Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56, 57  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les journaux et la rédaction de FC    Page 55 sur 57

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Oct 2009, 18:38

Rappel du premier message :

Fil connexe France Culture et les attentats

***************************
dans un autre fil, un invité inamical a écrit:z'aurez beau dire et beau faire, vous ne pourrez pas m'empêcher de penser que vous l'aimez autant que moi, cette émission, pour l'écouter aussi attentivement et la décortiquer comme vous le faite !
Ben, pas tant que ça en fait : si je l'écoutais autant que ça et aussi attentivement, ben en un mois de forum j'en serais plutôt autour de 500 posts soient 2 fois plus. Car c'est pas souvent que j'entends le journal de FC sans y relever une bourde à la limite de la faute professionnelle.

Maintenant je les noterai.
Tiens, autant ouvrir un fil sur le journal, tant qu'on y est...

A la Rédaction de FC il y a des gens qui ont gagné le respect de tous les auditeurs soucieux d'information. Et il y en a (et pas qu'un seul, et pas que des néo) je me demande franchement d'où ils sortent, où ils se croient, où ils ont appris à lire (ou à causer), qui leur a refilé une conception aussi branque du métier, et surtout je me demande :
a) comment fonctionne ce groupe pour produire autant de manipes
b) combien de temps encore il faudra supporter ce média d'opinion avant que ça ne devienne évident à tout le monde, que ces journaux de FC sont une grande entreprise de bourrage de crâne.

De cela nous parlerons dans ce fil, ami lecteur ...
* * *

541
Répondre en citant  
Lavoir : faut-il le voir ? - le Jeu 14 Déc 2017, 08:20

munstead(http://www.regardfc.com/t94p530-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29631) a écrit: (...)  Erner continue à faire ce qu'il appelle un billet d'humeur tous les matins, juste avant 7 H. Aujourd'hui, le vaillant combattant des petits travers de notre société s'attaque à Star Wars
On pourrait lui suggérer d'autres cibles , plus actuelles, le film Le Semeur, par exemple, une minauderie féministe où tous les éléments de la bonne pensée parisienne (Xe, XI, XVIIIe arrdts)  sont illustrés presqu'à la Hamilton (Oooops, excusez-moi): fraîches paysannes, toutes belles, merveilleusement habillées de cotonnades assorties, intérieurs rustiques mais si confortables, beaucoup de goût avec si peu, nourriture saine et simple, pichets d'eau claire, moissons en chantant (je sais mieux me servir d'une faux que toutes ces jeunes filles en fleur réunies), émois, regards, mâle pas très clair et pas très courageux, maternité, matriarcat, à bas l'Empereur et son coup d'État, répression brutale des forces de l'ordre, retour au pays, ce si beau pays.Tout y est.  La critique a trouvé ça très bien, y compris FC. (...)
Pas toute la critique, pas toute : « Le Semeur » : le récit historique vire au roman Harlequin "Ligoté par des conventions narratives surannées, Le Semeur troque son originalité potentielle pour une romance nunuche, ornementée par les chromos rebattus de la vie paysanne. L’ensemble, qui aurait pu respirer ou la truculence ou la subversion, se perd dans une approche précautionneuse, pétrie d’une bienséance timide et d’un sensualisme hygiénique.
La faute, sans doute, à une artificialité de chaque instant. Marine Francen s’emmêle les pinceaux dans une reconstitution d’époque laborieuse, donnant l’impression que l’action se déroule dans un musée (tout est propre, même les étables). L’interprétation hasardeuse et les dialogues lourdauds n’arrangent rien à l’affaire de cette vignette historique qui vire peu à peu au roman Harlequin.
"

Mais le journaliste de Télérama, lui, (avec FC c'est blanc bonnet et bonnet blanc) a trouvé cela "formidable".

Quant à la réalisatrice de ce premier film (avec quel argent ? Oui, vive le CNC...), elle répond dans une interview-fleuve à Allociné à cette question :

Votre film est politique. Il sort au moment où une affaire de mœurs secoue l’industrie hollywoodienne. Ça compte, pour vous ?
M.F. : Au-delà des thématiques politiques brassées dans le film, je suis contente qu’un film puisse porter ces valeurs non pas en scandant une idéologie mais en montrant des gens qui font des choix de vie et de résistance. Oui, c’est un film très politique. Avant tout, mon film demande : "Qu’est-ce qu'’être une femme ?". Quand on enlève tout, le contexte historique, culturel, etc., que reste-t-il ? Pourquoi se sent-on une femme et pas un homme ? Qu’est-ce qui fait la différence ? C’est ça qui traverse le film et c’est vrai que l’actualité et mon film résonnent. Mais mon film n’est pas là pour répondre à une éventuelle question. Cependant, c’est un film écrit et réalisé par une femme, avec essentiellement des femmes, produit par une femme, distribué en France et à l’international par des femmes. C’est vraiment un film de femmes, sur les femmes et qui pose un regard sincère, cru et simple sur ce que c’est qu’être une femme. Il est aussi très loin de la diabolisation des hommes que j’essaie de fuir à tout prix.


On voit mal comment FC aurait pu ne pas aimer...

Ce n'est pas un film avec la mère Denis...

542
Répondre en citant  
Quel est le salaire d'Antoine Mercier sur la radio publique ? - le Mar 19 Déc 2017, 13:15

Il faut entendre en fin d'entretien avec Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, comment Antoine Mercier endosse le costume de commissaire politique et lui demande à brûle-pourpoint si elle a des comptes à Monaco (elle y est née) puis indique le montant de l'encours.

Non que le sujet soit tabou, mais la manière grossière de l'aborder est choquante.

Pénible est également durant cet entretien, le ton d'Hakim Kasmi qui presse la ministre de "nous" assurer qu'une sélection n'est pas mise en place et que l'élite n'est pas favorisée.

Quoi qu'on pense de tout cela, on voit le seul fil logique de l'entretien : s'assurer que l'égalitarisme soit  l'alpha et l'omega de toute pensée sociale et politique.

Ce France Culture est tellement prévisible.

Journal de 12h30 : Mardi 19 décembre 2017

543
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mar 19 Déc 2017, 15:53

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29671) a écrit:[justify]Il faut entendre en fin d'entretien avec Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, comment Antoine Mercier endosse le costume de commissaire politique et lui demande à brûle-pourpoint si elle a des comptes à Monaco (elle y est née) puis indique le montant de l'encours.

Non que le sujet soit tabou, mais la manière grossière de l'aborder est choquante.

Pénible est également durant cet entretien, le ton d'Hakim Kasmi qui presse la ministre de "nous" assurer qu'une sélection n'est pas mise en place et que l'élite n'est pas favorisée.

Quoi qu'on pense de tout cela, on voit le seul fil logique de l'entretien : s'assurer que l'égalitarisme soit  l'alpha et l'omega de toute pensée sociale et politique.

Ce France Culture est tellement prévisible.



Choqué également. La ministre est née à Monaco, vivait récemment encore à Monaco, son mari travaille à Monaco et quoi? Elle possède un compte bancaire à Monaco! Comment est-ce possible? Comment accepte-t-on ça? La moraline publique se révulse. Et on lui fait bien préciser et répéter le montant d'argent sur ce compte: 30 000 €! Les soupçons sont lâchés. Ça c'est du journalisme-courage.
Et ce matin, nous avons eu droit à Eric Fassin, préposé maintenant au racisme d'État que l'on aimerait bien envoyer passer une semaine dans un commissariat de police du 93, pas dans une cellule, juste à la réception. Puis le sympathique Raphaël Glucksman qui lance ou relance le Magazine littéraire avec tout plein d'auteurs nouveaux comme Edgar Morin, Najat Vallaud-Belkacem, Weitzman, etc. Comme il est financé par Perdriel ( et Niel, ça on ne nous l'a pas dit et c'est plus problématique), il a droit à un coup de griffe d'Erner et un autre d'Aude Lancelin, qui défend les couleurs du Média. Voir un journaliste- fonctionnaire, qui vit sa petite vie sans risque, émettre des doutes sur le financement difficile d'un magazine voué aux déficits et sauvé par Perdriel, l'homme des causes perdues et jadis adoré, étonne encore.

544
Répondre en citant  
Petites aigreurs matinales - le Mer 20 Déc 2017, 07:37

Journal de 6H. Petites remontées d'aigreurs anti-macron ce matin. L'intervention (justifiée) d'une députée LRM contre les centres de rétention devenant des centres de détention est présentée comme une petite fronde au sein de la majorité. Donc celle-ci, pour FC, n'a le choix qu'entre deux positions: être des godillots ou en révolte. Un débat, et des divergences d'opinion sur des points précis? Pas question. Et Olivier Faure, l'ex-jeune gloire du PS, tout patelin, tout content, vient donner des conseils à la députée. Il a tout compris des frondeurs PS et aimerait bien en susciter chez LRM.
Ensuite, FC fait écho à un papier de l'OBS d'hier soir sur le retour de Philippe de Nouvelle-Calédonie. La présentation est évidemment biaisée puisqu'elle n'explique rien des faits, qui font que cette querelle n'a pas lieu d'être. Déjà, ce n'est pas le PM tout seul qui loue un avion privé plus confortable et plus rapide pour 350 000 €. Il est accompagné de 60 personnes (dont des journalistes). Cette petite troupe venait de faire Nouméa Tokyo en avion militaire et se voyait mal continuer encore pendant 12 heures dans ces conditions, y compris le PM attendu dans un Conseil de défense et devant prendre la place du PR qui partait ce matin même à l'étranger. Tous ceux qui connaissent ces vols très long courrier savent à quel point ils sont fatigants et en A340 de l'armée encore plus. Mais là encore, pourquoi réfléchir avant de lancer une information destinée à toucher la probité du PM. On interroge même le président d'Anticor dont on précise bien son rôle dans la lutte contre la corruption et les abus de l'argent public…

545
Répondre en citant  
Le petit jeu médiatique ultra-conformiste de la rédaction - le Mer 20 Déc 2017, 13:46

munstead(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29677) a écrit:Journal de 7H. Petites remontées d'aigreurs anti-macron ce matin. L'intervention (justifiée) d'une députée LRM contre les centres de rétention devenant des centres de détention est présentée comme une petite fronde au sein de la majorité. Donc celle-ci, pour FC, n'a le choix qu'entre deux positions: être des godillots ou en révolte. Un débat, et des divergences d'opinion sur des points précis? Pas question. Et Olivier Faure, l'ex-jeune gloire du PS, tout patelin, tout content, vient donner des conseils à la députée. Il a tout compris des frondeurs PS et aimerait bien en susciter chez LRM.
Merci pour ce compte rendu critique. Que note-t-on ? Cet angle devenu systématique de la grande presse (et la rédaction conformiste de FC n'y fait pas exception) : en tous domaines, chercher à opposer, à couper en deux camps, radicaux, si possible. Il faut que ça pète, que ça clashe. Un des mots les plus fréquemment entendus à France Culture : "le clivage". Quand il n'existe pas, il faut le créer. Et c'est chaque jour le cas. Pourquoi ? Parce que le conflit est le carburant du moteur médiatique (un moteur à explosion(s) évidemment). La nuance et la compréhension de la complexité manquent, par nature, du relief qui désormais retient tout lecteur ou auditeur devant un message. La nuance est l'expression de la culture. C'est en cela que l'on voit que l'antenne FC n'est plus culturelle que par rares intermittences.
Ensuite, FC fait écho à un papier de l'OBS d'hier soir sur le retour de Philippe de Nouvelle-Calédonie. La présentation est évidemment biaisée puisqu'elle n'explique rien des faits, qui font que cette querelle n'a pas lieu d'être. Déjà, ce n'est pas le PM tout seul qui loue un avion privé plus confortable et plus rapide pour 350 000 €. Il est accompagné de 60 personnes (dont des journalistes). Cette petite troupe venait de faire Nouméa Tokyo en avion militaire et se voyait mal continuer encore pendant 12 heures dans ces conditions, y compris le PM attendu dans un Conseil de défense et devant prendre la place du PR qui partait ce matin même à l'étranger. Tous ceux qui connaissent ces vols très long courrier savent à quel point ils sont fatigants et en A340 de l'armée encore plus. Mais là encore, pourquoi réfléchir avant de lancer une information destinée à toucher la probité du PM. On interroge même le président d'Anticor dont on précise bien son rôle dans la lutte contre la corruption et les abus de l'argent public…
D'abord, la Rédaction de FC ne fait que reprendre les dépêches biaisées de l'AFP. Ensuite, elle lit ce que les journaux nationaux publient pour faire ensuite plus ou moins la même chose en politisant son propos sournoisement. On a compris que FC ne cherche pas à comprendre pour donner des éléments de jugement, mais diffuse des informations tronquées et des opinions via des invités complaisants avec la ligne pour éveiller chez l'auditeur le réflexe d'indignation et de condamnation.

546
Répondre en citant  
Humour ernérien. - le Jeu 21 Déc 2017, 07:45

Erner présente un sujet sur la forte augmentation des maladies cardiovasculaires chez les femmes (détaillé dans le Monde d'il y a deux jours, deux pages). je cite de mémoire: "Les femmes souffrent du cœur, il y a là deux informations, elles ont du cœur et elles sont malades." C'est de l'humour d'Erner en décembre 2017, un genre d'humour très pratiqué par les misogynes d'il y a des décennies Il perdure donc sur France Culture, qui assure et illustre ainsi la continuité de la culture machiste dans la gauche moralisatrice française.

547
Répondre en citant  
La Question du jour par Guillaume Erner : ''Maladies cardio-vasculaires'' - le Jeu 21 Déc 2017, 09:07

munstead(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29684) a écrit:Erner présente un sujet sur la forte augmentation des maladies cardiovasculaires chez les femmes (détaillé dans le Monde d'il y a deux jours, deux pages). je cite de mémoire: "Les femmes souffrent du cœur, il y a là deux informations, elles ont du cœur et elles sont malades." C'est de l'humour d'Erner en décembre 2017, un genre d'humour très pratiqué par les mysogynes d'il y a des décennies Il perdure donc sur France Culture, qui assure et illustre ainsi la continuité de la culture machiste dans la gauche moralisatrice française.
Pour être sûr des termes, à quelle heure était cette introduction ?

La Question du jour par Guillaume Erner  "Maladies cardio-vasculaires : pourquoi les femmes sont-elles de plus en plus exposées ? 21/12/2017"*  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-21.12.2017-ITEMA_21531635-0.mp3" debut="00:00" fin="07:07"]

Si l'on doit faire un commentaire : on assiste une nouvelle fois à la mise en opposition des hommes et des femmes. N'y a-t-il aucun autre moyen de voir la réalité ?  En l'occurrence, les sujets qui fument et ceux qu ne fument pas, puisque c'est le facteur premier ? Et puis, dans la présentation, en filigrane : voici une nouvelle discrimination envers les femmes. Enfin, la pique finale qui se veut humoristique : le manque de sommeil, en référence cachée au Président de la République qui, soit dit en passant, devrait moins s'étendre sur ses 2 ou 4h de sommeil - faut-il le croire ? -  et au contraire se montrer en exemple à ne pas suivre en ce domaine.

* D’une étude épidémiologique à l’autre, le constat reste le même : les femmes sont de plus en plus exposées aux maladies cardio-vasculaires. Selon la fédération française de cardiologie, 54% en meurent chaque année, contre 46% hommes.

Trop souvent perçus comme un risque masculin, les troubles cardiovasculaires sont pourtant aussi la première cause de mortalité chez les femmes.


548
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 21 Déc 2017, 09:16

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29685) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29684) a écrit:Erner présente un sujet sur la forte augmentation des maladies cardiovasculaires chez les femmes (détaillé dans le Monde d'il y a deux jours, deux pages). je cite de mémoire: "Les femmes souffrent du cœur, il y a là deux informations, elles ont du cœur et elles sont malades." C'est de l'humour d'Erner en décembre 2017, un genre d'humour très pratiqué par les mysogynes d'il y a des décennies Il perdure donc sur France Culture, qui assure et illustre ainsi la continuité de la culture machiste dans la gauche moralisatrice française.
Pour être sûr des termes, à quelle heure était cette introduction ?

La Question du jour par Guillaume Erner  "Maladies cardio-vasculaires : pourquoi les femmes sont-elles de plus en plus exposées ? 21/12/2017"*  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-21.12.2017-ITEMA_21531635-0.mp3" debut="00:00" fin="07:07"]

Si l'on doit faire un commentaire : on assiste une nouvelle fois à la mise en opposition des hommes et des femmes. N'y a-t-il aucun autre moyen de voir la réalité ?  En l'occurrence, les sujets qui fument et ceux qu ne fument pas, puisque c'est le facteur premier ? Et puis, dans la présentation, en filigrane : voici une nouvelle discrimination envers les femmes. Enfin, la pique finale qui se veut humoristique : le manque de sommeil, en référence cachée au Président de la République qui, soit dit en passant, devrait moins s'étendre sur ses 2 ou 4h de sommeil - faut-il le croire ? -  et au contraire se montrer en exemple à ne pas suivre en ce domaine.

* D’une étude épidémiologique à l’autre, le constat reste le même : les femmes sont de plus en plus exposées aux maladies cardio-vasculaires. Selon la fédération française de cardiologie, 54% en meurent chaque année, contre 46% hommes.

Trop souvent perçus comme un risque masculin, les troubles cardiovasculaires sont pourtant aussi la première cause de mortalité chez les femmes.



Vers 7H 10, avant l'intervention claire et intéressante, du médecin.

549
Répondre en citant  
Marius, ''Tu me fends le coeur'' - le Jeu 21 Déc 2017, 09:53

munstead(http://www.regardfc.com/t94p540-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#29684) a écrit:Erner présente un sujet sur la forte augmentation des maladies cardiovasculaires chez les femmes (détaillé dans le Monde d'il y a deux jours, deux pages). je cite de mémoire: "Les femmes souffrent du cœur, il y a là deux informations, elles ont du cœur et elles sont malades." C'est de l'humour d'Erner en décembre 2017, un genre d'humour très pratiqué par les misogynes d'il y a des décennies Il perdure donc sur France Culture, qui assure et illustre ainsi la continuité de la culture machiste dans la gauche moralisatrice française.
Donc : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10075-21.12.2017-ITEMA_21531060-0.mp3" debut="17:07" fin="17:20"]
"Elles ont un cœur". Le double sens garantit la défense d'Erner, prudent quand il fait ses allusions (voir le sommeil d'Emmanuel Macron).

Bonus Marius, Tu me fends le coeur

550
Répondre en citant  
Inégalités - le Mer 27 Déc 2017, 08:31

Journal de 7 H. "La France recule", l'Inde la dépasse au classement des PIB. Nous ne sommes pas gouvernés, nous reculons inexorablement… Bien. Que le PIB d'un pays de 1,3 milliards d'habitants dépasse celui d'un autre de 66 millions n'a rien d'étonnant, d'autant plus que l'Inde était en 7ème position depuis quelques années. En PIB par habitant, la France est 20ème, l'Inde 144 ème et la différences des montants est vertigineuse. Anne Duthu et son compère poursuivent sur les inégalités en Inde, sujet à la mode et tellement original: 10% de la population possèdent plus de 50% de la richesse. rien sur la croissance rapide de la classe moyenne, rien sur l'évolution de ces inégalités, et l'on aimerait savoir ce que cette inégalité était il y a 50 ans. Rien bien sûr sur le système social effroyable, l'emprise de la religion qui expliquent en grande partie la lenteur du décollage indien et non la rapacité des capitalistes locaux, qui, eux, au contraire, accélèrent le changement.Non, ce sont les inégalités dues au capitalisme qui sont responsables de… ce que l'Inde double la France? C'est ainsi que va l'information économique sur FC: inquiéter, dénoncer, manipuler. En bouquet, on aura eu droit en grand invité , Paul Jorion, l'éternelle Cassandre frustrée, l'ex-tracer devenu anti-capitaliste, tellement aigri de ne pas être reconnu à la valeur qu'il se donne.

551
Répondre en citant  
Fair play - le Jeu 28 Déc 2017, 07:45

Après un peu de mou en décembre, l'anti-macronisme revient en force depuis que Catherine Duthu a, concrètement, pris les rênes du journal de 7 heures. Le prétexte: le renforcement des sanctions pour les chômeurs (pas du contrôle, même si c'est le terme utilisé par les journalistes de FC). Et c'est un festival de mauvaise foi, d'approximations, d'attaques stupides. Par exemple, on nous annonce un commentaire sur " va-t-on vers une criminalisation du chômeur"… même l'économiste atterrée (c'est-à-dire labellisée France Culture, comme les films) trouve que le mot est excessif. L'opposition est vent debout contre cette mesure, y compris Philippot qui défendait une position encore plus dure il y a quelques mois. Le seul politique à intervenir est un ami de la maison, Coquerel, le chantre de permanence de la FI, qui ne peut s'empêcher de faire remarquer que Macron s'est exprimé "entre deux descentes de ski" et "en vacances". Or le ski est un sport de riches, hein, la Mongie est la rivale de Gstaad, c'est bien connu. De la grande opposition, du grand style, de la hauteur  et , au fait, où est Mélenchon que l'on n'entend plus depuis quelques semaines? Et ce Macron, il ose prendre la parole, fait remarquer à deux reprises Duthu, alors qu'il avait prôné nous dit-elle la "parole rare" pendant sa campagne. C'est qu'il veut "éteindre l'incendie". D'ailleurs "la rentrée 2018 va être chaude", on va voir ce qu'on va voir (comme en septembre et octobre sans doute). Tout cela pour une fuite (merci encore au loyal fonctionnaire qui a transmis au Canard une note de réflexion). Puis il faut quand même parler de la nouvelle du jour, la baisse de 0,8% du chômage, chiffre jamais vu depuis des années et confirmation, on l'espère, d'une tendance. Quoi, 0,8%! Mais ce chiffre ne veut rien dire (dans l'autre sens , il aurait signifié l'échec des politiques de Hollande et Macron, surtout Macron). Quand on fouille, on voit bien que les petits emplois s'envolent, etc. On bat donc le rappel de l'économiste atterrée qui réduit en morceaux ce résultat . je crois qu'elle ne parle même pas du retour de la croissance. Elle minimise l'intérêt de toute sanction et pense même qu'obliger les chômeurs à prendre un emploi va à l'encontre de la productivité. Sa solution, qu'elle n'exprime pas, serait-elle de ne rien faire, de faire confiance au marché de l'emploi, bref de pratiquer le libéralisme pur? Là, j'ai dû mal comprendre.

Contenu sponsorisé 

552
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 55 sur 57

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56, 57  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum