-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » Radios privées

Radios privées    Page 1 sur 1

Bas de page ↓   

Bibliomane 


Invité

1
Répondre en citant  
Radios privées - le Sam 30 Juin 2018, 10:16

."Douceur de vivre"

Bien que Radio Courtoisie ait mauvaise réputation, elle compte quelques émissions de très grande qualité comme celle présentée chaque mois par Alain Paucard, Le libre journal de la douceur de vivre : 3 heures pendant lesquelles il est question de littérature, d'art, d'histoire... Les invités ont le temps de s'exprimer, le propos vole haut tout en restant accessible à tous, et cela rappelle beaucoup le France Culture d'autrefois.
On aimerait que France Culture propose aujourd'hui de telles émissions.

https://www.radiocourtoisie.fr/2018/06/22/libre-journal-de-douceur-de-vivre-222-juin-2018-lhotel-marcel-ayme-a-montmartre-style-de-leon-bloy-coup-de-gueule-contre-eoliennes-coup-de-projecteur-japon-medi/

Attention : l'émission n'est écoutable et téléchargeable gratuitement que pendant une huitaine de jours.

Invités de l'émission du 22 juin 2018 :

◾️Jacques Letertre, président de la Société des hôtels littéraires
◾️Daniel Habrekorn, écrivain
◾️Philippe Dumas, illustrateur, artiste peintre
◾️Morgan Sportès, écrivain
◾️Michel Dansel, historien de Paris

Thèmes : " L’hôtel Marcel Aymé à Montmartre ; Le Style de Léon Bloy ; Coup de gueule contre les éoliennes ; coup de projecteur sur le Japon médiéval ; Coup de cœur pour le Paris des curieux "

2
Répondre en citant  
Michèle Arnaud chante Marcel Aymé, ''La Chabraque'' - le Dim 01 Juil 2018, 13:56

Bibliomane(http://www.regardfc.com/t858-radios-privees#30793) a écrit:."Douceur de vivre"

Bien que Radio Courtoisie ait mauvaise réputation, elle compte quelques émissions de très grande qualité comme celle présentée chaque mois par Alain Paucard, Le libre journal de la douceur de vivre : 3 heures pendant lesquelles il est question de littérature, d'art, d'histoire... Les invités ont le temps de s'exprimer, le propos vole haut tout en restant accessible à tous, et cela rappelle beaucoup le France Culture d'autrefois.
On aimerait que France Culture propose aujourd'hui de telles émissions.(...)

Invités de l'émission du 22 juin 2018 :

◾️Jacques Letertre, président de la Société des hôtels littéraires (...)

Thèmes : " L’hôtel Marcel Aymé à Montmartre (...) "
Merci pour cette recommandation.

Jacques Letertre est intéressant, homme affable et érudit, il explique pourquoi (à la 46e minute, sur l'heure d'émission) il préfère la Correspondance de Flaubert aux romans. On peut être moins d'accord avec lui quand il dit que plus que Flaubert (et son gueuloir), c'est Proust qui doit se lire à haute voix et s'entendre. Lonsdale, son acteur favori, et Dussollier ne sont pas les plus grands lecteurs de Proust (le dernier lisant trop vite), mais d'accord avec Letertre sur le fait qu'il faut "respirer" la phrase de Proust.

Celui que RC appelle le "patron d'émission", Alain Paucard, la joue accent parigot, ayatollah du français (ses propos liminaires sur le mot "auditeur" nous avertissent) tout en ayant un français parfois limite du point de vue de la syntaxe. Il ne bronche pas quand Letertre parle de "barmaid", courtoisie, sans doute. On peut aussi trouver son humour ras-des-pâquerettes et ses relances souvent poussives, pour ne pas dire ratées.

Si cette première heure peut rappeler d'anciennes émissions de trois heures de FC, c'est par l'absence de jingles (RC aurait en ce cas "RC, la radio du pays réel" ce qui serait tout aussi illusoire que "FC, l'ouverture") et l'absence de musique (sauf une seule et belle chanson dans l'heure, "La Chabraque" poème de Marcel Aymé, interprétation de Michèle Arnaud, le lien a été vu ... 9 fois depuis 2014, une bien meilleure interprétation que celle de Guy Béart, créateur de la musique autour de 1960). La différence, quoique... voir La Dispute et les commentaires Twitter, c'est l'insertion malhabile, par une collaboratrice de l'émission, de commentaires d'auditeurs (l'un se faisant incendier pour avoir utiliser le terme "clivant").

À suivre, peut-être, avec Léon Bloy. Chaque station a ses icônes : FC a Foucault, RC a Bloy...

Voir le profil de l'utilisateur

3
Répondre en citant  
La minute gourmande, radio courtoisie - le Mar 11 Déc 2018, 23:16

Un peu d'air frais. Un sujet sensible et d'actualité mais traité de façon positive, non anxiogène et spécialisée. Il y a un parti pris évident mais l'écoute est agréable néanmoins:

La minute gourmande du
"⁣libre journal de la vie française" de ce 11 décembre.

Comment parler de viande et de boucherie en étant passionné et passionnant. L'expression y est chirurgicale avec des termes précis et sans la moindre hésitation. Pas de catastrophisme, une mise en lumière de pratiques plus acceptables. On se doute qu'il est question d'un cas particulier et minoritaire dans un tel secteur mais l'écoute de cette émission donne un peu de fraîcheur, quasi une lueur d'optimisme et d'espoir: un mieux est possible. Voilà qui tranche avec l'hystérie en vogue dès qu'il est question de consommation de viande. Aucune leçon de morale, forcément nous avons affaire à un boucher, mais un boucher qui ne se voile pas la face non plus, un boucher dôté d'un talent de vulgarisateur. J'ai eu l'impression d'apprendre des choses venant d'un spécialiste, par opposition à cette sorte de bruit de fond généraliste des habituels "toutologues" qui brodent en brassant du vide (suivez mon regard...)

Radio courtoisie a beau être elle aussi imprégnée de ce qu'il convient d'appeller un paradigme idéologique, elle ne s'en cache pas (elle) mais elle a le mérite d'offrir de temps à autre des émissions d'une certaine tenue, avec un niveau de langue soutenu, pas infantilisant et présenté sur un ton adulte (malgré l'amateurisme des équipes).

Ça soulage de temps à autre.

Voir le profil de l'utilisateur

4
Répondre en citant  
''Tiens, voilà du boudin'' - le Mer 12 Déc 2018, 07:35

Disalvo(http://www.regardfc.com/t858-radios-privees#31895) a écrit:Un peu d'air frais. Un sujet sensible et d'actualité mais traité de façon positive, non anxiogène et spécialisée. Il y a un parti pris évident mais l'écoute est agréable néanmoins:

La minute gourmande du
"⁣libre journal de la vie française" de ce 11 décembre.

Comment parler de viande et de boucherie en étant passionné et passionnant. L'expression y est chirurgicale avec des termes précis et sans la moindre hésitation. Pas de catastrophisme, une mise en lumière de pratiques plus acceptables.
On voit mal Radio Courtoisie promouvoir le véganisme... Smile
On se doute qu'il est question d'un cas particulier et minoritaire dans un tel secteur mais l'écoute de cette émission donne un peu de fraîcheur, quasi une lueur d'optimisme et d'espoir: un mieux est possible. Voilà qui tranche avec l'hystérie en vogue dès qu'il est question de consommation de viande. Aucune leçon de morale, forcément nous avons affaire à un boucher, mais un boucher qui ne se voile pas la face non plus, un boucher doté d'un talent de vulgarisateur.
Est-ce que la musique d'accompagnement était "Les joyeux bouchers" de Boris Vian ? [qui introduit sa chanson par "À la gloire des enchanteurs du merlin"...]
J'ai eu l'impression d'apprendre des choses venant d'un spécialiste, par opposition à cette sorte de bruit de fond généraliste des habituels "toutologues" qui brodent en brassant du vide (suivez mon regard...)

Radio courtoisie a beau être elle aussi imprégnée de ce qu'il convient d'appeler un paradigme idéologique, elle ne s'en cache pas (elle) mais elle a le mérite d'offrir de temps à autre des émissions d'une certaine tenue, avec un niveau de langue soutenu, pas infantilisant et présenté sur un ton adulte (malgré l'amateurisme des équipes).

Ça soulage de temps à autre.
On dira que ça change, mais en effet l'amateurisme au micro est la règle (après tout ce temps, ils auraient pu apprendre). Pour le reste, ils font ce qu'ils veulent, c'est une radio privée, au contraire de France Culture qui, par son statut d'organisme public, a l'obligation de respecter une neutralité politique et idéologique (on sait ce qu'il en est...) .

Une mémorable productrice de France Culture, Catherine Soullard (voir à ce nom son travail à l'antenne entre 1989 et 2004) a écrit un roman intitulé "Bouchère".

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


5
Répondre en citant  
Re: Radios privées -

Radios privées     Page 1 sur 1

Haut de page ↑   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum