-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr    Page 8 sur 9

Bas de page ↓   

71
Répondre en citant  
La fabrication et l'amour des icônes - le Mar 18 Sep 2018, 12:54

Rien moins dans Cultures Monde du 18/09/2018 avec une photo de l'adolescente (ah, la photo d'adolescente, un classique de l'attrape-clic) : "Ahed Tamimi : l’adolescente contre l’occupation - Ahed Tamimi représente la jeunesse engagée et militante. Au travers de l’affront contre un militaire israélien, c’est 50 ans d’occupation et d’humiliation qui sont dénoncés. Quand le jour viendra où l’histoire de cette lutte sera racontée,Tamimi sera surement perçue comme David qui a giflé Goliath."

Bientôt chez Richeux ? Ou en égérie L'Oréal (vu les cosmétiques)?

Langue française :  "l'affront contre" ? CNRTL "Affront" ; "surement" sans accent ?

Voir le profil de l'utilisateur

72
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - le Mar 18 Sep 2018, 13:30

@Philaunet a écrit:Bientôt chez Richeux ? Ou en égérie L’Oréal (vu les cosmétiques)?

Cet amour des icônes révolutionnaires montées de toutes piècles tourne à la caricature, on croirait presque une mauvaise parodie des plus mauvais réflexes de France Culture : reprendre une figure admirée sur les réseaux sociaux et la consacrer, la béatifier, en lui attribuant tous les oripeaux de la sainte martyre rebelle révolutionnaire indignée juste bonne etc. C'est presque de la pornographie, de l'autogratification militante. D'autant plus qu'il y a, comme d'habitude, une sélection habile des faits dans cette affaire, qui masque un antisémitisme qui n'est probablement pas traité en profondeur dans l'émission. Un autre point de vue, donc, sur cette affaire :

Ahed Tamimi : quand BFMTV coupe au montage son appel au meurtre des Israéliens

Voir le profil de l'utilisateur

73
Répondre en citant  
''Jeune et jolie'' (et donc crédible pour France Culture) - le Mar 18 Sep 2018, 15:24

Suite au message 71 plus haut,
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t849p70-vu-sur-le-site-franceculture-fr#31278) a écrit: (...) Cet amour des icônes révolutionnaires montées de toutes pièces tourne à la caricature, on croirait presque une mauvaise parodie des plus mauvais réflexes de France Culture : reprendre une figure admirée sur les réseaux sociaux et la consacrer, la béatifier, en lui attribuant tous les oripeaux de la sainte martyre rebelle révolutionnaire indignée juste bonne etc. C'est presque de la pornographie, de l'autogratification militante. D'autant plus qu'il y a, comme d'habitude, une sélection habile des faits dans cette affaire, qui masque un antisémitisme qui n'est probablement pas traité en profondeur dans l'émission. Un autre point de vue, donc, sur cette affaire : (...)
J'ignorais tout de la personne en question, sauf son élévation au rang d'icône par France Culture et quelques médias de même obédience, du fait de sa photogénie (jeune blonde bouclée). On remarquera qu'il n'y a pas de laids sur le site de France Culture (et encore moins de handicapés) ou alors très rarement, ça ne multiplie pas les clics des néo-auditeurs. Ce qui illustre la réelle préoccupation des employées de la station : l'apparence et le corps.

Il faut lire le texte ci-dessous et voir la vidéo pour mieux saisir tout le décalage de la présentation de Sylvain Bourmeau avec la réalité :

Voir le profil de l'utilisateur

74
Répondre en citant  
Confusion dans la confession - le Mar 18 Sep 2018, 17:19

Je crains qu'il y ait une confusion (volontaire ? entretenue ?) entre "israélien" et "juif", dans les messages précédents de Philaunet et Yann Sancatorze. Ils prennent d'ailleurs comme référence "Tribune juive", publication d'origine confessionnelle dont la neutralité n'est pas évidente, pour contester le compte-rendu fait par France-Culture, radio nationale et française, à propos d'un épisode du conflit Israël / Palestine, et brandir comme il se doit l'anti-sémitisme.

J'avais écouté les compte-rendus fait sur FC, qui m'avaient paru professionnels, comme d'ailleurs le texte sur le site :  Cultures Monde du 18/09/2018.

France Culture, au moins, ne confond pas religion et politique internationale.

Voir le profil de l'utilisateur

75
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - le Mar 18 Sep 2018, 17:45

Peut-être relire les posts des auteurs auxquels vous prêtez des intentions malveillantes (pas nouveau) ? Les posts 71et 73 (hors citation) ne comportent rien de ce que vous signalez. Je ne me suis pas rapporté aux distinctions que vous faites, mais d'abord à l'outrance de la transformation en icône d'une jeune femme palestinienne et ensuite de la photogénie de l'adolescente pour expliquer sa popularité dans les médias.

Ensuite, il est quand même intéressant de voir que la partie de la vidéo où cette jeune femme condamne les réactions de Trump lorsqu'il y a entre autres des attaques au couteau a été coupée dans la séquence diffusée par BFMTV.  Est-ce que Sylvain Bourmeau, que vous appréciez, je crois, a modéré le débat sans prendre parti comme dans sa présentation où il écrivait (un sacré devin !) : "Au travers de l’affront contre un militaire israélien, c’est 50 ans d’occupation et d’humiliation qui sont dénoncés. Quand le jour viendra où l’histoire de cette lutte sera racontée,Tamimi sera surement perçue comme David qui a giflé Goliath."

Il "écrivait", car il n'écrit plus cela. Mais pourquoi donc, Sylvain ? Pourquoi avoir remplacé cet élan militant initial par "Après avoir été emprisonnée pour avoir giflé un soldat israélien, la jeune fille originaire de Nabi Saleh, Ahed Tamimi, est devenue une icone pour les tenants de la cause palestinienne. Dans quelle mesure son histoire et son parcours éclairent-ils l'actualité du conflit israélo-palestinien ?".

Curieux, non ?

Et voilà tout d'un coup que le descriptif change de ton et on lit concernant cette jeune fille "Pour d’autres, il s’agit d’un personnage particulièrement sulfureux notamment pour son rapport à la violence pour le moins ambigu, bien éloigné du pacifisme affiché et revendiqué des militants de la cause."

Sylvain Bourmeau pose la question : "Comment s’opère la construction de cette nouvelle icône ?".

Réponse : via les portraits flatteurs que France Culture se fait un plaisir de reproduire et via les propos outranciers qui ont été initialement écrits, puis effacés du site.

Voir le profil de l'utilisateur

76
Répondre en citant  
Balance ton porno - le Ven 12 Oct 2018, 22:28

"comprendre le nazisme pour prévoir son retour". Évidemment pas "prévenir", mais "prévoir"... De Hitler au point Godwin : comprendre le nazisme pour prévoir son retour L'Invité des Matins du 12 10 2018.

Aujourd'hui pour changer nous avons aussi : "Monika" de Bergman, un film porno ? (poscast Serrell, portail et annonces sur la chaîne). Cela s'imposait après la semaine "Porno" d'Adèle Van Reeth.

À propos, on voit également ce jour sur le portail l'illustration choisie (peut-être) par Jacques Munier pour son Journal des idées Connaissance du désir du 12/10/2018. Illustration pour "Le dernier livre du philosophe italien Giorgio Agamben vient de paraître. Il porte sur le sentiment amoureux dans la poésie et la philosophie médiévales." :



Verdier, l'éditeur de Giorgio Agamben, est un peu plus sobre :



La légende de la reproduction plus haut : "Scène galante, Nicolas Lancret• Crédits : Getty". En mettant les quatre premiers mots dans Google Images, cette image n'apparaît pas dans les 200 premières vignettes.

On trouve à "Scène galante" plutôt ceci :



Ce n'était pas vendeur (= attrape-clic)...

Pour assaisonner le tout, Arnaud Laporte, exceptionnellement à l'antenne à 17h59, annonce la séquence de sa Dispute, "Comment filmer les scènes de sexe au cinéma". Sujet qui devient sur la page de l'émission "Comment réussir une scène d'amour au cinéma".

"Et demain ?" comme dirait Mathieu Garrigou-Lagrange avec son air imbécile dans la récapitulation des invités de la semaine.

Voir le profil de l'utilisateur

77
Répondre en citant  
Eros et Thanatos, le quotidien sur FC - le Mar 30 Oct 2018, 08:36

J'aurais pu tout aussi bien poster ces quelques lignes dans le fil Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes), car le sujet est quotidien sur France Culture et discuté à l'infini par différents employés de micro à tour de rôle : la guerre (et le sexe). Les matières à penser confiées le soir à Patrick Boucheron se devaient d'y revenir avec Écrire la guerre (1/5).

L'invité ? Une des icônes de la station (citée par une autre icône Michel Foucault) : Pierre Guyotat, dont le dernier livre est ainsi présenté   "Roman d’apprentissage, le dernier livre de Guyotat, ''Idiotie'', mène son lecteur au bord de ce grand fracas. Il y sera question de la guerre d’Algérie, des prisons et du sexe, et de la guerre que déclara un jour Pierre Guyotat à la langue dans laquelle se proférait des ordres injustes."

"Grand fracas" ; "guerre" ;  "prisons" ; "sexe". Le lexique de base est presque complet (absents, entre autres, "apocalypse, fin du monde, catastrophe, révolution", etc).

Sur la peine de mort et les modes d'exécution, l'intéressé (h/f) se reportera aux agréables matinées dans la Fabrique de l'histoire : Juger et punir : une brève histoire (1/3)  Au programme des trois numéros : la pendaison, la décapitation, les crimes contre l'humanité.

Au cas où vous n'auriez pas l'esprit encore bien mis en forme par ces sujets, légitimes en soi, mais ressassés jusqu'à plus soif, vous pouvez vous tourner ensuite vers Les Chemins de la philosophie où il est question du  "réel de la mort", du "sexe", du "démembrement" avec une invitée iconique, elle également, souvent chez Enthoven, autrefois. Il y est question de "Cronenberg et le voyeurisme comme jouissance". Il faut remplacer "Cronenberg" par "France Culture"...

Voir le profil de l'utilisateur

78
Répondre en citant  
''xxx rediff - Occurence'' - le Sam 03 Nov 2018, 08:41

Est-ce l'absence de Philippe Garbit lors de vacances (déjà fin août) qui a pour conséquence la non-identification des archives des Nuits ? Voilà qui arrange bien celles et ceux qui choisissent leur programme d'écoute dans ces rediffusions...

Il y a de l'argent et beaucoup pour alimenter le portail en toutes sortes de produits non-radiophoniques, mais aucun moyen pour indiquer le contenu des archives de la station ? Du jamais vu.

Les Nuits de France Culture :

xxx rediff - Occurence 5 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
1h50
xxx rediff - Occurence 4 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
1h
xxx rediff - Occurence 3 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
1h
xxx rediff - Occurence 2 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
0 min
xxx rediff - Occurence 7 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
0 min
xxx rediff - Occurence 6 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
1h05
xxx rediff - Occurence 1 du samedi 03 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 03/11/2018

image par défaut
55 min
xxx rediff - Occurence 5 du vendredi 02 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

image par défaut
35 min
1956Le poème et son image avec le poète Jean Grosjean
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

En 1956, le poète Jean Grosjean, était invité à analyser certains de ses poèmes extraits notamment de son premier recueil Terre du temps. Il était entouré...
image par défaut
1h05
xxx rediff - Occurence 3 du vendredi 02 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

image par défaut
1h
xxx rediff - Occurence 2 du vendredi 02 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

image par défaut
0 min
xxx rediff - Occurence 6 du vendredi 02 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

image par défaut
1h20
xxx rediff - Occurence 1 du vendredi 02 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 02/11/2018

image par défaut
40 min
xxx rediff - Occurence 4 du jeudi 01 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 01/11/2018

image par défaut
1h05
xxx rediff - Occurence 3 du jeudi 01 novembre 2018
Les Nuits de France Culture
LE 01/11/2018


etc, depuis le mardi 30 octobre, soit 30 émissions sans aucun nom...

Voir le profil de l'utilisateur

phl 


79
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - le Lun 05 Nov 2018, 14:26

Philaunet(http://www.regardfc.com/t849p70-vu-sur-le-site-et-dans-les-programmes-de-franceculture-fr#31559) a écrit:
J'aurais pu tout aussi bien poster ces quelques lignes dans le fil Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes), car le sujet est quotidien sur France Culture et discuté à l'infini par différents employés de micro à tour de rôle : la guerre (et le sexe). Les matières à penser confiées le soir à Patrick Boucheron se devaient d'y revenir avec Écrire la guerre (1/5).

L'invité ? Une des icônes de la station (citée par une autre icône Michel Foucault) : Pierre Guyotat, dont le dernier livre est ainsi présenté   "Roman d’apprentissage, le dernier livre de Guyotat, ''Idiotie'', mène son lecteur au bord de ce grand fracas. Il y sera question de la guerre d’Algérie, des prisons et du sexe, et de la guerre que déclara un jour Pierre Guyotat à la langue dans laquelle se proférait des ordres injustes."

"Grand fracas" ; "guerre" ;  "prisons" ; "sexe". Le lexique de base est presque complet (absents, entre autres, "apocalypse, fin du monde, catastrophe, révolution", etc).

Sur la peine de mort et les modes d'exécution, l'intéressé (h/f) se reportera aux agréables matinées dans la Fabrique de l'histoire : Juger et punir : une brève histoire (1/3)  Au programme des trois numéros : la pendaison, la décapitation, les crimes contre l'humanité.

Au cas où vous n'auriez pas l'esprit encore bien mis en forme par ces sujets, légitimes en soi, mais ressassés jusqu'à plus soif, vous pouvez vous tourner ensuite vers Les Chemins de la philosophie où il est question du  "réel de la mort", du "sexe", du "démembrement" avec une invitée iconique, elle également, souvent chez Enthoven, autrefois. Il y est question de "Cronenberg et le voyeurisme comme jouissance". Il faut remplacer "Cronenberg" par "France Culture"...
Les chemins de la philosophie accordaient 3 jours du 29 au 31/10 pour Philosopher avec D Cronenberg, un des plus grands cinéastes américains actuels ( même s'il est canadien) avec D Lynch ,  M Scorsese, W Allen, T Mallick, C  Eastwood... Il ne faut pas limiter cette série d’émissions à celle sur Crash avec C Fleury les 2 autres étaient tout aussi passionnantes notamment celle sur A History of Violence avec O Pourriol Je vous recommande tout particulièrement de visionner ce film magnifique d'une redoutable efficacité. La renommée cinéphilique de D Cronenberg n'est plus à démontrer et lui faire porter un rôle de faire valoir à la ligne éditoriale de FC suppose une méconnaissance de ce grand réalisateur.
Adèle Van Reeth propose assez régulièrement des séries remarquables sur d'autres cinéastes comme A Kiarostami, F Fellini, O Welles, A Hitchcock......
Avec Plan large du samedi ( qui s’est heureusement recentrée depuis septembre sur son cœur de métier) , ce sont les seules véritables émissions de cinéma sur FC en dehors des émissions purement promotionnelles pour la sortie de films sur grand écran.
Merci à A  Van Reeth et A Guillot
Meme si je souscris tout à fait au reproche sur le maniérisme affecté qui ponctue de nombreuses productions, je défends les excellents moments passés sur FC. Smile Smile Smile Smile Smile

Voir le profil de l'utilisateur

80
Répondre en citant  
L'horreur au quotidien, réelle ou imaginaire - le Lun 05 Nov 2018, 14:41

phl(http://www.regardfc.com/t849p70-vu-sur-le-site-et-dans-les-programmes-de-franceculture-fr#31596) a écrit: (...)Les chemins de la philosophie accordaient 3 jours du 29 au 31/10 pour Philosopher avec D Cronenberg, un des plus grands cinéastes américains actuels ( même s'il est canadien) avec D Lynch ,  M Scorsese, W Allen, T Mallick, C  Eastwood... Il ne faut pas limiter cette série d’émissions à celle sur Crash avec C Fleury les 2 autres étaient tout aussi passionnantes notamment celle sur A History of Violence avec O Pourriol Je vous recommande tout particulièrement de visionner ce film magnifique d'une redoutable efficacité. La renommée cinéphilique de D Cronenberg n'est plus à démontrer et lui faire porter un rôle de faire valoir à la ligne éditoriale de FC suppose une méconnaissance de ce grand réalisateur (...).
Personne ne conteste ici la légitimité de D. Cronenberg comme cinéaste ni la pertinence de se saisir de ce sujet dans les Chemins de la philosophie. Ne voyez-vous pas cependant la densité quotidienne de sujets traitant de la violence ? Le démembrement, la torture, la décapitation, le viol, les crimes de guerre, etc ? "Grâce à" la commémoration de l'armistice,  France Culture s'en donne à cœur joie cette semaine (n'ayant rien fait ou presque durant quatre ans sur le sujet) en consacrant plusieurs émissions par jour à la guerre et la mort. Et ces sujets sont quotidiens depuis fin août et même toute l'année dernière. C'était l'objet de mon post et des autres : n'en jetez plus la cour est pleine. Il y a mille autres sujets à traiter, mais non, on retombe sans cesse sur la mort violente, la maltraitance, le sexe, l'exploitation actuelle, passée (et future) de minorités ou qui se voient telles.
Adèle Van Reeth propose assez régulièrement des séries remarquables sur d'autres cinéastes comme A Kiarostami, F Fellini, O Welles, A Hitchcock......
Avec Plan large du samedi ( qui s’est heureusement recentrée depuis septembre sur son cœur de métier) , ce sont les seules véritables émissions de cinéma sur FC en dehors des émissions purement promotionnelles pour la sortie de films sur grand écran.
Merci à A  Van Reeth et A Guillot
Meme si je souscris tout à fait au reproche sur le maniérisme affecté qui ponctue de nombreuses productions, je défends les excellents moments passés sur FC. Smile Smile Smile Smile Smile
Moi aussi, plusieurs centaines dans mes 7000 contributions en 7 ans... Une érudite vraiment exceptionnelle : Vanessa Van Renterghem, historienne et arabisante

*********************

Rappel "L'ensemble des contributions hebdomadaires au forum France Culture" : Semaine 44, du lundi 29 10 au dimanche 04 11 2018

Voir le profil de l'utilisateur

81
Répondre en citant  
''Faire face à l’effondrement'' (de France Culture) : facile ! - le Mar 06 Nov 2018, 11:32

Je suppose que l'édition française publie majoritairement des essais n'ayant aucun rapport avec l'apocalypse (la fin du monde et tous ses équivalents) ou le "clivage gauche-droite" (la politique française) et pourtant France Culture  qui ne reflète rien, sinon ses propres obsessions, farcit l'antenne de discussions promotions sur ces sujets : Faire face à l’effondrement le 03/11/2018 .

Raphaël Bourgois remplit bien la mission imposée par la directrice :

Sauver la démocratie
Avis critique
LE 01/09/2018

Penser la disparition
Avis critique
LE 08/09/2018

La modernité en question
Avis critique
LE 15/09/2018

Une certaine idée des classes sociales…
Avis critique
LE 13/10/2018

Penser l’activisme
Avis critique
LE 20/10/2018

L’identité en question
Avis critique
LE 27/10/2018

Faire face à l’effondrement
Avis critique
LE 03/11/2018

La présentation de cette dernière émission est prévisible comme jamais. La "collapsologie", un sujet qui ne connaît pas la crise à France Culture :

Deuxième temps de l’émission je vous propose de nous intéresser maintenant au livre de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, "Une autre fin du monde est possible : vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)", c’est publié aux éditions du Seuil dans la collection Anthropocène. Les auteurs continuent leur travail transdisciplinaire au service de ce qu’ils ont appelé la « collapsologie » dans un ouvrage précédent, "Comment tout peut s’effondrer" publié en 2015 dans la même collection.
Le constat de départ est donc simple, le monde ou plutôt la civilisation thermo-industrielle s’effondre et l’idée de progrès a perdu tout son sens face à la catastrophe écologique qui vient. Les promesses portées par la science, la croissance, la compétitivité, l’efficacité, la maîtrise de la matière, le capital, la liberté, l’humanité… tout ce qui devait concourir à l’édification d’un monde meilleur serait aujourd’hui obsolète.


Rien moins ?

Les auteurs évoquent une « prise de conscience » qui peut soit amené [sic] à se  résigner, se sentir décourager, soit encourager à imaginer une façon de vivre avec… à développer une collapsosophie.

Ce néologisme devrait avoir un certain succès à l'antenne...

Pour continuer à vivre, il faut se préparer à vivre les conséquences des catastrophes en cours… et pas comme les survivalistes en s’assurant de pouvoir subvenir aux besoins physiologiques élémentaires (boire, manger) et en assurant sa sécurité… mais en cherchant prioritairement les liens entre humains. On retrouve une idée développée par Pablo Servigne et Gauthier Chappelle dans un livre dont il a été question ici l’année dernière "L’entraide, l’autre loi de la jungle", c’était aux éditions Les Liens qui Libèrent.

En tous les cas, à France Culture, on a moins de  "liens qui libèrent" que d'émissions qui aliènent.

Qui devine le sujet du prochain numéro ?

**************

Rappel → Toutes les contributions, réparties par semaines et sous-forums

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


82
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr -

Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr     Page 8 sur 9

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum