui intéresse ici, c'est le sondage (l'idée de sondage) en lui-même.
Ce n'est même pas de la provocation d'écrire que l'intellectuel français est un vecteur de servilité. Plus exactement, il s'agit de dire que demander un tel sondage participe de la mise en oeuvre de la servilité.

Il me semble que l'idée de sondage appliquée aux intellectuels selon ces deux critères de notoriété et d'influence est en elle-même fallacieuse.

J'ignore ce qu'est un intellectuel. En France, le terme est apparu avec l'affaire Dreyfus. Le terme s'appplique désormais à un individu qui a écrit des livres et cherche à avoir une visibilité médaitique en faisant part de ses prises de position sur l'actualité.
Ce label d'intellectuel est donc décerné par les journalistes.

Le phénomène n'est pas une nouveauté. Lévi-Strauss, déjà, s'étonnait que les journalistes viennent lui demander son avis sur la guerre d'Algérie. Il préférait se garder de tout jugement parce qu'il considérait n'avoir rien à en dire. En revanche, on se souvient qu'Yves Montand faisait volontiers l'intellectuel et donnait son avis à tout venant.
Donc Yves Montand, au contraire de Lévi-Strauss, était un intellectuel.

Le sondage distingue notoriété et influence. Ces deux critères renseignent sur la finalité sociale de la manipulation.
Le but d'un intellectuel est-il d'être connu ? Et si tel est la cas, à quoi servirait cette notoriété ? Quant à l'influence d'E. Badinter, elle résiderait dans le fait que ses réflexions influenceraient des gens dans des choix opérés au cours de leur existence. Avant, on avait le curé dans ce rôle.

Au passage, on note que Mme Badinter est "philosophe". Il y a beaucoup de philosophes et d'intellectuels en France. Luc Ferry aussi est philosophe et de deux ! De fait, Luc Ferry n'est pas philosophe. Il a fait des études de philosophie et puis voilà. Luc Ferry n'est même pas enseignant en philosophie.

On constate que cette construction de la figure de l'intellectuel joue de la proximité et de la distance. L'intellectuel est une bonniche politique qui s'incarne dans certains personnages médiatiques.

Martel, lors de l'émission, a remarqué, tout content que "les gauchos", Rancière et Badiou arrivaient en fin de peloton. Martel a des joies simples.
Allons voir plus avant. D'une part, peut-on envisager un intellectuel de droite ? La figure de l'intellectuel peut-elle se conjuguer à droite ? De fait, non, il n' y a pas d'intellectuel de droite parce que la droite s'en fout. D'autre part, si on prend une figure comme celle d'Ernst Jünger, peut-on le qualifier d'intellectuel ? Non.

Invention des médias, l'intellectuel est employé pour déployer la doxa, cette grosse araignée.

On peut aussi savourer cette question : "les intellectuels et les Français" comme si le sondage, en creux, visait à vérifier quelles sont les passerelles possibles entre le monde éthéré des intellectuels et la masse, prise dans une globalité indistincte.

Monde éthéré des idées qui vont vers le peuple pour l'éclairer sous forme de vademecum, conseils et autre guide spirituelo-politique. Donc sous une forme dégradée, prostituée, marchande.

On se fout d'autant plus d'un tel sondage que demain, tout ça, c'est au placard. On doit miser à France Culture sur l'absence de culture des gens. Pourtant, on peut se rappeler qu'au début du XXe siècle, "on" considérait que Pierre Loti et Paul Bourget étaient des gens importants et influents.
Tout passe, tout lasse, tout casse ...

Conclusion : FC, la radio culturelle, fait dans la mode sans style. Dans la prescription qui sent sa prison et son hôpital. Mais le pire, le plus honteux, c'est que personne (me semble-t-il ) au sein de cette radio n'a balayé ce sondage, pour le remettre à sa place, quelque part en appendice au dictionnaire des idées reçues.

60
Répondre en citant  
Re: Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel - le Mar 12 Oct 2010, 14:11

@Lola a écrit: Mais le pire, le plus honteux, c'est que personne (me semble-t-il ) au sein de cette radio n'a balayé ce sondage, pour le remettre à sa place, quelque part en appendice au dictionnaire des idées reçues.
Je suis sûr que du temps de culture-matin Lebrun, non sans ironie peut-être, aurait repris !! Dans quelques jours Clarini, claironnera !!

61
Répondre en citant  
Frédéric Twitter « Martel INA rien compris !!! » - le Mar 12 Oct 2010, 18:41

Voilà qu’une feuille de chou corporatiste «La correspondance de la presse» (12 oct 2010) nous apprend que :
«… Comme prévu (cf. "CP" des 4 et 7 octobre2010), l'Institut national de l'audiovisuel (INA) a lancé hier le site Inaglobal.fr sur les industriescréatives et les médias. Placé sous la direction de M. Frédéric MARTEL, écrivain et journaliste,producteur et animateur de l'émission "Masse critique" sur France Culture, directeur de la rédaction du site nonfiction.fr et chercheur associé à l'INA, le site se veut une revue des médias (télévision, radio, presse, communication politique ... ) et des industries créatives (cinéma, livre,musique, jeu vidéo ... ), des industries de contenus, d'internet, dans le monde entier. Il comprendra un réseau de 400 collaborateurs dans une trentaine de pays. Selon le président-directeur général de l'INA Mathieu GALLET, Inaglobal.fr doit devenir "le lieu de référence dans la recherche des
industries culturelles".
Et voilà les amitiés ça aide (J’ai l’impression qu’il a reçu il n'y a pas longtemps Emmanuel Hoog ex-dir de l’INA, et dir de l’AFP, mais peut-être me trompais-je) !! Voilà Martel au chaud pour l’hiver ! Dans moins de 5 ans il sera dir. de l’Ina ou de F.C.. À l’image d’«inaglobal.fr, lieu de référence» martel twitter, soi-même, va devenir l’homme de référence ! Que dis-je le mainstream-inatwitter-référence ! Twitt ! Twitt ! Twitt !!
Comme Elisabeth Levy autrefois Frédéric Twitter ne devrait pas omettre de rappeler à ses auditeurs quand il recevra des responsables de l'Ina qu'il en est un des salariés !!! Soyons vigilants !!!

Soft Power (ex-Masse Critique) - Frédéric Martel     Page 6 sur 15

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum