Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Musique » Les coups de coeur

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Musique

Les coups de coeur    Page 1 sur 2

Bas de page ↓   

1
Répondre en citant  
Renaud Machart et Vincent Warnier - le Sam 20 Avr 2013, 11:49

Voici un dialogue sur un sujet qu'on ignore, qui a priori ne devrait pas enthousiasmer le profane et pourtant on l'écoute de bout en bout avec grand intérêt et parfois avec la chair de poule tant on a plaisir à écouter deux personnes très cultivées, passionnées, curieuses, et au service des auditeurs.

"L'interprétation de Bach à l'orgue (1)"

Il faut dire que l'on a là deux grosses pointures de France Musique : Renaud Machart un des plus grands passeurs et hommes de radio qui officie sur la chaîne depuis plus de 25 ans et dont on ne se lasse pas (né en 1962, voir sa biographie). Vincent Warnier, un autre puits de science, intervenant à France Musique, organiste réputé.

Une phrase de Renaud Machart : "Vous me disiez tout à l'heure, [se reprend] vous NOUS disiez tout à l'heure...". Depuis que Machart est sur cette chaîne, il n'a jamais rien dit qui ne soit pour l'édification et le plaisir intellectuel de l'auditeur. Il a un plaisir jubilatoire à aborder les sujets les plus variés, plaisir qu'il veut visiblement faire partager.

Qui sur France Culture peut revendiquer la même chose aujourd'hui ? La même culture, la même qualité de langue, la même verve, le même esprit vif, la même impertinence, le même souci de l'auditeur ?

"Le Matin des musiciens" par Renaud Machart; le jeudi de 11h à 12h30
21 mars 2013  "L'interprétation de Bach à l'orgue (1)"
Avec Vincent Warnier, organiste titulaire de Saint-Etienne du Mont à Paris.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/matin-musiciens_jeudi/emission.php?e_id=100000068&d_id=515007279&arch=1



Dernière édition par Philaunet le Sam 17 Sep 2016, 08:02, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2
Répondre en citant  
François-Xavier Szymczak - le Mer 28 Aoû 2013, 11:07

On a écrit l'une ou l'autre fois à un producteur de France Musique pour le complimenter pour ses émissions soigneusement préparées et la qualité de sa parole, tant pour le français que pour les langues étrangères (prononcer les langues étrangères) et l'on a reçu à chaque fois une réponse chaleureuse.

En cette rentrée, un courriel collectif adressé à ceux qui lui ont écrit indique la nouvelle émission qu'il présentera à France Musique.

J'appelle ça du respect et de l'attention envers les auditeurs (a-t-on jamais vu pareille attention de la part de FC ?). François-Xavier Szymczak, depuis qu'il oeuvre à France Musique (1996), est passé par bien des concepts d'émission. Quoi qu'il ait fait, la qualité a toujours été au rendez-vous.

Et vous connaissez le nom du directeur de France Musique ? Moi je l'ai oublié. C'est un signe. La gesticulation médiatique est inversement proportionnelle à la qualité de la chaîne. Le directeur de France Culture se fait voir et entendre parce qu'il a nommé un grand nombre de médiocres qu'il doit soutenir contre l'évidence de la désaffection des auditeurs qui écoutent France Culture pour la culture et non pour le bavardage et les lieux communs assortis de rigolades.



Dernière édition par Philaunet le Sam 17 Sep 2016, 08:16, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

3
Répondre en citant  
In Memoriam - le Lun 12 Jan 2015, 13:49

Renaud Machart avec son habituelle intelligence de la programmation propose ce midi l'écoute de Claudio Monteverdi, Missa da Cappella a sei voci  "In Illo Tempore" SV 205 (extraits)  et de Jean Sibelius, Sixième symphonie dans le mode dorien
À écouter dans A l'antico (3) In Memoriam (1/5)

Les gens aimant écouter une radio culturelle en direct se seront donné rendez-vous sur cette antenne et auront fui le bavassage de l'ami d'Enthoven et euh-euh-tant Michael Foessel dans Terrorisme : que peut le Droit ?. Pourquoi une majuscule à "Droit", on ne sait pas.

Voir le profil de l'utilisateur

4
Répondre en citant  
Les insubmersibles Greniers de la mémoire avec Karine le Bail et sa réalisatrice - le Mar 12 Mai 2015, 09:38

Il est certain qu'on ne peut tout écouter, alors pourquoi écouter France Culture quand on a Louis Jouvet, le rythme, le souffle, le jeu du dimanche 22 mars 2015 ?

Les Greniers de la mémoire montent aujourd'hui sur la scène pour vous faire approcher le rythme, le souffle et le jeu de Louis Jouvet...

Voir le profil de l'utilisateur

5
Répondre en citant  
Philippe Cassard, pédagogue hors norme - le Jeu 14 Mai 2015, 22:30

Un magistral numéro du magazine de France Musique présenté par Lionel Esparza :  le Magazine, en public avec Philippe Cassard. C'était le mercredi 12 novembre 2014. Quelle fougue, quelle passion et quelle immense culture chez ce pianiste qui a gardé ses Notes du traducteur à France Musique, mais, comme d'autres, a perdu son Matin des musiciens, remplacé par un robinet à CD qu'ouvre et referme l'insipide Emilie Munéra (Rodolphe Bruneau-Boulmier, très bien).

On peut se demander à cette occasion quel est le producteur de France Culture qui nous enthousiasme aujourd'hui par sa passion, ses larges connaissances et son savoir-faire de pédagogue. Hakem ? (pardon, c'est une blague...). Richeux ?  (hum, faut bien rire...). Qui  alors ?

Voir le profil de l'utilisateur

6
Répondre en citant  
Marc Dumont et la belle équipe de producteurs de la station - le Lun 31 Aoû 2015, 23:23

Marc Dumont nous manque, mais, bonheur de l'offre Radio France, ses émissions sont toujours en ligne. Par exemple ce très beau numéro intitulé "Montserrat Caballé, 80 printemps !" d'avril 2013 (on ne soupçonnait pas à ce moment les futurs démêlés de la cantatrice avec le fisc espagnol, dûment rapportés par la station en mai 2015)

En entrée d'émission, belle version, avec l'orchestre de Chambre Anglais, de "Hijo de la luna"de José Maria CANO (Interprète original groupe Mecano)

Oui, dommage que Marc Dumont ne soit pas au rendez-vous 2015-2016 avec quelques autres belles pointures. On pourrait aisément se séparer des robinets à disques tels Munéra, Kerschova et Lodéon et les envoyer à Radio Classique, Nova, NRJ, RFM, je ne sais.

En attendant, on garde une très belle équipe de producteurs à France Musique et quand une radio offre deux heures trente de musique contemporaine comme ce soir (concert et entretiens), on se dit qu'on a encore une station musicale exigeante.

Enfin, je découvre que les nuits, thématiques ou non, sont aussi téléchargeables (mais comment font-ils avec les droits d'auteur !). Alors, pour prendre un peu l'air des montagnes, direction la Cordée musicale du lundi 31 août 2015, d'autant qu'outre la musique on a le droit à la lecture d'un poème de Wang-Wei* (très beau "Une vie, une oeuvre" à lui consacré, le 18 décembre 2005) et à une lecture d'une fable de la Fontaine* dans la version inspirée de Michel Aumont.

* Wang Wei (701 – 761 ap J.C.)
Montagne vide, poème        00'24"
(Poème de Wang Wei, traduit du chinois par François Cheng)    
Beñat Achiary : voix

*Jean de La Fontaine
La montagne qui accouche d'une souris      00'40"
Michel Aumont : voix
(Enregistré en 2001 à la Maison de Radio France)




Dernière édition par Philaunet le Sam 19 Aoû 2017, 17:53, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

7
Répondre en citant  
Indispensable Renaud Machart - le Mer 09 Sep 2015, 14:13

Chez quel autre producteur, sur quelle station de radio, sinon chez Renaud Machart et sur France Musique, aurait-on l'occasion d'écouter  ceci  ?

Benjamin Britten, Nocturnal op. 79 (d’après Dowland)
Christian Rivet (guitare)
Naïve / Cité de la musique [AM183]


Très belle pièce rare à la guitare, un des parents pauvres des instruments entendus à la radio (depuis que le regretté Robert J. Vidal a disparu). À écouter sans modération. Les deux premières pièces introduisent également cette émission en beauté.

C'était dans Zig Zag avec un bijou de générique.

Renaud Machart fait partager son savoir et sa passion aux auditeurs depuis environ 25 ans sur France Musique. C'est l'honneur et l'intelligence des différentes directions de France Musique d'avoir reconnu ce talent hors norme de la transmission de l'art.

Voir le profil de l'utilisateur

8
Répondre en citant  
Renaud Machart, intelligence, tact, sensibilité - le Jeu 10 Déc 2015, 14:02

Qui d'autre que Renaud Machart pouvait concocter un programme musical aussi sensible après les attentats du 13 novembre à Paris ? Jean-François Zygel à France Inter dont je n'ai pas encore écouté les émissions post 13/11 ?

Le Concert de délicatesses, baumes et consolations du dimanche 15 novembre 2015 commence avec la belle pièce du compositeur britannique John Tavener, The Lamb (poème de Willam Blake lu en français par Machart, célèbre pièce du recueil "Songs of Innocence"). La pièce est interprétée par l'Ensemble Anonymous 4 et, sans interruption, suivie d'une pièce, omise du descriptif mais signalée à l'antenne, l'émouvante Déploration sur la mort de Johannes Ockeghem de Josquin Després dans une version du Blindman Saxophone Quartet.

Ce début donnait confiance pour la suite (2h d'émission au lieu de l'heure trente habituelle) : Johannes Ockeghem, Deo Gratias par le Blindman Saxophone Quartet, une version incroyable de la Sonate à deux pianos de Wolfgang Amadeus Mozart, par Josef & Rosina Lhévinne (Machart signale que l'enregistrement a été fait dans les années 30 à l'époque du 78 tours), puis Marc-Antoine Charpentier,  Missa assumpta est Maria - Kyrie (à propos, il paraît que c'est l'enregistrement d'une chanson de Barbara qui a été diffusé lors de l'hommage national aux Invalides, j'ai du mal à le croire) musique jouée  par Le Concert Spirituel, Hervé Niquet (direction) et le célèbre et déchirant choral de  Jean-Sébastien Bach adapté pour la piano par Ferruccio Busoni, Ich ruf' zu dir, Herr Jesu Christ interprété par Anne Queffélec.

Tout ce début d'émission, dans le ton et dans le choix du programme, relève du grand savoir-faire radiophonique du producteur. France Musique a conservé ses grandes pointures et cela fait d'elle une radio inestimable pour nombre de ses émissions.

Voir le profil de l'utilisateur

9
Répondre en citant  
France Musique, une grande radio culturelle - le Dim 20 Mar 2016, 14:49

Époque bénie entre toutes que la nôtre ! À de multiples égards et, concernant le petit et insignifiant créneau qui occupe ce forum, pour la disponibilité et la multiplicité des produits culturels radiophoniques de qualité.

Radio France a frappé très fort ces dernières années en rendant disponibles en ligne et au téléchargement la quasi totalité de ses émissions. Durée ? De trois ans pour France Culture à un minimum de deux mois pour France Musique (beaucoup d'émissions de cette dernière sont aussi disponibles en audio durant trois ans). Qui dit mieux ? Je ne vois pas.

Ainsi comment ne pas se réjouir de tout ce qu'offre actuellement France Musique sous l'excellente direction de Marc Voinchet (qui l'eût cru, vraiment !) et de tout ce qui est disponible parmi les émissions passées.

Des exemples ? L'enthousiasmante émission de Gaëlle Le Gallic, figure historique de cette station, Génération jeunes interprètes  le samedi de 13h à 15.. Ce numéro du samedi 19 mars 2016 fait entendre d'admirables paroles de jeunes gens (Benedict Kloeckner, violoncelle, et Suzana Bartal, piano) et d'un  passionnant professeur, Philippe Bernold, flûte, entouré de ses élèves de musique de chambre du CNSMDP. Yann Sancatorze l'a dit ailleurs dans ce fil, et Nessie également à propos des musicologues, l'énergie des jeunes et moins jeunes qui ont beaucoup travaillé dès leur plus jeune âge pour s'approprier un art et une technique puis les transmettre est contagieuse. On est loin des écrivaillons qui se prennent pour des génies parce qu'ils ont aligné quelques lignes et qui ont micro ouvert à France Culture.

Toujours récemment, un exemple de production et de producteur de qualité sur France Musique, les trois numéros consacrés à Friedrich Rückert, poète allemand. Où l'on voit que François-Xavier Szymczak a toujours l'amour de son sujet et sait le traiter de diverses manières sans se lasser, ni nous lasser : le 8 octobre 2001, il consacrait un numéro de son émission du soir aux Rückert Lieder. Je l'avais enregistré sur MiniDisc via une chaîne dotée d'un minuteur. Cela parlera aux ANPR. Aujourd'hui, F-X S. nous encourage à podcaster ses émissions (ce qui prend quelques secondes, époque bénie du fichier mp3 arrivant "par magie" sur votre ordinateur). Eh oui, il y a une sacrée concurrence en matière de bonnes émissions à France Musique et il le sait.

Pour ce qui est de ces bonnes émissions, on en nommera quelques-unes en en oubliant forcément d'autres, je pense aux émissions hebdomadaires (un bon rythme) Zig-Zag de Renaud Machart, Sous la couverture de Philippe Venturini, Couleurs du monde de Françoise Degeorges, Sacrées musiques de Benjamin François, À pleine voix de Karine le Bail.

Voici pour le présent. Quant aux émissions passées et encore disponibles, sur le site et téléchargeables grâce à l'outil "aspirateur" développé par Masterkey, signalons les impérissables productions de Marc Dumont, Horizons chimériques ; de Jérémie Rousseau, Comme si vous y étiez (voir l'admirable numéro sur John Adams du 3 novembre 2013 John Adams prend sa voiture encore écoutable jusqu'en juillet) ; de Karine Le Bail, Les Greniers de la mémoire, dont je ne citerai que ce numéro patrimonial parmi tant d'autres, Arturo Benedetti Michelangeli du 24 mai 2015 (écoutable jusqu'au 17 févier 2018). On pourrait encore citer Les Matins des Musiciens ou Le Mitan des musiciens. Bravo et merci à l'incomparable et indispensable France Musique.

Voir le profil de l'utilisateur

10
Répondre en citant  
Jérémie Rousseau arbitre « La Tribune des critiques de disques » - le Mar 20 Sep 2016, 09:11

À quoi tient le succès d'une émission ? Toujours et encore à son "passeur".  La voix, le ton, le savoir, la maitrise de la parole radiophonique  peuvent faire venir l'auditeur à lui, même si de prime abord le sujet ne suscite pas la curiosité.

Je n'écoutais plus La tribune des critiques de disques, lassé par la forme et les commentaires n'en finissant plus après l'écoute de chacune des six versions d'une même œuvre.  Les grandes pointures* de la chaîne qui se sont succédé comme présentateurs depuis 1991 avaient bien du mal à "gérer" la parole des spécialistes. Quand l'émission durait trois heures (sous Frédéric Lodéon), cela pouvait paraître interminable..

Et puis vint Jérémie Rousseau en 2014.  Le Jérémie Rousseau de "Comme si vous y étiez".  

L'émission du 11 septembre  vaut le coup d'oreille : Quelle est la meilleure version de la Suite Bergamasque de Claude Debussy ? avec Jérôme Bastianelli, Elsa Fottorino et Alain Lompech. Métamorphose du premier cité dont la voix était il y a quelques années très aiguë, au timbre quasi repoussant. Visites chez le phoniatre ? Une très bonne surprise. Bravo  Elsa Fottorino. Quant à Alain Lompech, il représente, avec Christian Merlin de la première émission, le musicologue sûr de lui aux jugements définitifs et ne lâchant plus la parole, une parole pourtant essentielle (si elle ne s'épanche pas à l'écoute d'elle-même).

Heureusement il y a Jérémie Rousseau dont l'arbitrage courtois et compréhensif fait autorité. Il me rappelle, par le ton et l'intelligence, Jean-Maurice de Montrémy, un des meilleurs présentateurs du Panorama de France Culture.

Jérémie Rousseau a introduit le compte-rendu de l'émission sur le site et c'est vraiment un  atout. Ces synthèses écrites sont de très grande qualité. On y reviendra dans un parallèle avec le niveau zéro de la critique de La Dispute de France Culture (voir par exemple  La dispute mardi 13 septembre 2016).


*Animée (...) de 1991 à 1995 par Jean-Pierre Derrien sous le titre À bon entendeur salut !, de 1997 à 1999 par Gérard Courchelle sous le titre la Tribune de France-Musique, de 2000 à 2006 par Frédéric Lodéon sous le titre le Pavé dans la mare, et en 2007 à 2008 par Renaud Machart sous le nom Les Rois de la galette. De 2008 à 2011 l'émission reprend le titre original La Tribune des critiques de disques, produite et animée par François Hudry. De 2011 à 2013, elle prend comme titre Le Jardin des critiques et est présentée par Benjamin François. Depuis l'automne 2013, reprenant à nouveau le titre original, elle passe sous la direction de Thierry Beauvert, puis de Jérémie Rousseau en septembre 2014.

Basée sur le principe de l'écoute comparative, elle confronte différentes versions discographiques d'une œuvre de musique classique, autour d'une assemblée constituée selon les émissions, de critiques, de journalistes musicaux, de musicologues, d'historiens de la musique et d'interprètes classiques, qui analysent et déterminent la version qui a leur préférence.
La Tribune des critiques de disques Wikipédia

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


11
Répondre en citant  
Re: Les coups de coeur -

Les coups de coeur     Page 1 sur 2

Haut de page ↑   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Musique

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum