Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La russophobie ambiante    Page 1 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La russophobie ambiante - le Sam 13 Fév 2016, 22:06

Bien que n'ayant aucun lien personnel avec des Russes ou la Russie, je constate depuis longtemps ce qui ressemble à une haine viscérale de l'état russe, de sa politique et surtout de son président dans l'ensemble des médias, et plus particulièrement à France Culture. A ce que je sache, la Russie est un pays ami de la France. Je m'étonne donc de la totale absence d'objectivité des journalistes et de leurs invités, « chercheurs », « spécialistes » ou autres « experts » quand ils abordent ce sujet.

J'ouvre donc un fil, qui n'intéressera peut-être que moi, pour relever ces faits de russophobie.

Pour commencer, et après Michel Eltchaninoff dans Les Matins, nous avons eu droit aujourd'hui aux lumières de la « spécialiste » Hélène Blanc dans le journal de 12h30. Cette dame est politologue et criminologue au CNRS, auteur, entre autres, de « KGB Connexion: Le système Poutine », « Les Prédateurs du Kremlin, 1917-2009 » et « Goodbye Poutine : Union européenne, Russie, Ukraine ».  Ça promet. [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-13.02.2016-ITEMA_20912691-6.mp3" debut="03:23" fin="06:18"]

Une rapide recherche sur internet permet de « placer » Mme Blanc, idéologiquement parlant :

L'Europe est dans une logique de paix quand Poutine est déjà dans une logique de guerre. On entend des voix autorisées dire qu'il faut négocier avec la Russie. N'a-t-on pas enfin compris que la Russie ne négocie pas ?

...les Russes, pas dupes, sont fatigués du numéro de duettistes Medvédev-Poutine. Ils ne croient plus en Poutine.

L’Europe n’a toujours pas compris qui est Poutine. Il est d’un cynisme dont on n’a pas idée ici. Il bluffe, il ment ; personne ne peut dire ce qu’il a dans la tête ! Après l’invasion de la Crimée tout le monde pensait qu’il allait se calmer, pas moi. Il a lancé une propagande anti occidentale violente... Il a installé dans l’opinion l’idée que la Russie doit mener une croisade contre l’Europe décadente et punir les Etats-Unis qui ont humilié la Russie.
Son supra nationalisme a fait resurgir tous les travers de la société russe : l’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie. La société russe devient de plus en plus violente. Il y a des régions où les gens ont plus peur de la police que des délinquants ! Poutine vit dans un univers qui n’est pas le nôtre. Il est encore à l’époque des Tsars et des conquêtes territoriales.


Vous savez, en plus d'être l'homme le plus puissant du monde, c'est aussi le dirigeant en poste le plus riche. D'après certaines sources - je mets quand même ça au conditionnel - sa fortune personelle se monterait à 130 billions ( sic ) de dollars. C'est pas mal !

2
Répondre en citant  
russophobie et diabolisation de Poutine - le Dim 14 Fév 2016, 19:59

Pas du tout, sûrement plus important que pas mal de sujets sur ce forum ... Par contre, est-ce le bon endroit? Je respecte toujours sur tous les forums l'esprit dans lequel il est conduit, la discussion sur l'objectivité des émission sur FC par rapport à la Russie et en particulier de son chef d'état n'en fait peut-être pas parti. En effet, la discussion risque de vite déborder car la russophobie ambiante l'est dans tout le paysage médiatique français et au-delà.
En France, une des raisons principales est cette ignorance de la civilisation russe , entretenue par une propagande exacerbé depuis la guerre en Ukraine. Peu d'information sur la situation en essayant de comprendre les deux parties et  la situation dramatique de la population civile dans les parties de l'est du pays n’intéresse plus personne. On est pris ailleurs, et de toute façon, c'est la faute à Poutine .
Pour revenir à votre propos, on peut se limiter à une observation critique et attentive sur FC,
je commence par ceci: titre d'un épisode "Le Monde selon H.Védrine" http://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-selon-hubert-vedrine/quand-les-russes-sagitent-en-syrie En écoutant , dès le début Védrine contredit le sens du titre. On aurait pu titrer: Quel est le sens de la présence russe en Syrie? Que font les russes en Syrie? etc. Mais les russes  "s'agitent"n' est à mon avis pas adapté à la situation et a été choisi délibérément pour dévaloriser leur action.
Mon impression: une préparation des esprits à une confrontation de plus en plus dure avec la Russie, il suffit de lire les déclarations venant des dirigeants de l'OTAN. Il y en a qui font froid dans le dos... Et nos médias au garde à vous.

3
Répondre en citant  
...suite - le Dim 14 Fév 2016, 20:03

(le début de mon post devait se référer à votre phrase)
J’ouvre donc un fil, qui n’intéressera peut-être que moi, pour relever ces faits de russophobie.
(mais je ne sais pas bien me servir du bouton "citer")

4
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 15 Fév 2016, 11:09

Tiens, tiens, l'ambassade russe s'intéresse à France Culture et à Regards sur France Culture!
Les partisans de Poutine aiment dissimuler derrière une "haine des Russes" fantasmée le rejet provoqué en France (sauf au FN et dans quelques cercles souverainistes, certains groupes d'extrême-gauche et chez Mélanchon) par cet ancien espion du KGB, président autocrate, lié à l'Église orthodoxe et à divers groupes oligarchiques douteux, . C'est un procédé classique, mais éculé.

5
Répondre en citant  
russophobie suite et fin - le Lun 15 Fév 2016, 14:02

@munstead
c'est bien c'est que j'ai craignais , donc fini pour moi

6
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 15 Fév 2016, 20:53

julie31(http://www.regardfc.com/t750-la-russophobie-ambiante#24441) a écrit:Je respecte toujours sur tous les forums l'esprit dans lequel il est conduit, la discussion sur l'objectivité des émission sur FC par rapport à la Russie et en particulier de son chef d'état n'en fait peut-être pas parti.

Quelle que soit l'opinion que l'on puisse avoir du pouvoir russe actuel, le biais dans le traitement de tout sujet y touchant me semble un fait objectivement incontestable.

Mon idée pour ce fil n'était pas tant de discuter sur l'objectivité des émissions de FC par rapport à la Russie, mais simplement d'y consigner les faits de biais observés. Le but étant d'éviter d'ennuyer ceux que ce sujet n'intéresse pas en saupoudrant ces observations dans les fils des diverses émissions concernées.

julie31(http://www.regardfc.com/t750-la-russophobie-ambiante#24441) a écrit:Pour revenir à votre propos, on peut se limiter à une observation critique et attentive sur FC,
je commence par ceci: titre d'un épisode "Le Monde selon H.Védrine" http://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-selon-hubert-vedrine/quand-les-russes-sagitent-en-syrie

C'est exactement le genre de manipulation à laquelle j'ai pensé en créant le fil : Védrine est quasiment la seule voix équilibrée sur la Russie à FC, mais on affuble son intervention d'un titre tendancieux pour ne pas dire mensonger. Merci de l'avoir signalé !

7
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 15 Fév 2016, 22:01

Je n'ai pas d'opinion trés originale sur Poutine (je ne suis pas un "fan"), mais il me semble que titrer ce fil "Russophobie ambiante" relève, si ce n'est d'une manipulation, pour le moins d'un certain parti pris qui ne favorise pas un dialogue serein.

8
Répondre en citant  
Autres perspectives - le Mar 16 Fév 2016, 11:29

Rowan(http://www.regardfc.com/t750-la-russophobie-ambiante#24429) a écrit:Bien que n'ayant aucun lien personnel avec des Russes ou la Russie, je constate depuis longtemps ce qui ressemble à une haine viscérale de l'état russe, de sa politique et surtout de son président dans l'ensemble des médias, et plus particulièrement à France Culture. A ce que je sache, la Russie est un pays ami de la France. Je m'étonne donc de la totale absence d'objectivité des journalistes et de leurs invités, « chercheurs », « spécialistes » ou autres « experts » quand ils abordent ce sujet.

J'ouvre donc un fil, qui n'intéressera peut-être que moi, pour relever ces faits de russophobie. (...)
@ Rowan, julie31 et munstead : Le numéro du jour des Enjeux internationaux Russie. La société et le pouvoir politique. renvoie par un hyperlien à un magazine allemand "Cicero (...) Ce magazine, édité à Berlin, se positionne comme "le magazine de la culture politique"."

Je ne le connaissais pas. Le premier article sur la Russie est une tribune d'un certain Andrew B. Denison qui dirige un groupe de réflexion et d'influence géopolitique et de stratégie militaire dont le siège est en Allemagne.  La tribune de trois pages (très néo-conservatrice et soutenant l'idée d'une confrontation militaire urgente avec la Russie) est suivie de 36 commentaires (17 pages de lecture), élaborés et étayés pour la plupart.

La lecture d'analyses fondamentalement divergentes sur les relations internationales dans le cadre des conflits aux Proche-Orient et au Maghreb, et dans une recherche  de compréhension des luttes d'influence politique et économique en Europe, présentes et passées, permet de s'émanciper de toute présentation possiblement biaisée de la question par la rédaction de France Culture.

Pour ceux qui ne comprendraient pas l'allemand, je suppose que les positions de M. Denison et les avis divergents qu'elles peuvent susciter sont exprimés ailleurs en anglais et, je l'espère, en français.

9
Répondre en citant  
Journal de 12h30 - le Jeu 18 Fév 2016, 17:52

Les trois menaces à nos portes, selon Yves Bertoncini, directeur de l'Institut Jacques Delors, avec en tête de liste... hé oui  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-18.02.2016-ITEMA_20916461-6.mp3" debut="21:08" fin="21:21"]

10
Répondre en citant  
Culturesmonde - le Ven 19 Fév 2016, 21:00

Stakhanoviste en la matière, Florian Delorme a consacré deux émissions de « Culturesmonde » cette semaine à la « menace russe ».

Jeudi, avec Nicole Gnesotto ( comme Yves Bertoncini, de l’Institut Jacques Delors aussi, curieusement ), il nous affirme que l'objectif russe est de déstabiliser Europe. Le  Brexit serait un bon point de départ [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-18.02.2016-ITEMA_20916389-0.mp3" debut="18:27" fin="19:10"].

Aujourd'hui, selon Marc Semo, les Russes visent non seulement à déstabiliser l'Europe, mais, en manipulant les Kurdes, la Turquie aussi [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-19.02.2016-ITEMA_20917294-0.mp3" debut="37:04" fin="38:13"].
Peu surprenant, sachant que, selon Jean-François Bouthors, ce qui les caractérise est leur volonté de nuire  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-19.02.2016-ITEMA_20917294-0.mp3" debut="38:23" fin="39:23"].
Avec une logique implacable, ce dernier démontre même que DAESH n'est qu'un pantin dont Poutine tire les ficelles [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-19.02.2016-ITEMA_20917294-0.mp3" debut="44:53" fin="45:40"].

La russophobie ambiante     Page 1 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum