Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ?    Page 1 sur 4

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mer 30 Sep 2009, 00:20

Well,

Ailleurs qu'ici, Trollenbert pose le problème en termes clairs : commençons par la matinée. Est-elle si culturelle que ça ?
Pour les uns OUI. Pour les autres "Beuh...".

Des mois de blog foireux et enfin l'occasion se présente. J'ai déposé chez Lebrun ma réponse courte. Voici une réponse un peu plus étoffée. Et que vive la discute sur un fil sans coups bas !!!
J'espère qu'on va retrouver Yann sur ce coup-là ...

N.

2
Répondre en citant  
de la culture le matin - le Mer 30 Sep 2009, 00:47

un de nos contradicteurs a écrit:il y a aussi un gros tas d’auditeurs qui, comme moi, apprécie cette matinale :
7-9: éclairages mutliples sur des sujets d’actualités, RDv réguliers avec des chroniqueurs compétents,
9-10: émission consacrée à l’histoire, avec d’excellentes séries
(quelles chance de pouvoir écouter ces Boulevards de l’Indépendance,
co-production avec d’autres radios francophones)
10-11: brillante émission de philosophie
11-12: prise de recul sur des grandes problématiques de notre époque
12-13: Magazine d’actualité culturelle
Y’a pire comme décadence !
Chacune de ces émissions a déjà un fil de discussion sur RegardsFC, ou en aura un avant longtemps. Donc dans le présent fil, je suggère d'examiner, sans passion svp, la teneur culturelle des émissions sus-citées
./...

3
Répondre en citant  
Quoi de culturel dans la matinée de FC ? - le Mer 30 Sep 2009, 01:09

a) Les Matins : ils ont déjà leur fil.
http://www.regardfc.com/regards-sur-les-emissions-f1/les-matins-de-france-culture-t19.htm
Depuis la rentrée, les matins sont quasi-exclusivement consacrés à l'actualité politique. La qualité ici n'est pas en cause, notamment Voinchet est 100 fois moins horripilant que Baddou. mais voila : comme vous le dites, Cam' , cette tranche c'est pour les sujets d'actualité. Ce qu'on regrette d'autant plus quand on se souvient que Lebrun accueillait un bon tiers d'invités du monde artistique. Depuis le 31 aout, combien de sujets qui culturels sur les 28 proposés : 4 ou 5 ?

Il est permis de redouter que, comme l'attraction du JT et la concurrence entre les deux chaines télé ont participé de la dégringolade culturelle dans ces médias, eh bien sur FC la transformation des Matins en produit d'appel a pu sonner le glas de la radio culturelle. En écrivant cela on n'a qu'une envie : se tromper.
N'empêche que, comme dit Yann, de sujet obligés en invités obligés (ceux de l'événement du politique), on cherche à la fois la spécificité de la chaine, et son caractère culturel... Quand à l'exigence qui accompagne le souci culturel (recul, réflexion, correction de la forme) nous voila un peu mieux lotis qu'avec le précédent producteur, certes, mais comment expliquer qu'on soit si loin de la culture, en tous cas bien plus loin qu'aux meilleurs temps de jean Lebrun.

b) la fabrique de l'Histoire : a déjà son fil, ouvert par Yann
http://www.regardfc.com/regards-sur-les-emissions-f1/la-fabrique-de-l-histoire-t23.htm
Là encore, la qualité n'est pas en cause, du moins quand Laurentin ne se met pas à imiter Lebrun imitant Nicolas Hulot, avec phrases interminables et incapacité au silence, fut-ce pendant 3 secondes. Mais après tout, là n'est pas la question. Quoi de culturel, dans ce programme ?
La culture, est-ce la focalisation sur la politique, sur l'injustice sociale, sur les faits politiques sanglants (massacres et cie), ou bien est-ce la nourriture de l'esprit ? Mon esprit ne se sent guère nourri qu'on lui présente toujours les mêmes pilules, les seules que semble vouloir lui préparer le taulier (racisme, massacres zet génocides, front popu & luttes sociales).

./...

4
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mer 30 Sep 2009, 01:44

c) Les chemins :
http://www.regardfc.com/regards-sur-les-emissions-f1/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-t80.htm
J'ai du mal à la trouver si culturelle cette émission animée par une sorte d'histrion, toute séduction vocale dehors, dont je ne me permettrais pas de remettre en cause le savoir ou l'énergie personnelle. Mais la présentation, alors si, et encore ça c'est secondaire. Alors parlons plutôt du choix des sujets : là j'ai des doutes. Qu'on en juge : le libéralisme, le bac philo, la démocratie, la bioéthique. Hum hum il y en a bien un tiers comme ça, qui semble coller aux sujets de l'air du temps.
Vous avez pas un peu l'impression que ça tourne en rond tout ça ?
Je ne dis pas que l'émission n'est pas culturelle, mais il me semble qu'elle l'est de façon un peu intermittente, et inégale. Comme celle qui la précède, finalement : les X numéros par an sur les obsessions idéologiques de l'intelligentsia culpabilisée, le colonialisme ou les indépendances, c'est de la culture ou c'est du gavage de pensée politique ?

d) la tranche 11h-12h.
Selon moi, et à l'exception de Métropolitains, c'est bien là que quelque chose cloche, pour le coup. Sur les 4 thèmes proposés : Géopolitique, Monde judiciaire, Ecole, Progrès et usages du numérique, franchement je ne vois pas en quoi ces sujets à utilité pratique parfois immédiate, ont quoi que ce soit de culturel. Oh je ne nie ni leur intérêt, ni leur qualité. C'est qu'on est, là encore, dans la polémique contemporaine. Et la portée culturelle, sauf peut-être au sens ethnologique (et encore) me laisse très peu convaincu. Ces 4 émissions ont vocation à traiter de problèmes de société. Datés dans le temps, localisés dans l'espace, loin de toute dimension universelle de la culture, elles ne s'élèvent guère au dessus des préoccupations usuelles. Intellectuelles, certes, je ne sais pas qui niera cela. Mais il ne suffit pas de faire marcher son ciboulot pour que ça soye culturel... Avec elles (mais déjà avec les 3 précédentes) FC nous pousse à lire notre époque et à la décrypter. Précisément ce qu'on n'a peut-être pas envie de faire, ou bien pas tellement besoin de FC pour ça ; parce que tant d'autres proposent la même offre...

Voila si je fais le compte, je ne dirais pas que la culture est absente ou bannie de la matinée sur FC. Je dirais qu'elle y est présente mais par intermittence et à la portion congrue. Et que l'alibi de l'époque à décrypter, ça peut faire de très bonnes émissions de radio d'info, mais guère conforme à un objectif de culture, au contraire les deux pieds dans l'air du temps et dans l'époque, alors que la culture , quoiqu'on en aie, c'est quelque chose d'un peu intemporel.

Je m'arrête là (pour le moment) et en attendant qu'on me renvoie la balle, pour que la renvoient à leur tour ceux qui comme moi déplorent le maquillage de l'actu en culture. Je me rends compte que j'en ai dit, finalement, pas beaucoup plus que sur le Blog Lebrun. Sous une autre forme peut-être. Attribuons cela à l'heure tardive. Je reprendrai demain peut-être, et toujours dans l'esprit du dialogue. A vous ...

5
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mer 30 Sep 2009, 07:18

allez, 2 éléments sur lesquels je rebondis rapido, avant d'aller prendre un avion, ce qui ne m'empêchera pas d'en trouver d'autres après, c'est promis:
=> 1) Le côté "bétonné" du discours critique, comme je l'écrivais un l'autre jour, si on essaye de défendre la forme, vous attaquez sur le fond et vice-versa (ex: personne ne niera que la philo est un sujet culturel - pour faire court - et que lit-t-on ? "J'ai du mal à la trouver si culturelle cette émission animée par une sorte d'histrion, toute séduction vocale dehors, dont je ne me permettrais pas de remettre en cause le savoir ou l'énergie personnelle.")
=> 2) La tendance agacante à vouloir reproduire un passé mystifié: "Depuis la rentrée, les matins sont quasi-exclusivement consacrés à l'actualité politique. La qualité ici n'est pas en cause, notamment Voinchet est 100 fois moins horripilant que Baddou. mais voila : comme vous le dites, Cam' , cette tranche c'est pour les sujets d'actualité. Ce qu'on regrette d'autant plus quand on se souvient que Lebrun accueillait un bon tiers d'invités du monde artistique. Depuis le 31 aout, combien de sujets qui culturels sur les 28 proposés : 4 ou 5 ? "
Cette émission est passionnante et bien faite. Si elle disparaissait du paf, elle manquerait, c'est de la mauvaise foi de dire qu'on en retrouve une équivalente ailleurs. Même si les invités sont les mêmes, ils savent quand même qu'ils sont dans une tribune prestigieuse, et c'est l'honneur de FC (oulala, c'est un peu trop moralisant comme formule, mais je n'en trouve pas d'autre à cette heure matutinale) que de la maintenir à ce niveau (pensez aux remarques à ce sujet de Bayrou, Balladur et Rocard). Je suis d'accord pour dire, néanmoins, (je l'ai déjà dit ça aussi, non ?) que la fréquence quotidienne de l'exercice, peut induire un phénomène de saturation des auditeurs, et probablement des journalistes aussi.
Voilà, pour une fois j'abandonne le ton de la moquerie, car j'ai bien conscience que ça vire au pugilat. Mais je reste persuadée que devant le matraquage irrespectueux et systématique, c'est une méthode qui marche mieux que le discours !
Pfff voilà, c'est gagné, je vais être en retard et il va falloir speeder ....

6
Répondre en citant  
transit avant déplacement - le Mer 30 Sep 2009, 10:24

Hallucinant : Cam', sur un message initial d'un Ness très en forme, vient tout simplement de pulvériser son record personnel de longueur de réponse, avec à la clé, rien de moins que :

* des arguments (oui oui, du vrai, du bio, du bien consistant),
* de la retenue,
* de la nuance,
* et même quelques petits exemples pour illustrer le propos.

Non Cam', tu n'as absolument pas tort de te lancer là-dedans, rien de ce que tu viens d'écrire n'est risible. Pour faire dans l'euphémisme, on doutait réellement que tu fusses capable de te mouiller un peu, et de tenter cet exercice de discussion raisonnée. Et d'ailleurs, on n'en demande pas plus pour t'accepter ici telle que tu es, à bras ouverts, et enterrer avec plaisir une hache de guerre qui a bien salopé le blog de JL, sinon ce forum. J'en regrette presque cette petite intro blagueuse et vaguement incrédule qui introduit mon message.

Du coup, chacun va pouvoir, suivant ses propres conceptions de la matinale, rebondir sur tes deux points, et chercher avec toi, dans la confrontation des propos plutôt que dans l'affrontement des personnes et la sournoiserie des croche-pied, à tendre vers plus de justesse.

Pour relayer Nessie, je vais m'essayer à ça :

1) Le côté bétonné

1.1) Comme tu le sais, le mouvement critique à l'égard des inflexions récentes (10-12 ans) de France Culture existe depuis un bon moment, est constitué de passionnés, dont on aura du mal à nier, pour certains en tout cas, la connaissance précise de l'histoire et du panorama de la chaîne. Pas étonnant donc que le discours des protagonistes les plus expressifs dispose maintenant d'une cohérence interne plutôt blindée, les années de discussions et de confrontations qui précèdent forgent un discours solide, et a eu tôt fait d'en évacuer les apories. Du coup, portée en bloc, une telle critique peut donner l'impression d'une solidité un peu suspecte, et d'un côté arme de guerre bien travaillée, façon discours du NPA. C'est pourtant simplement, à mon avis, le résultat de l'exercice interne auquel s'est soumis ce discours, notamment sur DDFC (que tu caricatures trop vite sans, à mon avis, avoir vraiment plongé dedans - mais qui te reprocherait de mal connaître l'histoire d'un forum aujourd'hui fermé, au nombre de messages et de sujets impressionnant, leur compilation constituant une somme dont la richesse et la diversité sont sûrement dures à envisager d'un seul coup -).

1.2) Ce n'est pas parce que tu défends le fond qu'on attaque la forme : c'est plutôt que la forme est simplement réellement critiquable, en dehors des considérations sur le fond. Pourquoi, si l'on te concède, par exemple sur les nouveaux chemins, que le fond mérite la considération, devrait-on s'abstenir de tout jugement sur la forme ? Si on constate qu'Enthoven souffre d'un certain nombre de travers radiophoniquement gênants, ou que l'émission n'est pas mono-thématique, mais envisage tous les thèmes qu'elle aborde par le décodeur du philosophe de formation qu'est son unique présentateur (à la différence des anciens chemins), pourquoi ne le dirait-on pas ? L'ajustement de notre critique négative sur les seuls points qui nous paraissent défaillants, et la reconnaissance simultanée des qualités de l'objet critiqué montrent bien que nous ne sommes pas d'un bloc !

Et, peut-être que le ton moqueur et goguenard qu'on adopte parfois te trompe, mais bien souvent, il ne s'agit pas de réclamer la suppression des émissions dont nous parlons, nous ne voulons pas leur peau (sauf à certaines, bien identifiées), mais comment ne pas vouloir qu'elles s'améliorent ? On est aussi, et même particulièrement capable de critiquer ce que l'on aime.

2) Pas le temps pour le moment, le travail m'appelle aussi.

A+

7
Répondre en citant  
Le passé mythique - le Mer 30 Sep 2009, 12:34

Je réponds sur le passé qu'on dit mythifié : je crois qu'il n'apparait dans aucune des 4 sections a/b/c/d

La seule référence au passé apparait dans le point (a), précisément en ce Culture-matin et Première Edition ont de moins mythifiable, parce que concret, objectif, et gravé dans les archives du programme : la liste des invités. A ce stade du débat, c'est le seul critère qui me semble à la fois objectif et économique (I mean pas trop coûteux à investiguer : un listing, un rayon, une feuille, suffisent à faire le pointage). Ca serait un tout petit travail que de faire l'inventaire des catégories : qui l'on entendait à Culture matin, qui l'on a entendu dans Première édition (1999-2002), puis chez Demorand, enfin chez Baddou. Avec le dernier on a touché le fond du programme culturel : un invité par an. Rien qu'avec Voinchet en un mois on en a déjà 4 fois plus. Mais peut-être que c'est encore un peu chiche ? C'est cela que je voulais dire.

Donc cette référence au passé n'est pas le regret de l'Ancien Régime avec sa douceur de vivre, mais de la proportion (mesurable) des invités venus du monde culturel. Ca n'est pas mythifier les matins de Jean Lebrun puis de Pierre Assouline que de dire, qu'ils accueillaient davantage d'essayistes et d'artistes que maintenant, et beaucoup moins de personnalités du monde politique. Et une forte proportion des personnages institutionnels qu'on entendait alors dans la matinale étaient, me semble-t-il, des dirigeants d'institutions culturelles.

Enfin, vous dites que les Matins sont passionnants et bien faits. Très bien, très bien, je respecte votre jugement de goût, même s'il n'a que peu à voir avec la question du passé mythique. D'ailleurs je le partage en partie ce jugement : les Matins sont meilleurs depuis cette rentrée. Mais je continuerai là-dessus plutôt dans le fil spécial des Matins, fil déjà ouvert mais qui n'a pas encore vraiment démarré sa carrière.

Pour le reste, aucune des mes 3 autres sections ne parle du passé, ni pour l'embellir ni même pour y faire référence.... J'attends donc vos autres remarques que j'espère tout aussi correctes que l'a été ce début de dialogue. Car à ce stade nous nous éloignons du pugilat, et je pense qu'à nous lire, vous pourriez nous trouver de moins en moins irrespectueux et de moins en moins systématiques. Sinon j'ai bien noté quelque chose qui m'a un peu intrigué, sur la philosophie qui serait toujours culturelle, mais ma réponse la-dessus viendra en son temps.

8
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mer 30 Sep 2009, 23:36

Est-ce que les Matins font suffisamment la part à la culture ? J'ai pris connaissance des humeurs de chacun et je me jette à mon tour dans l'arène.
Proposer entre 7 et 9 une ligne éditoriale en phase avec l'actualité politique nationale ou internationale, est-ce faire preuve de suivisme ?
Je me souviens de Demorand. Son style alerte, bondissant. On peut penser ce qu'on veut, il avait au moins l'avantage de nous ramener sur terre à une heure où Morphée s'accroche encore à notre cou comme une furie. Par la suite, son départ pour France Inter mit la direction de FC face à un problème ; c'est un peu l'esprit des Matins qui quittait la chaîne. A la hâte ils cherchèrent un clone, Ali Baddou, qui, il faut bien l'avouer, n'aura été que la pâle copie de son prédécesseur. Néanmoins, là aussi, nous étions dans le style allant.

Avec Voinchet, à l'évidence, c'est une autre musique. Nous sommes davantage dans l'andantino dolce (excusez mes termes, j'ai beaucoup traîné sur le fil des écoutailles ces derniers jours). Est-ce que le ton feutré convient pour parler culture entre 7 et 9 ? Je me le demande. A une heure de grande écoute, il est certes toujours tentant de faire découvrir la chaîne sous son vrai visage aux auditeurs occasionnels. Je crains pourtant qu'on y verrait comme une démonstration de force. Un exemple : aujourd'hui, à 14h30, je suis tombé par hasard sur le Salon Noir. Vincent Charpentier et son invité se posaient la question de savoir si à Chypre, il y a 11400 ans, dans le cadre de la biodiversité insulaire, les cochons étaient arrivés sur l'île à la nage ou par bateau - oui, vous devinez mon petit oeil goguenard. Au delà de la boutade, comment amener ce genre de sujets dans une matinale ? L'exemple, je sais, est tiré par les cheveux. Je partage votre souhait en large partie. A la voix des politiques, sociologues et politologues, je préfèrerais au réveil entendre celle des peintres, écrivains, architectes, musiciens. Pourquoi ne pas imaginer une confrontation entre artistes et politiques dissertant sans langue de bois sur le thème du jour ? Ce serait dynamique. Et cela permettrait de croiser les deux. Qu'en pensez-vous ?

9
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Jeu 01 Oct 2009, 01:18

Je ferai plus tard un post sur Les Chemins et la tranche 11/12. J'attends de lire vos avis concernant les Matins. Bonne soirée à tous !

François 

10
Répondre en citant  
Matinales. - le Jeu 01 Oct 2009, 02:55

Bonjour l'antibio (à cette heure-ci, on peut),
Je passais par-là en finissant de bosser quand je suis tombé sur ton post de la veille (à cette heure-ci, etc.), je ne m'attendais pas à rebondir, mais finalement si. Pourquoi ? Parce que agacement, ou plutôt agacementS, je m'explique (en te suivant point par point) :
- "L'actu politique nationale ou internationale" : c'est au réveil l'ampoule 100W sur laquelle vient s'écraser toute l'enthomologie radiophonique, comme si il n'y avait pas moyen de faire autre chose, autrement et ailleurs.
-"Je me souviens de Demorand, son style alerte, bondissant"/ "Ali Baddou...style allant" : d'humeur aléatoire au réveil, je me méfie instinctivement des alertes et bondissants. Dans ces moments-là, je suis très réceptifs à la nuance, la profondeur et au talent. Personellement, je déteste qu'on me gesticule à la figure au réveil. Ces deux agités auront réussi à me dégouter de la radio matinale, ce qui n'est pas si mal.
-"Est-ce que le ton feutré convient pour parler culture entre 7 et 9 ?" : tu préfères quoi, qu'on te la gueule à l'oreille au saut du lit ? Que des pitres hystériques à la sauce Demorand-Baddou te pourrissent le café ?
- "Le cochon chypriote, etc" : là, faut pas me chercher, "Le salon noir" est la seule émission que je note dans mon agenda, et que j'écoute généralement en différé - paternité oblige, c'est mercredi -. Je salivais d'avance sur cette (pré)histoire du cochon que tu me brades ici et que je ne découvrirai que dans quelques heures. C'est très exactement ce que j'aime entendre et découvrir le matin. Et avec développements s'il vous plaît, s'il est arrivé à la nage, je tiens même à savoir si c'est en dos-crawlé ou en faisant la planche.
- ""Artistes et politiques dissertant" : Tout mais pas ça. Ce qui vaut en photographie, la profondeur de champ, vaut pour tous les autres médiums.
Alors Voinchet, tout doux, par bribes, je suis en convalescence radio, on verra.

De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ?     Page 1 sur 4

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum