Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les Nouveaux chemins de la connaissance    Page 20 sur 22

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Mar 29 Sep 2009, 15:15

Rappel du premier message :

Pour mémoire (courte), les nouveaux chemins de la connaissance sont une série d'émissions présentées, animées, lues, chantées, sautillées, jouées et surjouées par le philosophe-rock'n'roll-professeur-cantatrice-star Raphaël Enthoven (avec François Caunac à la réalisation) depuis leur création, en septembre 2007.

Cette émission quotidienne, à ne pas confondre avec une série paronyme, les "Chemins de la connaissance", disparue concomitamment à l'apparition de celle-ci, s'intéresse par tranche hebdomadaire à divers domaines de la connaissance, des arts et du monde, exclusivement examinés depuis le télescope de l'observatoire du philosophe parisien. Celui-ci, aiguillonné par un invité spécialiste censé le mettre en valeur, compose avec plus ou moins de bonheur, au long des semaines, un tableau de lui-même découvrant le monde sous nos yeux, ou plutôt nos oreilles.

L'animal ayant tout de même du fond, du goût, et, quoique noyé par un sens protubérant de la dramaturgie et de l'ornement vocal, certaines qualités d'expression et de la langue plutôt radiogéniques, il est des semaines où ces nouveaux chemins vaudront un détour fort agréable, qu'on essaiera, au mieux, de signaler ici.

L'on n'hésitera pas non plus à récolter les perles et les moments de grand ridicule dont Raphaël, en narcisse désireux d'épater l'auditeur et de s'en faire admirer autant qu'il s'admire lui-même, nous gratifie avec une régularité dont ce fil lui saura gré !
* * *

191
Répondre en citant  
Je suppose que chacun est au courant, mais... - le Jeu 20 Oct 2016, 20:46

En avril 2016, j'ai fait un post sur «La jouissance avec Adèle Van Reeth».
Cette jouissance comportait des aspects bien concrets, puisqu'en mai 2016, naquit Zadig (pauvre gosse), enfant d'Adèle Van Reeth et de... Raphaël Enthoven.

Césarien 

192
Répondre en citant  
Zadig Reethoven - le Jeu 20 Oct 2016, 22:38

IL est spécial le précédent post
"pauvre gosse" : c'est très limite
mes parents n'écoutent jamais france culture
Voici
Gala
quel beau couple,
tisser un lien avec la famille Sarkozy ?
Nique et nunc
vie privée
mais pour l'info merci
vous avez assisté la grossesse ?
les nouveaux chemins de la naissance
et pour demain
Zadig dans le métro

il est né

193
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Ven 21 Oct 2016, 22:03

C'est lui qu'on entendait s'égosiller, il y a quelques mois, Place de la République à Paris devant deux ou trois cents personnes, répétant sous les vivats que la vague révolutionnaire s'étendait à toute l'Europe  (vidéo du 31 mars 2016) ? Ah pour sûr un "philosophe et économiste" qui mérite un éclairage supplémentaire aux Nouveaux Chemins de la Connaissance d'Adèle van Reeth : Frédéric Lordon, "Les affects de la politique".

194
Répondre en citant  
Georges Claisse, grand acteur préposé à l'étiquetage de mauvais produits - le Jeu 27 Oct 2016, 13:10

Philaunet(http://www.regardfc.com/t80p190-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance#27288) a écrit:C'est lui qu'on entendait s'égosiller, il y a quelques mois, Place de la République à Paris devant deux ou trois cents personnes, répétant sous les vivats que la vague révolutionnaire s'étendait à toute l'Europe  (vidéo du 31 mars 2016) ? Ah pour sûr un "philosophe et économiste" qui mérite un éclairage supplémentaire aux Nouveaux Chemins de la Connaissance d'Adèle van Reeth : Frédéric Lordon, "Les affects de la politique".
La seule belle chose de ce numéro : la voix de Georges Claisse... Mais voilà à quoi est employé ce grand artiste, spécialiste des lectures littéraires, notamment en allemand, par exemple de l'écrivain suisse Robert Walser : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-21.10.2016-ITEMA_21111145-2.mp3" debut="45:25" fin="45:37"] Étiqueteur sonore... Un peu court pour supporter la voix enrouée d'Adèle van Reeth (c'est un genre depuis dix ans, la voix féminine cassée) et celle aigrelette du "tribun" de la place de la République (3e, 10e et 11e arrondissements de Paris), Frédéric Lordon, appelant à la révolution, sans néanmoins rejeter le salaire que lui verse l'État à travers le CNRS...

195
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Ven 28 Oct 2016, 10:16

Les Nouveaux chemins de la connaissance du 21 octobre dernier s'intitulaient donc "Les affects de la politique" de Frédéric Lordon

Un numéro qui n'est pas difficile à comprendre. Le descriptif : "Les idées mènent-elles le monde ? Ou, à l'inverse, la politique n'est-elle qu'une affaire d'affects ? Ni l'une ni l'autre ! ou les deux ! Car une idée n'a de puissance que si elle nous affecte. Et si les principes, les valeurs et les arguments politiques étaient alors les manifestations par excellence de notre vie passionnelle ? Et si sans affects, on ne pouvait pas changer le monde ? De la chemise déchirée du DRH d'Air France à la littérature engagée de George Orwell, réponse avec le spinoziste Frédéric Lordon !"

Cinquante minutes où l'on entend répéter sous toutes les formes que la signification des mots n'est pas l'essentiel en politique. Ce qui l'est, c'est l'irrationnel, la croyance, le ressenti. Que ce soit, d'ailleurs, dans le jeu politique classique ou dans les mouvements d'indignés (auxquels Lordon participe). Est-ce nouveau ? Fallait-il tant de temps pour le rapporter ?

Adèle Van Reeth tente de porter la contradiction (avec ses innombrables répétitions "leu leu leu /lé lé lé", etc, pour signaler sans doute qu'elle est en pleine élaboration de formules sophistiquées) en demandant comment on peut faire adhérer consciemment et éthiquement une collectivité à une cause dont on sait qu'elle importe essentiellement à celui qui la défend pour ce qu'elle remue en lui. En d'autres termes, je suis Frédéric Lordon, je vais haranguer quelques dépenaillés devant les caméras (et viens en parler en termes jargonnants à France Culture), ce qui me donne un grand plaisir narcissique. Mais suis-je en droit de faire croire avec des arguments à la nécessité de l'insurrection sociale quand celle-ci n'est d'abord qu'une manière de nourrir mes passions personnelles ?  

La chose qui vaut la peine d'être entendue dans cette émission est la lecture bien faite d'un passage de George Orwell, Le quai de Wigan (1937) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-21.10.2016-ITEMA_21111145-2.mp3" debut="33:25" fin="35:16"]
Remplacer "charbon" par "électricité" (issue du nucléaire) ou autre chose.

196
Répondre en citant  
Encore ? - le Ven 28 Oct 2016, 16:59

C'est Jean-Luuc, je crois, qui a signalé le passage d'un invité d'émission en émission durant une semaine pour faire la promotion d'un livre.

Après sa présence durant 45 minutes aux Discussions du soir avec Frédéric Worms lundi dernier, voici Ali Benmakhlouf pour 50 minutes aux Nouveaux Chemins de la Connaissance.  En d'autres radios culturelles, une ou deux recensions ou interviews de 5 minutes auraient suffi pour faire le tour du sujet. Mais France Culture, comme on l'a appris, ne manque pas d'argent, et comme on le voit chaque jour ne manque pas de temps pour délayer des enfoncements de porte ouverte.

Après Lordon, j'ai bien envie d'écouter ce bon client de la station pour voir s'il est plus inspiré ce vendredi que lundi dernier. En tous les cas, le descriptif ne présage rien de bon : "Nous échangeons sans cesse, nous discutons, nous parlons les uns avec les autres, mais converse-t-on pour autant ? Et si la conversation a les allures d'un match de tennis où l'on ne sait jamais où la balle va rebondir, est-elle pour autant dépourvue de sens ? Ni mondanités, ni dispute, ni exposé dogmatique, où nous mène cet exercice de l'âme ?"

"où nous mène cet exercice de l'âme ?" La personne qui a pondu ça (Mosna-Savoye ?) doit être contente d'elle-même...

Et comme d'habitude, après le vide, l'appropriation d'un texte d'un grand auteur, à savoir Flaubert écrivant à Louise Colet sur la composition d'une scène de "conversation".

Quand on a entendu, grâce à Rowan, celle qu'a eue Adèle Van Reeth avec Raphaël Enthoven (cf. ici) sur "La jouissance" un verre de rouge à la main (and soon a bun in the oven), on met peu d'espoir en celle menée avec le "professeur de philosophie à l'université de Paris Est Créteil Val de Marne".

197
Répondre en citant  
« La sottise est le plus grand péril de la conversation » Ali Benmakhlouf - le Mar 01 Nov 2016, 19:12

Dans le numéro des Nouveaux Chemins de la Connaissance présenté par Géraldine Mosna-Savoye "La conversation comme manière de vivre" d'Ali Benmakhlouf  ?  certains passages semblent comme taillés pour certains et certaines : « La sottise est le plus grand péril de la conversation », dit l'invité en rigolant au milieu de sa phrase (comme durant tout l'entretien, tic déjà entendu chez Alain Corbin, est-ce une manière de combler quand on a déjà tant parlé de son livre ?).

On notera comment la remplaçante d'Adèle van Reeth  parle fort, interrompt, martèle les syllabes initiales et allonge les dernières (pour annoncer dans une liste, comme le font certains collégiens et lycéens,  des mots de même sens) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-28.10.2016-ITEMA_21118129-2.mp3" debut="10:01" fin="12:02"]

Voir aussi Montaigne et la contrebasse...

L'émission dure 50 minutes, après 25 minutes de martèlement de l'une et d'esclaffement de l'autre, je suis passé à Lieux de mémoire - Les salons littéraires (1ère diffusion : 18/03/1999). Et là ça vaut vraiment le déplacement (vive Jacques Munier !)!  [Nuit du 17 septembre 2016]

Adèle Van Reeth 

198
Répondre en citant  
Quand la critique s'oublie - le Mer 02 Nov 2016, 23:34

Rowan(http://www.regardfc.com/t80p190-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance#27269) a écrit:En avril 2016, j'ai fait un post sur «La jouissance avec Adèle Van Reeth».
Cette jouissance comportait des aspects bien concrets, puisqu'en mai 2016, naquit Zadig (pauvre gosse), enfant d'Adèle Van Reeth et de... Raphaël Enthoven.


Cher Rowan,  
Libre à vous, bien sûr, de dire tout le mal que vous pensez de  l'émission que j'anime, de mon travail,  du choix de mes invités, des sujets que j'aborde, de ma voix, de mes bégaiements, de mon ignorance, de mon manque d'expérience, de ma bêtise, que sais-je encore. Libre à vous de répandre courageusement vos commentaires fielleux  sous couvert d'anonymat. Combien de fois aurais-je été ravie d'initier une discussion avec vous si vous aviez eu le courage d'écrire en votre nom.  
J'ai donné naissance à un petit garçon en mai dernier. Ce n'est un secret pour personne, et certainement pas pour les auditeurs de France Culture puisque j'avais annoncé moi-même mon départ en congé maternité en mars dernier. En revanche, je suis surprise  et déçue de trouver  le premier commentaire fielleux et indiscret sur cette histoire non pas dans Voici ni Closer, mais sur ce forum, qui se veut gardien de la culture française et qui déplore quotidiennement la médiocrité intellectuelle des producteurs "nouvelle génération". Et la médiocrité des "auditeurs" (comme vous), alors ?
Je ne suis pas surprise par l'indignité du procédé, mais je trouve qu'elle n'a pas sa place ici.
La seule différence entre le "Forum des auditeurs critiques de FC" et Voici ou Closer, est-ce la décence des seconds ?

Adèle Van Reeth

199
Répondre en citant  
Re: Les Nouveaux chemins de la connaissance - le Jeu 03 Nov 2016, 09:02

Dans une réaction qui attend réponse du contributeur incriminé,
Adèle Van Reeth(http://www.regardfc.com/t80p190-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance#27404) a écrit: (...) ce forum, qui se veut gardien de la culture française et qui déplore quotidiennement la médiocrité intellectuelle des producteurs "nouvelle génération". (...)
Les producteurs "nouvelle génération" ne sont pas tous médiocres. À preuve, par exemple, les louanges reçues par certaines recrues comme Marie Chartron et Camille Juza, dans les posts 85 et 86.

On attend en revanche une défense et illustration de la qualité intellectuelle des Mathilde Serrell, Marie Richeux et de quelques autres intervenantes au micro, des NCC ou non.

@ Mme Van Reeth : le commentaire en cause dans votre réaction n'ayant pas de rapport avec l'émission que vous dirigez avait été déplacé dans le fil "Les producteurs" (posts 87 à 92). Vous noterez que certaines des réactions qu'il a suscitées sont plutôt de nature à vous satisfaire.

200
Répondre en citant  
Une réponse de la modération à Adèle Van Reeth - le Jeu 03 Nov 2016, 13:20

Mme Van Reeth,

En sus des réponses de Philaunet et Antoine Arnoux, la modération du forum souhaite également réagir aux points qui suivent :

Adèle Van Reeth(http://www.regardfc.com/t80p190-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance#27404) a écrit:
Cher Rowan, [...]
Combien de fois aurais-je été ravie d’initier une discussion avec vous si vous aviez eu le courage d’écrire en votre nom.  [...]
La seule différence entre le « Forum des auditeurs critiques de FC » et Voici ou Closer, est-ce la décence des seconds ?

  • Rowan ne représente que lui-même, ses billets n’engagent pas le forum, la modération n’est aucunement solidaire du message par lequel vous vous êtes sentie offensée, mais d’un autre côté elle n’a pas l’intention d’empêcher Rowan ni aucun contributeur d’exprimer son opinion, pour peu qu’elle ne contrevienne pas à la loi.

  • L’anonymat est ici relatif : chacun intervient sous le profil temporaire ou permanent qu’il s’est créé, c’est l’un des principes mêmes du fonctionnement des forums. Une messagerie interne permet d’envoyer depuis le forum des messages privés relayés sur la boîte mail de tous les membres inscrits, c’est le cas de Rowan. En tout état de cause, cet usage du pseudonyme, pratique en vigueur sur tous les forums qui peuplent Internet - de même que sur les systèmes de dépôt de messages des sites de Radio France -, n’empêche nullement d’y débattre loyalement, comme l'a noté Antoine Arnoux. Si toutefois vous pensez le contraire, il vous est tout à fait loisible d’engager une discussion sur ce point en ouvrant un sujet idoine dans la section « Conversatoire » du forum.

  • Plus généralement, RegardFC est à ce jour le seul lieu libre, public et indépendant d’analyses, de commentaires et de critiques de France Culture, nous bénéficions de contributeurs de talent (de milieux, de perspectives et de spécialisations très divers) et c’est tout à l’honneur d’un média public que de disposer d’un auditorat attentif, assidu, enthousiaste regroupé dans un forum dont les échanges restent courtois, construits et argumentés (bien loin, en réalité, de la "jungle" des rubriques de commentaires qui fleurissent sur le net).

Votre  intervention directe sur ce forum est louable et à certains points de vue courageuse, mais vous ne trouverez pas ici le milieu hostile que vous vous figurez. N'hésitez donc pas à revenir et même, pourquoi pas, à contribuer aux discussions qui sont les nôtres. RegardFC n'est pas un monolithe et la diversité des avis y est encouragée et défendue.

Bien cordialement,
La modération du forum Regards sur France Culture

201
Répondre en citant  
Où s'illustre de belle façon la mission culturelle de France Culture - le Ven 04 Nov 2016, 16:40

Il ne s'agit pas de placarder le nom de d'Adèle Van Reeth partout sur le portail de ce forum (et son portrait à la place de la tête flottante de Jack Kerouac en haut à droite ?), mais je propose de mettre en "Proposition d'écoute" la très bonne émission qu'est Glenn Gould, pianiste spirituel 1/3 Le piano de l’esprit.

Il faut dire qu'avec Jean-Yves Clément, écrivain, poète, éditeur et organisateur de festivals comme invité, rien ne pouvait dérailler et l'on était assuré d'une conversation de qualité. Il a d'ailleurs été question de l'écrivain dans ce forum tout récemment avec le billet Jean-Yves Clément, “Glenn Gould ou le piano de l'esprit” du 6 octobre dernier. Et ces deux émissions vont d'ailleurs nous donner l'occasion de tenter l'expérience de la comparaison (qui s'annonce déjà comme plus favorable à France Culture) dans le fil créé par Fred de Rouen La tribune : pour une écoute comparative.

Comme l'on reconnaît volontiers les qualités quand elle existent, sachons gré à Adèle Van Reeth d'avoir bien préparé cette émission, d'y être intervenue à de bons moments, avec une voix maîtrisée, sans s'imposer, laissant l'invité s'exprimer longuement (qui n'a pas plaisir à entendre longtemps ce dernier, d'ailleurs ?).

La séduction opère immédiatement vu qu'on nous diffuse une page musicale qui vous met à genoux sur-le-champs (le largo du concerto n°5 en fa min BWV 1056  de Bach) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-31.10.2016-ITEMA_21120413-2.mp3" debut="00:58" fin="04:44"]

Une conversation enrichie, comme on l'entend, de lectures d'AVR, d'extraits de films et de pièces musicales : un exemple de bon savoir-faire de Radio France du point de vue de la réalisation (quand on écoute des transmission amateurs, cf. Canal Académie, on sait ce que l'on doit à la rigueur professionnelle).

Cette émission est intéressante sur le fond pour les auditeurs de ce forum, car il y est question justement de l'auditeur,  des conditions d'écoute et de la création des émissions de radio : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-31.10.2016-ITEMA_21120413-2.mp3" debut="13:51" fin="18:01"]

Notons ici la référence faite par Jean-Yves Clément de Jean-François Zygel comme créateur d'émissions de radio (bravo et merci à lui). Jean-François Zygel, autrefois sur France Musique, évacué par l'éphémère De Surville, maintenant sur France Inter, entendu au Conservatoire de Strasbourg récemment lors d'une causerie d'un intelligence époustouflante, est sans doute une personne à inviter à France Culture dans une émission de réflexion.

Les phrases conclusives de Jean-Yves Clément sont particulièrement marquées du sceau de l'intelligence et de l'indépendance d'esprit.

Page soignée du descriptif à signaler.

@ Y 114, grand amateur des Monty Python : Jean-Yves Clément fait un beau parallèle entre Shakespeare et les Monty Python (vers la minute 23)

@ masterkey : tout un passage est consacré aux deux interprétations des Variations Goldberg

Voir le message de La modération sur l'esprit et l'éthique du forum

Les Nouveaux chemins de la connaissance     Page 20 sur 22

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum