Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

« France Culture plus », le webcampus    Page 1 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
« France Culture plus », le webcampus - le Sam 13 Oct 2012, 23:53

France Culture lance donc prochainement France Culture +, "un nouveau webmédia étudiant, le lieu de rendez-vous des amphis et des campus."
"A cette occasion, France Culture Plus lance la première édition d’un concours de création sonore", vous en saurez plus ici-même, avec pour le premier prix "une dotation de 300 euros". Oui, trois cents euros.
Cette station affiche une vertigineuse ambition en matière de création sonore et radiophonique.

2
Répondre en citant  
Re: « France Culture plus », le webcampus - le Mer 28 Nov 2012, 08:17

Ah ça y est, c'est lancé. Lundi matin, même. Guy Marchand, c'est-à-dire le grand étaleur de crème qui dirige la chaîne, est venu présenter la formidable formidabilité de toutes ses équipes mais surtout de celle de la matinale et de celles qui ont rendue possible cette déjà belle réussite bravo formidable : la nouvelle web-radio de France Curlute.

Bon bon bon mais au fait c'est quand même pas une si tellement neuve nouveauté que ça, si ? Les web-radio de FC existent depuis 2005. Proposées par Laure Adler sous des titres inadmissibles 'Sentiers de la création' et 'Chemins de la connaissance', elles ont longtemps plutôt mal fonctionné, avec des contenus intéressants mais une présentation au-dessous de tout : des tranches qui pouvaient aller jusqu'à 4heures sans programme détaillé ; un son dégueulasse et un maniement impossible, sans réécoute, bref du grand amateurisme. Après quelques mutations l'offre web-radio est devenue la plateforme des plateformes. Est-ce pour dégager la culture hors de l'antenne ? On remarque qu'au moins une case du programme est tout aussi peu radiophonique : L'Eloge du savoir.

On se demande donc dans quelle mesure la web-radio est un des éléments du dispositif d'extinction de la radio culturelle, car le programme de la web-radio en Plate-Forme n'est tout simplement pas de la radio.

Alors pour ce France Culture + (bravo l'originalité du titre), il reste à redouter l'imprégnation du paradigme idéologique de FC sur le choix des opérations mises en ligne : car ce sont bien des opérations en partenariat qui seront offertes. Mais est-ce qu'il s'agit de gagner un public, ou bien d'intensifier la propagande maison ? Ou alors, les deux ?

3
Répondre en citant  
Toujours plus ! - le Dim 16 Déc 2012, 21:18

4
Répondre en citant  
« France Culture plus », le webcampus - le Ven 25 Sep 2015, 09:47

Quand la station (ex) culturelle fait la promotion de cours d'université diffusés en ligne.

France Culture, au nom duquel il est ajouté un "+" quand il a déjà été souligné ailleurs qu'un signe "moins" serait plus approprié, annonce et met en ligne des conférences universitaires sur des sujets qui entrent dans son schéma et abordent ses thèmes favoris *.

Ainsi une intervention de 2013 d'une durée d'1h45 (pas moins) du bon client de l'antenne, Alain Badiou, est-elle diffusée le 25 septembre sous le titre « La féminité selon Alain Badiou » (j'ai remis en minuscules) avec en sous-titre une formule van reetho-richeusienne : « Quelle est la transformation qui se joue sous le mot « femme » dans le monde contemporain ? ».

Pourquoi mentionner cette conférence que personne n'écoutera ? Pour la facétie d'un auditeur de ladite conférence qui fait fonctionner ce qui semble être une Boîte à meuh (son sur wikipedia pour les nés après 1990...) à 1'05 alors que Badiou n'en finit pas d'annoncer très laborieusement ce qu'il va prononcer.

Voilà ce qu'il faudrait actionner à la fin des questions aussi emberlificotées que plates d'une Caroline Broué et d'un Hervé Gardette (liste non exhaustive) !

Les conférences que choisit de promouvoir France Culture illustrent bien ses thèmes chéris : la sexualité, les sexes, la psychanalyse, etc. Bref, tout ce qui donne l'occasion de regarder son nombril et celui du fameux Autre. parce que France Culture contrairement à ce qu'elle ne cesse d'annoncer n'est pas ouverte sur le monde, elle n'en finit pas de ressasser les mêmes sujets qui se concentrent justement sur le « sujet », comme on  dit en psychanalyse. Individualisme et narcissisme ne cessent d'irriguer les émissions de France Culture.

* En bandeau de la page nous avons ainsi des renvois vers les émissions :
- Qu'est-ce qu'un bon psy ?
- Les Nouveaux chemins de la connaissance / La femme existe-t-elle ?
- Une vie, une oeuvre / Dalida, c'est l'histoire d'un amour...
- Cultures d'Islam / Pourquoi portent-elles le voile ?

5
Répondre en citant  
France Culture + - le Mer 25 Nov 2015, 19:45

« France Culture Plus » s'adresse, paraît-il, aux étudiants. Qui écrit ses descriptifs ?

Sceptique ? Désabusé ? On l'est quand on a lu ceci jusqu'au bout :

« De Rabelais à A. Manguel en passant par Balzac, Sartre ou Gracq, les textes ne cessent de mettre en scène leur incarnation matérielle dans un  livre, condition et support de leur lecture. Or on sait désormais, notamment grâce aux travaux d’Henri-Jean Martin et de Roger Chartier, combien la mise en livre détermine la perception du texte et porte la construction de sa signification : d’un livre à l’autre, le même texte se donne à lire autrement et ne peut en vérité jamais être le même. Fondamentaux pour l’histoire de la lecture, ces constats s’avèrent également décisifs pour le philologue, dont le geste doit assurer la lisibilité du texte à partir de la pluralité des livres. Ainsi le livre, dans ses multiples métamorphoses, ne cesse-t-il d’exiger un croisement des perspectives et des horizons disciplinaires. ».

On sent ici un rédacteur enivré de Barthes...

http://plus.franceculture.fr/histoire-du-livre-histoire-de-livres

6
Répondre en citant  
France Culture Plus - le Lun 30 Nov 2015, 11:35

Comment se présente le surgeon de France Culture (« Moins » ?) destiné aux étudiants ? Des contributions dans diverses rubriques l'ont montré. Illustrons-le directement dans un "fil dédié". Présentation hyperbolique, alarmiste et mal écrite, parfois à la limite du compréhensible.

Ce  30 novembre, en pleine page du site de France Culture, cela donne :

PHILIPPE DESCOLA : "ANTHROPOCÈNE : LA DÉVASTATION DÉSINVOLTE DE L’ÉCOSYSTÈME"

Le naturaliste et géographe Alexander von Humboldt définissait l’objet de sa recherche comme l’étude de l’habitabilité progressive de la surface du globe. Comment les humains avaient peu à peu transformé leurs environnements pour les plier à leurs usages et former des écosystèmes au sein desquels ils étaient devenus des forces décisives. Deux siècles plus tard, une question se pose avec urgence: comment avons-nous enclenché un processus qui va rendre la Terre de moins en moins habitable? Et comment faire pour enrayer ce mouvement? Que s’est-il donc passé entre le constat optimiste de Humboldt et ce qui semble être le terrible échec de l’humanité?



« Alexander von Humboldt définissait l’objet de sa recherche comme l’étude de l’habitabilité progressive de la surface du globe ».  Je ne vois rien (évidemment...) qui corrobore cette assertion dans cette page : (Friedrich Wilhelm Heinrich) Alexander Freiherr von Humboldt, mais si quelqu'un a des informations dans  ce sens, je suis preneur.

« ce qui semble être le terrible échec de l’humanité ». Pourquoi confondre « l'humanité » avec France Culture ?

http://plus.franceculture.fr/philippe-descola-anthropocene-humain-trop-humain

7
Répondre en citant  
Re: « France Culture plus », le webcampus - le Lun 30 Nov 2015, 20:24

@Philaunet a écrit:« Alexander von Humboldt définissait l’objet de sa recherche comme l’étude de l’habitabilité progressive de la surface du globe ».  Je ne vois rien (évidemment...) qui corrobore cette assertion dans cette page : Friedrich Wilhelm Heinrich) Alexander Freiherr von Humboldt, mais si quelqu'un a des informations dans  ce sens, je suis preneur.

Selon cet article du même Philippe Descola dans la revue des Annales de 2002, cette définition se trouve dans une lettre de Von Humboldt à Schiller.
"Il eut l’intuition, en somme, que l’histoire naturelle de l’homme était inséparable de l’histoire humaine de la nature, que « l’habitabilité progressive de la surface du globe », pour reprendre l’une de ses formules [2], dépendait autant des facteurs physiques que des manières fort diverses dont ceux-ci sont appréhendés et mis à profit par les sociétés qui les ont reçus en partage."
[2] Dans une lettre à Schiller citée par CHARLES MINGUET

Voici l'article en entier. Je n'ai pas encore réussi à trouver la fameuse lettre. Peut-être  plus tard
https://www.cairn.info/revue-annales-2002-1-page-9.htm

PS. FC pourrait nous parler plus de von Humboldt et moins du COP21, non?

8
Répondre en citant  
Alexander von Humboldt et l'habitabilité du globe - le Lun 30 Nov 2015, 21:26

@Alain Machefert a écrit: (...)

Selon cet article du même Philippe Descola dans la revue des Annales de 2002, cette définition se trouve dans une lettre de Von Humboldt à Schiller.
"Il eut l’intuition, en somme, que l’histoire naturelle de l’homme était inséparable de l’histoire humaine de la nature, que « l’habitabilité progressive de la surface du globe », pour reprendre l’une de ses formules [2], dépendait autant des facteurs physiques que des manières fort diverses dont ceux-ci sont appréhendés et mis à profit par les sociétés qui les ont reçus en partage."
[2] Dans une lettre à Schiller citée par CHARLES MINGUET

Voici l'article en entier. Je n'ai pas encore réussi à trouver la fameuse lettre. Peut-être  plus tard
https://www.cairn.info/revue-annales-2002-1-page-9.htm

PS. FC pourrait nous parler plus de von Humboldt et moins du COP21, non?

Extra ! Grand merci pour votre suivi. Un début de recherche en ligne sur le corpus des lettres d'Alexander von Humboldt en allemand n'a rien donné.  Il y a beaucoup de lettres de son frère Wilhelm à Schiller, mais les siennes semblent nettement plus rares. Toujours important de donner le prénom à chacun de ces deux génies, très souvent confondus l'un pour l'autre ou pris pour une seule et même personne. À suivre.

PS Impressionnant compte-rendu de la thèse de doctorat de Charles Minguet en 1969, Alexandre de Humboldt, historien et géographe de l'Amérique espagnole (1799-1804) sur huit pages. Un certain Claude Mettra (« Le nôtre », celui de France Culture ?) relayait ce travail dans l'Express en juin 1969.

9
Répondre en citant  
Tooujours moins - le Jeu 10 Déc 2015, 20:43

Les psychothérapeutes vont apprécier Pour une psychothérapie démocratique : « La psychothérapie est une profession opaque, comme protégé par une aura de secrets, et qui travaille sans témoin, sans contrôle extérieur, parfois même sans évaluation. Comment dessiner les contours de ce que serait une psychothérapie adaptée au monde moderne, à savoir une psychothérapie démocratique ? ».

Les grammairiens ou ceux qui pensent qu'il faut suivre des règles , surtout quand on écrit sur le site de France Culture à destination des étudiants, trouveront la langue pauvre et fautive :  « La psychothérapie est une profession opaque, comme protégé [sic] ».

10
Répondre en citant  
Re: « France Culture plus », le webcampus - le Mer 16 Déc 2015, 10:48

Voilà un programme qui est aussi appétissant qu'une bonne assiette de brocolis :

PEUT-ON ENCORE RÊVER DANS UN MONDE PRISONNIER DU RÉEL ?
"Dans un monde toujours plus complexe, traversé de conflits et de luttes idéologiques, nous créons des métaphores, des images, des symboles et des mots qui forment des représentations sociales. Celles-ci permettent de questionner les tensions entre individu et société, psychologie et culture, identité et altérité, croyance et connaissance."

Quand on n'a pas grand chose à partager ou à transmettre, on se repose sur une collection de concepts flous, c'est le principe du nuage de mots. Il suffit de mettre un point d'interrogation à la fin de ce blizzard lexical et on passe pour un intello.

« France Culture plus », le webcampus     Page 1 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum