Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 66 sur 66

Bas de page ↓   

651
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Ven 04 Mai 2018, 09:28

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p640-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#30530) a écrit:
Suite des posts 635 à 638 dans le fil les Matins.

Oyez cette belle présentation de Guillaume Erner dans le JOURNAL DE 7H du vendredi 04 mai 2018 : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-1.mp3" debut="04:13" fin="04:20"]

"La France va vivre à crédit sur le dos de la planète". Et après, France Culture nous abreuve de morale sur le "bullshit", terme répété jusqu'à plus soif par Florian Delorme ici et (il ferait mieux de parler français en utilisant "affirmations fantaisistes"). Ce n'est plus la misère, mais la misère de la misère de la parole journalistique, décrédibilisée dans son fond comme dans sa forme.

@ munstead [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-1.mp3" debut="04:42" fin="04:47"]
"à l'échelle planétaire".

De toute façon, ce genre de communiqué permet à France Culture  1/ de médire de la France, terrain que la station laboure quotidiennement ("La France se veut le fer de lance de la lutte écologique alors que") et 2/ d'entonner l'habituel refrain apocalyptique (faute de réfléchir, ce qui prend plus de temps, temps que n'a pas France Culture qui vit à un rythme frénétique).

j'avoue, j'avoue, j'ai "écouté trop vite". Mes excuses. Ceci dit le "La France vit sur le dos de la planète" est quand même un résumé imbécile, tout juste bon pour la manif de demain.

Voir le profil de l'utilisateur

652
Répondre en citant  
Le populisme de France Culture - le Ven 04 Mai 2018, 09:48

Il n'y a rien à avouer, ni à s'excuser. On est tellement sidéré par ce que l'on entend qu'on a parfois des blancs d'écoute durant lesquels on se demande comment il est possible que les énormités entendues durant le journal et ailleurs dans la grille soient proférées sur une antenne culturelle.

Erner et toute la clique des journaux et des magazines "d'actualité" de France Culture ont le même but : faire du sarcasme, décourager, annoncer l'apocalypse (pour mieux se mettre en valeur), déformer grossièrement, militer politiquement.

Cette antenne se met, sauf pour quelques exceptions notables, au niveau le plus bas, pour flatter les instincts populistes. Aujourd'hui et ces prochains jours, combien de fois allons-nous entendre dire avec gourmandise l'expression "faire la fête à" qui signifie "sanctionner, frapper violemment". Qui n'a pas entendu "je vais lui faire sa fête" et les connotations de violence associées ? Au lieu de se distancier d'un slogan politique, les journaux de FC le reprennent à qui mieux mieux pour diffuser un climat violent et nourrir leur lutte militante. C'est désolant

Voir le profil de l'utilisateur

653
Répondre en citant  
Bertrand Delais, nouveau directeur de LCP, une parole posée et intelligente - le Sam 05 Mai 2018, 10:25

Je ne peux pas laisser sans pastille l'entretien signalé ici (grand merci pour ce retour)
munstead(http://www.regardfc.com/t370p170-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#30539) a écrit:(...) Cette grande table avait été précédée par un vif échange entre Bertrand Delais, nouveau directeur de LCP, et Olivia Gesbert, le sphinx natté à voix de vendange tardive . Celle-ci avait présenté Delais, auteur d'un documentaire sur Macron (Horreur! Pouah! Vite un sac!), par un "Bertrand Delais qui va nous dire sûrement qu'il n'y a ni censure ni autocensure" . Delais s'en offusque, refuse que l'on s'exprime à sa place et parle de malhonnêteté intellectuelle. Gesbert revient en studio quelques minutes plus tard, telle une furie, la natte en bataille sans doute, et tente de se défendre, oubliant tout simplement ce qu'elle a réellement dit. Pour elle, il est "sûrement" normal et de bon ton de faire dire à un invité ce qu'elle voudrait qu'il dise. De quoi ce monsieur se plaint-il? Non mais! Delais s'explique clairement et parle de son expérience de la censure. Gesbert lui pose une question fielleuse sur la censure à LCP, qu'il dirige depuis trois semaines. Il lui répond comme il convient. Suit l'entretien avec cet universitaire  québecois. Ce n'est pas la première fois qu'on l'interroge sur FC, tant plaît à la rédaction sa vision particulière de la France, dictature en devenir. Ses origines canadiennes apportant sans doute une caution automatique d'objectivité démocratique.
Donc dans le Journal de 12h30 par Antoine Mercier du 04 05 2018, voici pour commencer les passages en question :

Bertrand Delais : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-6.mp3" debut="17:31" fin="18:02"]

Quel organisme s'est baptisé "Les chiennes de garde" ? Voici Olivia Gesbert de retour qui ne lâche pas son os (beau calme de Bertrand Delais, on admire sa retenue, car de ce côté du poste on bout)  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-6.mp3" debut="25:05" fin="27:04"]

Sinon, tout l'entretien mérite écoute  "L'invité de la séquence interview : le documentariste et directeur de la chaîne parlementaire LCP-AN Bertrand Delais, pour son film sur l'année de présidence Macron qui sera diffusé lundi soir sur France 3." [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-6.mp3" debut="15:31" fin="17:32"]

Belle réflexion sur le temps médiatique et louange à France Culture [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-04.05.2018-ITEMA_21668725-6.mp3" debut="18:00" fin="25:05"]

Peut-être envoyer le lien Regard sur France Culture à Bertrand Delais, avec cette rubrique, celle du Paradigme idéologique et les autres connexes.

Voir le profil de l'utilisateur

654
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Dim 06 Mai 2018, 18:38

Les journaux de France Culture, radio publique nationale, sont toujours plus des tribunes d'expression privée des personnes qui les présentent. L'ancien trublion (pseudo de pâtes, nouilles, on ne sait plus) qui n'avait sans doute jamais entendu un journal autre que français se satisfaisait de la partialité de la présentation dite journalistique des actualités (FC est sans doute un des médias ayant une responsabilité dans la décrédibilisation du journalisme).

Il suffit pourtant de comparer comment les événements du jour en Israël sont présentés à FC et dans une radio outre-Rhin pour être édifié. À FC, on laisse sous-entendre que des Palestiniens (Gazaouis) ont été exécutés pour avoir eu une paire de pinces entre les mains près de la frontière. À SWR 2 on donne des informations complètes sur les tentatives d'intrusion en Israël.

Particulièrement notable est le ton du journaliste de FC et son "hum" de commentaire sur le dernier mot ("une paire de pincehumm").

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10060-06.05.2018-ITEMA_21670455-0.mp3" debut="04:28" fin="04:43"]

Et pourtant, c'est cette chaîne qui ne jure que par le décodage, le décryptage et maintenant l'éclairage...

JOURNAL DE 18H du dimanche 06 mai 2018 du 06/05/2018 par Mathieu Laurent

Plus de détails dans la brève du Figaro : Gaza : 3 Palestiniens tués par des tirs israéliens

Voir le profil de l'utilisateur

655
Répondre en citant  
Prix du cinéma - le Dim 13 Mai 2018, 13:20

Il fallait écouter à 12 h 30 la remise des prix cinéma France Culture à Cannes par Sandrine Treiner. La directrice, que le journaliste appelle "Sandrine",  n'a aucune idée de la façon de remettre un prix. J'ai connu des remises de prix dans des collèges qui avaient plus de panache. Elle se lance dans quelques phrases confuses avant que l'on ne découvre enfin que c'est Claire Denis qui a obtenu le prix pour l'ensemble de son œuvre. Claire Denis! L'habituée de FC, la grande réalisatrice française inexportable, l'enfant chérie du CNC (c'est son côté intellectuelle avancée) prend vaguement la parole, en toute fausse modestie (quand on la connait), on parle de son film qui sort juste là, mais on n'aura pas le droit d'en connaître le sujet, me semble-t-il. Puis le prix des étudiants est annoncé un peu plus clairement par deux étudiants. Il est attribué au réalisateur de Garçon sauvage, film sur l'homosexualité, mais présenté comme un film abordant les problèmes du genre et de la sexualité. Enfin, le troisième prix est donné à deux … artistes/vidéo/sculpteurs/performeurs / numéri-quelque chose.
Tout cela dans la plus grande confusion par volonté de "faire simple", "entre copains" (c'est d'ailleurs le cas). Le français est massacré, on se rend mutuellement hommage, le réalisateur est ému d'être assis à côté de Claire Denis (généralement, dans le milieu du cinéma, on a plutôt peur d'être à côté d'elle), bref le petit monde du CNC ravi de se retrouver. Je ne crois pas que quelqu'un ait pensé mentionner ce que représentait ce prix, ce qu'il apportait en dehors d'une mention au générique et de la station présentant ce genre d'œuvres comme "un film France Culture", ce qui est pour le moins abusif. Énervant pour un dimanche.



Dernière édition par munstead le Lun 14 Mai 2018, 00:10, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

656
Répondre en citant  
‘les médiocres ont pris le pouvoir’ (titre-citation de Télérama) - le Dim 13 Mai 2018, 19:39

munstead(http://www.regardfc.com/t94p650-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#30581) a écrit:Il fallait écouter à 12 h 30 la remise des prix cinéma France Culture à Cannes par Sandrine Treiner. La directrice, que le journaliste appelle "Sandrine",  n'a aucune idée de la façon de remettre un prix. J'ai connu des remises de prix dans des collèges qui avaient plus de panache. Elle se lance dans quelques phrases confuses avant que l'on ne découvre enfin que c'est Claire Denis qui a obtenu le prix pour l'ensemble de son œuvre. (...)
Ne tirons pas sur une ambulance, relisons quelques posts sur "Sandrine" :  Nessie, La Grande table - Tirons la nappe ! ; Jean-Luuc,  « Oui, j'essaye d'écouter mon époque » Sandrine Treiner au micro du médiateur ; Yann Sancatorze France Culture communique ; bibi Grille de rentrée 2016 + un commentaire franchement positif à l'égard de "Sandrine" (directrice, auditeurs, on est tous égaux...) Sandrine Treiner, directrice de France Culture, auteur du récit « L'idée d'une tombe sans nom » le Dim 29 Oct 2017.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


657
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 66 sur 66

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum