Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...)    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Ven 02 Oct 2015, 08:53

Dans le fil L'ânerie du jours, entre autres choses,
@munstead a écrit: (...)  le releveur de la presse internationale (...) n'a d'ailleurs pas encore repéré ce qui fait les gros titres de toute la presse allemande:  les rixes dans les centres d'accueil entre musulmans plus ou moins salafistes et les attaques en plusieurs endroits de certains musulmans contre les chrétiens d'Orient réfugiés. Arte en a parlé longuement. Sur FC on entend , encore ce matin, comme si de rien n'était:  " ces réfugiés venus chercher la paix  et la liberté en Europe." (...)

Voir par exemple Die Welt, Islamisten bedrohen Christen in Flüchtlingsheimen et pour un commentaire lucide et percutant sur l'actuelle politique du gouvernement allemand en matière d'accueil de réfugiés, Die FAZ, Die fatalen Folgen von Merkels Botschaft

Il faut réécouter Alexandra Laignel-Lavastine dont le discours est une critique virulente des partis pris et de l'angélisme d'intellectuels et de journalistes tels ceux oeuvrant à France Culture.

2
Répondre en citant  
Photomontage sur une chaîne de télé publique - le Mar 06 Oct 2015, 12:29

La FAZ se fait aujourd'hui l'écho d'un photomontage produit par la chaîne publique nationale ARD montrant la chancelière Angela Merkel couverte d'un tchador (im schwarzen Tschador, hinter ihr der Reichstag mit Minaretten und Halbmond = en tchador noir et derrière elle le Parlement avec des minarets et un croissant de lune)



On imagine mal le président français grimé ainsi par France 2, portant on ne sait quel costume (remarquez qu'on l'a déjà vu ainsi, mais en vrai au Kazakhstan..).

Les chiffres annoncés de migrants entrés et entrant en Allemagne commencent à mettre certains esprits en ébullition. De 10 000 à 15 000 migrants entrent en Allemagne chaque jour (pour comparaison, la France s'est vu demander de recevoir 25 000 migrants pour une année...).

À ce propos, la chronique Les idées claires de Brice Couturier sur la démographie européenne sauvée par l'arrivée de jeunes hommes « en âge de procréer » (j'ai retenu l'expression qui m'a rappelé des articles sur la faune, ou : quand l'être humain est ravalé au rang de reproducteur de l'espèce...) vaut d'y jeter un coup d'oreille. Son texte n'est pas en ligne à cette heure, mais il devrait être intéressant à lire.

ARD verhüllt Merkel (ARD met un voile à Merkel)

3
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 14:55

@Philaunet a écrit:On imagine mal le président français grimé ainsi par France 2,

C'est peut-être mieux comme cela, non ? Assez "Houellebecquienne" cette caricature d'ARD qui, en France, aurait plus sa place à Charlie-Hebdo qu'à France 2. Pas trés service public, tout cela.


@Philaunet a écrit:Les chiffres annoncés de migrants entrés et entrant en Allemagne commencent à mettre certains esprits en ébullition. De 10 000 à 15 000 migrants entrent en Allemagne chaque jour

Bigre, à ce rythme, cela donnerait entre 3.5 et 5.5 millions sur un an. Ces chiffres sentent un peu la manip, en résonance avec le cynique “Ich traue keiner Statistik die ich nicht selbst gefaelscht habe”.

4
Répondre en citant  
Photomontage peu digne de la télé publique - le Mar 06 Oct 2015, 15:51

Merci Alain Machefert pour votre réponse dans ce fil, j'apprécie.

Oui, je pense aussi que ce n'est pas très service public et qu'il y a un déraillement dans la création de ce montage qu'on trouve sans doute sous une autre forme sur des sites d'extrême-droite. J'en ai relevé l'existence, car cela m'étonne fort de la télé publique allemande et qu'il est symptomatique d'un chamboulement des principes.  

Les chiffres : ce sont ceux des autorités pour ce qui concerne les derniers jours. N'extrapolez pas sur une année. Le gouvernement allemand tablait sur 800 000 entrants pour l'année 2015. Les six premiers mois ont vu des entrées relativement modestes (à l'échelle de ce que veut recevoir l'Allemagne). Les entrées se sont accélérées au second semestre et se poursuivent au même rythme. D'autres prévisions prenant en compte le développement depuis l'été donnent un chiffre de migrants pour 2015  se situant entre 1 million et 1,5 million si les conditions restent identiques.

Pour information, de grandes villes (Berlin, Hambourg, etc.) commencent à réquisitionner des locaux pour héberger les gens avant l'hiver.

Cette émission de débat  Städte unter Druck – Wo sollen Flüchtlinge künftig wohnen? * (Des villes sous pression - Où les réfugiés doivent-ils habiter ?) montre bien le dilemme auquel sont confrontées de nombreuses villes (dont Fribourg) et montre également le grand enthousiasme de certaines entreprises et de certains corps de métier pour le phénomène ("eine Riesenchance!"). Normal, les architectes, constructeurs, aménageurs, vendeurs de mobiliers, etc, se voient déjà avec de solides contrats pour des années. De leur point de vue, il n'y a donc aucun problème, c'est en effet une chance gigantesque et un bonheur (je cite).

* SWR2 Forum  SENDETERMIN Do, 24.9. | 17.05 Uhr | SWR2

5
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 17:16

No problem, Philaunet.
Deux derniers mots sur le sujet.
Oui il est triste de voir le service public, en Allemagne ou en France,  attiré par le sensationel, le vide de la pensée, la politique de la part de marché; ce qui me conduit au second point, les chiffres.
Ne vous inquiétez pas, je n'extrapole pas. Mais certains le font. J'ai beacoup étudié les statistiques et les probabilités, et je "souffre" beaucoup de cette avalanche de chiffres jetés en pâture à des populations mal préparées à les interpréter, et donc facilement manipulables.

6
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 22:20

@Alain Machefert a écrit: (...) Oui il est triste de voir le service public, en Allemagne ou en France,  attiré par le sensationnel, le vide de la pensée, la politique de la part de marché; ce qui me conduit au second point, les chiffres.
Ne vous inquiétez pas, je n'extrapole pas. Mais certains le font. J'ai beaucoup étudié les statistiques et les probabilités, et je "souffre" beaucoup de cette avalanche de chiffres jetés en pâture à des populations mal préparées à les interpréter, et donc facilement manipulables.

Peut-être aussi ce reportage d'ARD a-t-il souhaité faire entendre un autre son de cloche que celui de la majorité des médias publics allemands ? Car en ce moment, une radio influente comme SWR 2 invite à des débats uniquement des participants favorables à l'arrivée de migrants musulmans. Que ce soit pour l'école, le travail, l'hébergement ou les traditions culturelles et les droits de l'homme, les invités sont optimistes et ne voient aucun problème particulier. Quand dans cette émission du jour Verändern muslimische Flüchtlinge die deutsche Gesellschaft? (Les réfugiés musulmans modifient-ils la société allemande ?), le présentateur pose la question du droit des femmes dans la religion musulmane, il s'entend immédiatement répondre que le christianisme ne donne pas non plus à la femme un rôle égal à celui de l'homme.

Ce n'est pas le lieu ici d'exposer ce qui constitue l'esprit dominant d'une  certaine classe d'intellectuels allemands, mais de signaler qu'il semble que par essence la radio culturelle de service public est marquée, sinon définie, par un idéalisme et une propension à dire ce qui est considéré comme juste en matière de morale et à tancer plus ou moins autoritairement ceux qui ont une autre approche.

La BBC  est considérée par nombre de gens comme un repaire de gauchistes, on sait ce qu'il en est de France Inter et de France Culture. La RTBF via ses descriptifs de Par Ouï-dire ne déroge pas à cette tendance. Quant à SWR 2, elle se voit adresser,  dans le courrier des lecteurs, les mêmes reproches de partialité. Un paradigme constitutif de la radio publique culturelle ?

7
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 22:59

@Philaunet a écrit:La BBC  est considérée par nombre de gens comme un repaire de gauchistes, on sait ce qu'il en est de France Inter et de France Culture. La RTBF via ses descriptifs de Par Ouï-dire ne déroge pas à cette tendance. Quant à SWR 2, elle se voit adresser,  dans le courrier des lecteurs, les mêmes reproches de partialité. Un paradigme constitutif de la radio publique culturelle ?

Vous pouvez ajouter la NPR américaine. Cela fait beaucoup.

8
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 23:01

Il faut avouer qu'il y a divers degrés dans l'expression de ces convictions et le sentiment déontologique qui les accompagne... A France Culture, on brise tous les records.

9
Répondre en citant  
Re: La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...) - le Mar 06 Oct 2015, 23:34

@Yann Sancatorze a écrit:Il faut avouer qu'il y a divers degrés dans l'expression de ces convictions et le sentiment déontologique qui les accompagne... A France Culture, on brise tous les records.

Il est vrai que je ne retrouve pas à NPR le même militantisme qu' à FC.
Ceci dit, ayant connu les radio/TV du service public sous de Gaulle (Cela ne nous rajeunit pas!) j'ai développé une certaine  réponse immunitaire qui me protège de ce genre d'activisme.
Maintenant, je ne regarde plus que Fox news pour m'informer.Very Happy
Fair and balanced, of course

10
Répondre en citant  
Histoire politique franco-allemande vue par VGE - le Lun 23 Nov 2015, 08:59

Un long entretien avec Valéry Giscard d’Estaing par la FAZ titré In Wahrheit ist die Bedrohung heute nicht so groß wie damals [En réalité, la menace n'est pas aussi grande aujourd'hui qu'autrefois]. La phrase est extraite de la réponse à la dixième question* et « autrefois » se réfère au risque d'invasion de l'Europe de l'ouest, et d'abord de l'Allemagne,  par les Soviétiques. La partie soulignée de la réponse en français : « Le danger d'un bombardement nucléaire de l'Allemagne ou d'une tentative d'invasion était pris très au sérieux ».

Il n'est pas question de la Tchécoslovaquie dans cet entretien, mais on peut penser que les événements de Prague de 1968 devaient être dans les mémoires de VGE  et de Schmidt (l'entretien tourne autour de la relation de l'ancien président français avec le chancelier Helmut Schmidt qui vient de disparaître).

Le chapeau annonce que l'entretien se conduit en allemand et que VGE cite Goethe de mémoire (s'il fallait croire tout ce qu'on lit, mais bon). Quelles langues étrangères maîtrisent assez l'actuel président français et son prédécesseur pour soutenir une conversation sérieuse dans celles-ci ? Ne parlons pas de culture littéraire...


* "Helmut Schmidt war ein Verteidigungsfachmann und stand der pazifistischen Linken kritisch gegenüber. Ist Deutschland nicht seit dieser Zeit auf der Stelle getreten und interessiert sich immer weniger für strategische Fragen, obwohl die Bedrohung genauso groß ist?

In Wahrheit ist die Bedrohung heute nicht so groß wie damals! Es gab zu dieser Zeit ein reales Risiko einer Invasion und einer massiven Zerstörung. Diese Bedrohung ist aufgrund des Zusammenbruchs der Sowjetunion verschwunden. Keine Macht hat diese Rolle übernommen. Die Gefahr einer nuklearen Bombardierung Deutschlands oder eines Invasionsversuchs wurde sehr ernst genommen. Helmut sagte mir immer: Wenn eine Atombombe auf Deutschland fällt, wird niemand kämpfen. Erst nach der Invasion Afghanistans durch die Sowjetunion 1979 haben wir festgestellt, dass die Bedrohung langsam abnimmt.
"

La presse allemande (la FAZ, la SZ, ...)     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum