Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Du Grain à moudre (2009 - 2011)    Page 4 sur 6

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Mar 29 Sep 2009, 21:42

Rappel du premier message :

Professeur Marc Gentilini:  Les Mourides...  Julie Clarini: c'est quoi les Mourides?
Henry
* * *

31
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Lun 13 Déc 2010, 22:57

Cancoillotte a écrit

@Cancoillotte a écrit:Je vous trouve un peu sévère avec Le Cacheux. (oui, mon commentaire ne sert à rien)
.
[b]
bonsoir Cancoillotte
pourquoi ne sert-il à rien le commentaire?
Je ne connais pas du tout Le Cacheux, mais qu'a -t-il dit d'intéressant à part: "faut surtout pas provoquer une baisse de consommation"Peut-être, peut-être, mais est-ce si déraisonnable ce que propose Frank?···

32
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Mer 15 Déc 2010, 00:01

L'émission n'était pas inintéressante. Robert Frank a des choses à faire entendre. En économiste français, Le Cacheux n'a pas tort de dire que la situation n'est pas comparable entre les Etats-unis et l'Europe, les uns sur-consomment, l' autre sur-épargne. Malheureusement, l'émission s'est complue dans le flou ne sachant que choisir entre macro-économie, fiscalité et éthique (Frank est également professeur d'éthique). Ils ont peu abordé cet aspect, sauf lorsqu'un des économistes a dit qu'on ne peut pas juger ce qui est superflu. J'avais en tête la phrase de Gomez Davila (de mémoire,"la seule différence entre les riches et les pauvres, c'est l'argent", d'où le souci d'imitation) et que de surcroît, nous ne sommes pas obliger d'accepter une société de sur-consommation, de gaspillage et de camelotes.

33
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Mer 15 Déc 2010, 08:54

@Martin Duguiers a écrit:. J'avais en tête la phrase de Gomez Davila (de mémoire,"la seule différence entre les riches et les pauvres, c'est l'argent", d'où le souci d'imitation) et que de surcroît, nous ne sommes pas obliger d'accepter une société de sur-consommation, de gaspillage et de camelotes.

juste, tout le monde a une responsabilité dans le fait d'acheter n'importe quoi.
Mais, je crois aussi que c'est plus facile pour une famille aisée de dire à une institutrice:"êtes- vous sûre que tous les enfants ont déjà des rollers?" que pour une famille qui n'a pu acheter des rollers à tous ses enfants.
(quelle idée, d'ailleurs, pour une instit, de faire son "cycle" de gym avec des rollers)

34
Répondre en citant  
Louise Touret ou ''Comment épuiser la patience de l'auditeur en même pas 2 minutes'' - le Mar 08 Fév 2011, 05:28

Hier dans le Grain, un débat sur la psychiatrie : la présentation de Louise Touret est lamentable. D’abord elle vous parle comme une débile s’adressant à des débiles. << Connaissez vous le Dé-Esse-Hem ? >>. Déjà pour articuler le sigle elle a du mal, ça commence bien dites donc. Heureusement qu’elle a pas ajouté le numéro (en l’occurrence IV mais elle ne sait peut-être pas lire les chiffres en romain) là c’était le naufrage. Ah Louise Touret et son art de l’invite : << Vous allez voir c’est pas-sion-nant ! >>. Merveilleux vraiment : pour passionner l’auditeur on lui dit que l’émission va être passionnante ? Pfffuiiii même pas 15 ans d’âge mental et déjà un sacré métier radiophonique Louison !! Au fait, d’accord : tout le monde ne sait pas encore ce qu’est le DSM, et elle non plus puisqu’elle semble confondre le DSM et la CIM-10 de l’OMS, mais qu’on sache ou non n’est pas la question : faut-il parler à l’auditeur comme à un gosse ? Réponse : je ne le crois pas, mais c’est bien ce qu’on fait quand on est soi-même une môme (et qu’on ne sait pas lire, ce qu’elle montre tout au long de ce laborieux baratin auquel visiblement elle ne comprend rien).

La suite de la présentation sera tout autant dans la note des défauts habituels de France Culture où l’on applique à mort l’exploitation massive du schème et du schéma : dès la première minute on actionne la grosse ficelle qui sert de commande à plusieurs émissions chaque semaine depuis un mois. Non par miracle elle ne parle pas des mouvements de révolte dans le monde arabe, cela dit peut-être qu’on ne perd rien pour attendre ça va surgir à la 12eme ? Enfin non, la grosse ficelle en l’occurrence sera la référence au Mediator, puisqu’il offre à la fois un schème et un thème. Le schème : trop de médicaments. Alors on le décline, ça serait dommage de s’en passer, spas ? Le thème : l’industrie pharmaceutique, bouh les vilains. Mais quand même c’est marrant d’entendre ça sur une radio dévolue aux alarmismes de tous types et donc au délire médico-hygiéniste qui en est un corollaire. Sur FC on s’emploie toute l’année à semer de la frousse et du droit aux soins, ce faisant on offre en permanence une pub implicite au monde médico-pharmaceutique et puis on se réveille en tapant dessus autant qu’on le peut, tout en oubliant qu’on alimente soi-même la machine à fond de train. Ca en dit long sur la conscience du métier de journaliste tel qu’on le pratique à France Culture.

Le débat sur les outils de la psychiatrie, il dure depuis 40 ans. L’antipsychiatrie est loin mais les renouvellements de la discipline en portent encore à la fois les acquis et les stigmates. Pensez vous qu’elle citerait UN SEUL auteur ? Mais non puisque bénéficiant des meilleures bases de données du pays, elle montre qu’elle n’a jamais ouvert UN LIVRE de sa vie. Sur les excès de la médecine on a Ivan Ilich et Thomas Szasz. Croyez-vous qu’elle en dirait un mot dans sa présentation ? Mais non et pourquoi ? Mais parce qu’on ignore tout de la question psychiatrique, alors on ouvre dessus les mirettes à oeillères d’une môme plus myope qu’une taupe sur la société et l’histoire de son sujet. Louise Touret n’est pas seule en cause : c’est ainsi que travaillent les journalistes de FC incapables de penser les choses par eux-mêmes, et toujours acharnés à recycler les mêmes scies.

Cette présentation est un massacre. Il y a de quoi fuir. Je ne suis même pas désolé d’écrire ce bref coup de gueule sous le coup d’une colère froide. J’espère bien que l’intéressée en aura connaissance mais je ne ferai rien pour ça : trop déprimant d’expliquer qu’avec une telle entrée en matière, digne d’une débutante dans une radio pour les 12-16 ans, elle ne donne qu’une envie Louise Touret : changer de chaine !

./...

35
Répondre en citant  
Au secours, ma radio est malade !! - le Mar 08 Fév 2011, 05:54

./...

Bon ça s'arrange un peu : à la 8eme minute Brice Couturier reprend un instant le micro à son apprentie co-pilote qu'il a eu la folie de laisser aux commandes de l'appareil alors qu'elle n'a même pas son permis de trottinette.

Cela dit l'invité anglophone John Strauss (que Louise a appelé Richard Strauss mais pour une fois qu'elle fait preuve de culture, ne nous plaignons pas !) celui qui est téléphoniquement présent, semble lui-même resté au DSM-III. C'est Couturier qui doit redresser les erreurs. On imagine Quentin Debray, à côté, en train de secouer la tête en se demandant dans quel jardin d'enfants il s'est fourvoyé. Enfin quand il prend la parole on entend un adulte qui parle de psychiatrie : c'est déjà la 12eme minute d'un débat qui en dure à peine 39. Mieux vaut retrouver dans ses archives perso une émission d'Olivier Lyon-Caen. C'est tout aussi mal foutu dans la forme radio, mais au moins on a du contenu, des idées, et de l'expérience pendant 1 heure ou parfois 2 quand OLC y met 2 semaines, en tous cas là c'est pas du saupoudrage des obsessions d'une pseudo-journaliste qui tente maladroitement d'emmener le débat là où son inculture crasse lui fait espérer qu'il se trouve. La pauvre chérie n'aura peut-être même pas compris à quel point elle se plante.

Le sujet de ce Grain à moudre c'était une importante question de société, qui engage les institutions et la science. Il y avait des choses à dire. Il y a un débat fondamental sur la nosologie, sur le diagnostic, sur la réalité de la maladie mentale et sur les soins. Il y a un cas à la fois particulier et révélateur des dérives de la médecine. Il y a une controverse de méthodes sur fond de sous-effectif des praticiens. Mais on n'en dira quasi rien ou rien de précis en 39 minutes, d'ailleurs c'est bien trop court, surtout si on tient compte du temps de parole de la journaliste et du temps perdu à répondre aux questions sans pertinence. Mais l'important est que Louise soit contente elle joue dans son parc, autour d'elle toute la Chaîne continue ses croisades idéologiques en se foutant comme d'une guigne de ce qui ne cadre pas avec l'idéologie maison, et piétinant à la fois le savoir et les questions fondamentales du sujet.

Alors oui tout de même on entend quelques propos intéressants, par exemple quand Debray prend la parole 2 fois je crois, et aussi avec Falissard (résumé parlant vers la 25e minute, et aussi à la 36e). Mais enfin ça ne fait pas lourd sur l'ensemble. Ce numéro du Grain à moudre n'est pas tout à fait vide mais c'est à la fois un simulacre et un sabotage, tour-à-tour affligeant et désolant.

36
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Mer 09 Fév 2011, 10:07

@Nessie a écrit:Hier dans le Grain, un débat sur la psychiatrie : la présentation de Louise Touret est lamentable. D'abord elle vous parle comme une débile s'adressant à des débiles. << Connaissez vous le Dé-Esse-Hem ? >>. Déjà pour articuler le sigle elle a du mal, ça commence bien dites donc. Heureusement qu'elle a pas ajouté le numéro (en l'occurrence IV mais elle ne sait peut-être pas lire les chiffres en romain) là c'était le naufrage. Ah Louise Touret et son art de l'invite : << Vous allez voir c'est pas-sion-nant ! >>. Merveilleux vraiment : pour passionner l'auditeur on lui dit que l'émission va être passionnante ? Pfffuiiii même pas 15 ans d'âge mental et déjà un sacré métier radiophonique Louison !! Au fait, d'accord : tout le monde ne sait pas encore ce qu'est le DSM, et elle non plus puisqu'elle semble confondre le DSM et la CIM-10 de l'OMS, mais qu'on sache ou non n'est pas la question : faut-il parler à l'auditeur comme à un gosse ? Réponse : je ne le crois pas, mais c'est bien ce qu'on fait quand on est soi-même une môme (et qu'on ne sait pas lire, ce qu'elle montre tout au long de ce laborieux baratin auquel visiblement elle ne comprend rien).


Le débat sur les outils de la psychiatrie, il dure depuis 40 ans. L'antipsychiatrie est loin mais les renouvellements de la discipline en portent encore à la fois les acquis et les stigmates. Pensez vous qu'elle citerait UN SEUL auteur ? Mais non puisque bénéficiant des meilleures bases de données du pays, elle montre qu'elle n'a jamais ouvert UN LIVRE de sa vie. Sur les excès de la médecine on a Ivan Ilich et Thomas Szasz. Croyez-vous qu'elle en dirait un mot dans sa présentation ? Mais non et pourquoi ? Mais parce qu'on ignore tout de la question psychiatrique, alors on ouvre dessus les mirettes à oeillères d'une môme plus myope qu'une taupe sur la société et l'histoire de son sujet. Louise Touret n'est pas seule en cause : c'est ainsi que travaillent les journalistes de FC incapables de penser les choses par eux-mêmes, et toujours acharnés à recycler les mêmes scies.

Cette présentation est un massacre. Il y a de quoi fuir. Je ne suis même pas désolé d'écrire ce bref coup de gueule sous le coup d'une colère froide. J'espère bien que l'intéressée en aura connaissance mais je ne ferai rien pour ça : trop déprimant d'expliquer qu'avec une telle entrée en matière, digne d'une débutante dans une radio pour les 12-16 ans, elle ne donne qu'une envie Louise Touret : changer de chaine !

./...

cette émission fût vraiment un morceau d'anthologie de présentations louise-touréenne
elle est bien brave mais il existe beaucoup de gens bien brave et qu'on ne laisse pas parler à la radio.
L'ignorance a des limites: dans les années 70, on n'avait pas besoin de faire des études de philo, de sociologie, de sciences de l'éducation pour être initié aux grands problèmes qui se posent à une société adulte: la psychiatrie, la prison (un seul de ces louise Touret, Julie Clarini, et autres chroniqueurs sait-il qu'on discutait du centre de Casabianda en Corse, où les prisonniers ont une grande liberté et travaillent?), l'éducation (ah! que n'a t-on rêvé de toutes ces écoles fabuleuses comme Summerhill!).
Maintenant, de quoi parle-t-on? du Mediator, alors que si on leur avait refusé ce médicament coupe-faim, des tas de gens ne seraient pas retournés chez leur médecin, de sperme congelé,de sécurité partout, à la maison, à l'école etc
Société enfantine.

37
Répondre en citant  
Mam'zelle Louise, la sotte ingénue. - le Dim 13 Fév 2011, 11:07

J'avais lu que Nessie avait eu la frousse de sa vie en pensant que Louise Touret lui faisait un canular en le démarchant au téléphone pour des fenêtres à double-vitrage.

Il est vrai que la voix de Mam'zelle a un je-sais-quoi d'inspiré qui donne envie de rigoler.
Anecdote : une émission de je ne sais plus quand sur les droits des animaux. Remarque d'un invité : "les animaux sont des gens comme les autres".

J'ai entendu Mam'zelle Louise s'exclamer dans son micro : "HAAAAAAAAAAAAANNnnnHannn!!!!!!!!!!!!!, il a dit des GENS !"

C'est rafraîchissant, tout de même !

L'invité a dû bien s'amuser.

Ceci dit, j'écoute de moins en moins cette émission mais pour ce que j'en ai suivi, j'ai eu le sentiment que Couturier, désormais flanqué de Mam'zelle Louise, était moins pertinent.

Est-ce un effet d'optique ?

38
Répondre en citant  
Y'en a pas deux ! - le Dim 13 Fév 2011, 11:16

@Hérode a écrit:J'avais lu que Nessie avait eu la frousse de sa vie en pensant que Louise Touret lui faisait un canular en le démarchant au téléphone pour des fenêtres à double-vitrage.

Et tellement d'autres par Lapeyre pour Laporte en béton armé ou en carton c'est selon !

39
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Dim 13 Fév 2011, 11:23

@fanch a écrit:

Et tellement d'autres par Lapeyre pour Laporte en béton armé ou en carton c'est selon !


Laporte, laporte ... ??? Mais c'est pas au BHV, 3e sous-sol, au fond, à droite, sous les néons artificiels ?

40
Répondre en citant  
Comme vous y allez… - le Dim 13 Fév 2011, 11:31

C'est sûr qu'au Bazar de la Hutte Vieillissante, le cabot-bateleur en fait un max pour rameuter les bricolos. Ça fait lurette qu'il fait dans la réclame ! Il n'a ni la classe de Bleunstein-Blanchet (passé de la réclame à la pub) ni le génie créatif de Loewy (Lucky-Strike, LU, …).

Je lui souhaite de finir avec un parapluie retourné avec des savonnettes dedans devant le théâtre où aujourd'hui il fait le beau !

41
Répondre en citant  
Re: Du Grain à moudre (2009 - 2011) - le Lun 21 Fév 2011, 21:29

@Hérode a écrit:J’avais lu que Nessie avait eu la frousse de sa vie en pensant que Louise Touret lui faisait un canular en le démarchant au téléphone pour des fenêtres à double-vitrage.

Il est vrai que la voix de Mam’zelle a un je-sais-quoi d’inspiré qui donne envie de rigoler.

C’est rafraîchissant, tout de même
.


c’est vrai que la voix de Louise Touret, on a envie de venir l’écouter de loin.ça fait marrer.
Mais je la préfère largement à Julie Clarini : celle-ci avait sans doute des questions qui paraissaient plus pertinentes, mais toujours tellement orientées que c’en était insupportable le plus souvent.Tellement agressive avec les gens qui n’étaient pas de son bord....Et tellement, madame je sais tout.
Je me mets à écouter à nouveau l’émission : d’accord, Louisette est encore dans son bac à sable mais il me semble qu’elle énerve moins les invités que Julie.Du coup, ils se laissent davantage aller, c’est plus cool: mais peut-être n’est-ce qu’une impression.
Et parfois, elle a de bonnes questions: aujourd’hui, sur l’écologie, elle s’est bien débrouillée. L’émission était intéressante, ça avance la question des droits des êtres vivants autres que l’homme.

Du Grain à moudre (2009 - 2011)     Page 4 sur 6

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum