Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 35 sur 37

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

341
Répondre en citant  
Délégation de coups de pied - le Lun 03 Juil 2017, 23:01

Journal de 22h : Lundi 3 juillet 2017 : Titres de 0' à 0'55'' ; introduction et analyse de S. Robert du discours du Président devant le Congrès de 0'55 à 3'00 (soit 2'05'') ; "réactions" de  l'extrême-droite Marine Le Pen et de l'extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon (genre oratoire : la vocifération, l'aurait-il apprise auprès des sectes évangéliques américaines ? ) de 3'00 à 5'04 (soit 2'04'').

On sent la jubilation contenue de Stanislas Vasak annoncer en titre : "Nous verrons qu'Emmanuel Macron n'a convaincu ni Marine le Pen, ni Jean-Luc Mélenchon". Du choix des mots...  Vu que par nature les représentants des deux partis s'opposent systématiquement et intégralement à tout ce qui n'est pas leur idéologie, dire qu'EM ne les a pas convaincus est pur effet rhétorique pour justifier les deux réactions radicalement négatives à l'antenne.

Au même moment, une radio culturelle étrangère réussissait à parler en 2 minutes de quatre sujets, dont deux non politiques. France Culture en 7 minutes a traité deux sujets uniquement politiques.  La politique (si possible avec de la castagne), une passion dans les journaux de France Culture.

342
Répondre en citant  
Jamais content - le Mar 04 Juil 2017, 08:02

Nous avons droit depuis hier aux Matins d'été. Erner est parti à la plage, comme tous les Français, à en croire le nouveau présentateur, un certain Lucas quelque chose. En deux jours, il nous parlera plusieurs fois de livres à lire à la plage, à emporter sur la plage. Ce monsieur devrait peut-être consulter les statistiques sur les Français en vacances et savoir que début juillet, la plupart travaillent encore en dehors des écoliers et des collégiens qui ne sont sans doute pas le gros des troupes de FC. Au passage, je serais curieux de connaître le pourcentage d'auditeurs de la station qui vont "à la plage"? Bref on nage dans le cliché estival.
Ce Lucas-là  parle lentement, ce qui nous change des bafouilleurs habituels, aime visiblement les blancs à l'antenne (peu de réactivité?) et a tendance à se répéter, sans doute pour remplir sa case horaire et par manque d'imagination. 6 H 58, le sommaire de ce qui nous attend: Régis Debray, Gaspard Gentzer, Jeannne Balibar, mmmm! Puis un journal expédié en dix minutes et re-sommaire avec Debray, Gentzer, et "pour fini en beauté", comme il dit, la plus snob des comédiennes françaises, Jeanne Balibar.
Mais Amélie Perrier veille. Ouf! Elle a repris  son ton pour petite station de radio privée : lassitude blasée, accent lourdement posé sur un mot sur quatre, une syllabe sur trois. Perrier est la vestale de la flamme politique de l'équipe d'hiver. Sur le discours de Macron (on va encore m'accuser d'être son propagandiste) elle réagit donc comme il se doit: Le PR  "a fait un peu de philosophie" (quelle horreur!) et elle ne cite que des points concrets sélectionnés (on interroge un membre du FN évidemment d'accord avec la proportionnelle, la preuve, hein, que Macron flirte avec l'extrême-droite) et enchaîne sur les affaires qui entachent le début du quinquennat, ce serait bête de s'en priver.
Sur une station culturelle on aurait pu interroger des philosophes, des spécialistes de la pensée politique, disserter sur la dernière phrase de Macron : " Faire à l'homme, enfin, un pays digne de lui." Oui, on aurait pu s'interroger sur la teneur philosophique humaniste ou de philosophie politique de ce discours plus fait pour être lu que dit, d'un niveau différent de celui des messages des présidents précédents. Beau sujet pour FC et ses troupes d'intellectuels de réserve au CNRS, à SciencesPo et à l'Université. Nous n'y aurons pas droit ce matin. En revanche on nous parlera une fois encore et longuement du télescopage supposé des discours du PR et du PM, et des affaires.
Ceci dit, nous sommes à la plage ( à 7 H du matin, comme tout le monde), nous paressons et nous attendons  la divine Jeanne Balibar.

343
Répondre en citant  
Journalistes FC intimidés mais constructifs - le Mer 05 Juil 2017, 05:21

munstead(http://www.regardfc.com/t94p340-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28428) a écrit:
Sur une station culturelle on aurait pu interroger des philosophes, des spécialistes de la pensée politique, disserter sur la dernière phrase de Macron : " Faire à l'homme, enfin, un pays digne de lui." Oui, on aurait pu s'interroger sur la teneur philosophique humaniste ou de philosophie politique de ce discours plus fait pour être lu que dit, d'un niveau différent de celui des messages des présidents précédents. Beau sujet pour FC et ses troupes d'intellectuels de réserve au CNRS, à SciencesPo et à l'Université. Nous n'y aurons pas droit ce matin.
Il faut comprendre les journalistes : Notre Président leur a expliqué que sa pensée est tellement complexe qu'ils ne peuvent pas la comprendre. Forcément, cela intimide, même s'ils n'ont pas tous raté Normale Sup.
Pour rester optimiste, il est rassurant d'écouter les informations données hier par FC à propos des débats européens sur les perturbateurs endocriniens : on nous explique que la France a gagné, et c'est confirmé par la diffusion d'une longue intervention de N. Hulot, auto-satisfait. On mesure alors la modernisation des journalistes de FC, dorénavant constructifs, lorsqu'on lit le titre du Monde sur le même sujet : "La France capitule". Il reste donc des journalistes rebelles, ici ou là, mais FC est sur la bonne voie.

344
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 05 Juil 2017, 09:12

SamVa(http://www.regardfc.com/t94p340-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28432) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p340-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28428) a écrit:
Sur une station culturelle on aurait pu interroger des philosophes, des spécialistes de la pensée politique, disserter sur la dernière phrase de Macron : " Faire à l'homme, enfin, un pays digne de lui." Oui, on aurait pu s'interroger sur la teneur philosophique humaniste ou de philosophie politique de ce discours plus fait pour être lu que dit, d'un niveau différent de celui des messages des présidents précédents. Beau sujet pour FC et ses troupes d'intellectuels de réserve au CNRS, à SciencesPo et à l'Université. Nous n'y aurons pas droit ce matin.
Il faut comprendre les journalistes : Notre Président leur a expliqué que sa pensée est tellement complexe qu'ils ne peuvent pas la comprendre. Forcément, cela intimide, même s'ils n'ont pas tous raté Normale Sup.
.
Je ne peux que réagir à votre première phrase, bien qu'elle soit ironique. Ce n'est pas le PR qui a dit que sa pensée était trop complexe, mais une petite main du service de presse qui a dû se faire taper sur les doigts d'avoir proféré cette grosse bêtise (en termes de communication). Mais toute la presse a évidemment enfourché ce nouveau cheval gracieusement mis à sa disposition. Parce que sa pensée est complexe, ne riez pas, Macron a et aura des difficultés avec ses petites phrases, surtout (et encore plus dans son cas) sorties de leur contexte. ne serait-ce pas aux journalistes d'expliquer cette pensée, d'où mon message précédent. Bien sûr cela demande plus de travail que de faire une énième journée Simone Weil, comme aujourd'hui.

345
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 05 Juil 2017, 13:10

Sous le titre  "Journalistes FC intimidés mais constructifs "
SamVa(http://www.regardfc.com/t94p340-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28432) a écrit: (...) Il faut comprendre les journalistes : Notre Président leur a expliqué que sa pensée est tellement complexe qu'ils ne peuvent pas la comprendre. Forcément, cela intimide, même s'ils n'ont pas tous raté Normale Sup.(...)
Dommage que vous n'employiez plus le terme "Jupiter" pour désigner le Président de la République, c'était si original, comme on pouvait le voir dans tous les organes de presse et dans tous les commentaires d'articles. Un peu comme "Monsieur Normal" en son temps. Voilà maintenant "Notre Président". Le subliminal "Notre Führer" est sans doute à comprendre ici, tant l'analogie est évidente, n'est-ce pas  ? Voir certain photo-montage sur des sites "résistants" montrant Hitler et Macron côté à côte dans des positons qui se veulent ressemblantes.

Comme chacun sait, le discours du président a été écrit par sa plume (Congrès de Versailles : qui est Sylvain Fort, la plume d'Emmanuel Macron ?). Vous avez parfaitement raison, comme en plusieurs endroits de vos contributions : la complexité du discours n'est pas comprise par certains journalistes. Par exemple, par l'intellectuel Antoine Mercier, qui officie au journal de 12h30 et met plus tard son grain de sel dans les discussions politiques de son amie Gesbert : "La pensée présidentielle est quand même parfois un peu confuse. On met cela sur le dos de la supposée complexité de cette pensée" (petite sémiologie du discours de Macron devant le Congrès). Quand vous ne comprenez pas, dites que c'est confus, le tour est joué.

Antoine Mercier, lecteur de nouvelles au micro de la station "culturelle", est également le juge impartial de la "pensée présidentielle". Il ne se sent pas le moins du monde intimidé,  c'est un résistant, on dira même un insoumis.

346
Répondre en citant  
Interim d'été - le Mar 11 Juil 2017, 10:00

Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu'il allait ralentir ses activités audiovisuelles pendant l'été pour se reposer. Sage décision, repos mérité (pour nous aussi), d'autant plus qu'il a trouvé un relai gratuit sur la radio du service public: FC.

Ce matin, on nous a parlé du vote sur la Loi travail. Il n'a été question que et uniquement de la position de la France sans cravate, y compris à travers un micro-buvette de l'assemblée avec un député FI, un peu bref,  sur le thème : c'est 150 ans de luttes sociales que l'on efface. Mais rassurez-vous, un autre député FI sera à la Grande table pour développer ce propos. Nous avons eu droit aux billevesées habituelles: pas de temps pour débattre (le sujet est plus que débattu partout, y compris dans la rue chère à la FI, depuis plus d'un an et demi maintenant), les amendements repoussés (c'est la démocratie), etc. Pas la moindre allusion à la position du gouvernement ou de LREM. Nada.
Ensuite, le présentateur et Amélie Perrier s'amusent. Un rien leur suffit. "Jupiter veut ravir l'Olympe". Ils trouvent l'image tellement drôle qu'ils la répètent, sans réaliser d'ailleurs que Jupiter est le maître de l'Olympe et n'a pas à s'en emparer. Donc, ton narquois pour évoquer sur un mode people  le voyage du PR à Lausanne pour les JO , accompagné de Brigitte Macron qui s'inspire, c'est sûr,  c'est évident, oh  la copieuse, de Cherie Blair, qui , il y a… 15 ans, , avait aussi accompagné son mari dans une réunion identique. Excellente analyse. Du grand journalisme, comme toujours. (Je précise que j'aurais préféré que nous ne soyons pas candidats aux Jeux). Combien de temps encore va-t-on nous parler de Jupiter?

La revue de presse internationale est consacrée à un unique article du FT sur la politique de Macron, qui serait, bien entendu, de privilégier encore plus les riches. Bien sûr le journaliste ne précise pas que le  Financial Times est un journal d'économie, conservateur, qui voit dans la nouvelle politique ce qui intéresse ses lecteurs et en l'occurrence les investisseurs et les banques. Les autres mesures économiques de Macron n'intéressent pas beaucoup le FT pour qui, c'est de la politique intérieure. L'essentiel pour FC est de dire qu'un journal financier britannique dresse la liste des mesures gouvernementales qui intéressent les investisseurs et ça , c'est preuve de la collusion de Macron avec la finance internationale.
Donc, dès ce matin, le relai de Mélenchon a bien été pris.

PS: Serait-ce trop demander d'avoir un correspondant à Washington qui sache lire correctement son texte devant un micro? Les cours d'élocution sont aussi faits pour les journalistes radio.

347
Répondre en citant  
Suite… - le Mar 11 Juil 2017, 14:23

Suite… donc à 12 H 30 Mercier recevait Adrien Quatennens, la star montante de FI (c'est Libé qui le dit ce matin… après la presse écrite, la radio. Adrien est assez satisfait de ce statut qu'il reconnaît avec modestie). Ce charmant jeune homme de 27 ans (études?), après avoir travaillé pour Attac et des organismes humanitaires, a été bombardé spécialiste du droit du travail par JLM. Le discours est toujours le même, soutenu par Mercier, qui re-cite comme preuve l'article du Financial Times du matin ("des mesures pour les riches", oui les riches!). Nous avons donc droit au programme de FI de la campagne électorale. Ce jeune homme nous parle comme si, entre temps, la FI n'avait pas été battue aux présidentielles et encore plus aux législatives. Ce n'est pas Mercier qui le lui fera remarquer, ni que la CFDT et FO semblent assez d'accord avec le projet. Ces syndicats ce n'est pas les gens, les gens c'est FI. On ne saura pas grand chose des amendements proposés et rejetés, si ce n'est d'inscrire la non inversion de la fameuse hiérarchisation des normes dans le texte de la loi (c'est important le formalisme). Quelques insultes aux députés LREM plus tard, et après l'évocation de lourdes, très lourdes, mais très vagues menaces pesant sur la France entière du fait de ce blanc-seing donné au gouvernement, le show est terminé. Mercier a bien travaillé.
Passons maintenant à la disparition des vertébrés…

348
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mar 11 Juil 2017, 17:20

munstead(http://www.regardfc.com/t94p340-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28448) a écrit:Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu'il allait ralentir ses activités audiovisuelles pendant l'été pour se reposer. Sage décision, repos mérité (pour nous aussi), d'autant plus qu'il a trouvé un relai gratuit sur la radio du service public: FC. (...) La revue de presse internationale est consacrée à un unique article du FT sur la politique de Macron, qui serait, bien entendu, de privilégier encore plus les riches. Bien sûr le journaliste ne précise pas que le  Financial Times est un journal d'économie, conservateur, qui voit dans la nouvelle politique ce qui intéresse ses lecteurs et en l'occurrence les investisseurs et les banques. Les autres mesures économiques de Macron n'intéressent pas beaucoup le FT pour qui, c'est de la politique intérieure. L'essentiel pour FC est de dire qu'un journal financier britannique dresse la liste des mesures gouvernementales qui intéressent les investisseurs et ça , c'est preuve de la collusion de Macron avec la finance internationale.
Donc, dès ce matin, le relai de Mélenchon a bien été pris. (...)
Il s'agissait en fait du Billet politique (et non de la Revue de presse internationale) d'un certain Frédéric Says que l'on peut lire ici Quand le Financial Times fait le jeu de la France Insoumise. Pas envie de l'écouter, mais on sent le billettiste très content de lui.

Drôle de démarrage : "On sait, au moins depuis les Lettres persanes, combien le regard extérieur est précieux pour comprendre ce que nous vivons. Cette fois, il ne s'agit pas de Montesquieu qui fait parler Usbek et Rica, mais du Financial Times qui fait parler Édouard Philippe.". On ne sache pas que le FT fasse parler de fictifs étrangers sur le mode satirique pour critiquer le Royaume-Uni. En l'occurrence le FT britannique donne avec le plus grand sérieux la parole à Édouard Philippe pour que ce dernier parle de la politique de la France. Le parallèle avec Montesquieu est complètement à côté de la plaque, mais comme nous sommes sur France Culture (hum, hum), un peu de name-dropping (hello l'axe Debray/Fink.) ne nuit pas.

FC via Says : "Une devinette pour finir. Qui est l'auteur de la phrase suivante : 'une campagne agressive de monsieur Macron pour démontrer une posture business-friendly'. Est-ce Jean-Luc Mélenchon ou le Financial Times ? Réponse : la seconde option."

L'article ne contient pas la phrase citée, en tous les cas pas l'article en consultation libre qui reprend l'ensemble des sujets du billet : French centre-right premier says he is at ease with Macron agenda.

Le lien de FC ne renvoie vers rien d'autre que des offres d'abonnement. Ce n'est pas très fair de diriger les internautes qui chercheraient éventuellement à vérifier comment les propos sont rapportés et traités dans le Billet politique vers un article non consultable librement.

349
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 12 Juil 2017, 14:17

Il est vrai qu'il reste encore quelques progrès à faire dans la modernisation de notre radio culturelle, mais elle est bien en marche. Il arrive encore qu'on entende sur FC parler de la France Insoumise ou des Républicains destructifs, mais ces occasions se font rares.
Ainsi, j'ai pensé à vous, munstead, lorsque j'ai entendu le cuisinier Alain Ducasse nous confirmer que Notre Président "a toutes les qualités nécessaires pour diriger la France", d'ailleurs il le connaît personnellement. Cette opinion clôt la rediffusion d'On ne parle pas la bouche pleine, chaque auditeur a donc pu s'en pénétrer. N'est-ce pas magnifique, munstead, cet exemple de la société civile tout entière rassemblée derrière Notre Président ? Cela m'a remué le cœur.
Et c'est bien évidemment à vous, Philaunet, que j'ai pensé en entendant, à deux reprises lors du journal de 12h30 du mardi 11, ce trait d'esprit : "Jupiter gravit l'Olympe" à propos de Notre Président devant le comité olympique. On trouve là tout ce qui prouve les progrès de FC de notre radio : humour de bon aloi, culture hellénistique, flagornerie modernisée.
Mais tout cela est bien le moins que puisse faire une radio modernisée pour Notre Président jupitérien qui a fait don à la France de sa jeunesse et de sa complexité bienveillante.
Je me propose de signaler ces exemples de modernisation au médiateur, pour lui remonter le moral, à lui qui reçoit des signalements d'auditeurs navrés dès que l'adulation faiblit.

350
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 12 Juil 2017, 14:57

Au fait, bienvenue sur ce forum SamVa, car il ne semble pas que l'on vous ait encore salué(e) comme il le faut, c'est la moindre des choses. À moins bien sûr que vous ne soyez déjà un(e) habitué(e) du forum sous un autre pseudo, ça se fait de temps en temps.

Merci d'intervenir pour dynamiser cette plateforme en nette perte de vitesse depuis que France Culture est devenue une radio ressassant ses obsessions militantes (que l'on trouve répertoriées en tous endroits de ce forum). Et aussi depuis que le goût a été perdu d'y faire de la critique radiophonique. D'ailleurs n'hésitez pas si vous voulez nous parler de programmes culturels (si vous en écoutez, bien sûr), quand vous aurez épuisé votre veine ironique qui commence à s'user (cela dit en toute subjectivité).

Au fait, parmi les 24 105 messages enregistrés sur ce forum, peut-être pourriez-vous lire, disons, les tout derniers (ne demandons pas l'impossible), par exemple celui-ci, Interim d'été, qui remet en place une image mal venue que vous citez.



351
Répondre en citant  
EN passant - le Jeu 13 Juil 2017, 08:12

Journal de 8 heures. Sur l'invitation faite à Trump d'assister au défilé du 14 juillet: trois interventions d'opposants à ce geste, trois représentants de la France insoumise… Ça vous va, Samva?

Les journaux et la rédaction de FC     Page 35 sur 37

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum