Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 50, 51, 52  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 51 sur 52

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

501
Répondre en citant  
Du professionnalisme, mais pas à chercher sur France Culture - le Sam 11 Nov 2017, 08:52

Le journal de 22h du vendredi 10 novembre est titré Quel avenir pour le souvenir ?

Quand on a entendu l'interview on est éberlué à la lecture de la présentation suivante sur franceculture.com : "Les commémorations du centenaire de la première guerre mondiale, continuent. A la veille du jour anniversaire de l'armistice, Emmanuel Macron et son homologue allemand inauguraient aujourd'hui un Historial franco-allemand, dans les Vosges, pour perpétuer le souvenir. Mais comment penser l'après centenaire ? Nous en parlons avec notre invité ce soir : Joseph Zimer, directeur de la mission du centenaire de la Grande Guerre."

L'angle d'attaque du journaliste ? Cet historial fait double emploi et n'a aucun avenir après les commémorations.  Ça commençait bien : aucune contextualisation du sujet et de l'objet de l'Historial Hartmannswillerkopf. Et ce n'est pas Joseph Zimer, pris au dépourvu, semble-t-il, qui nous éclaire, tant ses tentatives de justification sont maladroites, empêtrées. Une interview de plus de 5 minutes d'où il ressort que, quand même, le tourisme va y gagner... La fin est "pathétique". Le journaliste interroge (via le journal Le Monde) le directeur de la mission du centenaire (sur cet entretien, il ne semble pas la bonne personne  pour la bonne fonction) à propos du parallèle entre la commémoration du 11 novembre et celle des victimes des attentats du 13 novembre 2015 (130 morts, 400 blessés) suggérant que la seconde pourrait se substituer à la première. Joseph Zimer, mal préparé, là aussi, s'étrangle d'indignation.

Résultat des courses ? "Un nouveau lieu de mémoire a été inauguré, dans les Vosges" et l'on ressort de cet entretien en n'ayant rien appris sur cet historial et ce qui y a été dit par Frank-Walter Steinmeier et Emmanuel Macron.

En revanche la séquence accusation-défense a fonctionné à plein.

Pour une véritable information on se tournera vers d'autres médias. Je suis tombé de mon côté sur Eröffnung des deutsch-französischen "Historial" im Elsass  Gedenken am Menschenfresserberg Kulturthema am 10.11.2017 von Rainer Volk de SWR 2. Et là, il n'y a pas photo (si, il y en a 15) : description du bâtiment, son histoire, les combats, réflexions historiques, déclarations politiques, mise en perspective avec le présent.

Tout cela en un reportage dont la transcription complète est sur la page avec des photos éclairantes du lieu et des archives, à voir pour ceux qui ne comprendraient pas l'allemand.

C'est très simple : d'un côté l'expression du doute du journaliste de France Culture sur la commémoration dont on ne nous dit rien ; de l'autre, en 3'41, une information complète sur l'histoire et le temps présent, avec un complément photographique*.

Et après, un contributeur vient défendre le professionnalisme de la rédaction de la station ! Quel aveuglement !

Le problème c'est que cette démarche superficielle et de pure polémique vaut pour n'importe quelle séquence d'information de France Culture, comme le relève régulièrement munstead.

* La transmission de l'histoire aux jeunes, une des quinze photos sur swr2.de :




502
Répondre en citant  
Jamais content - le Lun 13 Nov 2017, 12:31

Ce matin, Erner avait invité deux intellectuels qui, pour une fois, ne considèrent pas que Macron est un banquier de chez Rothschild qui est le président des riches, méprise le peuple, etc. Donc sont arrivés Brice Couturier (qu'Erner a certainement contribué à écarter des journaux du matins) et Jean-Noël Jeanneney  qui ont clairement expliqué pourquoi les tentatives de Macron de transformer le système français leur semblaient intéressantes. Erner, étonné de sa propre audace d'avoir invité deux diablotins à son micro, prévint très vite qu'il allait se faire "'l'avocat du…" et renonça au mot diable, ce qui ne l'empêcha pas de retomber dans ses travers habituel (Pompidou c'est Rothschild et autres clichés anti-libéraux). Couturier se fit un plaisir de lui montrer qu'il disait n'importe quoi en prétendant que Macron était partisan de la théorie du ruissellement alors qu'il n'en parle jamais dans ses écrits et discours et — j'ajoute — a même dit à la télévision qu'il ne croyait pas un instant en cette théorie. Erner, traite alors BC de "amoureux transi du macronisme" ce qui , là encore, n'avait aucun sens dans le contexte de l'émission. Etonnant de voir Erner si démuni intellectuellement devant deux de ses confrères de FC! Mais le plus étrange ici est que ce producteur organise un débat qui n'en est pas un, puisque les deux interlocuteurs sont à peu près d'accord, comme s'il fallait vite se débarrasser de la corvée de devoir inviter dans deux émissions successives les auteurs de deux livres positifs sur Macron. Donc pas de controverse animée, on expédie et demain on en reviendra à des invités plus sérieux, plus confortables, choisis dans le sérail habituel.

503
Répondre en citant  
Léger écœurement - le Lun 13 Nov 2017, 13:09

Journal de la mi-journée. Une journaliste de FC nous parle des commémorations des abominables attentats du 13 novembre. Pour elle, ce n'est qu'une occasion supplémentaire de faire de l'anti-macronisme: il est en retard, il n'a pas parlé, la presse était tenue à l'écart, une victime a protesté contre la suppression du secrétariat d'État aux victimes (création démagogique de Hollande, je crois), une autre qu'il n'est pas resté assez longtemps, enfin que les prochaines commémorations seront confiées au premier ministre. Quand elle arrive à nous dire que le PR avait les larmes aux yeux, elle est coupée par Mercier "Mais on a remarqué un manque d'empathie chez le président, non?"
À ce point d'inobjectivité, de parti-pris, d'indécence on ne peut qu'être écœuré. De ce qui devrait être une commémoration nationale, le rappel d'un moment où le pays a été uni dans la douleur, FC fait une occasion d'adresser une "critique" médiocre, misérable au président.

504
Répondre en citant  
''Des minutes de silence enchaînées tambour battant'' (la journaliste) - le Lun 13 Nov 2017, 13:49

munstead(http://www.regardfc.com/t94p500-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29410) a écrit:Journal de la mi-journée. Une journaliste de FC nous parle des commémorations des abominables attentats du 13 novembre. Pour elle, ce n'est qu'une occasion supplémentaire de faire de l'anti-macronisme: il est en retard, il n'a pas parlé, la presse était tenue à l'écart, une victime a protesté contre la suppression du secrétariat d'État aux victimes (création démagogique de Hollande, je crois), une autre qu'il n'est pas resté assez longtemps, enfin que les prochaines commémorations seront confiées au premier ministre. Quand elle arrive à nous dire que le PR avait les larmes aux yeux, elle est coupée par Mercier "Mais on a remarqué un manque d'empathie chez le président, non?"
À ce point d'inobjectivité, de parti-pris, d'indécence on ne peut qu'être écœuré. De ce qui devrait être une commémoration nationale, le rappel d'un moment où le pays a été uni dans la douleur, FC fait une occasion d'adresser une "critique" médiocre, misérable au président.
Je viens de l'écouter suite à votre billet : plus difficile de faire à charge. Avec toujours la même technique : relayer un grand nombre de jugements et opinions de critiques sans se demander s'ils sont pertinents. La faux-culterie de Mercier est affligeante : "il semblerait que le président ait choisi la distanciation plutôt que l'empathie", phrase qui permet à l'envoyée parisienne de faire tous ses commentaires qui prennent une marque négative, vu le contexte dans lequel la rédaction (frustrée d'avoir été tenue à l'écart) souhaitait que cette commémoration se passe : larmes et bougies, Pray for Paris, etc. Ils s'appuient même sur François Hollande ("hier chez Michel Drucker") représentant la dignité... Le people et le sensationnalisme en guise d'information. Comme dit ailleurs, entre FC et Paris Match, il n'y a plus grande différence. Quelle misère !

505
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 13 Nov 2017, 13:54

Consternation, c'est le seul mot qui me vienne à l'écoute des matins ce matin, je partage votre constat Munstead.
Guillaume Erner faisant ouïr Michel Onfray dans une de ses pires tirades au sujet du président était le sommet de cette triste émission : Onfray s'employait à descendre les références philosophiques d'Emmanuel Macron, Habermas et Ricoeur, en renvoyant l'un à son passé dans les jeunesses hiltériennes (à quel âge, 13, 14 ans ?) et Ricoeur à son passé pétainiste. C'est là tout le métier du pseudo-philosophe qui, pour s'épargner de lire l'oeuvre, s'en dispense en la disqualifiant par la biographie de son auteur, pratiquant s'il le faut la reductio ad Hitlerum la plus débridée.

Brice Couturier a dit ce qu'il convenait suite à cet extrait.

506
Répondre en citant  
Un petit vent de modernisation - le Lun 13 Nov 2017, 17:25

munstead(http://www.regardfc.com/t94p500-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29407) a écrit:Ce matin, Erner avait invité deux intellectuels qui, pour une fois, ne considèrent pas que Macron est un banquier de chez Rothschild qui est le président des riches, méprise le peuple, etc. Donc sont arrivés Brice Couturier (qu'Erner a certainement contribué à écarter des journaux du matins) et Jean-Noël Jeanneney  qui ont clairement expliqué pourquoi les tentatives de Macron de transformer le système français leur semblaient intéressantes. (...)
Un modèle de copinage entre "intellectuels" : il y a celui qui a assuré son poste pour les 5 ans à venir, et celui qui se fait des relations [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-10.11.2017-ITEMA_21490306-0.mp3" debut="58:45" fin="59:07"]
Les bonnes manières entre Entre Florian Delorme et Brice Couturier....

507
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 13 Nov 2017, 17:43

SamVa(http://www.regardfc.com/t94p500-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29414) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p500-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29407) a écrit:Ce matin, Erner avait invité deux intellectuels qui, pour une fois, ne considèrent pas que Macron est un banquier de chez Rothschild qui est le président des riches, méprise le peuple, etc. Donc sont arrivés Brice Couturier (qu'Erner a certainement contribué à écarter des journaux du matins) et Jean-Noël Jeanneney  qui ont clairement expliqué pourquoi les tentatives de Macron de transformer le système français leur semblaient intéressantes. (...)
Un modèle de copinage entre "intellectuels" : il y a celui qui a assuré son poste pour les 5 ans à venir, et celui qui se fait des relations [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-10.11.2017-ITEMA_21490306-0.mp3" debut="58:45" fin="59:07"]
Les bonnes manières entre Entre Florian Delorme et Brice Couturier....

Je vois mal le lien entre ce que j'ai écrit et votre réponse… Le copinage d'Erner me semble une idée assez farfelue. Celui, supposé — ce n'est peut-être que de l'amabilité — de Florian Delorme est hors sujet.

508
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 13 Nov 2017, 18:45

Voilà ! c'est le mot qui me manquait : les "bonnes manières". Pour des intellectuels du calibre de Brice Couturier et Florian Delorme, c'est plus convenable.
Et plus moderne.
Les copains ont des "bonnes manières"

509
Répondre en citant  
Renvois d'ascenseur - le Lun 13 Nov 2017, 19:00

Comme je l'ai écrit ce matin, ce copinage entre journalistes/producteurs qui promeuvent sur la chaîne leurs ouvrages respectifs ou des maisons d'édition où ils ont un intérêt n'est pas acceptable, mais il n'est pas nouveau (voir Enthoven qui a outrageusement cité Gallimard, son éditeur, pendant des années, voir aussi Laure Adler)). Par ailleurs, les producteurs type Gesbert, Delorme, Gardette ne cessent de promouvoir les ouvrages d'amis journalistes ou politiques, sous couvert d'actualité des parutions. Je ne sais plus qui l'a écrit récemment sur ce forum, mais malgré l'importance des parutions en sciences humaines, ce sont toujours les mêmes profils qui sont invités. Lesquels ? Voir les numéros de Matières à penser, comme par exemple ce soir (cf. À chaque jour son credo).

510
Répondre en citant  
La jambe gauche du président - le Mar 14 Nov 2017, 22:29

L'étude rigoureuse d'un reportage comme celui de ce soir dans le journal de 22h analyserait vocabulaire, ton, ambiance sonore, la place donnée à des interventions de témoins, etc.  Elle déboucherait sur le constat du degré de correspondance avec ce que doit être une séquence d'information diffusée sur un média national public à vocation culturelle.

Dans le cas d'espèce, on se demandera dans quel but l'envoyée insiste deux fois sur le fait que le président était "campé sur sa jambe gauche".  Pour un auditeur, en quoi cet élément est-il pertinent à l'information sur la politique de la Ville ?

En traduisant ce passage et en le plaçant dans une séquence d'information de journaux radiophoniques étrangers, on en perçoit toute l'incongruité.

Quelle est l'intention de la journaliste ? Ferait-elle cette remarque pour Theresa May ou Angela Merkel ?

Journal de 22h : Mardi 14 novembre 2017

511
Répondre en citant  
Mi-journée - le Jeu 16 Nov 2017, 18:11

Entendu dans le Journal des professionnels de la rédaction vers 12 h 40:
• La manifestation organisée le 23 septembre par la FI "avait été un succès"… pour la journaliste le succès était pour Mélanchon d'avoir près de lui pour quelques minutes Laurent, Besancenot et Poutou. Le très faible nombre de manifestants de cette déferlante annoncée à grands cris depuis un mois n'avait donc  pas d'importance. C'était juste un piège pour les autres leaders radicaux.
• Mercier:" le chômage  a augmenté de 2 points au dernier trimestre". Il s'agit en réalité de 0,2 points et septembre a vu une baisse notable. On peut se tromper, mal lire, mais un "professionnel devrait sursauter en lisant un chiffre d'augmentation aussi considérable sur trois mois.

Contenu sponsorisé 

512
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 51 sur 52

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 50, 51, 52  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum