Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 32  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 27 sur 32

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Nota Bene : autre fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

261
Répondre en citant  
TGV - le Sam 02 Juil 2016, 10:24

Ce samedi matin , bon exemple du traitement d’une information plutôt positive : après 20 ans de travaux, la ligne TGV Paris-Strasbourg est enfin achevée. Elle met la capitale du Grand Est à 1H50 de Paris et ouvre une nouvelle route vers l’Allemagne du Sud, l’Autriche, l’Europe centrale. On ne demande pas des hourras, des bruits de bouchons de champagne qui sautent, mais certainement pas non plus ce que l’on a entendu. Après un exposé minimal de l’information (sans rappel de l’accident au cours des essais qui a retardé la mise en service de cette ligne), FC va chercher à Montpellier (je crois) un directeur de « laboratoire » d’études universitaires sur les transports, auquel on laisse très longuement la parole. Ce monsieur est formel et s’appuie sur deux études approfondies de l’excellente École polytechnique de Lausanne (qui se passionne apparemment pour les chemins de fer français): cette réalisation s’est faite au détriment de l’entretien du réseau ferré français en déficit de un milliard par an. Elle n’a pas contribué à juguler « l’explosion du chômage en France », elle ne sert à pas grand chose si ce n’est à gagner une demi-heure de trajet, etc . Donc une nouvelle plutôt bonne — achever une liaison prévue de très longue date et retardée par manque d’argent — est transformée en illustration de l’incompétence des politiques et responsables français. On pouvait très bien dire la même chose en restant raisonnable. La SNCF a très longtemps tout misé sur le TGV, tout le monde le dit depuis 15 ans au moins, et s’est désintéressée du réseau secondaire, aujourd’hui en mauvais état (n’exagérons pas quand même). L’achèvement de cette ligne est un des derniers développements importants du projet TGV, la liaison avec Toulouse étant reportée à des jours meilleurs. C’est un des derniers grands travaux de l’État en cours. Bref, la même information pouvait être donnée, avec plus de précisions, plus d’informations, plus de questionnements, sans cette condamnation qui nous est infligée sur un ton définitif par ce spécialiste inconnu. Le seul intérêt de son intervention était sans doute de réussir à critiquer Sarkozy (nommément cité) et le gouvernement actuel, bien sûr, qui n’a pas su arrêter ce programme inutile (aux yeux de l’intervenant). Il ne manquait que la dimension non pas écologique mais EELV, ces écologistes partisans des transports en commun, mais pas des infrastructures qui les accompagnent.

262
Répondre en citant  
TGV et information (2) - le Dim 03 Juil 2016, 15:47

munstead(http://www.regardfc.com/t94p250-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#26213) a écrit:Ce samedi matin , bon exemple du traitement d’une information plutôt positive : après 20 ans de travaux, la ligne TGV Paris-Strasbourg est enfin achevée. Elle met la capitale du Grand Est à 1H50 de Paris et ouvre une nouvelle route vers l’Allemagne du Sud, l’Autriche, l’Europe centrale. On ne demande pas des hourras, des bruits de bouchons de champagne qui sautent, mais certainement pas non plus ce que l’on a entendu. (...) Donc une nouvelle plutôt bonne — achever une liaison prévue de très longue date et retardée par manque d’argent — est transformée en illustration de l’incompétence des politiques et responsables français. On pouvait très bien dire la même chose en restant raisonnable. La SNCF a très longtemps tout misé sur le TGV, tout le monde le dit depuis 15 ans au moins, et s’est désintéressée du réseau secondaire, aujourd’hui en mauvais état (n’exagérons pas quand même). L’achèvement de cette ligne est un des derniers développements importants du projet TGV, la liaison avec Toulouse étant reportée à des jours meilleurs. C’est un des derniers grands travaux de l’État en cours. Bref, la même information pouvait être donnée, avec plus de précisions, plus d’informations, plus de questionnements, sans cette condamnation qui nous est infligée sur un ton définitif par ce spécialiste inconnu. (...)
Comme nous n'avons pas le lien vers le journal ni le moment de l'intervention, difficile de vérifier le " ton définitif" de celui que vous nommez "ce spécialiste inconnu" (faut-il être un spécialiste "connu" pour être crédible ?).

Ici Strasbourg, votre billet (de TGV) m'a donc interpellé "au niveau du vécu". J'apprécie votre nuance et vois que vous critiquez surtout l'outrance de la critique, plutôt que celle-ci qui a des raisons d'être. Vu que les grands médias (c'est-à-dire les journalistes qui voyagent d'une grande ville à une autre) sont unanimes dans leurs louanges du TGV (LGV), je trouve assez bon que s'élève une voix critique et que ce soit France Culture qui la fasse entendre. Si elle vient de Lausanne (ne peut-il  y  avoir d'excellence suisse ?), c'est peut-être qu'il faut voir les choses depuis l'étranger, car, comme pour le nucléaire, tous les "spécialistes" français sont d'accord pour trouver formidables les grands travaux industriels.  Le lavage de cerveau n'est pas qu'idéologique (ou sportif), il l'est également en matière d'aménagement du territoire.

Le Figaro nous dit ce dimanche  que "Le trajet Paris-Francfort durera pour sa part au maximum 3h48, alors qu'il excédait facilement quatre heures jusqu'à ce jour. ". Une réalisation qui va changer la vie de nombreux citoyens français qui n'attendaient que ça, n'est-ce pas ? L'accessibilité des bâtiments publics aux handicapés moteurs ou l'isolation phonique des habitations, par exemple, ce ne sont pas des causes très glorieuses en regard des 15' "gagnées" sur un Paris-Francfort...

Une petite demi-heure de temps en moins, dans le meilleur des cas, entre Paris et Strasbourg ? La belle affaire ! La révolution a bien eu lieu quand nous sommes passés de 4h à 2h20. On pourrait discuter en profondeur sur le sens de réduire maintenant la durée du déplacement de 30 minutes sur un direct Strasbourg-Paris (la SNCF veut faire disparaître l'offre des compagnies aériennes sur ce trajet).

Restons un moment sur les morts et blessés graves (et grand merci de les avoir rappelés indirectement) qu'a coûté cet aménagement. Le Figaro : "Une transformation qui a pris trois mois de retard, en raison de l'accident d'une rame d'essais survenu le 14 novembre près de Strasbourg, premier déraillement mortel de l'histoire d'un TGV, qui avait coûté la vie à 11 personnes et fait 42 blessés. " À quoi on ajoutera les victimes d'accidents du travail (aucun grand projet n'en est exempt, hélas) Un blessé grave sur le chantier de la LGV Est et Mort d’un ouvrier sur le chantier de la LGV.

Drames humains, modification définitive de l'environnement naturel (dixit connaissance personnelle habitant à proximité du nouveau tronçon : "il y avait des biches, on allait se promener, maintenant c'est fini") et puis ce que ne claironne pas la SNCF : Le Figaro "Les prix des billets, en dehors des promotions, vont augmenter en moyenne de trois euros. Au maximum, la hausse sera de 11% si le consommateur achète son billet à la dernière minute et sans carte de réduction". Que veut dire "à la dernière minute" ? Un aller et retour Strasbourg-Paris en 2e classe coûte ? La simulation pour demain lundi de Strasbourg avant 8h et retour après 19h de Paris = 250 euros. Oui, deux cent cinquante euros. Vous me direz que l'on doit prendre cartes de réduction et passer son temps à chercher les bonnes affaires sur Internet.

Comment s'appelait ce spécialiste de l'École polytechnique de Lausanne ? J'ai envie d'entendre cette micro voix discordante dans le concert de louanges et d'auto-satisfaction.

263
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 03 Juil 2016, 16:24

Pour rappel, le sens de mon message était celui-ci: Un grand chantier, qui a duré vingt ans, se termine enfin. Il a été approuvé en son temps à tous les niveaux (sauf celui des biches et les grenouilles) . C'est un nouvel axe de développement vers l'Est. Ma critique était de ne présenter ce projet que sous ses aspects jugés négatifs par certains, avec des arguments anachroniques ou ressassés. "Spécialiste inconnu" vous choque? Pour moi, je suis un peu las de tous ces spécialistes que l'on nous impose à FC dont la parole est censée être respectée, prise en compte, parce qu'elle provient de " spécialistes". J'imagine que vous aimez savoir qui signe l'article, le livre, que vous ne prenez pas pour argent comptant tout ce que les médias impriment. Je ne conteste pas la spécialisation de ce monsieur, mais une déclaration sans débat aucun, sans contradiction, la mise en œuvre du principe d'autorité sur le moindre sujet devient lassante sur cette antenne. Inlay a plus de journalistes? De médiateurs? Quant à l'École de Lausanne, je la connais et ai le plus grand respect pour ses travaux, mais je ne savais pas qu'elle s'intéressait autant au réseau ferré français, d'où mon étonnement amusé.

264
Répondre en citant  
TGV et information (4) - le Dim 03 Juil 2016, 16:56

munstead(http://www.regardfc.com/t94p250-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#26225) a écrit:Pour rappel, le sens de mon message était celui-ci: Un grand chantier, qui a duré vingt ans, se termine enfin. Il a été approuvé en son temps à tous les niveaux (sauf celui des biches et les grenouilles) . C'est un nouvel axe de développement vers l'Est. Ma critique était de ne présenter ce projet que sous ses aspects jugés négatifs par certains, avec des arguments anachroniques ou ressassés. "Spécialiste inconnu" vous choque? Pour moi, je suis un peu las de tous ces spécialistes que l'on nous impose à FC dont la parole est censée être respectée, prise en compte, parce qu'elle provient de " spécialistes". J'imagine que vous aimez savoir qui signe l'article, le livre, que vous ne prenez pas pour argent comptant tout ce que les médias impriment.  Je ne conteste pas la spécialisation de ce monsieur, mais une déclaration sans débat aucun, sans contradiction, la mise en œuvre du principe d'autorité sur le moindre sujet devient lassante sur cette antenne.  Inlay a plus de journalistes? De médiateurs? Quant à l'École de Lausanne, je la connais et ai le plus grand respect pour ses travaux, mais je ne savais pas qu'elle s'intéressait autant au réseau ferré français, d'où mon étonnement amusé.
Avant d'être un spécialiste reconnu, on est un spécialiste inconnu. Moi, je suis las des spécialistes reconnus de EHESS et d'autres instances (les fameux "sink sank" -prononciation made in France Culture -  qui ne disent pas leurs noms) qui nous bourrent le crâne à France Culture. Et pour en rester à la question radiophonique, je trouve bien que l'on entende une voix discordante dans ce concert de louanges franco-français. Il est dommage que vous ne nous ayez pas donné l'heure du journal pour que nous puissions nous informer par nous-mêmes de qui parlait. Les journaux sont aussi réécoutables.

Par ailleurs il est de bon ton dans ce forum de considérer avec condescendance, sinon avec mépris, les questions d'environnement. Ce n'est pas parce que certains personnages de partis politiques (ou l'ex Terre à Terre Stégassy de FC) sont ridicules que le soin et l'équilibre des territoires "naturels" doivent être balayés.

Vous écrivez "C'est un nouvel axe de développement vers l'Est.". Non, désolé. Cet axe vers l'est (quel est ?) n'est pas nouveau, il existe depuis longtemps avec la ligne de 2h20 et avant avec la ligne de 4h. De développement de quoi ?

Demandez voir aux Britanniques mobilisés contre la ligne à grande vitesse prévue entre Londres et Manchester ce qu'ils pensent de ce type développement. Et aux Allemands de Stuttgart 21. Les personnes qui paient et qui sont concernées au premier chef ont quand même le droit d'exprimer leurs désaccords ou non ? La décision finale d'un aménagement doit-elle toujours revenir aux lobbys du bâtiment armés d'avocats spécialisés et d'experts qui organisent "l'information" à destination des pouvoirs publics ?

265
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 03 Juil 2016, 19:20

Un seul spécialiste qui dispense la bonne parole, non. Il en faut au moins deux.
Pour le reste, c'est un débat un peu différent<. Pour avoir jadis pendant un an travaillé entre Paris et Strasbourg, passé 6 ou 7 heures à chaque fois dans le train, ou avoir été condamné à prendre l'avion la veille d'une réunion matinale, j'envie le Paris-Strasbourg actuel en deux heures. Je vous rappelle que la ligne TGV Est dessert aussi Reims, la Haute Marne, la Lorraine : axe de développement, sans parler d'une nouvelle liaison avec l'Allemagne qui, entre Paris et FfM concurrence déjà l'avion.

266
Répondre en citant  
Olivier Denrey, parce que le journalisme sans commentaire militant, c'est bien trop ennuyeux - le Jeu 07 Juil 2016, 20:58

Entendu en direct dans le journal de 9h d'hier, et (coup de chance), reproduit par un auditeur attentif chez le médiateur, ce petit mouvement d'humeur d'Olivier Denrey au sujet de la loi travail. Quand on l'entend en direct, on a envie de recracher son café, et c'était dit avec un tel détachement, genre "ben oui, j'éditorialise, et alors?".

Voici donc (cop/coll du message chez le médiateur) :

"Bonjour,

Dans le journal de 9h (France Culture) du 6 juillet, Olivier Denray parle de la motion de censure que les députés dits frondeurs tentent de présenter à l'Assemblée. Il présente une interview avec un de ces deputés, de la manière suivante:

"Les frondeurs et les élus de gauche qui veulent sanctionner le gouvernement ont encore 7 hs devant eux pour réunir les signatures nécessaires au dépôt d'une motion de censure, réaction logique et légitime sans doute après ce nouveau coup de force de Manuel Valls, qui refuse donc aux élus du Palais Bourbon le temps de la parole alors qu'il n'a pas perturbé le moins du monde le débat lorsque le texte a été détricoté par les sénateurs."

"Réaction logique et légitime sans doute ", opine M.Denray. À noter qu'il ne s'agit ni d'un édito ni d'une chronique mais juste de l'information "brute". Une information clairement biasée dans ce cas-ci. Si je m'adresse à vous c'est parce que ce n'est pas la première fois que je répère ce genre d'écarts du devoir d'objectivité chez les journaux de France Culture.

Merci de votre attention,"


Le médiateur n'a pas cherché à justifier cette liberté qui vaudrait sanction (voire licenciement chez d'autres groupes de presse plus respecteurs de leurs usagers) :

"Je suis tout-à-fait d'accord avec vous: il s'agit d'un commentaire et non de la présentation de faits, comme devrait pratiquer un présentateur. J'en fais part aux responsables de France Culture."

267
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 07 Juil 2016, 22:56

Denrey a annoncé ce matin qu'il partait en septembre pour France Musique où l'attend Voinchet… On ne le regrettera pas. Dommage pour FM. Je n'avais pas entendu cette dernière "sortie" inadmissible.
Ces manques flagrants d'objectivité de base sont de plus en plus fréquents dans le service public de l'information. Journal d'Arte avant hier: la petite présentatrice souriante parle des "prisonniers politiques corses" comme si cette qualification était normale. Tous ces emprisonnés le sont pour meurtres, participation à ou complicité de meurtres, dont celui du préfet Erignac. Dans notre démocratie, quelles que soient les justifications invoquées, il ne s'agit donc pas de prisonniers politiques. Ile ne sont pas en prison pour leurs idées, mais pour leurs meurtres.

268
Répondre en citant  
Bolloré, voilà l'ennemi - le Lun 25 Juil 2016, 08:44

Après un journal rondement mené avec l'intervention surexcitée habituelle de Carbone (Washington) et le rythme étrange de l'élocution de la correspondante à Moscou (pas de cours de diction pour les journalistes de FC qui ne savent pas lire leur texte?), une petite bouffée de fiel gratuite sur Bolloré. Une journaliste débute  son intervention par un hommage aux titreurs de Libération qui ont trouvé le titre génial de: "Le bourreau des légendes" pour une série à épisodes sur Bolloré. Il faut que l'animatrice l'interrompe pour lui rappeler un peu sèchement que tout le monde ne connait pas forcément la série "le bureau des légendes" diffusé en crypté par C+. Froid. La journaliste reprend en citant toutes les abominations abominables dues à Bolloré : Bellmer, qui recevait si bien à Cannes, remercié, la direction de C+ changée, Barthès évadé etc. La journaliste est sans doute persuadée qu'en entendant (pour la centième fois depuis un an) cette litanie d'une purge dans une chaine de télévision privée en perte de vitesse, l'auditeur va dire, comme elle le pense, "Quel salaud ce Bolloré!", "Ce sale capitaliste a osé toucher à un des monuments français à la liberté d'expression," etc., mais sa joie malsaine est rapidement interrompue par l'animatrice et l'on se rend compte que ce "billet", ce crachoir, n'avait aucun sens, aucun intérêt, si ce n'est de conforter quelques-uns dans leur détestation d'un entrepreneur milliardaire. Quel est l'intérêt de ce genre de papier en termes d'information économique ou politique? Absolument nul. Mais son contenu idéologique est dans la ligne. Ainsi va FC, même en été.

269
Répondre en citant  
La rédac s'excite - le Lun 25 Juil 2016, 13:42

La rédaction de France Culture n'est pas sans qualités : elle met en ligne un résumé écrit assez conséquent de ses journaux, comme ici ce midi, moins d'un quart d'heure après sa diffusion Journal de 12h30. Une démarche peu fréquente.

Évidemment, cela ne consolera pas ceux qui trouvent ces journaux obsédés par des thèmes et orientés politiquement.

Le journal de ce midi est exemplaire de ce que ne doit pas être un journal d'information. Le prétendu médiateur, M. Denaes, alias "Je suis Dieu sur terre et les auditeurs m'emm...", lui, trouvera au contraire qu'il était bon de commencer avec un fait divers aux États-Unis (une fusillade, comme il y en a chaque jour aux Etats-Unis - entre 10 000 et 12 000 homicides par armes à feu répertoriés annuellement) et d'entamer  sur un ton primesautier une litanie des dernières attaques en Allemagne, mais aussi ailleurs dans le monde. Les bombes, pour France Culture, c'est de la bombe.
munstead(http://www.regardfc.com/t94p260-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#26386) a écrit:Après un journal rondement mené avec l'intervention surexcitée habituelle de Carbone (Washington) et le rythme étrange de l'élocution de la correspondante à Moscou (pas de cours de diction pour les journalistes de FC qui ne savent pas lire leur texte?), une petite bouffée de fiel gratuite sur Bolloré.(...)
Je retiens, entre autres, l'expression  "rondement mené". En effet, ça débite dans les journaux ! Avec dans le rôle principal ce midi l'inénarrable Cécile de Kervasdoué qui va lancer une conclusion toute personnelle sur l'évolution des événements en Turquie. Cécile, c'est simple, elle sait tout. Elle a déjà eu l'honneur de ce forum (et de Télérama pour les louanges). Pour ses actualités chantées à France Musique (sympa, les vocalises sur les crises) et pour ses Revues de presse à France Culture à une époque. Ce qui est amusant, ou désespérant, au choix, c'est de voir que quelqu'un n'a rien appris en 10 ou 15 ans à l'antenne. Cécile de K. parlait alors à une vitesse telle dans sa revue de presse de France Culture que même des étrangers de niveau avancé ne la comprenaient pas.  Aujourd'hui elle lit un papier à toute vitesse, sa langue fourchant plusieurs fois (ex."sous la coupe" d'un mandat d'arrêt).  Votre question, munstead, appelle une réponse négative  "pas de cours de diction pour les journalistes de FC qui ne savent pas lire leur texte".

Et puis, les Allemands, "i nous cachent tout" : le tireur adolescent de Munich et le migrant syrien de Ansbach ne sont pas des dépressifs suicidaires, déjà traités et internés plusieurs fois, ce sont des terroristes . Le renfort d'une psychologue de Nice (une ville dont j'ignorais toutes les ressources) permet de donner des leçons aux prudents Allemands sur les causes de leurs maux.

Ce prélèvement du journal en direct qu'il est pesant de suivre jusqu'au bout (comme dit Nessie, dur labeur que celui d'auditeur critique de FC) illustre encore une fois l'absence de recul de la rédaction, ses obsessions et son complexe de supériorité.

Cher Munstead (chouette de vous lire de nouveau), en passant : le fiel est plutôt liquide et une bouffée plutôt gazeuse Smile Mais le sens est là...

270
Répondre en citant  
Antoine Marette et l'Iran - le Ven 05 Aoû 2016, 10:03

Au journal de 12h30 le 4 août, l'annonce par Antoine Marette de l'exécution de 20 condamnés en Iran est suivie d'une très bonne synthèse de la situation iranienne par un correspondant.  Après cela, le journaliste passe à un autre sujet en faisant une transition qui "se discute" : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.08.2016-ITEMA_21044485-6.mp3" debut="04:39" fin="06:07"]

"Pendant que l'Iran exécute en masse" : l'Iran n'est pas la France, ni l'Europe. Ce pays n'a pas signé la Convention européenne des droits de l'homme... Ni non plus les États-Unis (35 exécutions par an ces dernières années, sans parler de l'extra-judiciaire...).

"(...) l'Iran exécute en masse" ?  Les mots ont un sens, il faudrait bien les choisir, quand on donne une information à France Culture.

271
Répondre en citant  
Airbus dans le viseur - le Jeu 18 Aoû 2016, 08:26

Comme chaque matin, les mauvaises nouvelles, les brèves déprimantes, les reportages lacrymaux s'accumulent au fil des journaux de FC. Ce matin, l'auditeur encore endormi apprend une terrible nouvelle — d'une urgence absolue — qui montre à quel point la situation de l'économie française se dégrade. Chez Airbus, on fait des heures supplémentaires! Sur un ton lugubre, il nous est expliqué que les ouvriers partent parfois une heure plus tard, que certains œuvrent le dimanche et quelques victimes de ces cadences infernales travaillent même jusqu'à 42 heures par semaine ! Le chiffre officiel du temps de travail moyen en France est de 39,6 H/semaine, et les heures supplémentaires ( par rapport aux 35 H ) sont payées 25 % de plus, mais on ne va pas s'arrêter à ces détails. Un représentant de la CGT nous explique doctement qu'Airbus doit engager du personnel pour réduire de harassement permanent d'autant plus que "du fait de la loi Travail, le remboursement de ces heures sup sera peut-être moins élevé".
Donc FC, sous couvert d'un reportage sur l'horreur économique chez Airbus (parlez-en aux salariés d'Airbus, mais FC n'a pas jugé bon de les interroger), relance l'agitation autour de l'entrée en vigueur de la loi travail prévue pour cet automne. Good job.

Les journaux et la rédaction de FC     Page 27 sur 32

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 32  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum