Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 38 sur 40

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

371
Répondre en citant  
Concurrencer RTL - le Ven 28 Juil 2017, 12:36

munstead(http://www.regardfc.com/t94p360-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28542) a écrit:Une fois encore, ce matin, dans un journal estival réduit, deux minutes entières avec intervention d'on ne sait qui sur un vague développement de cette sinistre affaire Gregory. Qui écoute FC pour avoir des nouvelles de ce drame monté en épingle par les médias depuis vingt ans ou plus? Honnêtement, est ce être élitiste que de dire que les faits divers de ce genre ne devraient pas  être présents dans les journaux de FC.? La rédaction en chef de FC pense-t-elle améliorer les chiffres de son audience (son seul critère de qualité) en parlant de ce sujet? Une émission approfondie sur le rôle des médias dans cette affaire qui n'est qu'un misérable assassinat  dans le cadre familial, comme il y en a de nombreux chaque année, serait intéressant , mais répercuter jour après jour les avancées et égarements de cette enquête ne devrait pas occuper l'antenne.
Ne vous plaignez pas, la prochaine étape, c'est ça Johnny Hallyday a dû décaler ses vacances.

Quand France Culture programmera une émission de droit aussi solide et intéressante que Law in action, par exemple le dernier numéro Interview with the Lord Chancellor David Lidington*, c'est qu'une révolution (enfin !) aura eu lieu.

* Joshua Rozenberg examines the implications for the criminal justice system - especially the courts and prisons - of the growing number of prosecutions and convictions of older people for sexual offences. The programme also discovers the legal implications of the explosion in the theatrical use of holograms of both the living and the dead. And we find out what's on the agenda for the new Lord Chancellor and Justice Secretary, David Lidington.

372
Répondre en citant  
''Des évolutions oui, la révolution, non'' (regret de Julien Langlet) - le Sam 29 Juil 2017, 13:55

Oui, voici la conclusion du journaliste Julien Langlet terminant son reportage sur les travaux de l'Assemblée nationale concernant "le texte de loi sur la confiance de la vie publique"  (en réalité "Pouvoirs publics : confiance dans l'action publique", mais il ne faut pas demander à la rédaction de France Culture de respecter les mots) : "Des évolutions oui, la révolution, non".

Évidemment, c'est un regret de la part du journaliste. La révolution, c'est mieux que l'évolution. Pas nouveau, c'est le discours quotidien sur France Culture.

Surtout ne pas mettre en lumière les avancées uniques de ce texte et plutôt pointer ce qui n'a pas été achevé, par exemple la question du casier judiciaire vierge pour les élus, sans préciser que la mesure se heurtait à un très probable retoquage du Conseil Constitutionnel et qu'elle a été modifiée pour aboutir au même résultat. La précision nuit à l'information caricaturale...

La Rédaction de France Culture a une culture : celle de l'être idéal et, tant qu'à faire, de la société idéale.

On peut aussi trivialement définir l'optique systématique de France Culture ainsi : voir le verre à moitié vide (dans le meilleur des cas) plutôt qu'à moitié ou aux trois-quarts plein. C'est le lavage de cerveau quotidien. Après cela, l'antenne se pique d'aider l'auditeur à méditer positivement avec Christophe André, le nouveau donneur de leçons (cf. La vie intérieure : L’admiration).

Ce n'est pas une émission que les journalistes de la Rédaction écoutent...

Journal de 12h30
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-29.07.2017-ITEMA_21396561-6.mp3" debut="07:00" fin="08:19"]

373
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Sam 29 Juil 2017, 14:31

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28547) a écrit:
Oui, voici la conclusion du journaliste Julien Langlet terminant son reportage sur les travaux de l'Assemblée nationale concernant "le texte de loi sur la confiance de la vie publique"  (en réalité "Pouvoirs publics : confiance dans l'action publique", mais il ne faut pas demander à la rédaction de France Culture de respecter les mots) : "Des évolutions oui, la révolution, non".

Évidemment, c'est un regret de la part du journaliste. La révolution, c'est mieux que l'évolution. Pas nouveau, c'est le discours quotidien sur France Culture.

Surtout ne pas mettre en lumière les avancées uniques de ce texte et plutôt pointer ce qui n'a pas été achevé, par exemple la question du casier judiciaire vierge pour les élus, sans préciser que la mesure se heurtait à un très probable retoquage du Conseil Constitutionnel et qu'elle a été modifiée pour aboutir au même résultat. La précision nuit à l'information caricaturale...

La Rédaction de France Culture a une culture : celle de l'être idéal et, tant qu'à faire, de la société idéale.

On peut aussi trivialement définir l'optique systématique de France Culture ainsi : voir le verre à moitié vide (dans le meilleur des cas) plutôt qu'à moitié ou aux trois-quarts plein. C'est le lavage de cerveau quotidien. Après cela, l'antenne se pique d'aider l'auditeur à méditer positivement avec Christophe André, le nouveau donneur de leçons (cf. La vie intérieure : L’admiration).

Ce n'est pas une émission que les journalistes de la Rédaction écoutent...

Journal de 12h30
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-29.07.2017-ITEMA_21396561-6.mp3" debut="07:00" fin="08:19"]

Vous m'enlevez les mots de la bouche. FC approuve concrètement la position de FI et des communistes qui se sont abstenus parce que le texte n'allait pas assez loin, façon de ne pas prendre ses responsabilités.

374
Répondre en citant  
Question - le Lun 31 Juil 2017, 13:45

munstead(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28548) a écrit:
(...) FC approuve concrètement la position de FI et des communistes qui se sont abstenus parce que le texte n'allait pas assez loin, façon de ne pas prendre ses responsabilités.
Concrètement ? Merci de préciser ces moyens concrets d'approbation, qui nous ont probablement échappé...

375
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 31 Juil 2017, 15:43

SamVa(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28557) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28548) a écrit:
(...) FC approuve concrètement la position de FI et des communistes qui se sont abstenus parce que le texte n'allait pas assez loin, façon de ne pas prendre ses responsabilités.
Concrètement ? Merci de préciser ces moyens concrets d'approbation, qui nous ont probablement échappé...
Concrètement, en l'occurrence, c'est le contenu des journaux du matin et de midi, les commentaires des Menget, Mercier, Piedtenu et autres. C'est radiophonique, immatériel, mais très concret. Satisfait?

376
Répondre en citant  
Les opinions personnelles et les journalistes - le Lun 31 Juil 2017, 20:45

munstead(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28559) a écrit:
SamVa(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28557) a écrit:
Concrètement, en l'occurrence, c'est le contenu des journaux du matin et de midi, les commentaires des Menget, Mercier, Piedtenu et autres. C'est radiophonique, immatériel, mais très concret. Satisfait?
Malheureusement, ce qui est tout à fait concret, c'est qu'à aucun moment aucun des journalistes que vous nommez n'a "approuvé la position de FI".
Vous estimez que la position de FI est une façon de "ne pas prendre ses responsabilités" : ce sont vos termes ci-dessus, c'est votre opinion personnelle, certes très respectable, mais vous ne pouvez pas exiger des journalistes du service public qu'ils se conforment à vos choix politiques.
L'accumulation de réactions systématiques à la moindre mention de FI dans un journal de FC ne démontre évidemment rien d'autre que l'affirmation de votre opinion politique, qui n'a aucun intérêt ici. Mais la surenchère entre 2 ou 3 contributeurs de ce forum vous a conduit finalement à affirmer que "FC approuve concrètement la position de FI"...
Tout cela n'a aucun sens, je vous suggère de revenir à une critique radiophonique
Pour revenir à de la radiophonie, je me félicite quant à moi que les journalistes de FC se soient contentés de mentionner le vote des différents groupes parlementaires en s'abstenant de qualifier ces votes.

377
Répondre en citant  
Pour une réelle analyse des médias d'information - le Lun 31 Juil 2017, 22:30

SamVa(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28561) a écrit: (...)
Tout cela n'a aucun sens, je vous suggère de revenir à une critique radiophonique
Pour revenir à de la radiophonie, je me félicite quant à moi que les journalistes de FC se soient contentés de mentionner le vote des différents groupes parlementaires en s'abstenant de qualifier ces votes.
Point de vue complet intéressant. Néanmoins, une analyse critique des journaux de France Culture ne se bornerait pas à déterminer si tel ou tel journaliste affirme quelque chose de partial. Elle prendrait pour objets la sélection des sujets d'actualité, la durée des interventions des interviewés et leurs opinions, la présence ou l'absence d'interventions en équilibrant d'autres, le ton et le choix des mots avec lesquels les journalistes annoncent telle nouvelle*. Finalement, c'est cela qui forme un faisceau d'informations "immatérielles" concordantes qui aboutissent au constat fait par munstead et que j'approuve.

Déjà mentionné à plusieurs reprises dans ce forum, le journaliste Antoine Marette produit des journaux  et des reportages de qualité, factuels, non orientés, non sensationnels. Voir par exemple le journal de 12h30 de ce jour qui est du meilleur niveau avec, entre autres, l'intervention éclairante d'une reporter canadienne sur la situation politique au Venezuela, loin de ce que l'on peut lire ici.

* Exemple, dans le journal de 22h de ce jour il est dit "Gérard Collomb a dû revoir ses positions sous la pression de la justice". Cette formulation donne l'image d'un ministre qui cède à une pression. Ce n'est en aucune manière le cas. Une décision de la plus haute juridiction administrative a été rendue, l'exécutif est tenu de l'appliquer. Pourquoi ne pas avoir dit "suite à la décision de la justice", ça aurait été factuel. Mais le choix des mots, conscient ou pas, révèle le point de vue ou le sentiment du locuteur. On peut trouver au moins un autre exemple à propos de Trump dans ce journal où le choix des mots indique un point de vue du lecteur d'informations et non la simple relation des faits.

378
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 31 Juil 2017, 22:59

SamVa(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28561) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28559) a écrit:
SamVa(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28557) a écrit:
Concrètement, en l'occurrence, c'est le contenu des journaux du matin et de midi, les commentaires des Menget, Mercier, Piedtenu et autres. C'est radiophonique, immatériel, mais très concret. Satisfait?
Malheureusement, ce qui est tout à fait concret, c'est qu'à aucun moment aucun des journalistes que vous nommez n'a "approuvé la position de FI".
Vous estimez que la position de FI est une façon de "ne pas prendre ses responsabilités" : ce sont vos termes ci-dessus, c'est votre opinion personnelle, certes très respectable, mais vous ne pouvez pas exiger des journalistes du service public qu'ils se conforment à vos choix politiques.
L'accumulation de réactions systématiques à la moindre mention de FI dans un journal de FC ne démontre évidemment rien d'autre que l'affirmation de votre opinion politique, qui n'a aucun intérêt ici. Mais la surenchère entre 2 ou 3 contributeurs de ce forum vous a conduit finalement à affirmer que "FC approuve concrètement la position de FI"...
Tout cela n'a aucun sens, je vous suggère de revenir à une critique radiophonique
Pour revenir à de la radiophonie, je me félicite quant à moi que les journalistes de FC se soient contentés de mentionner le vote des différents groupes parlementaires en s'abstenant de qualifier ces votes.
Je plains les mouches de votre entourage.
Je ne demande à FC que de fournir une information politique à peu près équilibrée, éviter le persiflage permanent, le déclinisme à tout propos, les formules qui sont des jugements déguisés comme "une évolution pas une révolution" ce qui est une évidence, mais surtout exprime les regrets contrits des orateurs FI au Parlement pour expliquer leur abstention. Mais comme vos oreilles et le cerveau qui se promène entre elles sont habitués à une certaine analyse politique engagée (FI ou autres voisins de bancs) vous trouvez normal qu'elle soit reprise comme telle sur une radio du service public, ce contre quoi je m'élève depuis des mois, sans le moindre succès.

379
Répondre en citant  
Pas tous dans le même panier - le Mar 01 Aoû 2017, 07:50

munstead(http://www.regardfc.com/t94p370-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28564) a écrit: (...) Je ne demande à FC que de fournir une information politique à peu près équilibrée, éviter le persiflage permanent, le déclinisme à tout propos, les formules qui sont des jugements déguisés  comme "une évolution pas une révolution" ce qui est une évidence, mais surtout exprime les regrets contrits  des orateurs FI au Parlement pour expliquer leur  abstention. Mais comme vos oreilles et le cerveau qui se promène entre elles sont habitués à une certaine analyse politique engagée (FI ou autres voisins de bancs) vous trouvez normal qu'elle soit reprise comme telle sur une radio du service public, ce contre quoi je m'élève  depuis des mois, sans le moindre succès.
Les membres de la rédaction de France Culture ont un orgueil journalistique et ont probablement envie de bien faire leur métier. Si certains se laissent, consciemment ou non, emporter par leurs convictions, d'autres, minoritaires, font leur travail correctement (cf. Antoine Marette).

Il est toujours possible de les interpeller individuellement en leur fournissant le lien de vos interventions dans ce fil de discussion à L'équipe de la rédaction de France Culture - France Musique.  

380
Répondre en citant  
''France Culture, la radio de service public la plus sérieuse'' (Guardian) - le Mer 02 Aoû 2017, 09:55

Dans le fil Twitter de la Rédaction de France Culture (voir ci-dessus), Ludovic Piedtenu a tweeté le message suivant : "Inside the Élysée" par @achrisafis Où un conseiller écoute les  [radios] populaires plutôt que @franceculture :-) #MustRead".

Ce ''MustRead'' renvoie à un article du Guardian (Piedtenu lit l'anglais, c'est une information, tout le monde ne peut en dire autant à France Culture) intitulé Inside the Élysée: the reflected glory of Macron's gilded cage.

La correspondante du journal à Paris, Angélique Chrisafis, y écrit : ''Afterwards, in a marble corridor, I chatted about French radio stations with an adviser. I guessed the adviser would tune into France Culture, the country’s most highbrow public service station upon waking. “Oh no,” he said. “I listen to popular radio shows because it gives you an idea what people are thinking.” [« Ensuite, dans un couloir recouvert de marbre, j'ai bavardé avec un conseiller à propos des stations de radio françaises. Je pensais que le conseiller se brancherait au réveil sur France Culture, la radio de service public la plus sérieuse [''highbrow '' = de référence/de haut niveau/érudit]. ''Ah non, a-t-il dit, j'écoute les discussions sur les radios populaires parce que cela vous donne une idée de ce que pensent les gens"]

Eh oui, M. Piedtenu, quand France Culture fait quelques dizaines de milliers d'auditeurs le matin, RTL, France Inter, France Info, Europe 1, BFM, etc., en font des millions. La voix du pays ne se fait pas entendre sur France Culture, dont ce n'est d'ailleurs pas l'objectif, quoique la station essaie à toute force de transformer l'antenne en relais de débats d'actualité et de faits divers, en totale contradiction avec sa mission.

Ce conseiller a donc raison de ne pas perdre son temps à écouter la matinale de France Culture, ses chroniques à charge et ses bulletins d'information (et il n'est pas le seul). Quoique... s'il le faisait, il pourrait prendre la mesure de ce qui y est diffusé et pourrait faire remonter des idées de changement. Par exemple, celle-ci, révolutionnaire : faire de "the country’s most highbrow public service station " une radio de la transmission du savoir et de la création à toute heure de la journée.  

381
Répondre en citant  
De la désinformation bien consciente - le Mer 02 Aoû 2017, 22:53

De l'art de présenter les choses : 12h30 Antoine Marette* [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-02.08.2017-ITEMA_21399009-6.mp3" debut="10:48" fin="11:10"] + 3'30'' d'une interview à charge d'un député LR. Une introduction et une intervention à 100% accusatoires.

Antoine Marette (encore, hélas, mais avec une prudence nouvelle dans l'affirmation) au journal de 18h : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-02.08.2017-ITEMA_21399009-7.mp3" debut="06:42" fin="07:40"]. Quasiment la même introduction, mais on apprend un détail, si petit, rien qu'une date... mais qui disqualifie toute l'introduction à charge et la 1ere phrase du descriptif ci-dessous. Ignorer volontairement une date pour donner, de manière prétendument légitime, la parole aux mécontents, cela s'appelle comment ?

Dans le journal de 22h (non encore podcastable) après une présentation à charge, le commentateur déjà invité à 18h met encore un peu plus d'eau dans son vin : "2017 et non 2018, donc la promesse n'est certes pas rompue, mais les élus se sentent trahis". "Ces élus" n'ont visiblement jamais lu un contrat ou mis des dates dans leur agenda.

Donc, les "une promesse s'envole/ une promesse qui ne sera pas honorée/ contrairement aux promesses de campagne" seraient des formules ne reflétant pas la réalité ? Comment cela s'appelle-t-il donc ? Le journaliste/présentateur ajoute "quelque 300 millions d'euros de crédit vont être annulés dès cette année". "Dès cette année" signifie "à partir de cette année" qui implique qu'il y a continuation l'année suivante. Pourquoi le journaliste qui a forcément entendu l'analyse à venir énonce-t-il une telle contre-vérité en l'état actuel des engagements pris ?

Et ce sont ces journalistes pratiquant sans vergogne la désinformation qui s'en vont faire la leçon au monde entier sur les "fake news" ?

*Dans l'actualité française, une promesse d'Emmanuel Macron qui s'envole. Le chef de l'Etat a finalement annulé les 300 millions d'euros de dotations au collectivités locales. Colère chez les élus locaux.

Les journaux et la rédaction de FC     Page 38 sur 40

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum