Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 33 sur 33

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

321
Répondre en citant  
FAciste! - le Lun 13 Fév 2017, 13:27

Mercier reçoit Geoffroy de Lagasnerie, qui a son rond de serviette à la Grande table où il doit nous proposer un peu plus tard une nouvelle façon de "bien penser". Le jeune philosophe, professeur d'on ne sait trop quoi à l'École des Beaux-Arts de Cergy Pontoise, haut lieu de la pensée, dénonce Macron dans lequel il voit une "humeur fasciste" qu'il faut dénoncer. "C'est fait en ce qui nous concerne" ose Mercier… On a envie d'en appeler au CSA. Que l'on invite un jeune philosophe logorrhéique à chaque fois qu'il sort un article ou un livre, soit, mais que Mercier participe à cette dénonciation absurde d'un candidat est violent.
Pour ce qui est du fascisme, rappelons que Lagasnerie et son compère Edouard Louis avaient voulu faire interdire Marcel Gauchet ce facho-réactionnaire bien connu aux Journées de l'histoire de Blois, et avaient lancé une pétition dans ce sens, signée par quelques célébrités intellectuelles confidentielles du même acabit.

322
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 13 Fév 2017, 14:11

Suite du message précédent. Oubli de ma part. G. de Lagasnerie reproche violemment à Macron d'écrire dans son livre que la France souffre d'égalitarisme, ce que le philosophe traduit par : "il dit que la France souffre de trop d'égalité." Le petit bonhomme a de l'avenir dans la polémique, dans la philosophie, c'est moins sûr.

Un peu plus tôt j'avais écouté 15 ' des Nouveaux chemins de la philosophie d'Adèle van Reeth sur Orwell, qui n'est pas un philosophe et aurait refusé ce qualificatif. Pendant ces 15 ', rien qui ne ressemble à de la philosophie, mais des extraits de Wiegan Pier sur la dure condition de mineur. Adèle a été frappée par la mauvaise santé d'Orwell. Elle nous parle avec émotion de son "corps insuffisant"… Puis, à la suite de la lecture d'une lettre d'O sur sa santé chancelante pendant les derniers mois de sa vie : "Lui qui pouvait faire un kilomètre sur ses genoux au fond de la mine, nous dit que maintenant il ne peut plus faire un kilomètre de marche sans être chamboulé". C'est tout ce que AvR retient de ce texte d'ailleurs mal choisi, tout ce qu'elle retient pour clore cette émission sur Orwell philosophe. Son interlocuteur corrige mollement les interventions assez idiotes de la journaliste qui finit par renvoyer sur les textes d'Orwell "parus en ligne", à quoi l'éditeur offusqué précise qu'ils sont en vente en librairie… Amusante Adèle.

323
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 19 Fév 2017, 13:31

Ce qui est sidérant chez les journalistes intervenant dans les journaux de FC, c'est leur ignorance, leur manque de curiosité. Ainsi au journal de 12H30 d'aujourd'hui 19 février, on nous dit que la bataille de Mossoul va faire rage.On fait intervenir une journaliste de RFI qui ne nous abreuve que de banalités, du genre "il va falloir que les habitants de Mossoul libérés aient un projet politique.."(je cite de mémoire). Des gens qui viennent de subir toutes ces années d'atrocités, il leur faudrait un projet politique.D'ailleurs, elle ne nous apprend pas qui ils sont.En particulier, elle ne nous parle pas des chrétiens s'il en reste.
Guillaume Erner peut s'étonner qu'on en ait autant contre les journalistes: oui ce ne sont plus que des journalistes d'opinion.Evidemment, ceux  qui sont sur le terrain des guerres  sont probablement bien différents, mais de toutes façons, quand on les entend , on n'a toujours qu'un son de cloche.

Juste après Mossoul, grand enthousiasme pour ces 250 Roumains qui organisent à Bucarest des ateliers citoyens avec leurs enfants contre la corruption.C'est très louable, mais combien de temps ça va durer? il y a même un  couple qui vient avec son bébé de trois mois.Voilà un bon futur citoyen....Super!

324
Répondre en citant  
Journal de la mi journée - le Lun 20 Fév 2017, 13:10

Politique. Le fait du jour est la discorde grandissante entre Hamon et Mélenchon. Cambadélis qui n'est pas à une fake-news près nous dit que "les différences entre les candidats sont minimes". Ah bon? Sur l'Europe par exemple? Sur le revenu universel? sur la dette? Mais Mercier et ses commères ont surtout Macron en tête et pour masquer le renvoi à des jours aussi meilleurs qu'hypothétiques pour le duo de gauche s'interrogent sur son "décrochage" (voir le sondage CEVIPOF qui dit le contraire mais avant ses déclarations sur la colonisation), une des journalistes dit même dans le vocabulaire de la station qu'il "perd les pédales." Suprême élégance.  On interroge une spécialiste de sciences politiques (une de plus, une nouvelle chaque jour) et on l'interroge sur… Macron qui parle de sa faible légitimité institutionnelle avec bon sens, ce que Mercier traduit en manque de légitimité.
Curieux. Une radio culturelle, axée sur la sociologie, pourrait s'intéresser au cas Macron cas assez exceptionnel sur le plan de l'histoire politique, mais préfère prendre parti et démolir petit à petit et systématiquement le candidat. Cela fait aussi partie du paradigme de FC sans doute.

325
Répondre en citant  
Marielle de Sarnez - le Mer 03 Mai 2017, 13:49

Suite à une "analyse" de Stéphane Robert après les nouvelles lues par Antoine Mercier : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-03.05.2017-ITEMA_21312131-6.mp3" debut="10:52" fin="13:11"]

JLM a son relais à FC : Mercier chaque midi. Quant à Robert, il est content de son moment de visibilité quotidienne dans son "décryptage" de l'actualité politique (lire "bourrage de crâne").

Marielle de Sarnez parlait aussi pour eux. Mais ils ne le savent pas.

Journal de 12h30 : Mercredi 3 mai 2017

326
Répondre en citant  
''Vive la France !'' - le Jeu 04 Mai 2017, 20:48

Journal de 18h 04.05.2017, Frédéric Carbone à Washington : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2017-ITEMA_21313360-7.mp3" debut="05:19" fin="06:38"]

Dans son intégralité, la version originale sous-titrée : Barack Obama soutient Emmanuel Macron.

327
Répondre en citant  
« Oui, mais quand même ! » - le Mar 09 Mai 2017, 13:48

Les inénarrables journalistes Mercier et Piétenu (et non Camier) au Journal de 12h30 : Mardi 9 mai 2017 : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-09.05.2017-ITEMA_21318316-6.mp3" debut="20:02" fin="25:44"]

328
Répondre en citant  
Utilisation des compétences - le Mer 10 Mai 2017, 08:03

Ce matin, Marie Vient nous parle du rachat d'Opel par PSA. On a déjà analysé cette opération en détail deux mois plus tôt et le passage devant les actionnaires semble n'être qu'une formalité. Mais Marie Vient nous rappelle tous les éléments qui pourraient sembler négatifs aux actionnaires et au ouvriers. TAvarès a promis qu'il n'y aurait pas de licenciement jusqu'en 2019. Quel patron pourrait sincèrement s'engager au-delà de deux ans sur ses effectifs dans un marché aussi compétitif que celui de l'automobile? Mais Vient est bravement allée à la rencontre d'une "spécialiste du secteur formateur des cadres dans un syndicat". Là, on se demande si la réponse ne va pas être orientée. Oui? Non? Est-ce la CGT ou Sud, les amis habituels de Vient? On ne le saura pas. Bref, ce spécialiste objectif nous dit que les "syndicats se sont fait empapaouter". La raison? Le marché de l'automobile repart, il n'y a donc aucun risque à faire cette promesse. Ce spécialiste, et Marie Vienot qui lui donne la parole et son aval, semblent ignorer qu'en cas de fusion, il est rarissime qu'il n'y ait pas, ou très vite des licenciements, la réduction des coûts étant généralement le but de la dite fusion. Cette promesse est donc une assurance bien réelle, un engagement qui n'est pas anodin + l'argument de la difficulté de prendre des engagements au-delà de deux ans. Que cette fusion réussisse est le souhait de tout le monde en France et en Allemagne, en particulier des syndicats d'Opel, et les arguments en faveur de cette réussite, tout ça ce ne sont que des détails pour notre spécialiste de l'économie. L'important c'est de décrypter, de soulever les problèmes, mais quand il n'y en a pas.

329
Répondre en citant  
Magnard - le Ven 12 Mai 2017, 13:09

Journal de la mi-journée de la "radio de l'ouverture". Camille Magnard aux commandes. Grand sujet : la liste des candidats d'EM. Après une présentation très critique dans laquelle le journaliste insiste sur les "héritiers" (merci Bourdieu) en donnant quelques exemples, on laisse la parole à Dartigolle du PC, qui se permet d'ironiser sur le renouvellement (on aimerait analyser la liste du PCF, qui, pour commencer, représente ses 7 sortants), et ensuite on en appelle à ce phare de la pensée de la droite, Christian Jacob qui fait du Jacob, en direct de France-Inter, et traite Macron de "petit politicard". On s'attend à ce qu'un- représentant d'EM ait la parole, après tout, c'est bien de ce mouvement dont on parle. Et bien non, Camille Magnard change de sujet. Malgré la défaite intellectuelle de la rédaction de FC qui s'est moquée de Macron pendant six mois, l'a méprisé, s'est gaussé de ses soutiens, de son équipe, rien n'a encore bougé dans ces petites têtes formatées.

PS: Sans rire, Magnard parle de l'étiquette PCF-FG décernée aux candidats PC. Le FG n'existe plus depuis deux ans, a été carbonisé par Mélenchon, mais, apparemment donne encore des étiquettes. Magnard avalise.

330
Répondre en citant  
Psittacidés - le Ven 12 Mai 2017, 23:38

Les rengaines du soir :



12 mai 2017

Les journaux et la rédaction de FC     Page 33 sur 33

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum