Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35 ... 37 ... 41  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 34 sur 41

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

331
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 01 Juin 2017, 07:39

Edition du journal de 7 heures. Elle est interrompue par trois messages publicitaires, conçus comme tels: un sur l'exposition Pierre le Grand à Versailles ("France Culture présente…"), un sur l'excellente émission "Les Temps modernes", l'autre (de plus de 3'!), sur une exposition et une émission sur "Sergent Pepper's Lonely Hart Band Club", ce remarquable album des Beatles (que tout le monde trouvait remarquable à sa sortie, rien de neuf donc), avec horaires et tarifs de l'expo. La publicité gagne du terrain sur FC… Les mêmes éléments pourraient tous êtres intégrés dans le journal en tant qu'informations, mais on interrompt le cours du Journal par des messages dits sur un ton publicitaire, selon des formulations positives publicitaires pour… pour quoi? Mieux se faire entendre de l'auditeur? Mystère.

332
Répondre en citant  
Traduction - le Mar 06 Juin 2017, 22:56

Ce matin la correspondante à Londres cite Corbyn qui parle d'une "Britain for the many, not the few" que l'on peut traduire par: la Grande Bretagne pour tous, pas pour quelques uns, ou, pour reprendre Corbyn qui réutilise la formule un peu plus tard : pour le peuple, pas pour l'establishment. La journaliste traduit par "pour le peuple, pas pour les élites", ce qui est du populisme stupide. Le Labour, même dans son état actuel lamentable, n'attaque pas les élites, mais l'establishment, ce qui n'est pas du tout la même chose. Au Royaume-Uni, l'establishment c'est l'argent, les héritiers, les réseaux de pouvoir conservateurs traditionnels. Ce n'est pas l'élite, terme qui désigne les meilleurs d'une nation. le Labour ne critique pas les universitaires, les chefs d'entreprise, les responsables syndicaux, les intellectuels, les grands médecins, les hauts fonctionnaires de talent, mais les héritiers du système Oxbridge+banques+landed gentry+pairs+église+réseaux franc-maçons (différents des nôtres, très à droite)+ royauté.
Mais la traduction few=élite est tellement plus parlante, tellement plus mélenchonienne, tellement plus dans l'air de France Culture…

333
Répondre en citant  
Plan social - le Lun 12 Juin 2017, 07:37

En cette matinée de résultats, Marie Viennot tient à attirer notre attention/compassion sur un cas social émouvant, celui des attachés parlementaires. Et l'on a droit à des chiffres (1000 seront au tapis, 2000 € net de salaire), à des explications soigneusement sélectionnées sur leur perte d'emplois, sur les tentatives d'organisation syndicale, l'attitude des méchants députés-patrons, etc. Le sujet est fouillé, rien n'est épargné pour défendre ces victimes du système. Marie est très convaincante. Elle oublie juste un élément. Il est dans la nature du poste d'AP d'être remis en question , au minimum, à chaque élection. Il ou elle le sait, dès le départ. Tout le monde le sait. Un peu comme un moniteur de ski qui sait qu'à la fin de l'hiver, il devra faire autre chose. Les AP ont droit au chômage. La plupart d'entre eux sont conscients que c'est un travail ni pérenne, ni sûr. Il repose sur des connaissances (pas toujours, voir l'affaire Fillon) et sur un lien de confiance absolue avec le député. Les AP savent généralement qu'ils ne sont là que pour quelques années et entrevoient eux-mêmes une carrière politique ou en cabinet. Bref c'est un état très particulier et que parler de "vaste plan social silencieux" est , pour le moins, de l'abus de langage.

334
Répondre en citant  
Pacotille - le Lun 12 Juin 2017, 11:55

munstead(http://www.regardfc.com/t94p330-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28347) a écrit:En cette matinée de résultats, Marie Viennot tient à attirer notre attention/compassion sur un cas social émouvant, celui des attachés parlementaires. Et l'on a droit à des chiffres (1000 seront au tapis, 2000 € net de salaire), des explications sélectionnées sur leur perte d'emplois, sur les tentatives d'organisation syndicale, l'attitude des méchants députés-patrons, etc. Le sujet est fouillé, rien n'est épargné pour défendre ces victimes du système. Marie est très convaincante. Elle oublie juste un élément. Il est dans la nature du poste d'AP d'être remis en question , au minimum, à chaque élection. Il ou elle le sait, dès le départ. Tout le monde le sait. Un peu comme un moniteur de ski qui sait qu'à la fin de l'hiver, il devra faire autre chose. Les AP ont droit au chômage. La plupart d'entre eux sont conscients que c'est un travail ni pérenne, ni sûr. Il repose sur des connaissances (pas toujours, voir l'affaire Fillon) et sur un lien de confiance absolue avec le député. Les AP savent généralement qu'ils ne sont là que pour quelques années et entrevoient eux-mêmes une carrière politique ou en cabinet. Bref c'est un état très particulier et que parler de "vaste plan social silencieux" est , pour le moins, de l'abus de langage.

Au-delà du constat de médiocrité illustrée par le billet analysé ci-dessus, il faut remarquer que "la marque" France Culture s'est fortement dévaluée ces dernières années, d'où le peu d'intérêt des contributeurs à désormais s'y investir sur ce forum.  Les auditeurs à la recherche d'émissions de savoir et de création (et non d'actualité et de divertissement sous forme de banales "discussions", cf., entre autres, 22h15) ne font plus que très rarement le détour par France Culture (sauf pour les archives) et donc encore moins par le forum RegardsFC. France Culture fait du sur-place, est de plus en plus insipide et prévisible. Mais... no hay mal que dure cien años.

335
Répondre en citant  
Un riche fil de commentaires (en Belgique) - le Mar 13 Juin 2017, 08:41

Les journaux de France Culture : un mélange des dépêches et articles de l'AFP (et Reuters) vendus aux rédactions et de recopiage des grands et petits titres de presse.

L'AFP (l'Agence France Presse) est le fournisseur quotidien d'articles clés en mains (biaisés et bourrés de fautes), lesquels légèrement amendés deviennent des articles de "grands" quotidiens et, à la suite, la version orale (et écrite) des journaux des radios publiques.

L'article de l'AFP publié par la Libre Belgique sous le titre En France, rien ne va plus entre (...) est édifiant à cet égard.

Il permet néanmoins de lire un débat entre commentateurs (30 contributions) sur la nature et le rôle des médias, du genre que l'on ne peut pas lire en France dans les fils de commentaires des organes de presse. Et pour cause...

336
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 18 Juin 2017, 21:20

En allumant le poste. Résumé du constat des "experts" invités à France Culture : il y a un perdant aux élections législatives,  le parti LREM. On ne devrait pas attendre longtemps avant d'entendre que le président Emmanuel Macron a "essuyé une défaite cuisante" (avec une majorité absolue à l'Assemblée nationale pour un parti qui n'existait pas il y a un an).

Ainsi va le journalisme à France Culture, qui fait un doublon avec France Info, mais ce n'est pas grave, il faut évacuer la culture de cette chaîne au profit du commentaire insignifiant...

337
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 18 Juin 2017, 23:31

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p330-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28365) a écrit:
En allumant le poste. Résumé du constat des "experts" invités à France Culture : il y a un perdant aux élections législatives,  le parti LREM. On ne devrait pas attendre longtemps avant d'entendre que le président Emmanuel Macron a "essuyé une défaite cuisante" (avec une majorité absolue à l'Assemblée nationale pour un parti qui n'existait pas il y a un an).
..

Antoine Mercier dans le journal de la mi-journée jeudi: " On parle maintenant de 500 sièges pour LREM" (aucun institut de sondage n'a donné ce chiffre). Libération titre: "LREM, vers le parti unique" (ce qu'aucun journaliste politique de devrait pouvoir écrire dans la situation actuelle de la démocratie française). Donc ces gens ont prédit une énorme victoire de LREM ce qui a eu pour effet d'augmenter le chiffre des abstentions. Et aujourd'hui, ils viennent nous dire que la victoire de LREM n'est pas si extraordinaire que ça (juste la majorité absolue à lui seul) et que l'abstention pose un problème de légitimité… Certains journalistes ne peuvent s'empêcher de jouer les manipulateurs, se prennent à leurs pièges et en tirent des analyses entièrement fausses qui justifieront par la suite d'autres manipulations. On peut s'attendre à ce que Mélenchon et Ruffin aient leur rond de serviette à FC. Une fois encore, Libé est un journal qui peut écrire ce qu'il veut, FC, par contre est une radio du service public. La notion de service public est détournée.

338
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 18 Juin 2017, 23:56

munstead(http://www.regardfc.com/t94p330-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28366) a écrit: (...) Antoine Mercier dans le journal de la mi-journée jeudi: " On parle maintenant de 500 sièges pour LREM" (aucun institut de sondage n'a donné ce chiffre). Libération titre: "LREM, vers le parti unique" (ce qu'aucun journaliste politique de devrait pouvoir écrire dans la situation actuelle de la démocratie française). Donc ces gens ont prédit une énorme victoire de LREM ce qui a eu pour effet d'augmenter le chiffre des abstentions. Et aujourd'hui, ils viennent nous dire que la victoire de LREM n'est pas si extraordinaire que ça (juste la majorité absolue à lui seul)  et que l'abstention pose un problème de légitimité… Certains journalistes ne peuvent s'empêcher de jouer les manipulateurs, se prennent à leurs pièges et en tirent des analyses entièrement fausses qui justifieront par la suite d'autres manipulations. On peut s'attendre à ce que Mélenchon et Ruffin aient leur rond de serviette à FC. Une fois encore, Libé est un journal qui peut écrire ce qu'il veut, FC, par contre est une radio du service public. La notion de service public est détournée.
Depuis une semaine, et même davantage, France Culture gonflait les pronostics de sièges pour LREM venus d'on ne sait où (des médias qui se recopient entre eux après avoir été s'abreuver à l'AFP), relayant les images de parlement type Corée du nord.  Qui n'a pas vu que cela avait eu pour conséquence de faire s'abstenir encore plus de gens  ("à quoi bon, tout est joué") tout en galvanisant les extrémistes. La rédaction de France Culture se réjouit, Mercier doit respirer : JLM va assurer le spectacle à l'Assemblée avec sa collègue MLP. Le renouvellement des esprits à France Culture, ce n'est pas pour demain, sauf si l'on remet la culture au centre de sa mission, ce qui ne semble pas la priorité de Treiner. France Culture est enlisée,  embourbée dans ses obsessions militantes politico-sociales.

339
Répondre en citant  
La négativité comme point de départ et d'arrivée - le Mer 21 Juin 2017, 13:17

Revoici, une nouvelle fois ce midi, les prétendus journalistes politiques du journal de 12h30, dont l'inénarrable Stéphane Robert, le décodeur-décrypteur-éclaireur des auditeurs ignorants. Il semble découvrir le fonctionnement de l'Assemblée nationale pour, négativité systématique oblige, mettre en doute l'autonomie des députés et ressasser le risque de ceci ou le danger de cela tout au long d'un entretien avec la nouvelle députée LREM, Marie Lebec (26 ans).

Les paroles du journaliste de France Info (Bruno Denaes), actuellement dans le fauteuil du Médiateur de Radio France, selon qui "les journalistes ne sont ni de droite ni de gauche" prennent une saveur particulière chaque midi où l'on entend un traitement  partial de l'actualité politique et sociale. Depuis des années des contributeurs de ce forum font remarquer le biais et les préjugés politiques des journalistes et de la plupart des producteurs dans leurs émissions (cf., entre autres Le fil  "Le paradigme idéologique de France Culture"). Mais on ne change pas une équipe si arc-boutée sur des pratiques archaïques.

Il paraît que France Culture doit évoluer (= supprimer la culture au profit de l'actualité politico-sociale), mais la rédaction est exclue de toute évolution (positive...).

340
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Ven 30 Juin 2017, 07:56

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p330-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28374) a écrit:
Revoici, une nouvelle fois ce midi, les prétendus journalistes politiques du journal de 12h30, dont l'inénarrable Stéphane Robert, le décodeur-décrypteur-éclaireur des auditeurs ignorants. Il semble découvrir le fonctionnement de l'Assemblée nationale pour, négativité systématique oblige, mettre en doute l'autonomie des députés et ressasser le risque de ceci ou le danger de cela tout au long d'un entretien avec la nouvelle députée LREM, Marie Lebec (26 ans).

Les paroles du journaliste de France Info (Bruno Denaes), actuellement dans le fauteuil du Médiateur de Radio France, selon qui "les journalistes ne sont ni de droite ni de gauche" prennent une saveur particulière chaque midi où l'on entend un traitement  partial de l'actualité politique et sociale. Depuis des années des contributeurs de ce forum font remarquer le biais et les préjugés politiques des journalistes et de la plupart des producteurs dans leurs émissions (cf., entre autres Le fil  "Le paradigme idéologique de France Culture"). Mais on ne change pas une équipe si arc-boutée sur des pratiques archaïques.

Il paraît que France Culture doit évoluer (= supprimer la culture au profit de l'actualité politico-sociale), mais la rédaction est exclue de toute évolution (positive...).


Dans le même sens, il fallait entendre ce matin le billet d'humeur d'Erner sur la photo officielle du président: ce sociologue averti juge que le symbole est à un niveau en-dessous de la communication verbale et que, bien sûr, il y a trop de symboles dans ce portrait. En dehors de son appréciation de la symbolique, le sociologue diplômé ne connait visiblement rien à l'art du portrait dans l'histoire.
Plus loin, Annabelle Grellier a trouvé son ton pour le quinquennat: la dérision. C'est dans ce registre qu'elle traite sa chronique sur l'ouverture de Station F, l'énorme incubateur de startups (repris dans les nouvelles du jour du NYT) ouvert par Xavier Niel. D'abord, celui-ci y a investi 250 millions d'euros de son argent personnel. C'est qu'il le peut bien, nous dit-elle, puisqu'il est riche à plus de huit milliards (ça c'est de l'analyse économique). Pour le reste, elle se retient à peine de ricaner pendant et à la fin de son billet. J'imagine que AG ne sait même pas , concrètement, ce qu'est une startup, le mode de fonctionnement, l'intérêt pour elles d'un environnement commun, mais ce ne sont que des jeunes diplômés (même pas en fait) qui veulent réussir. Quel intérêt?
Pour l'histoire:  AG sait-elle aussi que Station F est un projet vieux de cinq ans? Qu'au départ la Mairie de Paris voulait démolir la Halle Freyssinet qui n'a été sauvée que grâce à l'action d'associations, ce que Mme Hidalgo, première adjointe à l'époque, se garde bien de rappeler.  Après les associations sont arrivés les entrepreneurs privés. C'eût été un angle journalistique intéressant, mais se moquer c'est plus amusant, plus utile à ses idées (et facile).

341
Répondre en citant  
Délégation de coups de pied - le Lun 03 Juil 2017, 23:01

Journal de 22h : Lundi 3 juillet 2017 : Titres de 0' à 0'55'' ; introduction et analyse de S. Robert du discours du Président devant le Congrès de 0'55 à 3'00 (soit 2'05'') ; "réactions" de  l'extrême-droite Marine Le Pen et de l'extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon (genre oratoire : la vocifération, l'aurait-il apprise auprès des sectes évangéliques américaines ? ) de 3'00 à 5'04 (soit 2'04'').

On sent la jubilation contenue de Stanislas Vasak annoncer en titre : "Nous verrons qu'Emmanuel Macron n'a convaincu ni Marine le Pen, ni Jean-Luc Mélenchon". Du choix des mots...  Vu que par nature les représentants des deux partis s'opposent systématiquement et intégralement à tout ce qui n'est pas leur idéologie, dire qu'EM ne les a pas convaincus est pur effet rhétorique pour justifier les deux réactions radicalement négatives à l'antenne.

Au même moment, une radio culturelle étrangère réussissait à parler en 2 minutes de quatre sujets, dont deux non politiques. France Culture en 7 minutes a traité deux sujets uniquement politiques.  La politique (si possible avec de la castagne), une passion dans les journaux de France Culture.

Les journaux et la rédaction de FC     Page 34 sur 41

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35 ... 37 ... 41  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum