Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

Les programmes et les producteurs à l'heure des changements    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Mar 06 Mai 2014, 10:17

Rappel du premier message :

France Musique transformée en galetas

Lu dans Comment Mathieu Gallet prépare son arrivée à Radio France : « France Musique fait aussi partie des chantiers de M. Gallet avec un projet simple : plus de musique, moins de musicologie. La station devrait être dirigée par l'une des deux femmes que M. Gallet a promis de promouvoir. ».

Transformer les producteurs de France Musique en voix stéréotypées se cantonnant à annoncer le titre d'une pièce musicale, c'est l'effort  constant de la direction de la chaîne ces dernières années.

Gallet est un comptable : davantage d'auditeurs = bon. Pédagogie et transmission du savoir = mauvais. Le projet est simple, en effet.
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Mar 07 Juil 2015, 15:42

Laurence Le Saux de Télérama, (un peu) moins bête et partiale  que d'habitude (car sans doute forcée par des voix en colère) : Refonte de France Musique.

Un lecteur au pseudo bien choisi, "cancre", est heureux de la disparition des émissions érudites. Bien.

Je lui préfère, et de loin, cet authentique commentaire d'un étranger, doublement méritant d'avoir pris la peine d'écrire un avis. Je contresigne le deuxième paragraphe :

«WILHELMUS
11/06/2015 à 11h01

Ne peut on qu'être autre chose que choqué devant les dernières nouvelles concernant la grille de la rentrée. Etant étranger mais habitant la France depuis longtemps j'étais fier de notre radio, très certainement la meilleure radio musicale non pop/rock du monde.

Depuis 25 ans j'écoute tous les jours, dans mon atelier, en travaillant. Tous ce que je connais de la musique je l'ai appris via France Musique. Nombre d' emissions ont très certainement marqués mon appréhension et compréhension de la musique classique.

On reprochait a cette chaine qu'on parlait trop. Bien évidemment quand on veut transmettre du savoir il faut passer par les mots. Et pas des mots vains, des plaisanteries faciles comme on entends maintenant toute la journée débités par des passeurs de disques pleins d'autosuffisance.

La disparition du "Matin des Musiciens" l'an dernier m'avait déjà laissé a moitié orphelin.

D'apprendre que les dernières émissions de la journée ou il fallait encore avoir un soupçon de culture pour pouvoir si immerger disparaitront, m'emplit de tristesse.

On ne demande pas à Arte de faire du TF1, pourquoi France Musiques devrait elle faire du Radio Classique ou pire. (parce que au moins chez Radio Classique on ne prétend rien).

Le but est certainement que nous nous abonnez à un abonnement de streaming, ce sera bien dans la veine de la nouvelle direction. Comment peut on confier la culture à des commerciaux ?

Quelqu'un sait comment monter une petition internet ?


Lire aussi parmi les commentaires celui de Calixte33. 24/05/2015 à 20h28

12
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Ven 10 Juil 2015, 10:22

Comment savoir si c'est le début de l'épuration à France Culture ou bien le changement d'Azimut à France Musique ?

Toujours est-il que TEwfik Hakem diffuse en ce moment même le message suivant :

"Mouvements au sein de la direction de Radio France
· Olivier Poivre d’Arvor quittera le 31 août 2015 ses fonctions de directeur de France Culture au terme de son détachement d’une durée de cinq ans du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.
· Marie-Pierre de Surville se voit confier une mission de préfiguration visant à créer une direction en charge de la création musicale et culturelle et de la programmation de la Maison de la radio.
· Marc Voinchet est nommé directeur de France Musique en remplacement de Marie-Pierre de Surville."

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

13
Répondre en citant  
Direction de France Musique - le Sam 11 Juil 2015, 07:22


Votre laconisme exprime bien la sidération qui nous a saisi à l'annonce de la nouvelle que vous reprenez en titre : « M. Voinchet est bien nommé directeur de France Musique »

Que craindre ? Une disparition de cette chaîne (il y a encore peu de temps) érudite et pédagogique. Disparition par sa fusion avec France Culture pour créer une chaîne de « divertissement culturel » ?

14
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Sam 11 Juil 2015, 07:53

Je pense qu'il va organiser des blind test, il doit trouver ça marrant.

15
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Sam 11 Juil 2015, 08:02

Cancoillotte a écrit:Je pense qu'il va organiser des blind test, il doit trouver ça marrant.

What do you mean by "blind test" here ? I don't understand what you're pointing at.

16
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Sam 11 Juil 2015, 12:01

Pour Voinchet c'est sûrement le modèle absolu :

17
Répondre en citant  
Voinchet musicien ?? - le Jeu 16 Juil 2015, 17:19

Je vois dans l'édition abonnée du Monde, que Voinchet quitte France Culture pour prendre la direction de France Musique, si du moins j'ai bien compris.
Très étrange, Voinchet - qui nous régalait quasi exclusivement de musiquette à la mode - n'ayant jamais fait preuve à l'antenne du plus infinitésimal degré de culture musical.
EDIT Désolé, je me rends compte seulement maintenant que l'information avait été donnée plus haut dans ce fil de discussion.

18
Répondre en citant  
France Musique perd ses forces vives - le Lun 20 Juil 2015, 12:23

surpris a écrit:
J'apprends ici avec désolation la disparition de Dominique Jameux, l'une des meilleures incarnations de la culture musicale sur France Musique, avec Jean-Pierre Derrien. Une grande perte.

Oui et l'on pourrait citer d'autres noms.

Tiens, figurez-vous que Claude Carrière, longtemps producteur d'une émission sur le jazz, s'est exprimé ainsi sur le devenir de France Musique (avec désormais Marc Voinchet à sa tête) dans un courrier de lecteur à Télérama :

ClaudeCar2 25/05/2015 à 01h31
Cette réforme est une catastrophe, j'en suis malade..

Je suis au fond presque heureux de m'être fait jeter comme un chien avant que tout s'écroule...Bousiller ainsi un outil culturel que le monde entier nous envie !


Refonte de France Musique

19
Répondre en citant  
Re: Les programmes et les producteurs à l'heure des changements - le Lun 20 Juil 2015, 16:45

Ce qui est dramatique, dans notre merveilleuse société, c'est que la culture exigeante ne pèse plus d'aucun poids dans les « médias » et dans l'opinion en général. Cet abrasement se produit donc dans l'indifférence générale, et si d'aventure on en parlait, ce serait sûrement pour se féliciter d'un mouvement « anti élitiste » fort bienvenu...

20
Répondre en citant  
Conférence de rentrée voinchesque - le Mer 26 Aoû 2015, 21:10

La conférence de rentrée de France Musique

On ne réinvente pas un Voinchet... Comme pour France Culture, une rentrée de continuité malgré le paquet de producteurs tombés au champ d'honneur des modes anticulturelles. Ce n'est pas innocent que l'on ait choisi de mettre en valeur les producteurs les plus lisses (sauf Dutilh et Esparza) : un Vincent Josse toujours aussi "France Inter glamour média", une Emilie Munera toujours copain-copaine, et Denisa Kerschova qui transporte son identité radioclassique à France Musique. La seule "importation" : une productrice venue de France Inter (une jeune femme spécialisée dans les musiques actuelles, le recrutement identitaire parfait).
Les commentaires sur la page FB de la station sont assassins, et rappellent les premières prises de conscience qui ont accompagné les premiers travaux de détricotage de FC.

21
Répondre en citant  
La baraque n'est pas cassée, c'est déjà ça - le Mer 26 Aoû 2015, 22:17

Yann Sancatorze a écrit:La conférence de rentrée de France Musique

On ne réinvente pas un Voinchet... Comme pour France Culture, une rentrée de continuité malgré le paquet de producteurs tombés au champ d'honneur des modes anticulturelles. Ce n'est pas innocent que l'on ait choisi de mettre en valeur les producteurs les plus lisses (sauf Dutilh et Esparza) : un Vincent Josse toujours aussi "France Inter glamour média", une Emilie Munera toujours copain-copaine, et Denisa Kerschova qui transporte son identité radioclassique à France Musique. La seule "importation" : une productrice venue de France Inter (une jeune femme spécialisée dans les musiques actuelles, le recrutement identitaire parfait).
Les commentaires sur la page FB de la station sont assassins, et rappellent les premières prises de conscience qui ont accompagné les premiers travaux de détricotage de FC.

Merci ! Mais quelle photo d'illustration ! Ils ne savent pas qu'ils travaillent à la radio pour autant se soucier de leur image (de pitres) ?

Bon, vous m'avez fait peur, mais je suis rassuré quant aux producteurs historiques. En dehors d'Arièle Buteaux, tout le monde est là : Cassard, Machart, Szymczak, Esparza, Rémond, Le Gallic, Degeorges, François, etc. Évidemment, vous le soulignez bien, ce ne sont pas eux qui sont mis en avant, mais les insipides tourneurs de robinets à CD, telles Munéra et Kerschova (laissons Lodéon à part et Dutilh aussi, qui n'est pas sanctionné pour sa part active dans la grève du printemps, c'est à noter). Mais globalement on n'a pas de mauvaise surprise (il n'y a aucune idée créative non plus, ce qui, vu l'air du temps, est peut-être préférable).

Le problème réside dans la marge de manoeuvre accordée aux producteurs ou la liberté qu'ils vont réussir à exercer. Vont-ils pouvoir parler de musique ? Programmer des choses rares et érudites ? J'ai le sentiment que oui. Profitons-en, rien ne dure, comme on l'a remarqué à France Culture.

Les programmes et les producteurs à l'heure des changements     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum