Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les Nouveaux chemins de la connaissance    Page 17 sur 21

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Mar 29 Sep 2009, 15:15

Rappel du premier message :

Pour mémoire (courte), les nouveaux chemins de la connaissance sont une série d'émissions présentées, animées, lues, chantées, sautillées, jouées et surjouées par le philosophe-rock'n'roll-professeur-cantatrice-star Raphaël Enthoven (avec François Caunac à la réalisation) depuis leur création, en septembre 2007.

Cette émission quotidienne, à ne pas confondre avec une série paronyme, les "Chemins de la connaissance", disparue concomitamment à l'apparition de celle-ci, s'intéresse par tranche hebdomadaire à divers domaines de la connaissance, des arts et du monde, exclusivement examinés depuis le télescope de l'observatoire du philosophe parisien. Celui-ci, aiguillonné par un invité spécialiste censé le mettre en valeur, compose avec plus ou moins de bonheur, au long des semaines, un tableau de lui-même découvrant le monde sous nos yeux, ou plutôt nos oreilles.

L'animal ayant tout de même du fond, du goût, et, quoique noyé par un sens protubérant de la dramaturgie et de l'ornement vocal, certaines qualités d'expression et de la langue plutôt radiogéniques, il est des semaines où ces nouveaux chemins vaudront un détour fort agréable, qu'on essaiera, au mieux, de signaler ici.

L'on n'hésitera pas non plus à récolter les perles et les moments de grand ridicule dont Raphaël, en narcisse désireux d'épater l'auditeur et de s'en faire admirer autant qu'il s'admire lui-même, nous gratifie avec une régularité dont ce fil lui saura gré !
* * *

161
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Mer 13 Mai 2015, 17:51

Voila une des pires nouvelles qu'on pouvait redouter.

De l'humour ? Il faut faire des émissions d'humour ? Des chroniques d'humour ?
Il faut "s'ouvrir" à l'humour ?
Bertrand Jérôme va se retourner dans sa tombe.
Certes les Papous dans la tête ne sont plus ce qu'ils ont été et en sont même très loin, mais BJ a passé 25 ans de sa vie dans cette radio pour y instaurer un style d'humour imprégné de culture, dont les ficelles sont d'ailleurs (et hélas elles-seules) maintenant copiées un peu partout.

Et il ne viendrait non plus à personne l'idée que l'humour pour être présent n'a pas nécessairement besoin d'une émission. On pourrait penser que l'humour raisonnablement dosé fasse partie de ce raffinement de l'esprit par quoi l'on peut définir la culture. De là un Voinchet lui-même avec son humour lourdissime saupoudré dans la matinale, devrait à bon droit  se sentir outragé "Mé, mé, mé, c'é ça queu jeu fé tout l'tamps moi, de l'humour".

On se demandait non sans inquiétude quand France Culture allait copier les chroniques humoristiques d'Inter : celles de Morel après celles de Guillon, les deux sont du ricanement de militant gaucho arrogant, sûr son idéologie et de son appartenance au camp de la vérité. Nicolas Martin va-t-il tout simplement orner les siennes d'une consigne de vote ? Il ne serait pas le premier..

Pour autant, venant de Poivre-bis, je suis surpris que ça vienne si tard.
Ca ne sera qu'une raison de plus pour fuir l'antenne.

162
Répondre en citant  
Et encore du Montaigne, mais cette fois... - le Ven 12 Juin 2015, 20:50

Pour nous prouver que les NCC ne s'essoufflent pas, qu'ils parviennent toujours à se renouveler, trouver des sujets originaux et touche-à-tout, surprendre, etc., ceux-ci nous proposent une énième semaine sur Montaigne. Mais cette fois, attention...

http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-montaigne-a-sauts-et-a-gambades-44-%C2%AB-des-boiteux-%C2%BB-

Troisième temps de notre semaine consacrée aux Essais de Montaigne.
Pourquoi les boiteuses sont-elles plus chaudes au lit ? Et pourquoi mieux vaut-il être ignorant que savant ? Réponse avec Montaigne et son chapitre XI du livre III des Essais, expliqué par Emmanuel Naya.


Et pour illustrer l'émission :

EXTRAITS
- L'Aile ou la Cuisse, film de Claude Zidi (1976)
- Monty Python Sacré Graal, de Terry Gilliam et Terry Jones (1975)


CHANSONS
- Guy Marchand, L’amour boiteux
- Chantal,Goya, Sorcière sorcière
- Pink Floyd, Another brick in the wall part III
- Georges Brassens, Le roi boiteux,


Et il y a ce qu'ils appellent aussi les "INSTRUS", mot qui veut sans doute dire "morceaux musicaux sans paroles", mais comme on est à France Culture et que l'on produit les "émissions" en entre-soi, pour soi-même, pour la pérennité de son poste, pour ses amis, pour son réseau, on ne cherche même pas à traduire un mot de jargon du métier pour les auditeurs. Des petits réflexes qui en disent long.
En tout cas, on voudrait croire que ce descriptif d'émission vient du Gorafi, célèbre site parodique, mais non.
C'est le France Culture version 2015. Le France Culture d'Olivier Poivre d'Arvor. La station de cet homme qui a patiemment détruit toute une antenne pour en faire une chaîne de jeunes réacs-conservateurs, ces derniers n'ayant à disposition qu'une vague culture scolaire et poussive, ou bien, à défaut de bagage culturel, une appréciation molle des cultures populaires du moment, et ne peuvent naviguer qu'entre ces deux pôles. Ce sont des jeunes réacs-conservateurs car ils ne font que rétrécir la vocation de la station, ils s'acharnent à creuser leur pauvre sillon, à ne parler qu'entre eux, à n'inviter que les mêmes voix, à n'explorer que leurs pauvres petites vieilles lunes. France Culture est en voie de tiers-mondisation culturelle. L'internet nous enrichit tous les jours, d'autres pays peuvent compter sur des radios culturelles de haute qualité. Et puis il y a France Culture, îlot de médiocrité persuadé de son excellence, et qui fera les frais d'une fusion ou d'une suppression dès que tout sera liquidé.

163
Répondre en citant  
Un bon bol d'oxygène ! - le Jeu 18 Juin 2015, 11:22

@Yann Sancatorze a écrit:Pour nous prouver que les NCC ne s'essoufflent pas, qu'ils parviennent toujours à se renouveler, trouver des sujets originaux et touche-à-tout, surprendre, etc., (...)

Nouveaux Chemins de la Connaissance d'aujourd'hui : Un vrai bol d'oxygène...
Sujet : les rapports entre ethnologie et philosophie. Tout à fait original (au moins dans son traitement) et pas touche-à-tout.

L'émission démarre doucement. Les contradictions de Levi-Strauss entre son intervention (en 84 à la télévision, je crois) et son texte extrait des Tristes Tropiques, auraient pu être approfondies.
Et puis l'un des invités, comparatiste radical (je crois bien qu'il s'est qualifié ainsi, malheureusement je n'ai pas pu noter son nom) finit par se "lâcher", et pose les rapports entre les 2 disciplines, avec un point de vue très roboratif, par exemple sur la notion de concept en philo. Il évoque ainsi la fin de l'"universel", remplacé (mais pourquoi faut-il remplacer un concept qui n'est plus crédible ?) par le "global".

Au passage, Finkelkraut en prend pour son grade.
Cette émission ringardise complètement la "philosophie éditoriale" (terme employé, je crois) qui ressasse perpétuellement les mêmes textes et notions et qui reste la seule justification pour aller à 2.000 km discuter de Kant, Hegel, Nietzsche... ronronnement entre-soi.

Mme van Reeth a réalisé une animation efficace comme souvent.
Bref, ce fut l'une de ces émissions qui donne à réfléchir, et l'envie de lire pour approfondir.

164
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Ven 11 Sep 2015, 18:06

On sent immédiatement que France Culture est entrée dans une nouvelle ère lorsqu'à une émission présentée comme ceci sur Facebook... :

"Et si le Moyen-Âge n'avait rien de cette période obscure et transitoire, mais brillait déjà de ses Lumières ? Mais alors quelles Lumières ?"
(pour une émission intitulée "Maïmonide philosophe")

...les auditeurs-commentateurs répondent en proposant une bibliographie aux producteurs pour démonter ce vieux mythe du Moyen Âge barbare. C'est une chose de découvrir l'eau chaude, c'en est une autre de croire que personne n'en a entendu parler. Ignorance réelle ? (par raison d'insularité, on n'explore plus que ce qui flatte nos convictions) ou sentiment de supériorité ?

165
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Ven 11 Sep 2015, 21:15

@Yann Sancatorze a écrit:On sent immédiatement que France Culture est entrée dans une nouvelle ère lorsqu'à une émission présentée comme ceci sur Facebook... :

"Et si le Moyen-Âge n'avait rien de cette période obscure et transitoire, mais brillait déjà de ses Lumières ? Mais alors quelles Lumières ?"
(pour une émission intitulée "Maïmonide philosophe")

...les auditeurs-commentateurs répondent en proposant une bibliographie aux producteurs pour démonter ce vieux mythe du Moyen Âge barbare. C'est une chose de découvrir l'eau chaude, c'en est une autre de croire que personne n'en a entendu parler. Ignorance réelle ? (par raison d'insularité, on n'explore plus que ce qui flatte nos convictions) ou sentiment de supériorité ?

Merci, merci ! C'est du beau, du bon, et pas du benêt, c'est... Georges Claisse isolé de l'émission en question et écoutable sur la page en lien.

Nouveauté ? Ou déjà  en fonction ? Je ne regardais plus les pages des NCC depuis longtemps, alors c'est une très bonne surprise. Et dans quelle catégorie "Jean-Luuquienne" la photo de l'invité rentre-t-elle ?

Sinon une autre hypothèse sur cette mode, déjà relevée plusieurs fois par Nessie et Antoine Arnoux, qui consiste à supposer l'ignorance de son auditoire pour lui apporter ce qu'on estime une révélation (manque de bol, les auditeurs ne sont pas aussi ignorants que les rédacteurs du descriptif et savent depuis belle lurette ce qu'on leur annonce triomphalement...) : il me semble que c'est tout simplement par manque d'intelligence de qui écrit à France Culture. La complexité est remplacée par une vision binaire (« ils ne savent pas, on sait ») qui par la simple opposition croit créer un ressort.

Sinon, je lis sur cette page de l'émission la plus podcastée de France Culture :

« Et si le Moyen-Âge n'avait rien de cette période obscure et transitoire, mais brillait déjà de ses Lumières ? Mais alors quelles Lumières ? Découverte du philosophe-rabbin Maïmonide qui voulait apaiser les perplexes, ceux qui n'arrivaient pas joindre raison et foi, en compagnie du non moins brillant Pierre Bouretz ! »

Le « non moins brillant Pierre Bouretz » est une formule qui renvoie à une comparaison d'égalité, c'est-à-dire, qu'on a normalement utilisé l'adjectif « brillant»  auparavant. Où est-il cet adjectif? Il n'existe pas. Ni dans la phrase, ni dans la précédente, ni dans celle d'avant où l'on trouve une formule déjà bancale en soi  « brillait de ses Lumières ». C'est nul.

Et l'on n'insistera pas sur le passage de ceci « Mais alors quelles Lumières ? »  à cela « Découverte du philosophe-rabbin Maïmonide » qui donne l'impression que Maïmonide a fait une découverte. C'est de l'amateurisme. Aller à la ligne ? Il fallait y penser...  

Enfin, un jeu pour la fin : cherchez l'intrus dans le descriptif ci-dessous

INSTRUS :
- Ensemble Aromates, Ivresse
- Ensemble Aromates, Jardin de myrtes
- Omer Klein, Fear of Heights

166
Répondre en citant  
Radio Epinal - le Ven 11 Sep 2015, 21:41

Dégainer l'image d'Epinal vieillotte est un vieux truc de journaliste généraliste pour brancher la lumière (ou l'art de se la jouer à peu de frais).
Sur France Culture, on peut donc utiliser les mêmes facilités que sur Inter, ou d'un quelconque magazine.
Avec le contrecoup de se retrouver brasseur de clichés en prétendant les démonter.
En histoire, ça ne rate jamais :
Moyen Age = dark ages, corbeaux, guerres, famine, épidémies
Gaulois = mangeur de sangliers vivant dans les bois
Neandertal = brute à front bas trainant Madame par les cheveux
Viking = guerrier sanguinaire buvant dans le crâne des vaincus
etc.

167
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Ven 11 Sep 2015, 21:49

Tout cela nous en dit assez long sur la façon dont France Culture voit et imagine ses auditeurs... On nous parle tous les jours de l'Auuuutre, de rencooooontres, d'Auuutrui, de croisement des cultures, d'altérité. Et en pratique, on ferme les rubriques de commentaires, on bannit du groupe FB de la station les auditeurs un peu critiques, et on martèle avec pé-da-go-gie que la transmission c'est ringard, ce qui marche c'est l'illustration intello de l'actualité. Et on adopte dans la communication une morgue professorale alors même qu'on est censés abhorrer le modèle patriarcial-dominant-élitiste du professeur dispensant une Parole définitive. France Culture, radio dirigée par des hypocrites? Roooooh...

168
Répondre en citant  
Le générique des NCC - le Lun 14 Sep 2015, 18:11

Avez-vous remarqué que le générique dont use désormais les NCC est celui de la publicité Lacoste: https://www.youtube.com/watch?v=jOWug2oAvUM

Impossible de ne pas voir "Lacoste, life is a beautiful sport" quand on écoute ce truc. Sans gloser sur les qualités musicales du morceau, sur le choix de retenir la version instrumentale, cette musique existe aujourd'hui attachée à un ensemble d'images qui ont tourné en boucles sur des écrans de cinéma et de télévision pendant des mois.
Au point qu'en ouvrant mon poste je me suis demandé pourquoi FC passait des jingles publicitaires.

Cela étant, il n'y a rien d'étonnant dans ce choix qui entérine définitivement la volonté de la productrice d'utiliser une musique d'ambiance en permanence pour faire passer tranquillement ce qu'elle a hâtivement appris la veille, pour que l'auditeur ne se concentre plus sur sa parole épuisée qui ne cesse d'employer les mêmes adjectifs, les mêmes retournements rhétoriques... La musique est le coeur artificiel de cette émission comateuse. L'usage systématique qui en est fait (pendant les lectures, en appui d'un argument) permet à l'épuisée de souffler sans avoir à insuffler la vie, la conviction, etc.

De façon plus générale, la musique est une vieille ruse commerciale qui cherche à détourner l'attention de son client, qui l'aide à patienter, etc. C'est la musique dans les supermarchés, c'est la musique sur les quais de train, c'est la musique chez le médecin, c'est la musique dans les aéroports et c'est devenu la musique dans certaines émissions de France Culture.

La question que je me se pose est de savoir que serait une émission d'AVR sans musique? Pourrait-elle se passer de ses deux béquilles que sont les extraits de texte et la BO? Que donnerait une version "shredée" des NCC (pour les curieux: https://www.youtube.com/watch?v=8UbNwhm2EX8)?

169
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Lun 21 Sep 2015, 21:42

Kraft a écrit:Avez-vous remarqué que le générique dont use désormais les NCC est celui de la publicité Lacoste: https://www.youtube.com/watch?v=jOWug2oAvUM

Impossible de ne pas voir "Lacoste, life is a beautiful sport" quand on écoute ce truc. Sans gloser sur les qualités musicales du morceau, sur le choix de  retenir la version instrumentale, cette musique existe aujourd'hui attachée à un ensemble d'images qui ont tourné en boucles sur des écrans de cinéma et de télévision pendant des mois.
Au point qu'en ouvrant mon poste je me suis demandé pourquoi FC passait des jingles publicitaires.


Je ne l'avais pas remarqué puisque je n'ai pas de télé, que je fréquente peu les cinémas et que je n'écoute qu'épisodiquement van Reeth. Mais vous avez tout à fait raison, c'est bien la même musique,  c'est le nouveau générique 2015 ? (l'ANPR nous le dira).

Générique du jour avec annonce du sujet (pas rebattu, non, pas rebattu, la psychanalyse, grande passion française) et de « l'équipe de choc » (on ne se défait pas facilement des tricks enthoveniens) [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s39/NET_FC_e5394159-4fcb-4e68-bd84-5798a71552ce.mp3" debut="00:02" fin="01:37"]

Kraft a écrit:Cela étant, il n'y a rien d'étonnant dans ce choix qui entérine définitivement la volonté de la productrice d'utiliser une musique d'ambiance en permanence pour faire passer tranquillement ce qu'elle a hâtivement appris la veille, pour que l'auditeur ne se concentre plus sur sa parole épuisée qui ne cesse d'employer les mêmes adjectifs, les mêmes retournements rhétoriques... La musique est le coeur artificiel de cette émission comateuse. L'usage systématique qui en est fait (pendant les lectures, en appui d'un argument) permet à l'épuisée de souffler sans avoir à insuffler la vie, la conviction, etc.

Van Reeth est bien définie par « sa parole épuisée qui ne cesse d'employer les mêmes adjectifs, les mêmes retournements rhétoriques ». C'est une généraliste, un peu comme Farine et Kruger (ce n'est pas une marque de chocolat). Elle improvise des questions en puisant dans son stock de formules.

Kraft a écrit:De façon plus générale, la musique est une vieille ruse commerciale qui cherche à détourner l'attention de son client, qui l'aide à patienter, etc. C'est la musique dans les supermarchés, c'est la musique sur les quais de train, c'est la musique chez le médecin, c'est la musique dans les aéroports et c'est devenu la musique dans certaines émissions de France Culture.

Chez Tewfik Hakem, sur les 15 minutes d'entretien, sept minutes avec percussions en bruit de fond (avec l'excellent spécialiste des abeilles), chez Alain Kruger lancement de fond sonore tandis que son Franciscain limaçophile tente une explication, etc. Mais pas chez Finkielkraut (est-ce pour ça qu'il est privé de journée spéciale et de blog dédié ?)

Kraft a écrit:La question que je me se pose est de savoir que serait une émission d'AVR sans musique? Pourrait-elle se passer de ses deux béquilles que sont les extraits de texte et la BO? Que donnerait une version "shredée" des NCC (pour les curieux: https://www.youtube.com/watch?v=8UbNwhm2EX8)?


« shredée » ? Not in Urban dictionary, help! Je ne vois pas non plus le rapport avec ce SMiLE live . Reste que de plus en plus d'émissions sont coupées par des chansons, des extraits de films, etc. Ils s'amusent bien les monteurs/réalisateurs ! Et puis ils obéissent à l'air du temps (et à la consigne « sau-ci-sso-nner !). En matière de déploiement de la parole, une minute ça va, mais deux, bonjour les dégâts (sur les neurones déjà fatigués, pensent-ils).

Les invités qui ont été enregistrés savent-ils qu'un réalisateur va leur coller des bruits de fond ? Les invités en direct entendent-ils les effets sonores attachés à leurs paroles ? Sans doute que non, pourquoi les auditeurs doivent-ils se farcir les lubies des bruitistes ?

170
Répondre en citant  
Les maux des Nouveaux Chemins de la Connaissance - le Mar 22 Sep 2015, 22:10

Entendu par hasard, dans l'émission Les maux de la psychanalyse (2/4) ; La femme existe-t-elle ? *, Clotilde Leguile dire à A. van Reeth « le texte de Delphine de Vigan que vous avez fait lire par un homme » (à 02'50 ci-dessous). Qu'a-t-elle voulu dire ? On ne le saura pas, van Reeth ayant coupé son interlocutrice pour donner le nom du lecteur.

Pour avoir une idée de la teneur des propos de cette émission, à 33'00 : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s39/NET_FC_2b5e0f86-ee5e-4053-a10b-338eb6720c38.mp3" debut="33:00" fin="36:50"]

Sans commentaire. Sinon, que ce bavardage est tellement français et le sujet si usé ! France Culture traîne un boulet et a 40 ans de retard. Ouvrez les fenêtres des studios de France Culture ça sent le moisi.

À part ça, le projet des Nouveaux Chemins mérite lecture pour saisir l'illusion à la base de l'échec de cette émission et de bien d'autres à France Culture :

1/ « Tous les jours, les Nouveaux chemins organisent la rencontre entre textes philosophiques et monde contemporain. Le but ? S’adresser aux curieux sans ennuyer les experts, satisfaire les plus exigeants sans exclure les distraits. » La quadrature du cercle, quoi. Un peu comme à l'école, les exigeants et les experts devant écouter ce que le niveau des curieux et des distraits supporte. Et puis ça évite aux producteurs de faire un vrai travail, il est quand même plus facile d'être un animateur.  

2/ « Le secret ? Ne pas séparer la philosophie d’un côté et le monde de l’autre, mais partager une curiosité insatiable pour l’existence dans ses moindres recoins et vous transmettre, tout simplement, le goût de la question et le plaisir de comprendre. ».

Quel secret ! « partager une curiosité insatiable pour l’existence dans ses moindres recoins ». Soupir(s)

3/ « Et tous les vendredis, Adèle Van Reeth donne la parole à ceux qui réconcilient philosophie et actualité. Tables rondes autour des nouvelles parutions, analyses d'enjeux politiques, masterclass avec un philosophe au parcours singulier, et réflexion philosophique à partir d'un film ou d'un roman contemporains. »

Par exemple, vendredi à venir ce sera : « Une journée sur les routes de l’exil avec Etienne Tassin ». Émission obligatoire pour tous.  

* oui, aux NCC : ·
        Production
Adèle Van Reeth
· Réalisation
Mydia Portis-Guérin, Nicolas Berger
· Production Déléguée
Géraldine Mosna-Savoye
· Avec la collaboration de
Marianne Chassort, Colomba Grossi, Antoine Ravon

171
Répondre en citant  
Ade, Adèle ! - le Jeu 24 Sep 2015, 21:40

Appelez-moi Adèle, pas de formalité entre nous, nous sommes tous des copains :

LECTURES :

- Lecture Adèle : Freud, Conseils au médecin dans le traitement psychanalytique, dans Œuvres complètes, volume XI, PUF

- Sándor Ferenczi, Lettre à Sigmund Freud du 15 janvier 1928, dans Correspondance III, trad. André Haynal, Calmann-Lévy, 1996, p.373

- Lecture Adèle : Adam Smith, Théorie des sentiments moraux, 1759, trad. Abbé Blavet, 1774


Qu'est-ce qu'un bon psy ?

C'est peut-être parce qu'elle lit tellement mal qu'Adèle van Reeth préfère rester anonyme...

Tiens, en invité pour cette émission qui s'annonce tout à fait originale..., Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie. C'est la 36 412e ou 36 413e fois qu'il est invité à France Culture ?

Les Nouveaux chemins de la connaissance     Page 17 sur 21

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum