Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les « grands sujets » de France Culture    Page 6 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les « grands sujets » de France Culture - le Mar 29 Sep 2015, 00:16

Rappel du premier message :

Inépuisable est la liste des titres de sujets qui laissent le lecteur, puis l'auditeur, incrédule et médusé.

Pour commencer la liste, le titre pour le moins original « Y'a-t-il encore des acquis sociaux à conquérir ? » du Grain à moudre du 23 septembre dernier.

Quant à la faute élémentaire de français ici, faut-il s'en étonner quand quasiment tous les descriptifs d'émissions sont émaillés d'une ou plusieurs fautes graves ?  Le répertoire du bêtisier orthographique et grammatical se trouve dans le fil Errare France Culture est du Forum depuis 2011.
* * *

51
Répondre en citant  
« Un sexisme constant » - le Mer 11 Mai 2016, 22:37

Dans le très mauvais article sur le festival de Cannes intitulé Cinq raisons qui font de Cannes un festival politique, en dehors des âneries et des fautes de langue* on relève les tournures d'esprit habituelles de la station. C'est une certaine Camille Renard qui les illustre une nouvelle fois : "Un sexisme constant - La proportion de femmes réalisatrices représentées en sélection officielle à la fois révèle le sexisme latent de nos sociétés et, puisque Cannes a la portée d'un événement médiatique mondial, contribue à renforcer ce machisme". Quelle profonde réflexion !

Maintenant, on s'accroche pour la suite, comprenne qui pourra (ou sauve qui peut !) : "Si dans un grand nombre de pays du monde, l'inégalité entre femmes et hommes ne permet pas à celles-ci d'accéder au milieu du cinéma, en France et en Europe, cette part est bien disproportionnée par rapport au nombre de femmes réalisatrices."

Outre le sexisme, madame Renard s'insurge contre le mépris dans lequel Cannes tient l'Afrique (elle a reçu un tweet d'OPDA ?) : "Une sélection qui sur-représente la France et les Etats-Unis  A eux deux, France et Etats-Unis présentent près de la moitié des films sélectionnés à Cannes (...). La sélection fait ainsi l'impasse sur la Chine, 3e pays producteur de films après l'Inde et les Etats-Unis, ou méprise des continents entiers, comme l'Afrique".

On aura compris qu'il faut s'empresser d'établir des quotas (de femmes, de pays, etc) ou de procéder à des mesures de "discrimination positive".  Où la station recrute-t-elle ses rédactrices (car de rédacteurs il y a peu) ?

* Les Anglais retirent un de leur film
Les fluctuations de la situation internationale influe
(...) recueil de plus de quatre cent souvenirs

52
Répondre en citant  
''une variable transversale qui permet l’élargissement des frontières de la discipline'' - le Jeu 12 Mai 2016, 10:56

Sur France Culture Plus : Les relations internationales ont-elles un genre ?
Le travail, la militarisation ou les migrations sont autant de phénomènes internationaux où la perspective du genre a été prise en compte. Introduire cette notion dans la recherche en relations Internationales paraît donc essentielle, car il s’agit d’une variable transversale qui permet l’élargissement des frontières de la discipline. C’est aussi un moyen de réintégrer la place et le point de vue des femmes dans des processus qui les concernent et dont elles sont pourtant souvent exclues.

53
Répondre en citant  
« le sens de la liberté » - le Jeu 19 Mai 2016, 14:11

L'historienne Michèle Riot-Sarcey a eu le droit à plusieurs tribunes sur France Culture, comme le rappelle l'article sur le site de l'antenne, Les libertés perdues du XIXe siècle : "Comment retrouver le sens de la liberté ? Ce printemps 2016, l'auteure est venue à plusieurs reprises dans les émissions de France Culture pour préciser son projet et livrer quelques-unes de ses analyses, par exemple l'idée que, liberté contre libéralisme, le XIXème siècle a finalement préféré protéger les individus plutôt que les émanciper."

De Michèle Riot-Sarcey il avait été question en avril dernier sur ce forum dans Laronnes en foire 169 + 170. On apprend qu'elle "vient d'obtenir le Prix Pétrarque de l’Essai France Culture – Le Monde pour son livre "Le procès de la liberté" (La Découverte). A ce titre, elle prononcera la leçon inaugurale des prochaines Rencontres de Pétrarque le 11 juillet prochain.".

Le prix Pétrarque, c'est un peu comme le "bon Baudelaire"...

54
Répondre en citant  
Re: Les « grands sujets » de France Culture - le Jeu 19 Mai 2016, 22:06

Et encore, vous échappez à la communication de France Culture sur Facebook... Voici comment on y annonce l'émission du Grain à Moudre consacrée à l'annulation du concert de Black M lors des commémoration de la bataille de Verdun :

"Black M n’ira pas chanter à Verdun : sa présence a été jugée déplacée, du fait de ses anciennes chansons. Le rappeur est pourtant une des personnalités préférées des jeunes Français. Conflit classique entre générations ? Ostracisme social ? WTF ?"

France Culture, version 2016.
Qui pour auditer et réformer le bazar? C'est urgent please.

55
Répondre en citant  
La révolte, l'esprit d'insoumission (à toutes les heures du jour à France Culture) - le Ven 20 Mai 2016, 09:48

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t735p50-les-grands-sujets-de-france-culture#25831) a écrit: (...) France Culture, version 2016.
Qui pour auditer et réformer le bazar? C'est urgent please.
Très urgent :
"Entre 1940 et 1960 un groupe d'amis, et intellectuels se réunit"
"On y trouve entre autre" [autres]

Le choix des documentaires rediffusés : ne pas y chercher de rapport avec un quelconque objectif partisan de France Culture (antenne aussi appelée par Nessie "agence idéologique") : Création on air du 19 mai 2016, Le bureau de Dionys Mascolo : une vie placée sous le signe de la révolte
[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11983-19.05.2016-ITEMA_20988911-0.mp3" debut="00:00" fin="04:00"]

56
Répondre en citant  
La domination (et « comment s'en affranchir ») - le Mar 24 Mai 2016, 23:07

La domination, avec une question 100% france culturienne : "Comment s’affranchir des mécanismes de domination ? Notre invité, le philosophe Didier Eribon, s’attache à comprendre comment une véritable pensée critique peut s’élaborer – une pensée qui réside, selon lui, dans la reconnaissance et l’étude des déterminismes historiques et sociaux."  la Grande table 2e partie le 24 mai 2016

"Pour l'interroger aux côtés de Caroline Broué, le producteur de l'émission "La suite dans les idées" sur France Culture Sylvain Bourmeau est également avec nous en studio." Bourmeau-Éribon, homogénéité de pensée garantie. Et Bourmeau-Broué, frère et sœur en exposition de points de vue personnels à rallonge appelés "questions".

Heureusement, France Musique n'est pas loin.

57
Répondre en citant  
Re: Les « grands sujets » de France Culture - le Mar 24 Mai 2016, 23:24

Le nom de l'émission de Bourmeau, "la Suite dans les Idées", a toujours paru très parodique. "La continuité dans la bêtise", ou "La répétition des slogans" auraient été plus honnêtes. On peut considérer que FC est une des plus grandes vitrines de la sociologie française, et on peut regretter le fait que l'on n'entende nulle part de membres de cette éminente profession s'insurger de l'image politicarde et caricaturale qui est véhiculée par la station. A cause de cette gangrène politicarde et marxisante-chic qui attaque les émissions de la grille, il est peu vraisemblable que nous profitions un jour d'émissions de sociologie dite ouverte, comme on peut en entendre sur Radio4 (Something Understood : léger certes, mais aux ambitions thématiques plus étendues).

58
Répondre en citant  
De la désobéissance au ''très sexuel'' - le Sam 18 Juin 2016, 11:37

Usure, usure... Après (ou en même temps que) "ouvrons toutes les frontières", "ni masculin, ni féminin", "l'islam religion de paix et de fraternité", "les élites, pouah, sus au latin", "Insurrection, youpi", etc, les équipes de France Culture labourent un nouveau "sujet" : le "très sexuel", photos à l'appui.

"On ne saurait que trop (...) recommander la lecture de Roald Dahl, dont le centenaire est l'occasion de redécouvrir ses textes pour adultes, mordants et très sexuels... " Redécouvrir Roald Dahl

Une rediffusion de Etudiantes et escort girls

Déjà traité dans ce forum Tchat Sexe, sous la direction d'Irène Omélianenko

Une émission dont le descriptif vaut son pesant de cacahuètes : Les nouveaux territoires de l'érotisme

Du même Sylvain Kahn : L’Euro érotique

Gardette nous fait son petit jeu de mots : Avec le porno le sexe est-il à bonne école ?

Richeux, pas en reste, évidemment, une émission parmi d'autres : Le désir 3/5 Avec des rédacteurs du Tag Parfait et l’auteure du blog Poulet Rotique.

À Sur les Docks avec le soutien amical et intéressé (3 T) de Télérama L’âge d’or du cinéma pornographique

La liste n'est pas close. Pourquoi s'interdire un sujet ? Non, mais sa répétition et son traitement (sonore, graphique) posent question sur l'esprit des  concepteurs d'émission et sur la coordination des programmes à France Culture.

59
Répondre en citant  
« La musique identitaire » (Tewfik Hakem) - le Ven 24 Juin 2016, 14:12

Au fil de la découverte des 5 épisodes de la Brève histoire de la musique savante occidentale par Denis Morrier, voici le 3e épisode* dans lequel Tewfik Hakem lance le brillant musicologue sur " La musique identitaire" au XVIIIe siècle. Pitié...

Il y a pire : la transition entre la séquence érudite et la suite. La première se terminait sur un concerto de Corelli. Et après ? Voyez-vous même (musique et paroles, ça vaut la coup d'oreille) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11971-22.06.2016-ITEMA_21016293-0.mp3" debut="17:05" fin="19:04"]

Enfin, Tewfik Hakem se retrouve dans son élément, sa langue, sa culture, ses goûts !


*Toujours écrit pas le musicologue : "Il est aujourd’hui d’usage de parler en musique de « périodes » baroques et classiques. Cet usage très récent doit être reconsidéré : si, par exemple, Lully est baroque, il est donc le contemporain des auteurs « classiques » du grand siècle français. Ce questionnement nous invite à revenir sur le sens et l’usage de ces deux mots, à la lumière de ce que nous révèlent surtout les musiques des XVIIe et XVIIIe siècle : la fixation de genres et de formes qui ont perduré jusqu’à nous, et l’apparition de « goûts nationaux » et d’une nouvelle diversité de « styles »."

60
Répondre en citant  
France Culture n'est plus une concurrence pour les vraies radios culturelles - le Mer 29 Juin 2016, 07:01

Le post d'Alain Machefert à propos de l'entretien donné par la directrice de France Culture que Jean-Luuc a reproduit permet de sortir de la sidération créée par ce sommet de bêtise et de paroles creuses. Avec la directrice de la chaîne et certaines de ses productrices, on croit toujours qu'il est difficile de faire pire, eh bien, non !
Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t282p60-france-culture-communique#26167) a écrit:Quelques précisions supplémentaires sur la rentrée 2016/2017 dans cet entretien de Sandrine Treiner par Laurence Le Saux, publié sur le site de Télérama le 28 juin 2016.

"Quelle politique pour le documentaire ?

Sur les docks devient La série documentaire, coordonnée par Perrine Kervran. Un même sujet sera creusé du lundi au jeudi à 17 heures, par exemple la déradicalisation, l’économie sociale et solidaire, les frontières ou la psychanalyse. (...)
"
À propos, ne pas manquer de télécharger l'excellente série de 20 épisodes de 30 minutes d'À vue d'esprit de la Radio suisse romande, consacrée à la Réforme. Le 7e épisode consacré à Zwingli (1484-1531)* s'écoute avec beaucoup de plaisir.  


* La Réforme vue de Suisse (7/20)
Zurich sera la première ville de Suisse à passer à la Réforme en 1525. Derrière ce changement radical de foi et d’organisation sociale, un homme: Ulrich Zwingli. C’est un contemporain de Luther et s’il est inspiré par le moine de Wittenberg, il le sera également par Erasme de Rotterdam. Au final c’est une Réforme particulière qu’il développe, mettant en avant la complémentarité entre Eglise et Etat pour construire une société plus équitable.

Avec Christoph Sigrist, Catherine McMillan, Fabrice Flueckiger, Olivier Christin et Michel Grandjean.

61
Répondre en citant  
Re: Les « grands sujets » de France Culture - le Mer 29 Juin 2016, 21:08

@Philaunet a écrit:Le 7e épisode consacré à Zwingli (1484-1531)* s’écoute avec beaucoup de plaisir.  
Grüezi mitenand (Reliquat linguistique de 3 années passées à Zurich il y a bien longtemps).

Mais "notre" Fabrique, elle ne pourrait pas nous produire quelque chose comme cela? Il est vrai que l'Histoire de France n'est pas trés riche en grands événements, non?

Les « grands sujets » de France Culture     Page 6 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum