Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ?    Page 2 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mer 23 Sep 2009, 22:09

Rappel du premier message :

C'est qu'on en reçoit, parfois, des nouvelles.

Des amusantes, des inquiétantes.
On en parle parfois même beaucoup un peu partout.

Et ici aussi...
* * *

11
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mar 14 Déc 2010, 13:09

Malheureusement même Finkielkraut est parfois dans le circuit, ça me déçoit un peu.

12
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mar 14 Déc 2010, 15:40

@Cancoillotte a écrit:Malheureusement même Finkielkraut est parfois dans le circuit, ça me déçoit un peu.

Oh, moi ça fait longtemps qu'il ne me déçoit plus... Quand il épuise ma patience avec ses éclats émotionnels je coupe. Il reste un des rares capables de penser individuellement chaque dossier sans être totalement prévisible, un des seuls à savoir reconnaitre qu'il a eu tort

Cela dit, à sa décharge et aussi à celle des autres d'ailleurs, je pense que cette ronde inter-studios ça doit être difficile d'y échapper : côté auteurs il y a le contrat moral signé avec les éditeurs (il faut aller vendre le bouquin), côté producteurs il y a une pression des éditeurs, et en général dans les médias il y a une tendance à aller au plus court et aussi au plus économique donc toujours (en tendance hein, entendons-nous bien) à faire d'une pierre 5 coups allez hop en une journée les 5 chaines, et dans l'autre sens allez hop j'ai invité un type aujourdh'ui et j'enregistre 4 entretiens avec 4 autres qu'ont été invités par les collègues on se débrouillera pour dispatcher tout ça dans la semaine (à supposer que le sacro-saint dirèque vienne pas nous obliger à les passer à la suite)

C'est la faute à personne. Aux coûts de production, à la ressource-temps
Et aussi évidemment, à une baisse du niveau d'exigence...

Bref, exactement les mêmes causes de l'abaissement de qualité de ce que tendent à produire les médias : de la redite, des idées reçues, du vite-fait-pas-trop-fouillé, alors dans le domaine des idées et des sujets sauciaux si on mélange le tout ça donne de la redite d'idées reçues surtout pas fouillées et là c'est complet.

13
Répondre en citant  
Un an après, on va peut-être redémarrer sur le sujet - le Dim 26 Déc 2010, 20:20

dans un autre fil Fanfan a écrit:on préfère donner des sous aux chroniqueurs stars
un peu plus tard dans le même fil Fanfan a écrit:OK mais je ne vous parle pas des salaires
Ah bon vous ne parliez pas de salaires, ok ok vous avez vraiment bien fait de le préciser car c'était pas évident, merci...

(pour lire le post en entier, clicker ici mais pour répondre merci de le faire plutôt )

14
Répondre en citant  
Et donc ... - le Dim 26 Déc 2010, 20:24

ensuite Fanfan a écrit:Je vous parle de choix et de postes sur lesquels on choisit ou pas de mettre une partie du budget.
Oui bien sûr là dessus on est d'accord, mais que sait-on exactement de ces choix ? Nous ne savons même pas ce que le site modernisé franceculture.com a couté à FC ni dans quelle mesure cette dépense a réduit le budget de la production, en fait on ne sait même pas si c'est le cas (sauf bien sûr ceux d'entre nous qui savent tout de chez eux sans jamais vérifier une seule de leurs idées et néanmoins croient parler de faits). Nous ne connaissons même pas les coûts comparés d'une minute de direct et d'une minute de documentaire. On aimerait bien savoir tout ça mais tant qu'on ne sait pas, on tourne en rond.

Par contre il y a quelque chose qu'on sait très bien et qu'on constate quotidiennement : avec "Les pieds sur terre" et "Sur les docks", FC produit chaque jour 80 minutes de reportage plus ou moins baptisé "documentaire", et où l'on ne traite quasi jamais de sujets culturels, mais où l'on brosse en permanence le tableau du malaise social, individuel ou collectif. Et la même chaine produit chaque semaine entre 1h et 4h de documentaire culturel, dont 1h pour "une vie une oeuvre" et 1 ou 2 numéros de la Fabrique de l'histoire.

Donc si les choix du budget nous restent mystérieux, au moins à l'intérieur d'une même catégorie d'émission (le documentaire) on voit bien que le souci des producteurs ou de leur Direction, c'est d'agiter les thématiques de l'actu sociale, du fait divers, du catastrophisme et de la misère du monde, plutôt que des thématiques culturelles. Rien que si on rendait à la culture ces deux tranches horaires ça permettrait de recréer des séries documentaires ou d'en inventer des nouvelles, bref de rétablir ce qui faisait la réussite de FC et le bonheur de l'auditeur il y a de celà 10 ans.

Le volume hebdomadaire des Chemins de la connaissance est inférieur à celui de Sur les docks. Et même une seule occurence quotidienne fait moins que les Pieds sur terre. cela dit, je ne milite pas pour une re-création des Chemins (quoique), ni même pour le retour des émissions comme la Matinée des autres, Profils perdus, ou les Chemins de la musique. Simplement j'apprécierais que les deux quotidiennes de l'actu sauciale soient remplacées par des séries à thématiques culturelles, faites dans une ambiance débarassée des passions idéologiques, et donc un peu moins obsédée par les larmoyances à la mode dans l'intelligentsia militante. C'est ça que je conteste, et c'est bien la vocation culturelle de la chaîne qui se trouve au coeur de ce reproche. Et même étroitement liés à la gestion budgétaire, les problèmes que pose le respect ou le non-respect de cette vocation me semblent malgré tout venir en premier. Car comme vous le dites ou à-peu-près, même à l'intérieur des contraintes il y a des choix qui sont faits. Et ce que nous en voyons de ces choix, ça ne sent pas tellement l'orientation culturelle du programme.

Maintenant si certains veulent absolument tirer sur les chroniqueurs-stars, eh bien oui la baraque de tir est ouverte, quoique la chasse aux têtes ne soit que secondairement l'objectif de ce forum car on sait déjà que ça ne mène jamais bien loin. D'ailleurs il y aura des choses à répondre auxquelles vous pourrez répondre à votre tour si vous parvenez à admettre la contradiction sans trop vous sur-exclamer. Mon objectif n'est pas tant de vous faire taire que de lire ce que vous avez à dire et d'y répondre pour lire ensuite votre réponse etc

15
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Lun 27 Déc 2010, 16:44

@Nessie a écrit:
dans un autre fil Fanfan a écrit:on préfère donner des sous aux chroniqueurs stars
un peu plus tard dans le même fil Fanfan a écrit:OK mais je ne vous parle pas des salaires
Ah bon vous ne parliez pas de salaires, ok ok vous avez vraiment bien fait de le préciser car c'était pas évident, merci...

(pour lire le post en entier, clicker ici mais pour répondre merci de le faire plutôt )

Heureusement que vous proposez de lire mon post en entier ! Le tronquer de la sorte ne me semblait pas honnête.
J'en reviens au départ, les sous ne sont pas attribués à la création. Je le déplore. Il faut faire des choix. Ils vont à la facilité (chroniques proliférantes et gavantes), je le regrette. MAis c'est comme ça et pas autrement !

16
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mar 28 Déc 2010, 01:21

Oui enfin je ne veux pas vous faire de mauvais procès mais vous faites un procès aux chroniqueurs parce qu'ils gagnent trop de fric. Me dites pas que l'extrait présenté déforme votre propos, tout le monde peut vérifier que c'est au contraire précisément ce que vous aviez écrit. En ce qui me concerne et quoique n'étant pas un gagnant dans la compétition salariale, je ne me sentirais nullement vengé et ma vie ne s'améliorera certainement pas si on fout à la porte une poignée de chroniqueurs venus à FC pour se faire des ménages et des c. en or. Personnellement je proposerais plutôt qu'on double les salaires de Meyer Slama et Alex Adler à la condition que leurs chroniques soient exclusivement culturelles et non plus actu-politicardes. Quant à Clarini, Vasseur, Kervasdoué, Autain, d'elles j'attendrai un début de preuve inclinant à croire qu'elles sont capables de parler culture, la première ayant montré pendant des années que ça n'était pas le cas.

Mais revenons à notre question :
- Que sait-on exactement du coût des chroniques hormis 2 ou 3 chiffres anciens et issus de ragots ?
- Que sait-on de la part qu'elles prennent dans le budget ?
- En quoi ce choix-là est-il vraiment responsable de la réduction du documentaire et de la création radio ?

Pardon d'insister, mais ce sont là les questions essentielles. Désigner une poignée de trop-payés (j'insiste, c'est bien ce que vous faites) c'est bien gentil c'est sympa, c'est hyper-généreux de votre part on voit que vous avez le souci des pauvres de la station ou de la paroisse, c'est hyper-justicier c'est coule c'est conforme aux valeurs nobles défendues par la rédaction de FC du matin au soir mais pardon le rapport reste à démontrer : un budget c'est pas des vases communiquants.

Désolé de vous dire tout ça avec acidité, mais c'est voulu oui et j'espère que vous répondrez vous-même avec coriacité et un niveau égal d'acidité, sans toutefois dériver dans l'attaque personnelle (conseil : ne faites pas comme PB) bref j'attends une réponse et si vous me rétorquez que la polémique est stérile je vous demanderai à quoi servent alors les forums et ce que vous y faites ...

17
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mar 28 Déc 2010, 17:28

Non, je ne désigne pas une poignée de trop payés, je dis que le budget doit être réparti et que selon toute vraisemblance, on a choisi de donner les sous pour les chroniques et non pour la création.
Ce ne sont pas les gens que je désigne mais les choix.

18
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mer 29 Déc 2010, 01:57

Les choix, dites vous ?
Ah bon...

Mais qu'est-ce qui vous fait penser que le choix est posé en ces termes ??
L'argent qui va aux chroniques, qui vous dit qu'il irait à de la création ?
Comment savez vous que les chroniques pompent l'argent de la création et pas (je sais pas moi, je dis ça comme ça) un demi-poste d'assistant dans le même magazine.
Comment pouvez-vous écrire ça ?
Savez-vous comment un budget est fait ?

Notez que je pose plutôt des questions, parce que je n'en sais pas beaucoup plus que vous, mais au moins je ne construis pas une illusion de savoir en m'appuyant sur une constatation hâtive. Je trouve votre tableau pas convaincant car trop simple. J'ai un peu l'impression de lire un contribuable mécontent qui dit "le ministre du logement voyage en avion et pendant ce temps là nos HLM ne sont pas repeints". Pardon mais c'est exactement du même niveau de réalisme, votre remarque !

A part ça, une remarque personnelle : quand on écrit "selon toute vraisemblance", en général ça veut dire "vu avec mes lunettes à moi".

19
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mer 29 Déc 2010, 13:44

@Nessie a écrit:Les choix, dites vous ?
Ah bon...

Mais qu'est-ce qui vous fait penser que le choix est posé en ces termes ??
L'argent qui va aux chroniques, qui vous dit qu'il irait à de la création ?
Comment savez vous que les chroniques pompent l'argent de la création et pas (je sais pas moi, je dis ça comme ça) un demi-poste d'assistant dans le même magazine.
Comment pouvez-vous écrire ça ?
Savez-vous comment un budget est fait ?

Notez que je pose plutôt des questions, parce que je n'en sais pas beaucoup plus que vous, mais au moins je ne construis pas une illusion de savoir en m'appuyant sur une constatation hâtive. Je trouve votre tableau pas convaincant car trop simple. J'ai un peu l'impression de lire un contribuable mécontent qui dit "le ministre du logement voyage en avion et pendant ce temps là nos HLM ne sont pas repeints". Pardon mais c'est exactement du même niveau de réalisme, votre remarque !

A part ça, une remarque personnelle : quand on écrit "selon toute vraisemblance", en général ça veut dire "vu avec mes lunettes à moi".

Vous avez sans nul doute raison. Je m'incline devant tant de pertinence critico-radiophonique et vous souhaite de bonnes fêtes, avec la radio en bruit de fond.

20
Répondre en citant  
Re: La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ? - le Mer 29 Déc 2010, 14:32

Dommage que vous ne souhaitez pas argumenter, Fanfan? Reconnaissez qu'il est difficile de parler des budgets de France Culture sans le début d'un tableau ou d'une somme!

21
Répondre en citant  
Radio-France paye cher… son humour - le Ven 28 Jan 2011, 15:37

Radio France condamnée pour le licenciement de Stéphane Guillon

Attaquée aux prud'hommes par l'humoriste, la radio publique a été lourdement condamnée pour l'avoir licencié "sans causes réelles et sérieuses". Elle devra verser 150 000 euros d'indemnités à M. Guillon. (LeMonde.fr)

Val sera t-il condamné aux travaux forcés ?

La direction de Radio France - Quelle ligne, quels choix ?     Page 2 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum