Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

<b>France Musique</b>    Page 1 sur 28

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
<b>France Musique</b> - le Jeu 27 Aoû 2009, 13:22

voilà la video de la conference de presse de rentrée :
http://www.dailymotion.com/video/xa9xwz_conference-de-presse-de-rentree-de_news

je vais essayer d'écouter l'émission du lundi soir sur la musique contemporaine; c'est une musique que je ne connais pas, et le fait qu'une radio me propose de faire un effort est assez séduisant en fait.

2
Répondre en citant  
Bouvard sans Pécuchet - le Dim 06 Mai 2012, 14:40

De qui ceci :

"C'est pas un pays qui fait peur ? Parce que c'est tellement vaste ! C'est tellement différent ! C'est tellement froid !."

De Flaubert dans son Dictionnaire ? Non, mais cette perle de l'intervieweur anglais à propos de la Russie y aurait toute sa place. Vous avez deviné ? Oui, les interviews médiocres, pleines de superlatifs et de satisfaction de soi, c'est bien sûr... ici : http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/moi-majeur/emission.php?e_id=100000066

Et tout est du même tonneau. Il faut dire que "l'écrivain" invité débite clichés et banalités tout au long de l'heure, y étant encouragé par la vedette des médias ébahie par les phrases longues de Maylis de Kerangal : "C'est un peu pour reprendre le rythme des rails que vous faites ça ?" trouve-t-il original de demander à 13'00". Il est question dans cette interview d'un voyage dans le Transsibérien avec une brochette d'écrivains et poètes pouet-pouet...

Phénomènes connus : les vedettes de la télé font de la mauvaise radio. Et l'expérience, chez certains, entraîne le relâchement qui à sa suite entraîne la bêtise pour donner le niveau zéro de l'entretien. France Culture a (ou "a eu" ?) ses représentants en la matière.

3
Répondre en citant  
Marie-Claire Alain - le Mar 05 Mar 2013, 13:24

Marie-Claire Alain, une personnalité française reconnue dans le monde entier comme la spécialiste de l'orgue. Décédée le 26 février dernier. Deux rappels impeccables de sa carrière :

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/magazine/emission.php?e_id=65000065&d_id=515006719&arch=1

À noter pour les deux émissions, des archives immédiatement repérables. On est loin du système véritablement absurde de France Culture, irrespecteux pour le lecteur du site.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/horizons/emission.php?e_id=100000058&d_id=515006781&arch=1

France Musique, à bien des égards un modèle de radio culturelle, avec la plupart du temps des producteurs musiciens et musicologues savants qui connaissent parfaitement le domaine qu'ils abordent avec ou sans invités.

4
Répondre en citant  
Edgar Moreau, 18 ans. - le Jeu 21 Mar 2013, 13:23

Qui n'a pas été, en écoutant cet homme qui se dit "un adolescent comme les autres" ( ! ), tour à tour ému, enthousiasmé, estomaqué, incrédule, rendu confiant en l'avenir et infiniment reconnaissant à France Musique et Edouard Fouré Caul-Futy de l'avoir reçu et questionné, n'est pas... sensible.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/parti-jouer/emission.php?e_id=105000067&d_id=515005279&arch=1

Edgar Moreau, 18 ans, violoncelliste et pianiste. Une maturité é-norme et hors norme, une voix, une langue, une intelligence, une expérience. Impressionnant.

Et l'on se demande pourquoi à France Culture, on n'aurait pas une émission où un spécialiste du domaine de l'invité recevrait un jeune architecte, un jeune mathématicien, un jeune peintre, un jeune naturaliste ou encore un jeune ébéniste ou un astronome (h/f).

"Né en 1994 à Paris, le tout jeune Edgar Moreau commence le violoncelle à quatre ans avec Carlos Beyris ainsi que le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010."

5
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique</b> - le Jeu 21 Mar 2013, 16:37

C'est vrai que France Musique nous surprend, nous auditeurs de FC, par ces portraits de jeunes musiciens doués et travailleurs. A FC, un jeune est en difficulté, en perpétuelle interrogation de son rapport par rapport au rapport du monde numérique  (quand il ne se drogue pas à la térébenthine), du monde des marques, du monde de l'addiction, de l'indignation etc.
Je crois que la réponse est simple : ces jeunes doués et travailleurs sont les représentants d'une élite qui se reproduit, d'un insupportable système de caste discriminant, d'un échec de la médiocrité pour tous. Ils ne samplent pas, ils ne graffent pas, ils interprètent des oeuvres de compositeurs disparus, ils ne revendiquent rien, ils réussissent. Voilà qui est en totale contradiction avec la fiction narrative que France Culture nous assène jour après jour. Le jour où Sonia Kronlund mettra les pieds dans un conversatoire, ce sera pour demander son chemin...

6
Répondre en citant  
Combinatoire. - le Jeu 21 Mar 2013, 18:15

Si soeur Sonia entre au conversatoire pour demander son chemin, parions qu'elle pousse la porte du conservatoire pour ouvrir un fil de discussion rfc.

7
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique</b> - le Jeu 21 Mar 2013, 20:22

F. a écrit:Si soeur Sonia entre au conversatoire pour demander son chemin, parions qu'elle pousse la porte du conservatoire pour ouvrir un fil de discussion rfc.
Si elle entre dans un conservatoire, ce sera pour demander où entendre le clavier bien trempé... (la bandes des papous lui montrera le chemin).

8
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique</b> - le Jeu 21 Mar 2013, 21:53

@Yann Sancatorze a écrit:C'est vrai que France Musique nous surprend, nous auditeurs de FC, par ces portraits de jeunes musiciens doués et travailleurs. A FC, un jeune est en difficulté, en perpétuelle interrogation de son rapport par rapport au rapport du monde numérique (quand il ne se drogue pas à la térébenthine), du monde des marques, du monde de l'addiction, de l'indignation etc.
Je crois que la réponse est simple : ces jeunes doués et travailleurs sont les représentants d'une élite qui se reproduit, d'un insupportable système de caste discriminant, d'un échec de la médiocrité pour tous. Ils ne samplent pas, ils ne graffent pas, ils interprètent des oeuvres de compositeurs disparus, ils ne revendiquent rien, ils réussissent. Voilà qui est en totale contradiction avec la fiction narrative que France Culture nous assène jour après jour. Le jour où Sonia Kronlund mettra les pieds dans un conversatoire, ce sera pour demander son chemin...
On voit que vous avez lu votre Bourdieu (et que vous ne l'avez pas encore digéré, contrairement au personnel de FC qui en a fait son pain quotidien...).

Et encore n'avez-vous pas mentionné que la Kronberg Akademie, cet organisme "which offers an elite study program for young soloists" (cachez ce mot "élite" qu'on ne saurait voir), était financée par d'horribles sponsors, banques, entreprises et fondations privées ! Bref le maudit héritier qu'est ce jeune homme doué qui va avoir le privilège (ouh là, cessez vous dis-je !) de partager avec seulement 14 autres musiciens du monde entier l'enseignement de cette "Académie" est une sorte d'accapareur...

À noter qu'Édouard Fouré Caul-Futy qui mène l'entretien est devenu, très jeune, un producteur incontournable de la chaîne. Chanteur, musicien accompli, professeur, personnalité iconoclaste et dynamique, ce gros travailleur, doué pour mettre tous ses invités à l'aise, anime aussi le Matin des Musiciens le lundi à 11h.

Sur l'Académie Kronberg, plutôt l'anglais que l'allemand, je suppose : http://www.usfriendskronbergacademy.org/front_content.php?idcatart=706

9
Répondre en citant  
Munéra, à l'oral comme à l'écrit, c'est pas jojo... - le Sam 23 Mar 2013, 23:29

Le 22 mars 2013 dans le fil "La fabrique de l'histoire"
@Yann Sancatorze a écrit:On dirait qu'un nouveau genre d'accent nous arrive à FC (...) , et c'est souvent un accent féminin. (...) on prôôôônonce, avec des ouais ouais ouais et des marmonnements nasaux. Les entorses à la phonétique ne me gênent pas trop, mais cet accent est vraiment très laid. Il me semble l'entendre aussi chez Emilie Munera, à France Musique (Changez de disque, 17h) (...)
Il semble qu'Emilie Munéra ait aussi un sacré problème de grammaire et de style...

En cherchant les références d'un CD présenté sur une radio allemande, je suis en effet tombé sur ce petit texte tout récent signé de la présentatrice de "Changez de disque" :

English royal Funeral Music, par l'ensemble Vox Luminis - Lionel Meunier, dir. /CD RICERCAR
Lundi 18 Mars 2013 18:10 coup de coeur

"Production très attendue, le dernier opus de l'ensemble Vox Luminis de Lionel Meunier dont tous leurs disques [hum, hum] sont récompensés par des prix dans l'Europe entière. On les a découvert [hum] dans la musique de Scheidt puis celle de Schutz. Ici, ils [hum, qui ? l'ensemble ?] s'intéressent à la musique funéraire anglaise. Ce sont même des oeuvres composées pour les funérailles de la reine Marie qu'on pourra entendre : Marie, la jeune épouse du roi d'Angleterre qui mourait à l'age [hum] de 32 ans, emportée par la variole. Purcell avait déjà composé pour elle, pour son anniversaire notamment, puisqu'il était à son service [hum, pourquoi "puisque" ? Nous ne le savions pas !]. Il a donc évidemment composé lors de sa mort [hum, composé quoi ?]. L'ensemble nous propose également 3 funeral sentences et deux hymnes (il y a donc la majorité des pièces de ce style écrites par Purcell [hum, la beauté et la clarté stylistiques de cette parenthèse nous laissent coi...]). Il n'est pas le seul donc [hum, donc, oui, donc] sur ce disque : on croise également 3 Thomas : Tomkins, Weekles et Morley. Des compositeurs antérieurs à Purcell puisque [hum, bis] Tomkins est mort en 1656, 3 ans avant la naissance de Purcell. Et Morley lui, s'est éteint en 1602. Disque comme toujours, guider [hum, c'est la cerise sur le gâteau ? ] par l'excellence musicale de ses interprètes [hum, un disque guidé par l'excellence musicale ?]. A ne pas rater. "
http://sites.radiofrance.fr/francemusique/actualite/article.php?cat=coup%20de%20coeur&postID=5870

Je n'écoutais pas ladite Munéra en raison de son ton et de sa langue, surtout après la parenthèse Renaud Machart qui, par comparaison, a mis en lumière ses insuffisances. Je vais aussi me passer de ses "écrits"

En résumé : "Ne changer rien" (sic), slogan commun proposé pour France Culture et France Musique !

Yann Sancatorze, vous écriviez aussi dans votre message que la prononciation fautive venait peut-être des enfants des producteurs. Je fais l'hypothèse que c'est l'un de ces enfants (assez jeune) qui a écrit ce petit texte.

Sur France Musique aussi, le français n'a pas de chance !


10
Répondre en citant  
Renaud Machart et Vincent Warnier - le Sam 20 Avr 2013, 11:49

Voici un dialogue sur un sujet qu'on ignore, qui a priori ne devrait pas enthousiasmer le profane et pourtant on l'écoute de bout en bout avec grand intérêt et parfois avec la chair de poule tant on a plaisir à écouter deux personnes très cultivées, passionnées, curieuses, et au service des auditeurs.

"L'interprétation de Bach à l'orgue (1)"

Il faut dire que l'on a là deux grosses pointures de France Musique : Renaud Machart un des plus grands passeurs et hommes de radio qui officie sur la chaîne depuis plus de 25 ans et dont on ne se lasse pas (né en 1962, voir sa biographie). Vincent Warnier, un autre puits de science, intervenant à France Musique, organiste réputé.

Une phrase de Renaud Machart : "Vous me disiez tout à l'heure, [se reprend] vous NOUS disiez tout à l'heure...". Depuis que Machart est sur cette chaîne, il n'a jamais rien dit qui ne soit pour l'édification et le plaisir intellectuel de l'auditeur. Il a un plaisir jubilatoire à aborder les sujets les plus variés, plaisir qu'il veut visiblement faire partager.

Qui sur France Culture peut revendiquer la même chose aujourd'hui ? La même culture, la même qualité de langue, la même verve, le même esprit vif, la même impertinence, le même souci de l'auditeur ?

"Le Matin des musiciens" par Renaud Machart; le jeudi de 11h à 12h30
21 mars 2013  "L'interprétation de Bach à l'orgue (1)"
Avec Vincent Warnier, organiste titulaire de Saint-Etienne du Mont à Paris.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/matin-musiciens_jeudi/emission.php?e_id=100000068&d_id=515007279&arch=1

<b>France Musique</b>     Page 1 sur 28

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum