Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La russophobie ambiante    Page 6 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La russophobie ambiante - le Sam 13 Fév 2016, 22:06

Rappel du premier message :

Bien que n'ayant aucun lien personnel avec des Russes ou la Russie, je constate depuis longtemps ce qui ressemble à une haine viscérale de l'état russe, de sa politique et surtout de son président dans l'ensemble des médias, et plus particulièrement à France Culture. A ce que je sache, la Russie est un pays ami de la France. Je m'étonne donc de la totale absence d'objectivité des journalistes et de leurs invités, « chercheurs », « spécialistes » ou autres « experts » quand ils abordent ce sujet.

J'ouvre donc un fil, qui n'intéressera peut-être que moi, pour relever ces faits de russophobie.

Pour commencer, et après Michel Eltchaninoff dans Les Matins, nous avons eu droit aujourd'hui aux lumières de la « spécialiste » Hélène Blanc dans le journal de 12h30. Cette dame est politologue et criminologue au CNRS, auteur, entre autres, de « KGB Connexion: Le système Poutine », « Les Prédateurs du Kremlin, 1917-2009 » et « Goodbye Poutine : Union européenne, Russie, Ukraine ».  Ça promet. [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-13.02.2016-ITEMA_20912691-6.mp3" debut="03:23" fin="06:18"]

Une rapide recherche sur internet permet de « placer » Mme Blanc, idéologiquement parlant :

L'Europe est dans une logique de paix quand Poutine est déjà dans une logique de guerre. On entend des voix autorisées dire qu'il faut négocier avec la Russie. N'a-t-on pas enfin compris que la Russie ne négocie pas ?

...les Russes, pas dupes, sont fatigués du numéro de duettistes Medvédev-Poutine. Ils ne croient plus en Poutine.

L’Europe n’a toujours pas compris qui est Poutine. Il est d’un cynisme dont on n’a pas idée ici. Il bluffe, il ment ; personne ne peut dire ce qu’il a dans la tête ! Après l’invasion de la Crimée tout le monde pensait qu’il allait se calmer, pas moi. Il a lancé une propagande anti occidentale violente... Il a installé dans l’opinion l’idée que la Russie doit mener une croisade contre l’Europe décadente et punir les Etats-Unis qui ont humilié la Russie.
Son supra nationalisme a fait resurgir tous les travers de la société russe : l’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie. La société russe devient de plus en plus violente. Il y a des régions où les gens ont plus peur de la police que des délinquants ! Poutine vit dans un univers qui n’est pas le nôtre. Il est encore à l’époque des Tsars et des conquêtes territoriales.


Vous savez, en plus d'être l'homme le plus puissant du monde, c'est aussi le dirigeant en poste le plus riche. D'après certaines sources - je mets quand même ça au conditionnel - sa fortune personelle se monterait à 130 billions ( sic ) de dollars. C'est pas mal !
* * *

51
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Lun 29 Fév 2016, 23:34

munstead(http://www.regardfc.com/t750p40-la-russophobie-ambiante#24652) a écrit:On attend avec impatience les commentaires de Rowan, Kaplan, julie sur la chronique de Caroline Fourest au sujet de  l'assassinat de Boris Nemstov et le rapport de celui-ci sur l'Ukraine, publié par Actes Sud, qui vient de sortir.

Par crainte de provoquer le courroux des dieux du forum, les miens se trouvent au « Bistrot Politique ».

52
Répondre en citant  
Nemtsov - le Mar 01 Mar 2016, 00:21

munstead(http://www.regardfc.com/t750p40-la-russophobie-ambiante#24652) a écrit:On attend avec impatience les commentaires de Rowan, Kaplan, julie sur la chronique de Caroline Fourest au sujet de  l'assassinat de Boris Nemstov et le rapport de celui-ci sur l'Ukraine, publié par Actes Sud, qui vient de sortir.
Par principe , des oukases comme le vôtre «au boulot»  m’aurait inciter à l’ignorer, mais le très joli post de Kaplan m’encourage à apporter ma contribution. Ma réponse se limite à la question: Poutine est-il oui ou non responsable de cet assassinat de B.Nemtsov pour empêcher la publication de son  livre en préparation sur la guerre en Ukraine? C’était la thèse immédiatement avancé par nos médias occidentaux il y a un an. Entre temps nous avons appris que les autorités russes (= Poutine!) ont identifié la piste tchétchène et 5 présumés coupables sont en attente de leur procès. Comme commanditaire est fortement  soupçonné l’actuel président tchétchène   Ramzan Kadyrov . Jusque là, il y a un grand consensus en Russie comme parmi les correspondants occidentaux sur place et autre «Kremlologue» . La question ouverte concerne la responsabilité derrière Kadyrov du Kremlin ( = Poutine!) ou non. Et comme par hasard,à l’occasion du 1er anniversaire de la mort de Nemtsov, un extraordinaire retournement de situation, détaillé sur France Inter ( désolée, pas sur FC)
hier matin par Bernard Guetta dans sa rubrique «Géopolitique». A ma connaissance B.Guetta n’est pas un farouche «poutinien» , mais il s’intéresse de près aux évolutions dans cette région. Écoutez-le bien ( vous me le devez , je me suis mise au boulot...) et puis revenez nous dire ce que vous en pensez. Et comparez avec tout ce qui a été vite dit il y un an dans nos médias: l'implication directe de Poutine ne faisait peu de doute.

53
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 01 Mar 2016, 00:50

Désolé, mais je ne vois vraiment pas en quoi l'annonce du retrait de Kadyrov, le dictateur de Grozny, infirme la thèse selon laquelle l'assassinat de l'ancien premier ministre russe aurait été réalisé par des Tchétchènes commandités/manipulés par les services russes.
Cette annonce est néanmoins très intéressante. Ce jeune sanguinaire, créature des Russes, est devenu gênant et ne contrôle plus son pays qu'il a orienté vers une pratique de l'Islam de plus ne plus traditionnelle. Du coup on parle de plus en plus de la présence de Tchétchènes en Syrie, dans les rangs de Daesh. Son départ pourrait signifier une reprise en main de la Tchétchénie par Moscou toujours attentif aux dérives des républiques du Caucase.

54
Répondre en citant  
Anthony Bellanger remplaçait Bernard Guetta - le Mar 01 Mar 2016, 07:59

julie31(http://www.regardfc.com/t750p50-la-russophobie-ambiante#24669) a écrit: (...) Et comme par hasard,à l’occasion du 1er anniversaire de la mort de Nemtsov, un extraordinaire retournement de situation, détaillé sur France Inter ( désolée, pas sur FC) hier matin par Bernard Guetta dans sa rubrique «Géopolitique». A ma connaissance B.Guetta n’est pas un farouche «poutinien» , mais il s’intéresse de près aux évolutions dans cette région. (...)*
Grand merci Julie31 pour votre citation de la chronique et pour votre message entier, vous faites bien de passer outre une irritation pour nous donner des explications.

J'avais envie de savoir ce que devenait Bernard Guetta, notamment s'il avait récupéré de ce qui m'a semblé être un gros problème de santé à une époque. Il avait commencé à bégayer, à bafouiller, luttant pour articuler les mots. Je ne le saurai pas à travers cette chronique, car c'est Anthony Bellanger qui l'a composée et prononcée. On peut la lire et l'entendre (lue très vite) dans L'extraordinaire annonce de Ramzan Kadyrov**.

France Inter pourrait actualiser sa page quand ce n'est pas Guetta qui parle ou bien faire suivre la chronique du nom de son auteur.

* Voir réponse de Munstead en post 53 et la continuation de l'échange dans le fil "Politique" aux posts 61 et 62.

** L'attention à la rédaction n'est pas le fort d'Anthony Bellanger :

Kadyrov et d'abord et avant tout, le fils de son père
une garde prétorienne de 30 000 hommes qui lui entièrement dévoué
ce qui a changé s'est le meurtre
La dernière qu'il en avait organisé une
beaucoup d'indices mettent à lui
à la question de savoir qu'elle sera son avenir

55
Répondre en citant  
Chronique de Brice Couturier - le Ven 11 Mar 2016, 19:11

Ce matin :

« Les Russes, de leur côté, bien décidés à ne pas tolérer un nouveau renversement de régime allié, sur le modèle libyen, sont présents militairement sur le terrain. En quelques semaines, ils sont parvenus non seulement à empêcher l’armée de Bachar, à bout de souffle, de s’effondrer, mais ils l’ont aidée à reprendre un certain nombre de territoires perdus. Au prix de bombardements massifs des populations civiles (...) »

Ah bon, des bombardements massifs des populations civiles ? J'ai beau chercher, je ne trouve aucune preuve, ni de près ni de loin soutenant une telle affirmation ( par un malheureux oubli, Brice n'en founit aucune ). Au contraire, les Russes semblent prendre un soin considérable afin d'éviter toute « bavure ». Tout ce que j'arrive à trouver sont des affirmations analogues, et tout aussi dépourvues de preuves dans Libé et Médiapart.

«  (...) dont on remarque qu’elles n’auront pas provoqué de manifestations dans les rues de nos villes, comme cela aurait été le cas face à des bombardements américains… »

Eh oui, c'est à vous désespérer, toute cette propagande et les Français ne marchent toujours pas.

56
Répondre en citant  
Culturesmonde - le Ven 11 Mar 2016, 22:26

On ne pourra jamais reprocher aux russophobes de Libé un manque d'imagination.

Dernière trouvaille : le « jihad orthodoxe » [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-11.03.2016-ITEMA_20933848-0.mp3" debut="31:46" fin="33:40"] (durée 1m54s).

Et bien sûr, l'intarissable Marc Semo, qui nous invente de toutes pièces une offensive Russe de 40000 hommes en Ukraine [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-11.03.2016-ITEMA_20933848-0.mp3" debut="42:10" fin="42:27"] (durée 17s).

57
Répondre en citant  
Journal de 8h 15/03/2016 - le Mar 15 Mar 2016, 15:13

Les « bombardements massifs des populations civiles » de Brice Couturier ont fait des petits. Voilà maintenant Ludovic Piedtenu et ses « bombardements indiscriminés sur des civils » [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10057-15.03.2016-ITEMA_20936510-0.mp3" debut="01:55" fin="02:45"] ( je suppose que « indiscriminé », que je ne retrouve point dans mon Petit Robert, et qui est sans doute une francisation de « indiscriminate » en anglais, veut dire que l'on largue des bombes un peu partout, sans se soucier de qui les recevra sur la tronche. Anglicisme+néologisme= bon point supplémentaire à FC. )

Des bons points aussi pour « dans la durée rien n'est réglé », « tout l'air d'une réussite », « un goût de demi-victoire », et cette Russie qui « d'une certaine façon sortira la tête haute ». Bravo, Ludovic, du très bon boulot dans des circonstances difficiles.

58
Répondre en citant  
Journal de 12h30 du même jour - le Mar 15 Mar 2016, 15:17

A 12h30, Bruno Cadène a moins brillé, mais tout de même « le Tsar et ses boïars » ne manque pas de piquant [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10059-15.03.2016-ITEMA_20936512-0.mp3" debut="16:09" fin="16:33"]

Peut faire mieux.

59
Répondre en citant  
La Grande table : Comment comprendre Poutine ? - le Sam 19 Mar 2016, 12:13

L'incompréhensibilité de Poutine est un thème récurrent. Pour « l'interroger » comme on dit à FC, Caroline Broué invite Jean-Robert Jouanny ( russophobe de base ) et Jean-François Bouthors ( russophobe hystérique ). Pour équilibrer le tableau et dialoguer avec ces invités, elle y ajoute Annie Daubenton ( russophobe, elle aussi  ).

Toute l'émission est un festival, avec une mention spéciale pour Bouthors, qui n'hésite pas à souhaiter ouvertement un coup d'état contre Poutine : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-18.03.2016-ITEMA_20939429-1.mp3" debut="22:30" fin="22:52"].

60
Répondre en citant  
Poutine n'est pas Rapoutine - le Sam 19 Mar 2016, 12:35

N'écoutant France Culture (in) que d'une oneille j'ai kamême perçu quelques ondes vantant les qualités de Vladimir (pas Oulianov) en tant que statège sur cette même chaîne.

Je suis Poutine tendance Depardieu option boisson.

Tovaritch la Grande Catherine n'est pas morte et c'est de la faute à Voltaire.

61
Répondre en citant  
Re: La russophobie ambiante - le Mar 22 Mar 2016, 14:55

Le sujet est arrivé sur le bureau du Médiateur :

Bonjour Monsieur,

Depuis un moment déjà une sorte de propagande anti-russie semble régner au sein de la rédaction comme de certaines émissions sur tout les "fronts" (intérieur, personnel/Poutine, Syrie, Crimée, etc.). Celle-ci s'entend dans les tournures des journalistes eux-mêmes mais surtout dans les interventions des correspondants et des "experts" choisis pour intervenir et dont l'orientation est assez systématique. Il n'est pas rare d'entendre deux et même trois de ces dernier(e)s invités en même temps et défendre un point de vue identique, ce qui de surprenant devient ridicule de caricature. On a l'impression d'écouter radio-OTAN... faire son travail de désinformation pour formater l'opinion. Un minimum de pluralité de vues serait bienvenue.

Cordialement,

EL



*****

Le médiateur vous répond
le 21/03/2016 à 16h42
Non, il ne s'agit pas de propagande, mais de faits et d'explications de ces faits. A défaut, justement, d'être aveugle ou... militant, il est difficile d'admettre que la Russie soit un havre de démocratie (les médias sont à la solde du gouvernement), qu'elle défend les droits de l'homme en Syrie (elle s'est engagée auprès du dictateur qui dirige ce pays), qu'elle ne soit pas "impérialiste" (elle s'appropie la Crimée, appartenant pourtant à un pays légitime, l'Ukraine)...

La russophobie ambiante     Page 6 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum