Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

Compositeurs et musiciens    Page 4 sur 6

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Marie-Claire Alain - le Mar 05 Mar 2013, 13:24

Rappel du premier message :

Marie-Claire Alain, une personnalité française reconnue dans le monde entier comme la spécialiste de l'orgue. Décédée le 26 février dernier. Deux rappels impeccables de sa carrière :

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/magazine/emission.php?e_id=65000065&d_id=515006719&arch=1

À noter pour les deux émissions, des archives immédiatement repérables. On est loin du système véritablement absurde de France Culture, irrespecteux pour le lecteur du site.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/horizons/emission.php?e_id=100000058&d_id=515006781&arch=1

France Musique, à bien des égards un modèle de radio culturelle, avec la plupart du temps des producteurs musiciens et musicologues savants qui connaissent parfaitement le domaine qu'ils abordent avec ou sans invités.

* * *

31
Répondre en citant  
Frank Bridge (1879-1941) et la guerre de 14-18 - le Jeu 20 Oct 2016, 18:16

Frank Bridge (1879-1941) a été le professeur et ami de Benjamin Britten. Contrairement  à son élève, il est peu connu chez nous. C'est pourquoi la belle séquence diffusée dans Un air d'histoire de Karine Le Bail du 25 septembre dernier avait été mémorable.

Un numéro de l'émission de Marc Dumont Horizons chimériques diffusé le 26 février 2014 avait proposé un beau programme sur la musique du compositeur anglais dont la pièce Lament en réaction au naufrage du Lusitania (7 mai 1915) dans lequel avaient péri plusieurs amis proches du compositeur, l'un d'entre eux avec sa fille de 9 ans.

Comme je l'ai déjà signalé, toutes les archives de l'émission de Marc Dumont ont disparu du site de France Musique suite à l'éviction du producteur par l'éphémère directrice de France Musique en 2014-2015, Marie-Pierre de Surville. Un phénomène unique et fort regrettable quand l'on considère la place essentielle qu'a eue cette émission dans le programme de la chaîne durant plusieurs années.

Aussi, pas de descriptif d'émission, ni d'extrait en pastille, mais le www propose des interprétations de l’œuvre pour diverses formations. Ici celle au piano d'Ashley Wass (né en 1977) Frank Bridge ‒ Lament, H.117.  

32
Répondre en citant  
Horizons dégagés - le Jeu 20 Oct 2016, 21:40

Oui Philaunet, disparition bien regrettable, mais on peut réécouter les numéros de 2014 en passant par ici...

33
Répondre en citant  
Frank Bridge, ''Lament, suite pour orchestre'' (1915) - le Jeu 20 Oct 2016, 21:57

Philaunet(http://www.regardfc.com/t9p250-france-musique#27266) a écrit:Frank Bridge (1879-1941) a été le professeur et ami de Benjamin Britten. Contrairement  à son élève, il est peu connu chez nous. (...)
Un numéro de l'émission de Marc Dumont Horizons chimériques diffusé le 26 février 2014 avait proposé un beau programme sur la musique du compositeur anglais dont la pièce Lament en réaction au naufrage du Lusitania (7 mai 1915) dans lequel avaient péri plusieurs amis proches du compositeur, l'un d'entre eux avec sa fille de 9 ans.

Comme je l'ai déjà signalé, toutes les archives de l'émission de Marc Dumont ont disparu du site de France Musique suite à l'éviction du producteur par l'éphémère directrice de France Musique en 2014-2015, Marie-Pierre de Surville. (...).  
Ouf, un veilleur (grand merci à vous Fred de Rouen !) rétablit la confiance en France Musique :
fred de rouen(http://www.regardfc.com/t9p250-france-musique#27272) a écrit:Oui Philaunet, disparition bien regrettable, mais on peut réécouter les numéros de 2014 en passant par ici...
Aussi, voici le passage en question dans le post 257 plus haut "Lament (Suite pour orchestre – 1915)
Orchestre National de la BBC du Pays de Galles – Richard Hickox, direction
": [son mp3="http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2014/09/NET_ffd4bafa-cb43-48c1-a0d3-afc30f293923_FM.mp3" debut="19:35" fin="27:05"]

Retrouvez le fil consacré à la Grande guerre par ici.

34
Répondre en citant  
« A Venise, sur les pas de Francesco Cavalli... » - - le Mer 26 Oct 2016, 13:44

Une perle, un bijou d'émission enregistrée et réalisée par Béatrice Trichet, grande professionnelle de la prise de son à Radio France : A Venise, sur les pas de Francesco Cavalli...*. C'était dans L'air des lieux le 15 mars 2015 et c'est en ligne jusqu'en décembre 2017.

Une promenade à Venise donc en la compagnie savante du jeune Olivier Lexa. Et c'est l'excellent  Stéphane Grant de France Musique qui nous représente auprès du biographe de Francesco Cavalli.

Une déambulation érudite ponctuée d'exemples musicaux et de descriptions de la ville, cela ressemble encore une fois aux meilleurs numéros d'Un homme, une ville de France Culture avec Jean Montalbetti (je repense à celui sur Proust).

Hasard (provoqué) des écoutes, il a été question plus haut (Post 254) de Francesco Cavalli avec la diffusion d'Eliogabalo à l'Opéra national de Paris (durée d'écoute augmentée à un mois au lieu de la semaine initiale).

Et c'est un éclairage supplémentaire sur l’œuvre que l'on entend ici alors qu'Olivier Lexa évoque la future représentation d'Eliogabalo : [son mp3="http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2015/11/RF_5C495AFA-0F28-4632-A248-3D4E38A15176_GENE.MP3" debut="40:18" fin="43:05"] (le moteur que l'on entend à la fin de la pastille est celui du bateau qui emmène Stéphane Grant et Béatrice Trichet vers la maison de Cavalli...).

Que dire d'autre sinon que la page de descriptif est augmentée de clips vidéo (deux liens actifs sur quatre) qui méritent le détour.

France Musique, avec ce genre d'émission, laisse loin derrière toute concurrence et crée notre patrimoine radiophonique culturel.


* Entre ses manuscrits à la Biblioteca Marciana (Piazza San Marco), et quelques lieux de mémoire dans la Cité des Doges - balade sur les canaux vénitiens, à la recherche du compositeur Francesco Cavalli... Une heure à Venise en compagnie d'Olivier Lexa, le biographe de Francesco Cavalli - redécouverte des partitions et de quelques lieux où vécut et créa le compositeur...
.
Quelques mois après y avoir marché dans les pas de Monteverdi, nous retournons cet après-midi à Venise. Et plus encore peut-être que son glorieux aîné, le compositeur dont nous allons évoquer aujourd’hui le destin, et découvrir aussi les lieux de mémoire, fut-il « le » compositeur vénitien par excellence. Il s’appelait Francesco Cavalli, il a vécu entre 1602 et 1676 - dont près de soixante années dans la Cité des Doges. "Réellement Francesco Cavalli n’a pas d’égal en Italie" notait quelque part un historien, l’un de ses contemporains. Bienvenue!… On embarque tout de suite à bord du vaporetto…

35
Répondre en citant  
Disparition du guitariste Roland Dyens (1955-2016) - le Sam 05 Nov 2016, 10:18

Pour les amateurs de guitare, le carnet de France Musique : Disparition du guitariste Roland Dyens

L'émission Carrefour de Lodéon Acte 2 du 31 octobre a consacré sa première partie (45') au musicien :  Hommage au Guitariste Roland Dyens (19/X/1955 - 29/X/2016)*

Extrait : [son mp3="http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2016/44/NET_9325706f-d363-4ded-8a02-7185cbfb98f3_FM.mp3" debut="30:37" fin="37:22"]

► Barbara / transcription Roland Dyens, •Ma Plus belle histoire d'amour

Dans la foulée, il est possible d'aller voir les trois émissions de la RTS Versus-écouter - "Guitares": 1/3 LʹOrigine de la Guitare du 29 08 2016 : "Philippe Mottet, luthier et professeur de guitare, nous ouvre son atelier fribourgeois pour ébaucher une histoire de la guitare, cet instrument si populaire et si marginal dans la musique ''classique'' Avec Bor Zuljan, guitariste slovène établi à Genève, le luthier évoque les origines formelles - luths, guiterne, vihuela - et matérielles, bois et cordes, de la guitare. "


* Le très grand guitariste Roland Dyens nous a quittés. Ses compositions et ses arrangements joués aujourd’hui dans le monde entier, font l’unanimité et ont apporté un souffle nouveau au répertoire de la guitare (L'Empreinte Digitale). Et l'Edition JS Bach par Musica Antiqua Köln & (coffret Archiv Produktion). Cantates sacrées de Bach par Philippe Jaroussky (Erato)


36
Répondre en citant  
Schütz, Musikalische Exequien (Le disque des 30 ans et dernier album de Sagittarius) - le Dim 13 Nov 2016, 11:09

La séquence "L'invité de la matinale" du samedi 12 novembre 2016, Michel Laplénie, directeur musical de l'ensemble Sagittarius faisait entendre un extrait de l'ultime CD de l'ensemble  : [son mp3="http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2016/45/NET_8b0672c9-c077-4ac3-8d37-8382522358f5_FM.mp3" debut="01:12" fin="04:58"]

Une belle demi-heure, à l'ambiance sympathique, d'un autre genre que celui de l'émission Sous le couverture du 5 novembre dernier (cf. Michel Laplénie, créateur de l'ensemble Sagittarius, chez Philippe Venturini).

À noter que Clément Rochefort, toujours souriant, fait de louables efforts (mais peut mieux faire Smile) pour prononcer correctement l'allemand (Michel Laplénie est un germaniste scrupuleux). La grande différence entre les producteurs de Musique et de Culture, c'est l'attention des premiers portés aux langues étrangères, aussi considérées comme des musiques à  ne pas trahir.

Michel Laplénie, Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm, etc, on n'en finirait pas d'énumérer les grands noms français qui illustrent comme chefs, interprètes ou compositeurs,  la musique passée ou présente. Encore un de nos domaines d'excellence.

Discographie
Schütz, Musikalische Exequien
 
Musikalische Exequien
Kleine Geistliche Konzerte
Geistliche Chormusik
Dialogus
Deutsches Magnificat

"Ce disque représente l'aboutissement et l'ultime témoignage du rapport privilégié qui existe depuis 30 ans entre le compositeur Heinrich Schütz et Sagittarius. Les oeuvres enregistrées ont mûri au cours des années, sont devenues des compagnons fidèles et vous sont livrées à l'issue d'une magnifique aventure à Blaye et Chamalières-sur-Loire en Auvergne. Cet album est un hommage à cette grande figure de l'Histoire de la musique que nous avons essayé de remettre à l'honneur auprès du public français. La jeunesse de Schütz est éternelle de même que celle des interpètes, mes fidèles "Sagittariens" qui ont donné tout leur talent et toute leur âme pour servir "le Père de la Musique Allemande"."

Michel Laplénie


37
Répondre en citant  
A Venise, Paul Agnew et Les Arts Florissants sur les traces de Monteverdi - le Jeu 17 Nov 2016, 16:46

Un numéro étourdissant de beauté de l'émission L'Air des lieux de Stéphane Grant : A Venise, Paul Agnew et Les Arts Florissants sur les traces de Monteverdi..., le 5 octobre 2014, toujours en ligne (bravo France Musique !).

Le numéro qui suivait a déjà été évoqué dans « A Venise, sur les pas de Francesco Cavalli... », ce qui donne un diptyque de haute tenue sur Venise et sa musique.

Paul Agnew, successeur désigné de William Christie aux Arts Florissants au sein duquel  la soprano Sabine Devieilhe a chanté (entendre tout le bien qu'elle en dit) nous convie donc à une promenade émaillée de belles pièces de Monteverdi tirées de son 6 e livre de madrigaux.

Voir également le reportage-entretien de 27' réalisé par Qobuz (intervieweur limite) en lien vidéo.

Une émission à écouter et conseiller sans modération.

38
Répondre en citant  
Re: Compositeurs et musiciens - le Ven 09 Déc 2016, 11:06

Philaunet(http://www.regardfc.com/t9p250-france-musique#27199) a écrit:
Le 06 octobre, Fred de Rouen nous offrait un conseil d'écoute très avisé et illustré de belle manière*. Merci beaucoup.

Bruno Letort (à la très belle voix), de son côté, proposait dans son émission de 23h Tapage nocturne un programme stimulant constitué d'un extrait de l'interview de Steve Reich sur sa pièce "WTC 9/11", d'une Interview d'Antoine Maisonhaute (Premier violon) du quatuor TANA pour la sortie du CD "WTC 9/11 Different trains", avec l'écoute de la célèbre deuxième pièce en version pour quatuor, (...)

À propos de "WTC 9/11" dont Steve Reich explique ici la genèse,  Renaud Machart a diffusé l’œuvre intégrale dans son excellente émission du 11 septembre 2016. Il en parle avec émotion ayant vécu les événements à New York même. Références dans ce post du 26 septembre.

Steve Reich et Antoine Maisonhaute, invités de Tapage nocturne (...)

Merci Philaunet de ce conseil. L'émission de Bruno Letort (quel plaisir de retrouver une voix de radio, une vraie) est didactique et agencée de telle manière que l'auditeur reçoive une compréhension totale de l'oeuvre de Steve Reich intitulée WTC 9/11. Le compositeur détaille en effet la genèse de la pièce dans le premier quart d'heure, la recherche des enregistrements des voix auprès des contrôleurs aériens et des pompiers, la façon dont des femmes juives, selon une vieille tradition, ont veillé des corps (plus exactement des morceaux rescapés de leur chute des tours jumelles, précise-t-il) jusque pendant sept mois, le temps que l'identification s'achève, et les mouvements de l'oeuvre.

Antoine Maisonhaute fait ensuite part de l'exécution technique de l'oeuvre (le ré-enregistrement de certaines boucles), mais aussi du choix controversé de la pochette du disque et du contexte dans lequel les membres du quatuor Tana, jeunes en 2001, ont appris l'attaque des jours jumelles, par écrans interposés.

J'aimerai à présent revenir sur une autre émission de Tapage nocturne, diffusée le 14 novembre 2016 recevant Aliénor Dauchez et Christine Ott. À partir de la minute 11, vous pourrez écouter l'oeuvre douce et subtile de Christine Ott, ondiste, pianiste et professeur de musique au Conservatoire de Strasbourg. Ondiste, autrement dit, spécialiste des ondes Martenot, cet instrument proche de la voix humaine, capable d'émerveiller n'importe quelle oreille par son amplitude sonore et les vibrations irréelles qu'il véhicule. Dans son dernier album Only silence remains, Christine Ott utilise conjointement le piano et les ondes Martenot, comme vous pouvez l'écouter dans l'exemple ci-dessous :



Les ondes Martenot, un instrument que vous pouvez également retrouver dans les transitions musicales de la dernière fiction radiophonique de France Culture tirée du livre d'Emmanuel Bove : Le piège (1945). Une réalisation remarquable, des comédiens excellents, une heure à ne pas manquer par ici : Fictions / Samedi noirs : Le piège, d'Emmanuel Bove (03 décembre 2016)

39
Répondre en citant  
Barbara Hendricks, Little Rock, Arkansas, États-Unis - le Jeu 12 Jan 2017, 21:50

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t9p270-france-musique#27815) a écrit: (...)

J'aimerai à présent revenir sur une autre émission de Tapage nocturne, diffusée le 14 novembre 2016 recevant Aliénor Dauchez et Christine Ott. À partir de la minute 11, vous pourrez écouter l'oeuvre douce et subtile de Christine Ott, ondiste, pianiste et professeur de musique au Conservatoire de Strasbourg. Ondiste, autrement dit, spécialiste des ondes Martenot, cet instrument proche de la voix humaine, capable d'émerveiller n'importe quelle oreille par son amplitude sonore et les vibrations irréelles qu'il véhicule. Dans son dernier album Only silence remains, Christine Ott utilise conjointement le piano et les ondes Martenot, comme vous pouvez l'écouter dans l'exemple ci-dessous :



Les ondes Martenot, un instrument que vous pouvez également retrouver dans les transitions musicales de la dernière fiction radiophonique de France Culture tirée du livre d'Emmanuel Bove : Le piège (1945). Une réalisation remarquable, des comédiens excellents, une heure à ne pas manquer par ici : Fictions / Samedi noirs : Le piège, d'Emmanuel Bove (03 décembre 2016)
Mille mercis pour cette contribution vraiment recherchée. J'ai noté plusieurs choses " Christine Ott, ondiste, pianiste et professeur de musique au Conservatoire de Strasbourg." et "les transitions musicales de la dernière fiction radiophonique de France Culture tirée du livre d'Emmanuel Bove : Le piège (1945)." Quelle oreille ! Et puis, cette adaptation radiophonique du roman de Bove est une réussite sur tous les plans, il faut le souligner.

Autre sujet : France Musique poursuit la diffusion des Grands entretiens dirigés par le très sympathique Stéphane Grant qui recevait la soprano Barbara Hendricks le lundi 26 décembre 2016 pour une série d'entretiens mémorables, Barbara Hendricks, une petite fille de l'Arkansas... (1/5)*



À écouter dans un français de belle facture. Quand des citoyens des États-Unis (pensons à William Christie qui a littéralement révélé la musique baroque française aux Français) font honneur à l'art et à la  culture.

* Premier volet de notre rencontre avec la soprano, qui revient sur les traces de son enfance - de Magnolia, Arkansas, à Memphis et Little Rock. Un père pasteur, les années de la ségrégation aux Etats-Unis, et déjà, le chant...

40
Répondre en citant  
Irène Kudela, chef de chœur - le Ven 12 Mai 2017, 08:14

Un après-concert* de qualité avec Irène Kudela, chef de chœur, qui livre ses réflexions sur la langue, le chant, l'art de Leoš Janáček** : L'Affaire Makropoulos de Leoš Janáček, à l'Auditorium de Radio France. À 2h11'40 et pour une bonne vingtaine de minutes.

* ♫ Leos Janacek
Sur un sentier broussailleux - 1er cahier : Les mots me manquent
Alain Planès, piano
Harmonia Mundi

♫ Leos Janacek
Élégie sur la mort de ma fille Olga
Daniel Durand, ténor
Irène Kudela, piano
Choeur de Radio France
Radio France

♫ Richard Strauss
La femme sans ombre
Placido Domingo, ténor
Julia Varady, soprano
Reinhild Runkel, mezzo-soprano
Albert Dohmen, baryton-basse
José van Dam, baryton-basse
Hildegard Behrens, soprano
Sumi Jo, soprano
Georg Solti, direction
Orchestre Philharmonique de Vienne
Decca

** Voir l'émission de Jérémie Rousseau mentionnée dans  Adams, Rorem, Reich, Janacek, Hermann pour le 11 septembre - le Jeu 29 Sep 2016

41
Répondre en citant  
Anaïs Gaudemard, 1er prix du Concours international de Harpe, Israël 2012 - le Jeu 20 Juil 2017, 11:03

On ne dira jamais assez les qualités de François-Xavier Szymczak, grand producteur de France Musique, présentateur hors pair, homme cultivé, dynamique et ouvert.

Tout cela s'entend dans le concert qu'il présentait le 18 juillet : En direct de la Salle Pasteur du Corum de Montpellier Anaïs Gaudemard, 1er Prix du Concours International de Harpe d'Israël 2012 et 2e Prix du Concours ARD 2016 interprète Scarlatti, Parish-Alvars, Debussy, Charpy, Hindemith, Fauré dans le cadre du festival Radio France Montpellier Occitanie 2017.

Anaïs Gaudemard, illustre, comme il le dit, "le très haut niveau de la harpe française aujourd’hui" (pour mémoire voir Agnès Clément, harpiste, joue à Münich et post initial). La harpiste joue dans ce concert pièces du répertoire classique et pièces contemporaines.

Ne pas manquer la très belle lecture préalable du Clair de lune de Verlaine par Anaïs Gaudemard, avant la pièce de Debussy. Celle-ci était suivie de l'impressionnante pièce de Pierre-Adrien Charpy (né en 1972) Sur l’abîme pour harpe et électronique (2015). Un grand moment de poésie.

Compositeurs et musiciens     Page 4 sur 6

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum