Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 31 sur 34

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

301
Répondre en citant  
Cluzel, toujours - le Lun 31 Oct 2016, 07:51

Dans sa revue de presse de ce lundi matin, Cluzel a choisi de nous servir du réchauffé. Enfin du réchauffé pour tous les auditeurs de France Culture, en principe un peu plus informés que la moyenne. Il s'agit de l'affaire des emails de Clinton, qui a éclaté vendredi, et des deux courriers étranges du directeur du FBI, Comey (il y a 2 lettres une aux élus, l'autre, tout aussi étrange, au personnel du FBI, mais Cluzel ne parle que de la première). Cluzel donc, au lieu de se livrer à une revue approfondie de la presse américaine, nous réexplique — et pas très clairement — toute l'affaire. Nous avons donc les commentaires de Thomas Cluzel sur ce petit coup de théâtre et non pas ceux du NYT, WP, Fox, CNN etc.  qui nous intéresseraient davantage.  Et rien sur la réaction très claire de Clinton en Floride. Conclusion, comme souvent, cette revue de presse n'est plus qu'une chronique supplémentaire, s'appuyant à l'occasion sur la presse, c'est-à-dire un travail classique de journaliste d'information politique. De moins en moins d'intérêt.

302
Répondre en citant  
Olivia Gesbert - le Lun 07 Nov 2016, 08:00

Cet été, on avait remarqué Olivia Gesbert dans le 28' d'Arte animé par Renaud Dely. Son physique de missionnaire presbytérienne (tresses comprises) attirait le regard, sa voix posée de contralto titillait l'oreille. malheureusement, le contenu manqua vite à l'appel. Ses questions étaient la plupart du temps soit loin du sujet, soit montraient qu'elle n'avait pas écouté ses interlocuteurs, soit et surtout que son objectif était de poser SA question et non pas d'essayer d'apprendre quelque chose d'invités qui connaissaient généralement le sujet du jour bien mieux qu'elle. Elle fut peu à peu repoussée dans les cordes et à la fin de l'été, on ne l'entendait pratiquement plus. Sans le regretter. Ce matin, elle a tiré de son lit Laurence Tubiana, femme remarquable, ambassadrice auprès d e la COP. L'intérêt de faire parler à 6 H du matin (Rabat) une responsable d'une conférence internationale aussi importante, qui a d'autres choses à faire (dormir un peu plus par exemple) m'échappe totalement et encore plus à l'écoute des questions. Celles-ci sont si banales et générales que la pauvre invitée ne savait guère que répondre. De toute façon dès qu'elle parlait plus de 10'', elle était coupée par Gesbert qui lui posait une autre question toujours plus longue que le temps donné à la réponse. Beau final d'une incorrection absolue. Que de temps et d'énergie gâchée pour un entretien qui aurait pu être enregistré à Paris dans la semaine ou le mois précédent sans rien y changer.  Tubiana se laisse peu interviewer, on n'aura rien appris d'elle aujourd'hui. Juste que la Russie ne participe pas à la conférence. Au passage, une petite élégance: Gesbert cite Ségolène Royal en référence, celle qui avait tout fait pour écarter  et remplacer Tubiana au lendemain de la COP 21, déclenchant une crise diplomatique, les participants de la COP faisant pression sur Hollande pour conserver Tubiana à la tête de la COP pour l'année à venir plutôt que l'ex et insupportable concubine.
Gesbert outrepasse les limites, les siennes.

303
Répondre en citant  
New York, New York - le Mar 08 Nov 2016, 07:45

Comme tout le monde, la fine équipe des matins s'est installée à New York, sur Broadway (une avenue, dit Erner). Au bout de 28', Erner et Marie Viennot n'ont toujours pas parlé des Latinos, mais uniquement des Noirs. Or, Erner oriente visiblement le débat sur le racisme anti-noirs. Mais la population latino est aujourd'hui nettement supérieure à celle des Noirs… Et il est plus facile de labourer un champ que l'on connait bien. Question d'Erner à un écrivain noir intéressant : "A votre avis, qui vote pour Trump". Sur FC, on ne devrait pas poser cette question. Il ne s'agit pas d'avoir un avis sur cet électorat, il existe d'innombrables études qui le décrivent avec précision. Ce sont des faits, pas des opinions. Marie Viennot, quant à elle, se lance dans une longue et vaine chronique sur une comparaison entre Trump et Brexit. Ce qui est un rapprochement facile de journaliste, une image, une façon d'évoquer le repli sur soi de deux grands pays, ne résiste pas à l'analyse une seconde. Viennot ne semble pas savoir que Trump s'appuie sur le très ancien, très fort et souvent violent sentiment anti-État fédéral d'un certain nombre d'Américains, sur l'isolationnisme, thème récurrent des Républicains. Cette chronique est du remplissage d'antenne. Au fait, je croyais qu'elle était chargée de l'économie?
Plus tard, Erner présente les Fabulous Five comme de jeunes écrivains… Franzen a 57 ans, Moody 54. C'est la jeune Amérique.

304
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mar 08 Nov 2016, 20:30

... et l'interprète qui nous parlait "d'électeurs mâles et d'électeurs femelles". Tout doit en effet avoir des allures de documentaire animalier pour ces producteurs et journalistes de FC qui semblent décidément incapables de sortir culturellement, politiquement, mentalement, sociologiquement, philosophiquement, de leur bunker parisien.

305
Répondre en citant  
New-York New York... - le Mar 08 Nov 2016, 22:36

J'ai lu avec intérêt le long billet écrit sur Radiofanch ce jour : New-York New York.... On y lira des observations pertinentes sur la matinale, sur la confusion des chaînes de service public, et l'on pourra aussi écouter, quel hasard !, cinq numéros (chacun 1h25) de Nuits magnétiques consacrées à New York en 1978 (pour cette année-là, voir aujourd'hui à Georges Perros). À écouter, le premier insert sonore où l'histoire des Nuits magnétiques est brièvement retracée par le présentateur. Et quel générique, magnifique ! C'est bien sûr la voix d'Alain Veinstein qui présente le tout premier numéro de la nouvelle émission. Quel cadeau ! Merci au radioblogeur.

306
Répondre en citant  
L'affaire Lafarge - le Mer 16 Nov 2016, 08:04

Un certain malaise à la lecture des attaques de l'ONG Sherpa contre Lafarge en Syrie. Cette ONG, rappelons-le qui vit à 60% de subventions publiques a été fondée par William Bourdon, qui, ô surprise, est l'avocat de Sherpa dans cette affaire. Si j'avais mauvais esprit, je me demanderais si Me Bourdon est rémunéré par Sherpa. Mais je m'éloigne du sujet. Sherpa dénonce  Lafarge pour avoir indirectement financé l'EI et le Front Al Nosra (à l'époque soutenu par Paris, par ailleurs) par le biais d'achats de matériaux, de produits pétroliers, et de "taxes" versées pour la sécurité des installation et du personnel. Ce matin, le journaliste de FC dit : Lafarge a financé Daesh. La nuance est forte, d'autant plus que, dans cette histoire confuse, les journalistes du Monde ont lancé une enquête auprès des anciens employés de Lafarge (l'usine a été fermée en 2015) qui n'éclaire rien du tout, semble partir dans tous les sens, et est sujette à caution.
L'affaire est délicate  et pose des problèmes comme : une entreprise étrangère doit-elle arrêter toute activité dans un pays en guerre civile, doit-elle licencier tous ses employés, doit-elle abandonner ses installations, etc. Elle devrait être traitée avec prudence, objectivité, présentation des arguments des deux parties, connaissance précise des conditions locales, et certainement pas à travers un "Lafarge a financé Daesh."

c'estpasgagné 

307
Répondre en citant  
Journal de la mi journée du 16/11 - ITW de Monsieur Hortefeux - le Mer 16 Nov 2016, 16:41

Courrier à l'attention de la rédaction

Merci pour cette interview du porte parole de Nicolas Sarkozy.

Il a pu tranquillement parler du programme de son client mais nous avons eu peur .

En effet , la veille , le mardi 15, Monsieur Takieddine a accuser l’ex PR d’avoir touché 5 millions d’e en liquide de la main à la main.
On a vu les photos de Monsieur Hortefeux en villégiature avec Monsieur Takieddine.
On a vu les juges travailler d’arrache-pied sur les "dossiers Libyens" du même ex PR.

Aujourd’hui dans la presse et grâce à Mediapart on en parle beaucoup…

Ouf ! Monsieur Robert a eu le courage de ne pas effleurer ce vilain sujet qui aurait pu être assimilé à des questions de politique politicienne (!).
On a pu continuer à faire peur en parlant des migrants forcément trop nombreux.
Sans même que Monsieur Robert relève l’évidence : la position du client de Monsieur Hortefeux , avec son mépris de
l' environnement favorise le réchauffement climatique, et en conséquence les vagues de migrants.

Petite question néanmoins : Ne craignez vous pas que ce soit exactement ce genre de comportement journalistique - qui me semble pour le moins surprenant - qui favorise la « Trumpisation" des électeurs ?

Merci d’avance pour votre réponse et bonne journée à vous.

308
Répondre en citant  
La chasse au Macron (suite) - le Jeu 17 Nov 2016, 08:15

Ce matin, Marie Viennot et Erner nous parlent de Macron. Ils ont enfilé des gants de protection et se sont armés de pincettes. Viennot va rechercher un extrait d'intervention de Macron à Londres en 2014 (quand il venait d'être nommé ministre) où il ose dire que les 35 heures sont à supprimer, que la France souffre de corporatismes, que les entrepreneurs sont des gens remarquables parce qu'ils ont la volonté d'agir, etc. bref des horreurs. Erner embraye, et se pose des questions sur l'originalité de dénoncer les corporatismes  dans notre beau pays ou chacun sait qu'ils n'existent pas, mais surtout il demande "Mais Macron est-il vraiment un homme de gauche?" Outre que cette question semble de moins en moins intéresser les Français qui majoritairement votent à droite ou au centre depuis  l'élection (de justesse) de Hollande, Macron lui-même dit qu'il ne s'adresse pas à la gauche, ni à la droite, mais aux Français. Puis Erner, toujours lui, il a repris la main sur Viennot, c'est du sérieux, conteste à Macron sa volonté de se rapprocher du réel et nous assène :" Le réel ne se façonne pas à sa guise." et ceci vient d'un Erner qui, jour après jour, nous parle d'une réalité parfois augmentée, parfois réduite, parfois déformée! Au fait, Macron a-t-il déjà été invité sur FC? Quelqu'un s'en souvient-il ? La dernière intervention sur lui était un billet politique de Frédéric Says sur le débat de près de trois heures entre Macron et la rédaction de Médiapart dont M s'est très bien sorti, y compris quand il était agressé par une hystérique ou qu'on lui posait une question sur sa sexualité…  Pour Says même : "Emmanuel Macron est ressorti de l’essoreuse Médiapart sans un seul pli à son costume." Tout le monde aura compris l'allusion.
Je ne peux m'empêcher de parler aussi de France Inter. Journal de 20 heures. Le commentaire principal sur l'annonce de la candidature de Macron, à la fois du présentateur et de l'envoyé sur place, a porté sur le manque d'originalité du dispositif: un simple rideau bleu (rendez-vous compte!), le drapeau français et le drapeau européen (quoi?) et pas de jeunes autour de lui alors qu'il était dans un centre d'apprentissage (quel loupé!). On sent la puissance d'analyse et on comprend le triste constat de ces journalistes : Macron est un mauvais communicant, un débutant.

309
Répondre en citant  
Dimanche - le Dim 20 Nov 2016, 13:02

Le journal de la mi-journée nous emmène dans un bureau de vote pour les primaires de la droite et du centre. Pourquoi pas? Mais quel bureau a choisi la rédaction de FC? Celui de la mairie du XVIe arrondissement de Paris, là où Sarkozy avait fait 68% aux dernières présidentielles. Evidemment tout cela n'a aucun intérêt, correspond juste à un tropisme mental. La droite? Bon, on va dans le XVIème. Ou alors est-ce la proximité due la maison de la radio? 12€ de taxi aller-et-retour et le 'reportage" est bouclé? Un reportage dans un petite ville de province n'aurait-il pas été plus éclairant?
Suit un reportage par A. Baron , correspondante en Haïti. Elle aussi aurait grandement besoin de cours de journalisme radio. Elle ne sait pas que laisser systématiquement la voix en suspens à la fin d'une phrase, comme si son texte était brusquement coupé, est déstabilisant pour l'auditeur. Allez, retour à l'école!
Arrive enfin le bidouillage du nommé Prieur de la Marne (alias), encore plus nul dans sa confusion voulue (?) que d'habitude. Comme ce Prieur n'a rien à dire, il fait un montage essentiellement musical censé nous éclairer sur les candidats à l'élection présidentielle. J'aimerais vraiment trouver un auditeur, quelqu'un, un responsable de FC, qui défende avec de bons arguments ces pitoyables pitreries.

310
Répondre en citant  
Ça continue et ça commence - le Jeu 01 Déc 2016, 07:52

Annabelle Grelier se charge du billet économique. Pas sûr qu'elle soit vraiment compétente dans ce domaine, mais la poignée de journalistes de FC est réputée pour sa polyvalence. Elle nous parle, avec le ton narquois qui sied, de la fiscalité de rêve prévue pour les cadres de la finance qui quitteraient Londres pour Paris, Brexit oblige. On ne comprend pas très bien ce qu'elle nous dit, mais elle non plus, et il semble qu'elle confonde fiscalité sur les non-résidents et sur les résidents, ce que seraient les cadres étrangers en France si leur banque ou institution financière venait s'installer sur les rives de la Seine. Par ailleurs, les pertes fiscales qu'elle annonce sur les salaires ("il faudra les expliquer aux électeurs") ne sont sans doute pas grand chose par rapport à avoir de nouveaux sièges sociaux à Paris. Mais là, elle n'a pas compris non plus ou pas voulu comprendre;

311
Répondre en citant  
La Commune - le Jeu 01 Déc 2016, 08:09

Sujet: la Commune et une proposition de loi socialiste de réhabilitation de tous les Communards.
Qui va-t-on choisir parmi les nombreux universitaires spécialistes de la Commune, des mouvements sociaux, du XIXe siècle, du marxisme pourquoi pas: un spécialiste de l'histoire contemporaine! Bon début.
Ce monsieur nous explique de manière un peu schématique l'histoire de la commune et va même jusqu'à citer la loi d'amnistie de 1880 qui a permis à tous les Communards exilés, envoyés au bagne ou encore en prison de revenir et de reprendre une vie normale (d'où l'intérêt relatif de ce texte de réhabilitation). Erner se drape dans Hugo oubliant ce que le grand homme (retenu à Bruxelles pour affaires de famille pendant la Commune) avait aussi écrit: «une bonne chose mal faite », et qu’il était « pour la Commune en principe, et contre la Commune dans l’application." Bref, évocation de la brutalité de la répression et rien, comme d'habitude, sur le comportement sauvage de certains communards, dont Paris gardera longtemps des traces (les incendies bien sur, mais aussi les exécutions sommaires). On peut se demander d'ailleurs s'il est juste de réhabiliter sans faire de détail des pilleurs, des incendiaires, des assassins. Puis Erner — bonne question , demande pourquoi cette loi socialiste en ce moment. J'ajouterai: en toute fin de quinquennat pour une mesure qui, si elle avait été ardemment souhaitée, aurait pu être prise depuis quatre ans. Le spécialiste ne sait quoi répondre. Puis-je faire une suggestion, légèrement biaisée certes? Le PS est mal en point, Solférino prépare la remise en selle de Hollande, quel meilleur gage donner à l'extrême-gauche friande de symbole, de commémorations, de repentance, et surtout de la Commune, que de lui envoyer ce signal fort et qui ne coûte pas un kopeck? Quelle meilleure façon de se racheter aux yeux des ex FG, de tâcler Mélanchon sur son terrain? Un joli coup, dont 95% ds Français se moquent éperdument, mais ceci est une autre histoire. Et comme il est curieux que personne à FC n'ait pensé à cette explication.

Les journaux et la rédaction de FC     Page 31 sur 34

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum