Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Terre à terre de Ruth Stegassy

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Culture

Terre à terre de Ruth Stegassy    Page 2 sur 10

Bas de page ↓   

411 


Invité

11
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 16:37

(pardon pour les fôte d'ortograffe dans mon précédent message). Comme Nessie vous l'a déjà fort justement expliqué précédemment à un autre sujet, l'argument de l'inexpérience est un peu court, et me paraît un travers bien franchouillard. La conviction, l'ouverture d'esprit, l'intérêt pour le sujet (la passion?), sont probablement des moteurs bien plus puissant en matière radiophonique que les diplômes et les médaille.

Hughes 


Invité

12
Répondre en citant  
Pas besoin de sortir la table rase - le Ven 12 Nov 2010, 16:59

"La conviction, l'ouverture d'esprit, l'intérêt pour le sujet (la passion?), sont probablement des moteurs bien plus puissant en matière radiophonique que les diplômes et les médaille."

Pourquoi opposer les deux? Je ne pense pas que la solution soit de créer un genre de lutte des classes version connaissances et culture, avec les sans-diplômes, les sans-médailles opposés aux universitaires forcément suspects (car privilégiés)(pensez-donc! Toute cette éducation, tout ce travail, ça cache forcément quelque chose... soupçon soupçon soupçon...).
Pour moi, le profil du producteur idéal, c'est quelqu'un qui connait son sujet, qui l'a étudié (et qui peut en avoir reçu reconnaissance), et qui sait le transmettre sans chichis, sans euh-euh, sans esbrouffe, mais avec esprit et connaissance de ses auditeurs. C'est tout... Pas besoin de sortir la table rase!

411 


Invité

13
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:06

Mon propose n'était nullement d'opposer les 2. Je souhaitais juste expliquer à Fanch que la connaissance, fut-elle universitaire, ne fait le bon producteur/animateur. Celui-ci sera d'autant plus intéressant qu'il est porté par son sujet, sans pour autant faire étalage de son érudition.

14
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:07

Je ne parle ni de diplômes ni de médailles, mais on ne peut s'engager dans une émission politique sans avoir un minimum de formation, FORMATION, pas diplôme. La prescription de livres ne mange pas de pain. Les pré-supposés politiques et/ou idéologiques mangent du pain et en "sortant" de l'émission on ne court pas forcément acheter un produit. "La conviction, l'ouverture d'esprit, l'intérêt pour le sujet (la passion?)" j'en parle à propos de Jeanne-Martine Vacher, de Th. Baumgartner, d'Antoine Spire, de Marion Thiba… Vous pensez vraiment que l'argument de l'inexpérience soit un peu court !!!? Voyez Val sur Inter = fiasco. Voyez Gélinet (dir) sur Culture = fiasco. Le niveau d'excellence ou de profesionnalisme de Fc EXIGE (exigeait) forcément que ceux qu'y s'y collent aient de l'expérience. Pour ce média de bonne tenue il ne peut y avoir d'inexpérience ! Mais si vous voulez porter l'inexpérience en étendard voyez du côté de Tentatives Premières.

Ceux qui démarraient à l'Oreille en Coin (dès TSF 68 sur Inter) travaillaient beaucoup en studio leurs émissions. Aujourd'hui machin arrive, claque des doigts et fait une émission. Et bien cette émission je ne l'écoute pas. C'est de la soupe à la sauce Richeux et pendant qu'elle ou qu'il enfile les perles (ou les polaâaahhh) je préfère écouter la radio… ailleurs.

Voir le profil de l'utilisateur

15
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:16

Dans votre post 12 vous dîtes exactement ce que je pense entre autre de Jeanne-Martine Vacher dont on ne connaît pas les titres universitaires et dont on se fout mais qui habite ses sujets et à une façon professionnelle, délicate, sans esbroufe de nous faire partager ses passions.
Vous m'attribuez des pensées que je n'ai pas. A quel moment ai-je parlé des diplômes universitaires de Ruth Stegassy ? À aucun. Quand elle faisait Carrousel elle était dedans, passionnée, passionnante et je ne sais toujours pas si elle avait les diplômes universitaires pour si bien le faire. Et je m'en fous.

Vous auriez du MIEUX lire mon post initial sur le risque d'un titre d'émission qui peut engendrer des contre-sens, des vérités au 1er degré, etc… Et je n'évoquais en rien l'une ou l'autre de ses émissions mais un ton général qui me donnait (jusqu'à ce que je ne l'écoute plus) l'impression d'absence de contradiction. Elle et ses invités vont dans le même sens. Dommage.



Dernière édition par fanch le Sam 13 Nov 2010, 22:47, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

411 


Invité

16
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:21

Pourquoi dommage? C'est une vision bien simpliste de la radio que vous exposez là. Venstein s'amuse-t-il à contredire son interlocuteur ? A. Meddeb, Enthoven ? Le grain à moudre serait-il pour vous un modèle?

17
Répondre en citant  
les compétences de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:31

411: oui, l'ouverture d'esprit, la passion, la conviction sont des moteurs plus puissants que les diplômes. D'accord. Et pendant longtemps, je me suis réjouie de voir quelqu'un traiter ce sujet sur FC. Elle est partie à fond, naïvement, et c'est ce qui l'a sauvée, même si c'était très partial et sommaire. Mais je crois qu'elle ne s''est jamais fourvoyée dans les bêtises du New Age.
Ayant une certaine connaissance du sujet,je n'aurais jamais osé me lancer, comme elle l'a fait, en dénonçant les méfaits de l'agriculture qui use sans compter pesticides et engrais et méthodes très néfastes pour les sols.Cela s'explique si au départ, elle n'y connaissait rien.Elle a eu l'enthousiasme du néophyte
je trouve qu'elle se débrouille pas si mal maintenant, elle a assimilé beaucoup de connaissances en agronomie.
Par contre, je n'apprécie que très moyennement toute l'idéologie des "bio": on est les meilleurs.Et puis, on va faire du bio sur toute la terre: sans doute, pourrait-on peut-être y arriver mais je préfère des expressions moins marquées idéologiquement, comme agriculture naturelle, qui ne bannit pas complètement les pesticides.
En conclusion: elle s'est améliorée mais il lui reste encore du chemin à faire pour être plus objective et ouverte et accueillir plus de chercheurs qui existent, malgré ce qu'on en dit. le Grenelle a libéré leur parole(c'est mon interprétation...)

Voir le profil de l'utilisateur

411 


Invité

18
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:34

"Par contre, je n'apprécie que très moyennement toute l'idéologie des "bio": on est les meilleurs.Et puis, on va faire du bio sur toute la terre: sans doute, pourrait-on peut-être y arriver mais je préfère des expressions moins marquées idéologiquement, comme agriculture naturelle, qui ne bannit pas complètement les pesticides."

C'est votre droit le plus strict. Mais une émission de radio n'est pas un sermon, et rien ne vous oblige à acquiescer à tout ce qui se dit à l'antenne.

19
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:38

Dans un sujet aussi difficile que l'écologie si RS n'invite que les opposants à Monsanto, il manque quelque chose non ? Je trouve que c'est vous qui êtes simpliste ! Comment Veinstein pourrait-il contredire un écrivain ? A moins que celui-ci commette dans son récit des fautes historiques, scientifiques, sociologiques, …
Comment pouvez-vous mettre sur le même plan des émissions qui poussent au débat d'idées et des émissions de conversation ou d'échange.
JMV fait souvent intervenir des spécialistes qui ont quelquefois des approches qui peuvent se heurter, mais sa façon de tenir son émission nous permet d'approcher des points de vue différents ou complémentaires. Merci de bien vouloir m'enfermer dans ce que vous croyez être mon approche de la radio.
Ecoutez Bonnaud sur le Mouv' et vous verrez qu'il valorise aussi les contradictions avec ses invités.

le choix du titre de l'émission de Rs est ambigu et peut inciter à s'engouffrer dans un autre sens que celui que la productrice souhaitait avec une expression forte et imagée. Si justement elle n'était pas quelquefois terre à terre je n'aurai pas relevé.

Voir le profil de l'utilisateur

411 


Invité

20
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy - le Ven 12 Nov 2010, 17:52

Pardon à nouveau mais, pour qu'une critique porte, il faut qu'elle soit bien renseignée. Qui vous dit que l'entreprise dont vous parlez n'a jamais été conviée ? Qui vous dit que la productrice ne s'intéresse pas aussi à l'agriculture extensive?
Soyons sérieux. Qui parle de commettre des fautes ? Faut-il toujours qu'il y ait "débat" ? Cette vision est très simpliste, je maintiens.

PS: je n'écoute pas Le Mouv', ce n'est pas ma tasse de thé; cela me donne une occasion de moins d'être grincheux :-)

Hughes 


Invité

21
Répondre en citant  
Je ne suis pas très obéissant - le Ven 12 Nov 2010, 17:52

"C'est votre droit le plus strict. Mais une émission de radio n'est pas un sermon, et rien ne vous oblige à acquiescer à tout ce qui se dit à l'antenne."

Justement, quand de plus en plus d'émissions de radio sur FC deviennent des sermons, a-t-on le droit de s'en inquiéter, de le signaler, de déplorer la perte de diversité, où doit on se taire et avaler sans rien dire? J'avoue, cher 411, que je ne suis pas très obéissant, contrairement à vous.

Contenu sponsorisé 


22
Répondre en citant  
Re: Terre à terre de Ruth Stegassy -

Terre à terre de Ruth Stegassy     Page 2 sur 10

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum