Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ?    Page 4 sur 4

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mer 30 Sep 2009, 00:20

Rappel du premier message :

Well,

Ailleurs qu'ici, Trollenbert pose le problème en termes clairs : commençons par la matinée. Est-elle si culturelle que ça ?
Pour les uns OUI. Pour les autres "Beuh...".

Des mois de blog foireux et enfin l'occasion se présente. J'ai déposé chez Lebrun ma réponse courte. Voici une réponse un peu plus étoffée. Et que vive la discute sur un fil sans coups bas !!!
J'espère qu'on va retrouver Yann sur ce coup-là ...

N.
* * *

31
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Ven 16 Oct 2009, 20:53

Cette émission m'a vraiment donné gout de l'histoire. J'ai toujours été une vraie bille dans cette discipline de vieux croutons bavassant la liste des Louis machins chose en lisant de vieux trucs puant la poussière et les soldats de plomb.
Mr Laurentin a un véritable savoir-faire pour donner un ton résolument moderne à ses émissions. Je n'accroche pas à tous les sujets bien sur (mais bon personne ne lui demande ça, hein !) mais la qualité est toujours au rendez-vous avec cette équipe.
Smile

32
Répondre en citant  
Avant de répondre à Antibiok - le Sam 17 Oct 2009, 05:33

Si cette émission vous a donné le goût de l'histoire, on se demande quel forum vous fera passer le goût de la caricature.

Camy excusez-moi de vous dire ça, mais votre petit mot a quelque chose de terrifiant. Si pour vous c'est ça l'amateur d'histoire alors on a l'impression que vous avez eu 5 ans en 1950 et que vous aviez laissé passer à-peu-près tous les trains depuis ce temps jusqu'à ce que l'étoile Laurentin vienne vous illuminer. Car pour ignorer ce qu'il y a de passionnant chez Braudel Ariès Flandrin Duby Heers Ferro Jeanneney Le Roy Ladurie Veyne Marrou Corbin Lever Muchembled Mandrou Goubert Delort Darmon Le Goff Pernoud Soboul Rioux Miquel Fejtö Pomian Vovelle Guerrand Agulhon Chartier Solé Richet Furet Winock Rebérioux Burguière Segalen il faut vraiment que vous vous soyez braquée sur une caricature de l'amateur d'histoire, et venant de vous je dois dire que de la caricature, ben ça nous étonne considérablement.

Cela dit c'est bien chez Laurentin que vous retrouverez Michelet Malet Isaac Halévy et Vidal de la Blache qui sont plutôt du côté de l'histoire à l'ancienne. Il y a donc quelque contradiction dans votre billet et ça étonnera considérablement ceux qui ont l'habitude de vous lire avec intérêt.

Concernant votre jugement de qualité sur La Fabrique, je crois qu'on peut l'amender et peut-être même le réduire en cendres, mais je ne crois pas que ce soit le sujet de ce fil aussi j'y répondrai avec mon habituelle cordialité dans le fil "La fabrique de l'histoire" ouvert par Yann. Je me permettrai simplement de faire remarquer que les noms que j'ai cités au 2ème paragraphe, je ne les connais pas grâce à la Fabrique de l'histoire, mais par les Lundis de l'histoire, et par Concordance des temps, deux émissions authentiquement culturelles et érudites. Certes non sans défauts, d'ailleurs le ton des Lundis est un brin dépassé et justement on n'y compte ni les souverains ni les sesterces. Mais il ne s'agit, là encore, que de qualité radio et non du caractère culturel de "Concordances" et des "Lundis".

Bref j'espère que vous aurez à coeur de répondre aux questions d'Antibiok de façon réfléchie et non à nos critiques de façon étourdiment caricaturale.

./...

33
Répondre en citant  
Réponse à Antibiok - début - le Sam 17 Oct 2009, 05:49

En ce qui concerne la dimension culturelle de la Fabrique d'Emmanuel Laurentin, voici ce que les questions d'Antibiok m'inspirent :

- J'ai cité plus haut ce qui est de mon point de vue la bonne histoire radiophonique : Concordance des temps & Lundis de l'histoire (malgré le ton compassé). J'y ajoute les 2000 ans d'histoire de Patrice Gélinet sur France Inter, qui par les thèmes classiques et sans surprise, me semble beaucoup plus proche et de ce dont Camy a besoin. A la fois authentiquement instructive et distrayante, je regrette de l'avoir découverte seulement cette année. Je préfèrerais avoir la quotidienne de Gélinet sur FC en complément des Chemins de la connaissance (les deux nous feraient un très bon 8h30-9h30), et donner à Laurentin 1h hebdo en l'autorisant à centrer son thème : Histoire de la dégoulinade génocidaire, ou bien Radio-FrontPopu, ou encore Nos amis les taulards puisque ça le fait reluire. Quant aux documentaristes de l'équipe Anaïs Kien Perrine Kervran Amélie Meffre Séverine Liatard dont je goûte fort le travail, eh bien qu'on les envoie dans Sur les docks pour y produire les mêmes merveilles qu'elles nous font à 9h05. Ca remplacera les brâmes sociaux des reportages coordonnés par Jean Lebrun. Il y en a une (Aurélie Luneau) qui a échappé à cette maison de fous et je parie qu'elle ne s'en plaint pas même si elle ne dira jamais vraiment pourquoi.

- Je n'ai aucun reproche à faire au format ni au mode radiophonique employés : le système Laurentin équilibre entretiens débats & documentaires toujours vachement bien faits. Comme toujours je trouve que le Docu manque un peu, mais puisque la Fabrique nous en offre c'est peut-être pas très pertinent de lui reprocher de ne pas en faire plus. Question qualité, on peut remercier au passage l’équipe artistico-technique ce sont des noms qu’on connait bien et on a l’habitude d’apprécier le travail d’Anne Fleury, Doria Zénine, Véronique Samouiloff, Charlotte Roux, Renaud Dalmar. On entend certains de ces noms depuis 12 ou 15 ans au générique des meilleures séries docu de FC.

- En ce qui concerne la fréquence, si l'émission était authentiquement culturelle, la fréquence quotidienne me semblerait une bénédiction. Mais comme (cf paragraphe suivant) Laurentin nous sert surtout un mélange d'idéologie neu-neu et de ressassement thématique, la fréquence quotidienne devient une punition. Et comme on peut faire des critiques similaires de l'heure qui suit, on se trouve certaines semaines avec un tunnel de 2 heures de pseudo-culture. J'annonce d'avance ma conclusion (d'ici 50 ou 60 posts) sur la tranche 7-12 : de la culture canada-dry.

./...

34
Répondre en citant  
Réponse à Antibiok - Fin - le Sam 17 Oct 2009, 05:52

Enfin, en ce qui concerne les thématiques et surtout les axes choisis par Laurentin, il me semble que c'est quasiment ce qu'on peut faire de pire comme émissions d'histoire :

a) des thématiques ressassées jusqu'à l'obsession : années 30 et années 60, mémoire ouvrière, martyre des colonisés (mention esspéciall pour la guerre d'Algérie, scie des scies), massacres zet génocides (pas de mention spéciale : toute horreur de masse est bonne à exploiter).

b) des jugements moraux fidèles aux idées reçues de l'air du temps qui sature France Culture d'une moraline pesante : doloriste, catastrophiste et Zorroïste I mean l'éternelle défense ou valorisation des pauvres dominés (bref le cliché bourdieusien à la con), càd des pauvres faibles, des pauvres exclus, des pauvres handicapés, des pauvres femmes, des pauvres étrangers, des pauvres exploités, des pauvres taulards, des pauvres petits et des pauvres sans-grade, des pauvres ouvriers et des pauvres viquetimes, des pauvres exclus et n'oublions pas les pauvres pauvres.

c) J'en tire une fois de plus (car Laurentin n'est pas seul dans son cas) l'impression qu'à FC on ignore à peu près complètement ces exigences pourtant toutes simples que sont la pertinence, et la hiérarchisation dans le traitement d'un thème. Il suffit de voir chaque semaine comment sont choisis et ordonnés les 4 sujets de la thématique hebdo (j'en parle cette semaine même dans le fil ouvert par Yann), pour se dire qu'il y a quelque chose qui cloche : si cette émission est très bien produite hélas elle est coordonnée n'importe comment et par quelqu'un qui n'a franchement pas le niveau ni la hauteur de vue nécessaires. Navré de le dire aussi durement mais de toutes façons il se fout de ce qu'on pense, trop occupé à faire briller son soleil personnel entre deux tirés-de mouchoir jubilatoires sur la souffrance des masses.

Voila ce que m'inspire un questionnement sur la dimension culturelle de cette fabrique de l'histoire. Comme l'émission n'est pas clairement infectée par le militantisme, si l'on excepte les émissions carrément militantes de FC (terre à terre, les vendredis de la connerie, les pieds sur terre) je ne vois qu'un seul moment radiophonique aussi caricatural que la Fabrique : le sermon du dimanche matin à 10h30. Figurez-vous que depuis quelque temps je les mets de côté systématiquement, et je vous jure que c'est croquignolet.

Nessie

35
Répondre en citant  
Parlons peu (!) mais parlons bien - le Sam 17 Oct 2009, 10:02

Petit florilège des séries d'émissions passionnantes qui ont ouvert mon appétit:
Histoire des épidémies
Histoire des couleurs
Jules Michelet
Les femmes politiques
Le parlement
Berlin
Histoire de la BD
La Grèce ancienne
Histoire du renseignement
identité nationale
Histoire des musées
Histoire de l'édition
Histoire de la librairie
La constitution de 58
Le faux
La guerre du Vietnam

et plus récemment:
Boulevard des indépendances,
Le positivisme

Petit rappel: chaque thème abordé fait l'objet de 5 émissions sur une semaine; des milliers d'heures de travail, des centaines de documentaires, des dizaines d'invités prestigieux .... doit pas y en avoir beaucoup d'autres, des émissions de cette trempe!

Smile

François 

36
Répondre en citant  
Talion. - le Sam 17 Oct 2009, 10:53

Cam 27 :
Remis la main sur une "Brève histoire des fesses" de Jean-Luc Hennig (Zulma) qui a le format idéal pour vous botter le cul.
A l'âge d'or wisigothique, aux importuns de votre éspèce, c'est fondus qu'on les aurait fait goûter les soldats de plomb.

37
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Sam 17 Oct 2009, 11:07

Bah j'avais déjà 75 ans en 1950, alors votre histoire, je la connais. On a l'âge de ses artères, un point c'est tout !

Smile

38
Répondre en citant  
wala wala anti - le Sam 17 Oct 2009, 12:19

Ce serait malhonnête de faire une réponse de ma part sur une émission et une tranche horaire que je n’écoute pas, car je suis en activité durant ces horaires .

Ce qui est sur c’est que sur le site je ne vais jamais réécouter sur le site cette émission, en effet je tends vers ce qu’affirme Nessie, politisation et autres sujets récurrents ne font que m’éloigner de ce choix
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/fabriquenew/archives.php , rien a se mettre sous la dent du battu et rebattu.
La réécoute c’est une de disponibilité d’une heure par jour deux au grand maximum, je défini mes priorité en fonction de mes centres d’intérêts et non en subissant une écoute. Ce mode de fonctionnement diffère de pas mal d’autres auditeurs passifs et permet de sélectionner sa radio en affinant au maximum. Résultat assez positif puisqu’au final j’ai une impression positive de FC, parce que j’ai choisi d’écouter tel ou tel sujet, l’organisation du site par univers me permet de surfer facilement et de ne pas trop m’égarer en consommations aléatoires.

Les choix de Laurentin font que je n’écoute pas, cela ne va pas plus loin.

La fréquence et l’horaire de l’émission m’indiffère pour les raisons citées plus haut..

Une thématique comme cette semaine sur l’hôpital consacrée a l’histoire, pourquoi pas mais si c’est pour entendre la énième version des miseroides associés , sans façon.
Versailles en thématique pourquoi pas.

arf graver metallica sur mon bureau lol! plied sauf que le metal a petite dose

39
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Jeu 22 Oct 2009, 17:07

Concernant la Fabrique de l'histoire, Camenbert le problème n'est pas seulement dans le choix des thèmes, parfois et même souvent potentiellement très intéressants qu'Emmanuel Laurentin nous donne, mais dans le traitement qu'il en fait. Cela au contraire des matins, dont la distance d'avec un contenu réellement culturel repose davantage sur le choix des sujets abordés eux-mêmes.

Pas étonnant donc, de trouver une liste de sujets passionnants, mais ça ne suffit pas à montrer l'intérêt réel des émissions proposées.

Allez, on enchaîne : Les Nouveaux Chemins. Là, c'est de la philosophie, difficile d'arguer qu'on n'offre pas de contenu culturel ici. On peut reprocher tout ce qu'on veut à l'émission et son producteur, notamment de n'avoir aucun rapport, de près ou de loin, et hormis le titre, avec les chemins antérieurs.

Mais à mon sens, l'émission de Raph' gagne assez facilement le qualificatif "culturel", du fait de son orientation philosophique, le métier du producteur, l'inactualité des thèmes (Enthoven prend souvent soin de le souligner, d'ailleurs, une des nombreuses fiertés qu'on préfèrerait qu'il taise un peu), le montage. Ajoutons que pour une quotidienne mono-produite, le résultat est loin d'être honteux, et l'hyper-grossissement de tous les défauts de l'émission, du à une exposition aussi fréquente, ne l'amoche pas exagérément.

Evidemment, les anciens chemins, avec la production tournante, la diversité des points de vus et des panoramas, l'humilité de la présentation, et le côté un peu plus didactique, ne sont pas du tout remplacés à l'antenne, et surtout pas par les nouveaux chemins. L'objet n'est tout simplement pas le même.

L'idéal serait vraiment d'avoir les deux. D'ailleurs, la synthèse des points de vue à laquelle s'était essayée Antibiok avant son auto-censure, le raccourcissement des matins d'une demi-heure, gagnée sur les deux-trois premières chroniques, la Huertassade matinale (qui fait passer les chronique de Duhamel pour des traits de génie) et en tassant un peu les journaux sur une seule édition avec au maximum un mini-rappel des titres, puis s'autoriser un documentaire aussi divers que ce qu'étaient les chemins, cela changerait certainement le goût de l'ensemble. En fait, on en ferait même facilement sa nourriture matinale favorite.

40
Répondre en citant  
Re: De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ? - le Mar 03 Nov 2009, 14:34

Après le tiré-de-nappe d'Antibiok et la réponse du post 37 vraiment très dense en écoute radiophonique (je ne pensais pas qu'on atteindrait ici de tels sommets de pertinence et d'analyse, de justesse dans le ton et d'intelligence auriculaire) ce fil est donc resté en panne.

On passerait bien volontiers aux Chemins d'Enthoven. En ce qui me concerne dans cette émission comme dans bien d'autres (par exemple le Hors-Champs de Laure Adler) il me semble que le projet est assez correctement culturel, et que c'est plutôt le traitement lui-même qui prète le flanc à la critique.

En attendant qu'on reprenne là-dessus un débat structuré, tranche par tranche, je donne en passant mes impression sur le "Post-Frontière" d'hier (11h-12h) : ça n'est pas faire injure à Florian Delorme, qu'on avait plutôt bien appécié dans la matinale d'Août, ni à Ipatovstev qui a longtemps été le Lebrun's Boy le plus sérieux, que de dire que leur émission n'a strictement rien de culturel, depuis 2 mois qu'elle dure. Au programme de la prochaine, les frontières de la crise (ça manquait !). Et au programme hier : 1h sur le chemin de fer en Europe. L'auditeur se "régale" (?) de tout ce qui n'est culturel que si absolument tout est culturel : la rentabilité des réseaux, les densités de population, les compatibilités techniques selon les différentes normes d'électrification et même de dieselisation. En un mot : atroce. On frôle la Vie du rail en période de transition (mid 80's).

Atroce mais intéressant pour qui est bien branché en éco des transports terrestres. Il y a 15 ans c'est le type même d'émission que j'allais chercher sur BFM radio. Et si j'étais encore auditeur de BFM radio et lecteur du Nouvel Escronomiste, probablement le Post-Frontière d'hier m'aurait bien plu. Mais entre temps j'ai viré ma cuti : grace à Laure Adler qui a détruit la grille des programmes et 3 de mes 4 émissions préférées, je balaye la grille dans tous les sens à la recherche d'un peu d'élaboration et de culture, et non de débats bien ou mal fichus et qui seraient mieux à leur place sur France Info ou BFM-radio. Or là c'est franchement le cas.

Et je précise d'avance qu'hormis Métropolitains, toutes les autres émissions de la semaine sur la tranche 11h12h sont dans le même cas : actu actu actu éco éco éco sauciété sauciété sauciété.
Projet culturel de 11 à 12 : sauf le jeudi, zéro pointé.

41
Répondre en citant  
Réunions techniques? - le Mar 03 Nov 2009, 17:01

Quelques émissions de cette tranche (et cette fameuse émission sur les chemins de fer) gagneraient à être requalifiées de "réunions techniques internes", tant l'impression qui est donnée aux auditeurs est celle d'assister à ce type d'évènement. On pourrait, sur le même modèle, se faire lire des minutes de conseils d'administration par Anouk Grinberg, avec des trémolos dans la voix, pour la caution culturelle.

De la culture le matin sur France Culture z'êtes surs ?     Page 4 sur 4

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum