Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Partenariats et publicité à France Culture    Page 3 sur 4

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Partenariats et publicité à France Culture - le Jeu 15 Oct 2015, 20:29

Rappel du premier message :

« Un fil ''Partenariats de F.C.'' se niche-t-il quelque part ? »  se demandait Jean-Luuc  le 21 septembre dernier dans une contribution qui relevait une étrange relation entre France Culture et la SNCF.

Le fil n'existait pas, les contributions sur le sujet étant dispersées dans diverses rubriques.  Par exemple, Jean-Luuc,  en analyste rigoureux, faisait, le 2 juillet dernier, la liste des 19 partenariats des émissions d'été, dans le billet Des partenariats à la pelle. Il y posait des questions qui ont mené à la création de ce fil :
@Jean-Luuc a écrit: (...) On peut cependant se demander quel impact ont ces partenariats sur le contenu des émissions. Quelle est la nature de l'échange proposé entre le "partenaire" et FC, a fortiori, les producteurs concernés ? Comment ces partenariats se sont-ils imposés ? Pourquoi sont-ils si nombreux (parfois jusqu'à deux par émission) ? Qu'y gagne l'auditeur, mis à part de la pub inappropriée (au moins sur le site, avec la présence des bandeaux) ? (...)

Des questions auxquelles des réponses ou des observations sont attendues dans ce fil.

* * *

21
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Sam 12 Mar 2016, 12:47

Une curiosité : Et l'on vit l'âge people (La Suite dans les idées - Sylvain Bourmeau ) :
"Dans un essai drôlement érudit, l'ex-sociologue et producteur des Matins de France Culture, Guillaume Erner montre comment la notoriété devient peu à peu la nouvelle monnaie de nos sociétés avides de reconnaissance (...)"

Intervenants :
   Guillaume Erner : Docteur en sociologie et producteur de Service Public à France Inter
   Sylvain Bourmeau : Producteur de "La Suite dans les idées" sur France culture et professeur associé à l'EHESS


22
Répondre en citant  
« La famiglia », comme on dit en Sicile - le Sam 12 Mar 2016, 14:18

Philaunet(http://www.regardfc.com/t738-les-partenariats-de-france-culture-en-question#25037) a écrit:
Une curiosité : Et l'on vit l'âge people (La Suite dans les idées -  Sylvain Bourmeau ) :
"Dans un essai drôlement érudit, l'ex-sociologue et producteur des Matins de France Culture, Guillaume Erner montre comment la notoriété devient peu à peu la nouvelle monnaie de nos sociétés avides de reconnaissance (...)"
Intervenants :
   Guillaume Erner : Docteur en sociologie et producteur de Service Public à France Inter
   Sylvain Bourmeau : Producteur de "La Suite dans les idées" sur France culture et professeur associé à l'EHESS
Gageons, comme se plaît à dire M. J.-N. J., que don Guglielmo Erner ne manquera pas de rendre à don Silvano Bourmeau la pareille (« Tu me fais pouette-pouette, je te fais pouette-pouette, on se fait pouette-pouette et puis ça y est  », chante-t-on à tue-tête dans les couloirs de certaine ronde maison).

23
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Sam 12 Mar 2016, 19:23

Erner étant maintenant bien placé comme vaillant soldat du progressisme mainstream, Bourmeau lui déroule le tapis. Mais pourquoi est-il présenté comme producteur sur France Inter ? Il y a donc des auditeurs qui pourraient méconnaître le nom du producteur de la matinale, et donc ignorer ici qu'on se fout d'eux ?


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Alain Barcat 

24
Répondre en citant  
Publicité, partenariat, échange avec le Médiateur - le Ven 13 Mai 2016, 23:41

9/5/2016 09:50:26 France Culture
Bonjour
J'avais cru entendre récemment que la publicité à France Culture n'était pas à l'ordre du jour. Je m'aperçois que "les matins" sont "sponsorisés" par des entreprises. Qu'est-ce à dire ?
Avec mes salutations

Réponse du médiateur
Il n'y a pas de publicité sur France Culture... Ce que vous avez entendu est un partenariat qui évoque une association ou une marque, mais nullement un produit. La pub n'a pas fait - et ne fera pas - son entrée son France Culture...

(réponse type systématiquement collée après chaque message concernant la pub)

Bonjour
J'ai bien entendu votre réponse à mon message du 8 Mai. Ne parlons pas de pub, donc. C'est un partenariat. Ce que je voudrais savoir, au delà d'une question de termes, c'est si ce partenariat contribue à financer France Culture.
Pour ce qui est de l'avenir, j'avoue que je m'inquiète du financement de notre radio publique. La redevance télé est en voie de disparition progressive, liée à celle des téléspectateurs de plus en plus âgés qui possèdent un téléviseur fixe. Les jeunes regardent la télé sur Internet, mobile ou non. Un retour de la redevance radio n'aurait pas de sens : très peu de Français peuvent prétendre sérieusement ne pas posséder de récepteur de radio. Si à l'avenir la radio publique n'est pas financée exclusivement par l'impôt, comment pourra-t-elle rester indépendante d'investissements privés ?
Merci de m'éclairer sur les perspectives de Radio France concernant cette question.
Avec mes salutations

Réponse du médiateur
Evidemment, ce partenariat contribue au financement de France Culture et de ses programmes. Même si la publicité et les partenariats ne représentent que 6,5% du budget de Radio France, ils nous sont indispensables dans un contexte de stagnation de la ressource publique. Sans publicité, Radio France serait contrainte à des mesures d'économie plus drastiques qui pourraient se répercuter sur la qualité de nos programmes. Enfin, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire (et pour l'avoir vécu dans l'équipe de direction de France Info), jamais un annonceur n'a imposé - et n'imposera - sa volonté à une rédaction de Radio France. "Il existe une porte étanche entre rédactions et régie publicitaire", souligne régulièrement le directeur de Radio France Publicité.

Bonsoir

Je vous remercie pour votre réponse. Elle confirme mes craintes, évidemment, car il y avait d'autres manières de compléter le budget, surtout celui de France Culture, qu'il s'agisse de l'impôt ou pourquoi pas d'un abonnement pour l'accès au "podcast" qui constitue tout de même un accroissement considérable des possibilités d'écoute. Je ne crois pas être le seul qui y souscrirait volontiers pour continuer à écouter France Culture sans pu... pardon, sans partenariat.

Avec mes salutations

Ce dernier message qui bien sûr n'attendait plus de réponse a tout de même été censuré. Il n'est jamais apparu sur la page des messages des auditeurs.

25
Répondre en citant  
La publicité dite partenariat - le Sam 14 Mai 2016, 09:44

Alain Barcat(http://www.regardfc.com/t738p20-les-partenariats-de-france-culture-en-question#25765) a écrit:9/5/2016 09:50:26 France Culture
Bonjour
J'avais cru entendre récemment que la publicité à France Culture n'était pas à l'ordre du jour. Je m'aperçois que "les matins" sont "sponsorisés" par des entreprises. Qu'est-ce à dire ?
Avec mes salutations

Réponse du médiateur
Il n'y a pas de publicité sur France Culture... Ce que vous avez entendu est un partenariat qui évoque une association ou une marque, mais nullement un produit. La pub n'a pas fait - et ne fera pas - son entrée son France Culture...

(réponse type systématiquement collée après chaque message concernant la pub)
(...)

(...)
Bonsoir

Je vous remercie pour votre réponse. Elle confirme mes craintes, évidemment, car il y avait d'autres manières de compléter le budget, surtout celui de France Culture, qu'il s'agisse de l'impôt ou pourquoi pas d'un abonnement pour l'accès au "podcast" qui constitue tout de même un accroissement considérable des possibilités d'écoute. Je ne crois pas être le seul qui y souscrirait volontiers pour continuer à écouter France Culture sans pu... pardon, sans partenariat.

Avec mes salutations

Ce dernier message qui bien sûr n'attendait plus de réponse a tout de même été censuré. Il n'est jamais apparu sur la page des messages des auditeurs.
D'abord bravo de chercher le dialogue avec France Culture pour y faire entendre une voix, parmi d'autres, hostiles à la publicité (ou "partenariats", c'est la même chose).  Le Médiateur relaie "les éléments de langage" de la direction. Ce n'est pas à lui d'entrer dans le débat sur cette question. C'est pourquoi votre dernier message n'a pas été "censuré", mais sans doute "transmis".

Votre idée de faire payer un abonnement au podcast n'est pas nouvelle, la rumeur avait couru que Mathieu Galet, avant d'être nommé directeur de Radio France, avait cette mesure inscrite à son agenda. En matière de "faire payer", croyez que les gestionnaires y réfléchissent sans avoir besoin que des consommateurs réclament eux-mêmes d'ouvrir leur porte-monnaie (et celui des autres).

L'éventuelle mesure se heurte sans doute à de nombreux obstacles et pourrait être très contre-productive. Les conséquences d'un paiement du téléchargement d'une émission (produite sur des fonds publics et non privés) conduiraient à une chute drastique de l'audience. Mais de quelle audience, peut-on aussi se demander. Il faudrait ensuite que l'auditeur en ait pour son argent, ce qui obligerait à des efforts de qualité, et ce n'est pas le chemin pris ces dernières années, tout au contraire.

Voyez par ailleurs les systèmes d'autres pays : la BBC, ARD, la RTFB, la RTS, etc, sont des organismes publics de diffusion, ne diffusent pas de publicité/partenariat et proposent un téléchargement libre de droits.

Comment financer Radio France ? Par exemple, en supprimant le poste du médiateur Smile, en fusionnant France Inter et France Info, France Culture et France Musique, en supprimant le Mouv', en ne payant plus de voyages inutiles aux Rédactions, et pour France Culture en supprimant la moitié des postes qui n'apportent rien aux auditeurs (voir grille des émissions). Ce qui entraînerait une grève de six mois ou d'un an et l'occupation de la Maison ronde, mais qui s'en soucierait (sur ce forum) ?

Alain Barcat 

26
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Sam 14 Mai 2016, 11:41

Le paiement d'un abonnement pour l'accès (illimité) aux "podcast" de France Culture ne se conçoit qu'en remplacement de l'ancienne redevance radio, depuis longtemps fusionnée avec la redevance télé, aujourd'hui en passe de s'éteindre progressivement. L'avantage serait de ne pas la faire peser sur les auditeurs qui se contentent d'écouter France Culture sur leur récepteur.
Le financement d’État à 100% est évidemment l'idéal à condition qu'il ne mène pas à la course à l'audience comme on peut en constater déjà les conséquences lamentables que nous rappelait encore hier soir Robert Misrahi à l'émission Ping-pong.

J'écoute toujours France Culture, mais j'en ai plus que marre des annonces de productions sur un ton publicitaire qui nous prend pour des imbéciles, des virgules intempestives en plein milieu d'une émission, des journalistes qui terminent leur journal en tirant la langue d'essoufflement, de l'omniprésence d'Arnaud Laporte avec le même rituel tous les soirs de la semaine et de la "création sonore" débile avec ses "plics" et ses "plocs" qui représente la marque de fabrique de France Culture et tombe toujours de la manière la plus brutale pour sonner la fin des meilleurs moments.
Pour comble arrivent maintenant les "partenariats".

De plus en plus d'auditeurs fidèles s'épuisent à s'en plaindre. On les éconduit poliment en essayant de les calmer. On vise les nouveaux auditeurs qui arrivent de "l'écoute" d'autres radios avec les pires éléments de comparaison.

27
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Sam 14 Mai 2016, 19:17

Sujet trés intéressant, celui du podcast payant. Au vu de la "qualité" des émissions de FC de ces derniers temps, je pense que je ne serais pas enclin à payer grand chose. Quelques centimes d'euros, peut-être, en fonction des émissions. 10 centimes?

28
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Sam 14 Mai 2016, 19:33

@Alain Machefert a écrit:Sujet trés intéressant, celui du podcast payant. Au vu de la « qualité » des émissions de FC de ces derniers temps, je pense que je ne serais pas enclin à payer grand chose. Quelques centimes d’euros, peut-être, en fonction des émissions. 10 centimes?
Rien compris.
Suivant sa strategie du "Netflix du savoir", FC pourrait s'orienter vers l'abonnement mensuel, avec podcasts illimités.

29
Répondre en citant  
Payer deux fois ? Non. - le Dim 15 Mai 2016, 09:51

Alain Machefert(http://www.regardfc.com/t738p20-les-partenariats-de-france-culture-en-question#25775) a écrit:
@Alain Machefert a écrit:Sujet trés intéressant, celui du podcast payant. Au vu de la « qualité » des émissions de FC de ces derniers temps, je pense que je ne serais pas enclin à payer grand chose. Quelques centimes d’euros, peut-être, en fonction des émissions. 10 centimes?
(...)
Suivant sa strategie du "Netflix du savoir", FC pourrait s'orienter vers l'abonnement mensuel, avec podcasts illimités.
Pas d'accord. France Culture, une des antennes de Radio France, est financée par l'impôt. Ce n'est en rien une entreprise privée comme Europe 1 ou TF1.

Vous pensez peut-être au modèle Canal Académie qui fait payer un abonnement de 23 euros par an pour que l'auditeur puisse accéder à l'intégralité des conférences (la plupart soporifiques). L'Institut de France, que je sache, est aussi financé par l'impôt Indemnités, avantages, logements : le fastueux train de vie de l'Académie française.

Au lieu de demander le paiement de produits déjà payés par le ministère de la Culture, il faudrait ouvrir de manière transparente les comptes de la Maison Radio France et notamment ceux de France Culture (coût des producteurs, chroniqueurs, vedettes invitées, voyages, de la revue papier - qui l'achète, qui la lit ?- etc.) et, le cas échéant, en assainir la gestion.

30
Répondre en citant  
Re: Partenariats et publicité à France Culture - le Dim 15 Mai 2016, 17:51

@philaunet a écrit:Payer deux fois ? Non.
Je ne demande rien. Je suis trés content de la gratuité, qui pour moi est totale puisque je ne paye pas d'impots en France comme tous les auditeurs de podcast ne résidant pas en France.
Ma réflexion, théorique à ce jour, était surtout sur mon désir de FC, et plus précisemment, combien d'argent serais-je disposé à dépenser pour écouter cette radio affaiblie?
Trés peu.

31
Répondre en citant  
La BBC y pense - le Lun 16 Mai 2016, 13:12

Alain Barcat(http://www.regardfc.com/t738p20-les-partenariats-de-france-culture-en-question#25769) a écrit:Le paiement d'un abonnement pour l'accès (illimité) aux "podcast" de France Culture ne se conçoit qu'en remplacement de l'ancienne redevance radio, depuis longtemps fusionnée avec la redevance télé, aujourd'hui en passe de s'éteindre progressivement. L'avantage serait de ne pas la faire peser sur les auditeurs qui se contentent d'écouter France Culture sur leur récepteur.
Le financement d’État à 100% est évidemment l'idéal à condition qu'il ne mène pas à la course à l'audience comme on peut en constater déjà les conséquences lamentables que nous rappelait encore hier soir Robert Misrahi à l'émission Ping-pong. (...)
À propos du Livre blanc de la BBC cadrant les prochaines années, un excellent article synthétique de la FAZ, BBC-Reform - Das ist kein Untergang [Réforme de la BBC : pas le naufrage annoncé] où l'on peut lire ceci qui renvoie au financement de l'organisme : "Allerdings stellt das Weißbuch mit Pilotprojekten für Abodienste flexiblere Zahlungsbedingungen in Aussicht, die in ferner Zukunft die Rundfunkgebühr ersetzen könnten." ["Toutefois, le Livre Blanc envisage des projets-pilotes de services d'abonnements aux conditions de paiement souples, qui à l'avenir pourraient remplacer la redevance audio-visuelle"].

Il est aussi question de refuser la course à l'audience au bénéfice de programmes de qualité et innovants :  "La qualité avant  les taux d'audience" "(...) Le Livre  Blanc plaide pour que l'organisme de diffusion financé par la redevance ne se mette pas en situation de concurrence avec les diffuseurs commerciaux (...)"  "Qualität vor Quote - Das Wort „distinction“ kann „verschieden“ und „ausgezeichnet“ heißen, ein Doppelsinn, der die Abkehr von der Quotenjagd und die Bekräftigung der oftmals beschworenen Gründungsprinzipien der BBC signalisiert. Das Weißbuch fordert, dass der weiterhin durch die Rundfunkgebühr finanzierte Sender nicht mit den Kommerziellen konkurriere. Die BBC solle ihre kreative Energie auf Qualitätsinhalte konzentrieren, sich vom restlichen Medienmarkt unterscheiden und zugleich etwas für jeden Geschmack bieten."

Partenariats et publicité à France Culture     Page 3 sur 4

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum