Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La russophobie ambiante    Page 4 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La russophobie ambiante - le Sam 13 Fév 2016, 22:06

Rappel du premier message :

Bien que n'ayant aucun lien personnel avec des Russes ou la Russie, je constate depuis longtemps ce qui ressemble à une haine viscérale de l'état russe, de sa politique et surtout de son président dans l'ensemble des médias, et plus particulièrement à France Culture. A ce que je sache, la Russie est un pays ami de la France. Je m'étonne donc de la totale absence d'objectivité des journalistes et de leurs invités, « chercheurs », « spécialistes » ou autres « experts » quand ils abordent ce sujet.

J'ouvre donc un fil, qui n'intéressera peut-être que moi, pour relever ces faits de russophobie.

Pour commencer, et après Michel Eltchaninoff dans Les Matins, nous avons eu droit aujourd'hui aux lumières de la « spécialiste » Hélène Blanc dans le journal de 12h30. Cette dame est politologue et criminologue au CNRS, auteur, entre autres, de « KGB Connexion: Le système Poutine », « Les Prédateurs du Kremlin, 1917-2009 » et « Goodbye Poutine : Union européenne, Russie, Ukraine ».  Ça promet. [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-13.02.2016-ITEMA_20912691-6.mp3" debut="03:23" fin="06:18"]

Une rapide recherche sur internet permet de « placer » Mme Blanc, idéologiquement parlant :

L'Europe est dans une logique de paix quand Poutine est déjà dans une logique de guerre. On entend des voix autorisées dire qu'il faut négocier avec la Russie. N'a-t-on pas enfin compris que la Russie ne négocie pas ?

...les Russes, pas dupes, sont fatigués du numéro de duettistes Medvédev-Poutine. Ils ne croient plus en Poutine.

L’Europe n’a toujours pas compris qui est Poutine. Il est d’un cynisme dont on n’a pas idée ici. Il bluffe, il ment ; personne ne peut dire ce qu’il a dans la tête ! Après l’invasion de la Crimée tout le monde pensait qu’il allait se calmer, pas moi. Il a lancé une propagande anti occidentale violente... Il a installé dans l’opinion l’idée que la Russie doit mener une croisade contre l’Europe décadente et punir les Etats-Unis qui ont humilié la Russie.
Son supra nationalisme a fait resurgir tous les travers de la société russe : l’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie. La société russe devient de plus en plus violente. Il y a des régions où les gens ont plus peur de la police que des délinquants ! Poutine vit dans un univers qui n’est pas le nôtre. Il est encore à l’époque des Tsars et des conquêtes territoriales.


Vous savez, en plus d'être l'homme le plus puissant du monde, c'est aussi le dirigeant en poste le plus riche. D'après certaines sources - je mets quand même ça au conditionnel - sa fortune personelle se monterait à 130 billions ( sic ) de dollars. C'est pas mal !
* * *

31
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 22 Fév 2016, 21:34

Philaunet(http://www.regardfc.com/t750p20-la-russophobie-ambiante#24563) a écrit:Comme le fait remarquer pertinemment Kaplan, le fil de conversation créé par Rowan a un but relié à France Culture. Si l'on souhaite s'éloigner de la vision de la Russie à France Culture, il est loisible d'aller dans le sous-forum Conversatoire (Bistrot politique)

Merci, Philaunet, vous m'évitez le rôle désagréable de cyber-flic.


Philaunet(http://www.regardfc.com/t750p20-la-russophobie-ambiante#24563) a écrit: (...) Alain Dejammet (...) parlait donc de Sergueï Lavrov, ministres des affaires étrangères russe, avec une certaine admiration et en ces termes : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-22.02.2016-ITEMA_20919087-1.mp3" debut="32:21" fin="33:37"]

Admiration pour Sergueï Lavrov, peut-être. Mais « il est évident que M. Poutine n'a pas les scrupules d'un Français ou d'un Anglais. »  On se fait traîner au tribunal pour moins que ça, de nos jours, quand l'objet de ses préjugés ne tombe pas dans la catégorie de méchants désignés. Un grand diplomate, M. Dejammet,  à n'en pas douter.

32
Répondre en citant  
Pas par quatre chemins - le Lun 22 Fév 2016, 21:49

Caroline Fourest vous a apparemment lu, Rowan (et Julie31 et Kaplan) et vous répond dans Sinon, vous êtes plutôt Trump ou Poutine?

[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12813-22.02.2016-ITEMA_20919127-0.mp3" debut="02:45" fin="04:18"]

33
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 22 Fév 2016, 21:49

Julie 31, il se trouve que j'ai à faire avec cette partie de l'Europe. Je vous invite à converser avec des Baltes au niveau diplomatique pour comprendre que la Russie n'est pas leur amie, voyez non seulement la Lituanie, mais aussi la Lettonie.
Ah, ça c'est sur, il n'ont aucune raison d'avoir des sentiments bienveillants envers leur voisin russe au vue du passé sous le régime soviétique, tout à fait d'accord avec vous.  Mais ça reste leur voisin, la géographie est ce qu'elle est,  il faut s'entendre. Et puis Estonie et Lettonie ont toujours une importante population russophone sur leur territoire - plus du quart je crois - donc prudence des 2 côtés. Laissons faire le temps et évitons de provoquer des événements genre Maidan à Kiev . Ceci pour vous répondre à on opinion sur Crimée etc. Pour pouvoir vous répondre, il faudrait se mettre d'accord sur l'interprétation des événements d'il y a exactement 2 ans, que s'est-il passé dans la nuit du 21 au 22 février 2014 à Kiev? Ni vous ni moi n'avons de certitude, mais le résultat pour le pays est visible et il est catastrophique. Voilà mon point de vue.


PS Vous n'avez pas d'avis sur les Ukrainiens chassés de Crimée ? Ni sur les griefs imputés à la Russie dans la requête que j'ai signalée en lien ?
Pour revenir à l'esprit de ce fil du forum: comment FC a couvert toute cette période AVANT l'annexion de la Crimée? Avons-nous eu droit a des points de vue différenciés ?

J'ai rajouté la citation. Pour citer, il faut appuyer sur la touche "Citer".
je l'ai fait, mais on copiant seulement la phrase concernée, donc nouvel essai

[Ajout] Le nouveau site de France Culture est en perdition, en tous les cas ses fichiers changent de nom et de composition toutes les cinq minutes rendant la proposition d'un extrait très acrobatique, d'où certaines pastilles présentant des passages erronés. Aussi je reviens à l'extrait du post 27 et à la page rafraîchie de l'émission sur laquelle Alain Dejammet a perdu son titre d'ambassadeur de France. Il parlait donc de Sergueï Lavrov, ministres des affaires étrangères russe, avec une certaine admiration et en ces termes : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-22.02.2016-ITEMA_20919087-1.mp3" debut="32:21" fin="33:37"]
[/justify]
[/quote]
On peut se féliciter d'avoir avec John Kerry et Sergueï Lavrov d’authentiques et expérimentés diplomates qui essaient désespérément d'éteindre le feu au Proche Orient. L'ennui , ils n'ont que des extincteurs  d'usage domestique à leur disposition.

Phil : pour plus de lisibilité pouvez vous poster de nouveau votre billet après avoir vérifié en le prévisualisant que les citations sont techniquement maîtrisées ? Un visiteur de passage risque de ne rien comprendre aux enchaînements. Merci pour votre participation. PS. cf. message précédent 

34
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 22 Fév 2016, 22:17

Philaunet(http://www.regardfc.com/t750p30-la-russophobie-ambiante#24567) a écrit:Caroline Fourest vous a apparemment lu, Rowan (et Julie31 et Kaplan) et vous répond dans Sinon, vous êtes plutôt Trump ou Poutine?

[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12813-22.02.2016-ITEMA_20919127-0.mp3" debut="02:45" fin="04:18"]

elle ne fait pas dans la dentelle! mais elle est chroniqueuse et par conséquent exprime une opinion personnelle identifiée  comme telle. L'enjeu qui nous préoccupe est celui d'une fabrication d'opinion insidieuse qui ne dit pas son nom. Voir l'exemple relevé par Rowan plus haut ( M.Dejammet sur Poutine)

35
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 08:09

julie31(http://www.regardfc.com/t750p30-la-russophobie-ambiante#24569) a écrit:
elle ne fait pas dans la dentelle! mais elle est chroniqueuse et par conséquent exprime une opinion personnelle identifiée comme telle. L'enjeu qui nous préoccupe est celui d'une fabrication d'opinion insidieuse qui ne dit pas son nom. Voir l'exemple relevé par Rowan plus haut ( M.Dejammet sur Poutine)

Mais l'opinion de Dejammet, ancien ambassadeur de France à l'ONU n'a rien d'insidieux! Les auditeurs ne seraient-ils pas capables de comprendre que c'est un diplomate qui parle? Votre problème, si je comprends bien, est qu'il n'y aurait pas assez d'interventions "neutres" ou pro-Pouline? Peut-être. On parle tous les matins des bombardements russes en Syrie en appui de l'armée syrienne d'Assad. Est-ce insidieux? Il ne faudrait pas parler d'Assad dans ce cas? En Ukraine, eut-il fallu taire l'envoi de matériel militaire lourd aux rebelles pro-russes? Donner toutes les informations sur Poutine ne fournit pas une image très favorable de sa politique aux yeux de la plupart des Européens, cela semble être un fait. Trouver des pro-Poutine ici, comme je le disais plus haut, cela veut dire faire intervenir le FG (déjà présent en force dans le biais idéologique de FC) ou Le Pen ou Sapir ou les souverainistes qui, néanmoins, condamnent l'absence de démocratie en Russie, s'ils approuvent à peu près et avec moult nuances et différences entre eux, sa politique étrangère. La position sage ne peut être qu'européenne. Pour Poutine, nous sommes l'UE, l'OTAN et il joue à merveille des différences ou de la compétition entre les pays européens.
Au fait, faire de Lavrov une sorte de gardien de la paix est aller un peu loin. Rarement on aura vu un diplomate nier avec un tel aplomb la réalité au moment de la crise ukrainienne. Il semble plus censé sur la Syrie (ne pas oublier le traumatisme profond que l'Afghanistan a représenté pour les Russes, qui n'ont pas très envie d'une autre aventure militaire en pays musulman).

36
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 17:39

Munstead, le matin, je ne vous apprends rien, tout commence par la radio. A l'heure où nous sommes encore à regretter la douceur de l'édredon, comme un microscopique rouage ayant repris position dans les embouteillages ou le métro, la radio est la première voix sur le monde ; et rien d'austère, rien de glaçant comme un monde au réveil. En théorie, les auditeurs peuvent choisir la station selon différents critères que je schématiserais à grands traits : immédiateté du propos (France Info), analyse-chroniques-débat (France Culture), réveil chandelles et perruques poudrées (Radio Classique) ou plutôt grosse-caisse (NRJ-SKY). Même sans connaître les chiffres on peut supposer, niveau indices d'écoute, le matin comme la meilleure tranche, d'où la rude concurrence dans la course à l'info.

Je suppose aussi que le radiophile que vous êtes, Munstead, préfère l'écouter comme l'on déguste un grand vin, compagnon des nuits insomniaques ou des matins légers, car c'est là que s'opère la magie, là que la radio prend tout son sens : un média sans images pour le repos de l'âme, juste l'éveil de l'esprit. On sait qu'à la radio la confrontation des idées ne doit rien au spectacle, aux mimiques, aux gesticulations ; rien ne peut prolonger la phrase mal ficelée ou incomplète, pas un froncement de sourcil, pas d'yeux levés au ciel, du son, rien que du son : comme si la voix, au contraire du visage, ne trompait jamais. Seulement il est assez courant chez les journalistes, s'il leur arrive de parler vrai, qu'ils aient l'air de parler faux. Cela donne à la vérité cet aspect équivoque qui la désavantage le moins vis-à-vis de l'hypocrisie. De là, je vous formule ma question à la soviet (puisque c'est le sujet) : serait-ce fantasque de reconnaître qu'en France la radio puisse être au service de la propagande du pouvoir, servie par des soldats qui se font appeler journalistes ou économistes, mais ne sont en réalité que des commissaires politiques ? Pouvons-nous suspecter une communication sur ordonnance, sans risque de montrer les symptômes d'une complotite paranoïde ?

Un exemple. La posture de "chef de guerre" qu'ont bien voulu attribuer les médias à François Hollande après les attentats de novembre, allant même jusqu'à lui donner du "père de la nation", ces expressions comme tant d'autres qui sans en avoir l'air nous conditionnent, ne vous font-elles pas sentir, Munstead, comme un léger décalage ? Vous le radiophile, familier des voix, vous entendez le chef de guerre quand François Hollande parle ? Je ne sais pas vous, je ressens comme un malaise dont l'humeur passe mais dont la trace demeure. On glisse de l'obscène à la mise en scène, de la brutalité des exécutions à la communication clinique sortie du cerveau silicium de deux ou trois spin doctors. Comment ne voulez-vous pas que je ressente le même malaise au matraquage des expressions "Poutine-tyran", "Poutine-dictateur" ? Plus c'est martelé par les Fourest et consorts, plus le doute s'installe.

37
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 17:47

@ Kaplan. Je vous rejoins sur bien des points. Pour moi écouter FC est une petite dose d'adrénaline qui achève de me réveiller chaque matin comme mes billets sur ce site en témoignent. Je me demande d'ailleurs pourquoi je persiste, mais je déteste les radios publicitaires et n'ai jamais penché l'oreille sur France-Inter. Bien entendu l'utilisation de "père de la nation" pour notre président m'a fait bien rire, lui que je vois plutôt en pépère de la nation, mais, comme j'essaye de me tenir informé, mais que FC est loin d'être ma seule source (je suis un peu les médias britanniques) ce que l'on dit de Poutine ne m'a jamais ni fait rire, ni choqué. Préjugés me direz-vous? J'attends des arguments en faveur de l'autocrate et, comme je l'ai écrit plus haut, je suis prêt à modérer mon opinion.

38
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 17:56

Merci de votre réponse, Munstead. C'est le meilleur accueil que vous puissiez me faire. Votre main tendue me conforte dans l'idée que l'on peut avoir sur ce site des débats sains. Très heureux d'échanger avec vous.

39
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 19:42

munstead(http://www.regardfc.com/t750p30-la-russophobie-ambiante#24582) a écrit:@ Kaplan. Je vous rejoins sur bien des points. Pour moi écouter FC est une petite dose d'adrénaline qui achève de me réveiller chaque matin comme mes billets sur ce site en témoignent. Je me demande d'ailleurs pourquoi je persiste, mais je [...]

Gosh. Soyez assez aimable pour persister encore longtemps, Munstead. Vos commentaires sur Monseigneur Plenel nous manquent, mais son absence de nos ondes matinales n'est pas source de manque, alors que vos commentaires manqueraient indubitablement à ce forum s'il vous venait l'idée de suspendre leur livraison.


A part ça, tout en remerciant chaleureusement les participants de ce fil fort intéressant, il n'est pas entièrement exclu que cette discussion où l'on n'est pas du tout obligé de parler radio, s'en trouve un jour déplacée dans un autre sous-forum de RFC comme Philaunet en a déjà proposé la perspective. Quoiqu'il en soit ou plutôt qu'oiquil puisse en advenir, l'opération laissera un temps subsister ici un message de redirection afin de ne perdre en route aucun des contributeurs du fil.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

40
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 20:24

Nessie(http://www.regardfc.com/t750p30-la-russophobie-ambiante#24587) a écrit:A part ça, tout en remerciant chaleureusement les participants de ce fil fort intéressant, il n'est pas entièrement exclu que cette discussion où l'on n'est pas du tout obligé de parler radio, s'en trouve un jour déplacée dans un autre sous-forum de RFC comme Philaunet en a déjà proposé la perspective. Quoiqu'il en soit ou plutôt qu'oiquil puisse en advenir, l'opération laissera un temps subsister ici un message de redirection afin de ne perdre en route aucun des contributeurs du fil.

Euh... si l'on permet que je lève un timide doigt de protestation...

J'ai ouvert ce fil dans le but d'y parler de France Culture, et rien que France Culture. J'ai essayé d'être clair sur ce point. Certes, il y a eu des digressions, je le regrette. C'est aussi le cas dans d'autres fils. Peut-être que l'intitulé du fil aurait dû être plus spécifique ? Mais pour moi, dans la rubrique  « France Culture », il allait de soi que la discussion ne concernerait que notre station plus ou moins bien-aimée. Une solution de compromis ne serait-elle pas d'ouvrir un deuxième fil sous la rubrique appropriée pour ceux qui veulent discuter politique, et éventuellement de renommer celui-ci ?

41
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 23 Fév 2016, 20:45

J'ai été devancée par Nessie pour féliciter les participants à cette conversation animée sur Poutine et la Russie.C'est très éclairant et m'invite à nuancer mon opinion qui ressemblait à celles  de Rowan, Julie21 et Kaplan.C'est vrai, je constate aussi une certaine russophobie à FC.Mais Munstead et Philaunet ont de bons  arguments pour inciter à une grande méfiance vis à vis de Poutine.
Pour apporter une minuscule touche personnelle dans les arguments développés, j'ai trouvé idiot l'arrêt des exportations françaises en Russie qui ont mis , par exemple, les arboriculteurs français  en péril.

@Philaunet:vous n'êtes pas sans remarquer que ,sur ce forum,nous autres femmes ne sommes pas fichues, en général,de citer correctement les phrases auxquelles nous répondons, de faire toutes ces belles choses pour lesquelles vous êtes si doués, vous les présences masculines.(pas tous , d'ailleurs).Ce doit être notre cerveau féminin....ou , peut-être,parce que nous ne nous impliquons pas comme vous sur ce forum et se donner le mal d'apprendre, alors que nous aurons tout oublié un mois ou deux après, cela ne vaut pas le coup.Alors, pitié, si vous voulez que des femmes interviennent parfois, ne soyez pas si sévère!ce qui compte le plus, c'est la qualité des arguments, non?

La russophobie ambiante     Page 4 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum