Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Accueil / Conversatoire & Atelier

Répondre au sujet

Le coin de l'écoute    Page 1 sur 19

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Le coin de l'écoute - le Ven 25 Sep 2009, 10:56

Quand il s'agit d'aller parler aux humeurs, la musique est le genre de passe-partout qui permet d'entrer dans certaines antichambres de l'âme, et d'y d'actionner quelques leviers secrets. En art mineur ou savant, à chacun des serrures.

Une des miennes, c'est la musique élégante et noire de Nick Drake. Douce et tranquille, avec quelques épines empoisonnées d'un venin lancinant, on succombe souvent, dans une forme de torpeur paralysée, à l'écoute du charme mortel de ses complaintes. Il donne parfois l'impression de jouer depuis l'outre-tombe, Nick Drake, avec ses jolis airs de guitare et l'intimité froide de sa voix discrète.

On peut le découvrir en commençant par quelques unes de ses ballades, sans doute les plus connues :
Things Behind The Sun, ou Pink Moon. Presque joyeuses par moment, jamais gratuitement : les passages en mode majeur rehaussent souvent la tristesse ou l'impression de nostalgie qu'elles infusent.

On pourra ensuite plonger nettement plus profond, en écoutant les plus sombres et plus travaillés Day Is Done et Way To Blue, qui distillent du noir en intraveineuse.

Beaucoup d'autres méritent l'écoute, parmi lesquelles 'Cello Song, l'étrange et auto-dérisoire Poor Boy, et surtout le très beau Fruit Tree.

Pour finir sur une note presque gaie, il existe quelques morceaux de blues, tel Cocaine blues, et même une interprétation de Summertime (courte et de qualité sonore très mauvaise, mais l'élégance est intacte) :

François 

2
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute - le Ven 25 Sep 2009, 14:17

Salut Frédéric,

Pour ceux curieux de découvrir Nick Drake, je recommande l'album "Way to blue - an introduction to Nick Drake" (Hannibal records - HNCD 1386), une bonne entrée en matière.

Sur le même trousseau (pour "tes serrures" de "certaines antichambres de l'âme"), tu peux enfiler d'autres clés : Nick Drake a inspiré une nouvelle génération de talentueux folkeux déglingués (souvent américains), mais, underground oblige, méconnus et mal distribués en France (problème résolu depuis avec internet). Citons par exemple Bonnie "prince" Billy (personnage à tiroirs qui a officié dans un groupe à nom et géométrie variables : "Palace", "Palace music" et "Palace brothers"). Le barbu a plusieurs registres : ténébreux à la Nick Drake (), countryman déconnant () ou baladeux nostalgique ().

Si tu es preneur, j'ai d'autres tuyaux et raretés de la même veine.

3
Répondre en citant  
Frank Zappa - Inca Roads - le Ven 25 Sep 2009, 17:08

En attendant d'écrire une petite contribution sur Frank Zappa si personne ne le fait d'ici-là, la possibilité d'insérer directement des vidéos va me permettre de déposer ici ce morceau d'anthologie qu'est la vidéo de son Inca Roads, en concert, en 1974 à Helsinki. La vidéo, à partir de 2 minutes 40, est un remontage halluciné et psychédélique au possible, que je vous laisse découvrir.

Le groupe y est à son apogée, les musiciens (et George Duke au chant) sont tous perchés à un niveau incroyable, qui s'accorde à merveille avec les prouesses que leur demande d'exécuter le génial moustachu. Mais assez disserté :

4
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute - le Ven 25 Sep 2009, 17:10

La partie 2 :

5
Répondre en citant  
My baby @ Montreux - le Dim 27 Sep 2009, 22:57

Après avoir écouté une bonne partie de vos perles, je ne regrette vraiment pas le lancement de ce fil, merci beaucoup à vous trois !
A mon tour de vous en ramener une, de cette amoureuse de Bach, qui, avec les hésitations et les approximations propres à l'authentique, revisite son standard de pied en cap, avec un final à couper le souffle et à faire trépider le coeur.



Au fait, Dom, comme te l'avait dit Patrick, si ça t'intéresse, j'avais fait un logiciel qui sert à entrer des tablatures et qui les joues, il y a pas mal d'années mais ça marche toujours pas mal. Sweet Guitar, tu peux le trouver là : http://fpigenet.free.fr, il est gratuit. Avec beaucoup de partoches existantes, car il lit le format Guitar Pro.

@Camembert : tu peux adresser ta proposition directement à Nessie ? Il est modérateur de ce forum, et son sens de l'équité est probablement aussi solide que le mien. Quoi qu'il en soit, merci pour tes contributions dans ce fil (si tu arrêtais de troller chez JL, ce serait bien sûr parfait Wink). Si tu as des liens vers des enregistrements de Dinu Lipatti de Chopin, n'hésite pas.

6
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute - le Lun 28 Sep 2009, 16:28

Camenbert a écrit: Nostalgie venue d'ailleurs...Musique qui ne dit jamais tout ce qu'elle a à dire ....

Une musique qui, au contraire, dit vraiment tout ce qu'elle a à dire Smile (vraiment à l'opposé de Satie : musique maximaliste, bouffonne et enjouée au possible) :

François 

7
Répondre en citant  
Guiness. - le Lun 28 Sep 2009, 19:17

Puisqu'on est dans les classiques, en voilà un grand, rien que pour la bonne tête de Shane MacGowan.

François 

8
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute - le Lun 28 Sep 2009, 20:48


Bonsoir Dom,
Je suppose qu'avec ce titre des Mescalleros, tu faisais allusion au nanar "Straight to hell" où toute la fine équipe se retrouve : Elvis Costello, Joe Strummer et les Pogues...
Pour ne pas s'éterniser au rayon nostalgie : "Aisha" de Death in Vegas avec Iggy Pop, version YouTube sans le clip crétin. Conseil avant écoute : mettre le son au maximum, et en avant.

9
Répondre en citant  
Léo - le Lun 28 Sep 2009, 23:32

10
Répondre en citant  
Villanova Junction - le Mer 30 Sep 2009, 00:00

D'où lui venaient ces passages incroyables ? La meilleure face de Hendrix à mon goût, celle qu'on retrouve sur 1983..., Axis bold as love, Castles made of sand, et ses autres titres à faible saturation. En mineur, son génie donnait dans le cristallin, le fragile et l'aérien. On sent l'indien, le noir, l'asiatique et l'irish transpirer cette musique au bout de ses doigts immenses, qui papillonnent sur le manche en donnant l'impression d'à peu près flotter dessus.

Ah oui, la vidéo :

Contenu sponsorisé 

11
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute -

Le coin de l'écoute     Page 1 sur 19

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Accueil / Conversatoire & Atelier

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum