Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Accueil / France Culture

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)    Page 17 sur 17

Bas de page ↓   

161
Répondre en citant  
Inutile de taper sur le thermomètre ! - le Jeu 18 Oct 2018, 11:48

Philaunet(http://www.regardfc.com/t735p150-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#31483) a écrit:(...) Ci-dessous, les "Dix plus consultés du jour" pour les chercheurs du futur qui feront une étude sur le France Culture des années 2010. N'y cherchez pas une émission sur l'entomologie (à suivre dans un autre fil) sur la minéralogie ou sur ce thème déclaré inintéressant par la station : le langage et les langues.(...)
Ce palmarès ne reflète que les centres d'intérêt des internautes... peut-être celui des auditeurs, mais n'informe pas sur les choix de FC. On peut regretter que les internautes ne consultent pas les programmes de cours du Collège de France, que retransmet pourtant FC. Et se demander alors dans quelles profondeurs de ce palmarès se trouveraient des émissions sur la minéralogie.

Si on considère que le palmarès des internautes reflète celui des auditeurs, il faut alors constater que la place éminente donnée par ces internautes / auditeurs à la question "Les larmes font-elles la loi ?" confirme que ce type de problématique correspond bien à une attente culturelle de son public, à laquelle FC répond, culturellement (par exemple par la série d'émissions culturelles LSD sur la pauvreté).

Encore une fois, on ne peut que déplorer l'évolution historique (lente mais inexorable) de la culture en France depuis les années 70-80 (en gros), nous en connaissons l'origine. Mais les programmes culturels de FC ne font que la refléter, et taper sur FC ne fera malheureusement pas remonter le niveau.

Voir le profil de l'utilisateur

162
Répondre en citant  
France Culture n'a pas vocation à être ''un thermomètre'' - le Jeu 18 Oct 2018, 16:05

À propos de ci-dessus : c'est croire que "Les plus consultés"  sont les plus écoutés, ce qui n'est pas nécessairement le cas. C'est aussi croire que France Culture reporte honnêtement des chiffres, on a le droit d'être sceptique.

En créant cette colonne, France Culture essaie d'attirer du clic avec des mots-chocs. Ensuite Sandrine Treiner viendra expliquer l'intérêt pour les émissions en question, alors que ces clics ne sont que de brefs moments de curiosité. Et défendre ensuite ce genre de programme par des statistiques qui ne prouvent rien du tout.

Certaines émissions ne sont jamais sélectionnées pour le portail. Elles ne seront donc pas "consultées". Ainsi va la manipulation pour faire croire à telle ou telle tendance et justifier la poursuite d'objectifs largement présentés dans ce fil.

Concernant le titre : le "cahier des missions et des charges de Radio France" (formule de Sandrine Treiner) n'a jamais spécifié que France Culture devait être le "thermomètre" d'une catégorie d'auditeurs. Cette radio culturelle a produit de nombreuses émissions hors actualité politique et sociale à une époque où l'actualité était tout aussi présente dans les médias. Mais voilà : France Culture savait et assumait qu'elle était une radio avec une mission culturelle large (comptant des émissions sur la minéralogie, par exemple) du type université populaire. Les directrices successives l'ont progressivement transformée en média généraliste, axé sur la politique et les luttes sociales et féministes. La mission de France Culture n'est pas d'être la caisse de résonance de l'actualité, mais de proposer des contenus de savoir et de création instructifs et inspirants.

Voir le profil de l'utilisateur

163
Répondre en citant  
C'est ça la vie - le Jeu 18 Oct 2018, 20:50

Philaunet(http://www.regardfc.com/t735p160-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#31486) a écrit:(...) Concernant le titre : le "cahier des missions et des charges de Radio France" (formule de Sandrine Treiner) n'a jamais spécifié que France Culture devait être le "thermomètre" d'une catégorie d'auditeurs. Cette radio culturelle a produit de nombreuses émissions hors actualité politique et sociale à une époque où l'actualité était tout aussi présente dans les médias. (...)
La culture, cela doit être rentable, c'est la loi de la Finance en France qui a pris le pouvoir progressivement depuis les années giscard.

La minéralogie, est-ce un thème rentable ? éventuellement, s'il s'agit de promouvoir et développer l'exploitation des terres rares, matériaux des  i-phones et de l'internet généralisant le non-sens productif. Exploitation mondialisée, culture écrasée par la Finance Mondiale. Pour produire les séries télévisées et les jeans, il ne faut que des agents de production, payés juste pour survivre mais surtout pas pour s'ouvrir à la culture inutile de la linguistique ou de l'entomologie. Juste regarder le foot et les séries en buvant du Coca.

Dans ce contexte de laminage culturel, France Culture, qui coûte un pognon de dingue, fait entendre ce qu'il est urgent de dire et de connaître : l'écrasement de la diversité culturelle mondiale et la souffrance des populations, au mieux réduites à l'état de producteur, se cherchant seulement des motifs pour survivre, et trop souvent occupées à tenter de traverser la rue pour se payer un costard.

Et puis il y a les autres, les abonnés au Figaro avec ses pages saumon, à Valeurs Actuelles et l'Opinion : ils s'impatientent, quand est-ce qu'on parle de la culture, la vraie, la nôtre, celle d'avant ?

Voir le profil de l'utilisateur

164
Répondre en citant  
La station obsédée - le Ven 26 Oct 2018, 16:02

Si Guillaume Erner le confirme, qu'ajouter de plus ? "Houellebecq convoque sur quelques pages à peu près tout ce qui nous obsède : la sexualité, l’islam, la condition animale, la technique, la médiocrité du pape actuel, dit-il."

Ce "nous" renvoie évidemment à France Culture pour le sujet cité en premier, comme on le voit depuis des mois*. Pourquoi les Parisiens de la Maison de la Radio pensent-ils que leurs obsessions et addictions, leurs indignations et admirations doivent constituer le contenu de la radio culturelle nationale ?  Décentralisons la production de la station culturelle en autant de lieux qu'il y a de régions, cela donnera de l'air et nous changera de la vision étriquée du monde de ce très petit monde.

L'Humeur du matin 26 10 2018.

* Et chaque jour de cette semaine, par exemple Sexualité et société (2e volet) (3/5) "La sexualité interroge, passionne notre société. Elle concerne chacun d’entre nous, à tout âge de la vie et sous tous les climats. La dominer ou en être victime : voici la question." Que d'affirmations péremptoires ! Et pour finir, une question binaire, bien vs. mal, forcément...

Voir le profil de l'utilisateur

165
Répondre en citant  
''On est toujours victime de son époque'' (et de France Culture...) - le Dim 04 Nov 2018, 18:04

Se déclarer "victime" : une grande passion qu'aime à relayer France Culture dans toutes ses émissions.

Les Masterclasses 03/11/2018 Cédric Klapisch : "J'essaie de photographier une époque. On est toujours victime de son époque". Ben tiens !



Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


166
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) -

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)     Page 17 sur 17

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum