Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 69, 70, 71 ... 75 ... 81  Suivant

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 70 sur 81

Bas de page ↓   

691
Répondre en citant  
Un scandale national - le Lun 23 Juil 2018, 12:25

Les journaux de France Culture en ont-ils parlé ? Cela fait la Une des journaux, des radios et des télés* : Allemagne : le footballeur Mesut Ozil quitte la sélection, invoquant le « racisme ».

En cause une image où l'on voit le joueur de football allemand d'origine turque tout sourire à côté du président turc Tayyip Erdogan (que d'aucuns considèrent a minima comme un autocrate).

C'est l'été. Le retrait volontaire d'un joueur de football d'une équipe nationale mobilise tous les médias. La gauche et l'extrême-gauche allemandes demandent des démissions politiques et sportives ainsi qu'un examen de conscience national. Rien moins.

* chez nos voisins outre-Rhin.

Voir le profil de l'utilisateur

692
Répondre en citant  
Les vrais problèmes d'un pays... - le Mar 24 Juil 2018, 09:27

À propos de l'Allemagne, la rédaction de France Culture rapporte le grand problème qui mérite une attention médiatique de tous les instants : "Retour également sur la polémique en Allemagne après que le footballeur Mesut Özil, d'origine turque, a claqué la porte de la sélection nationale, dénonçant le racisme de la fédération allemande." [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-23.07.2018-ITEMA_21749987-7.mp3" debut="14:20" fin="16:01"]
Journal de 18h par Rédaction

Il faut dire qu'après l'hebdomadaire le Spiegel, le quotidien dit de qualité, la Süddeutsche Zeitung, ne consacrait pas moins de sept articles consécutifs au sujet, en Une, hier soir. En Allemagne, la sécheresse affectant gravement les cultures céréalières n'est pas un problème, ni non plus les conduites dangereuses des camions sur autoroute (nombreux morts et blessés graves ces derniers jours).

C'est l'été, il faut donc tenir les accros de l'info avec un feuilleton qui a ses bons et surtout ses méchants.

Tiens en parlant de feuilleton avec de nombreux méchants...  L'abbé Faria, deuxième partie Le Comte de Monte-Cristo



L'abbé Faria transmet son savoir à Edmond Dantès• Crédits : Tony Johannot (1803–1852)





Voir le profil de l'utilisateur

693
Répondre en citant  
On a trouvé la remplaçante d'Antoine Mercier ! - le Ven 27 Juil 2018, 18:06

La remplaçante d'Antoine Mercier... Ariane Chemin*, la journaliste de la gazette Le Monde qui pilonne, non, qui pilote la mise en scène médiatique autour du garde du corps du Président de la République..

En bonne voie donc (comme Christiane Taubira) : long Entretien dans la section "Politique" du site  (il faut ôter le mot culture et le remplacer par ce dernier mot pour nommer la station).

En fait, non, attendez, elle vient de France Culture... L'Atelier du pouvoir et... comme c'est drôle, la voici dans la dernière émission en photo (l'intérêt d'une photo des journalistes pour la radio ?) aux côtés de Mme Taubira (dont le propos/titre  a déjà été discuté dans ce forum). Qui parlait de "copinage malsain" ? En voilà un vrai de vrai, comme avec Télérama et Libération, lesquels trouvent toutes les qualités à la station, vu que leurs collaborateurs y interviennent contre défraiements (joli travail de réseautage, M. Olivier Poivre d'Arvor !)

Du beau français également (normal, Chaverou est dans le coup) "Un chef de l'Etat dont elle s'inquiète de "la petite équipe" pour diriger la France "

* Un commentaire d'un article du média LM :

Sybarite 27/07/2018 - 16h11 Houellebecq d'Ariane Chemin : « Je me suis documenté, j'ai lu plusieurs de ses articles et de ses livres, c'est de très bas niveau : aucun fait important, beaucoup d'insinuations et de on-dit, le tout hâtivement rédigé, farci de clichés d'ambiance, et sur un ton de sournoiserie malveillante, sa marque de fabrique ».

Pas étonnant, d'ailleurs, que l'on ait plus entendu Houellebecq sur FC depuis longtemps.



Dernière édition par Philaunet le Dim 29 Juil 2018, 14:53, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

694
Répondre en citant  
France Culture pluraliste ? Hum... - le Dim 29 Juil 2018, 14:49

Pourquoi ne pas avoir demandé à Brice Couturier l'interview qui paraît dans Le Parisien ce dimanche ? Il fait quand même partie des intervenants de la station, au même titre que l'ancienne de l'Atelier du pouvoir (cf. ci-dessous), non ?

Brice Couturier : «L’affaire Benalla, un fait divers estival monté en mayonnaise» édité dans la rubrique... "Faits divers", le 29 juillet 2018.

Le joker Brice Couturier (auquel est rajouté Alain Finkielkraut) est sorti à chaque fois que la directrice veut exciper de "l'exemplaire pluralisme" de la station ("Ouarf, ouarf", comme écrivait autrefois un contributeur), mais visiblement pas question de le solliciter pour équilibrer la charge contre le Président de la République que constitue l'entretien avec Ariane Chemin diffusé sur le site de la station. Une nouvelle confirmation de la partialité de la chaîne.
Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p690-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#30928) a écrit:La remplaçante d'Antoine Mercier... Ariane Chemin*, la journaliste de la gazette Le Monde qui pilonne, non, qui pilote la mise en scène médiatique autour du garde du corps du Président de la République..

En bonne voie donc (comme Christiane Taubira) : long Entretien dans la section "Politique" du site  (il faut ôter le mot culture et le remplacer par ce dernier mot pour nommer la station). En fait, non, attendez, elle vient de France Culture... L'Atelier du pouvoir (...)

Voir le profil de l'utilisateur

695
Répondre en citant  
Tintin au Mali - le Lun 30 Juil 2018, 10:36

Le sujet principal du journal de 18h hier soir était les élections au Mali. Après une brève contextualisation, la rédaction nous propose un reportage "de terrain", réalisé à Bamako par Nathanaël Charbonnier (mais les noms des intervenants à cette rédaction sont pudiquement omis sur le site FC).

Reportage culturel : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10060-29.07.2018-ITEMA_21755410-0.mp3" debut="1:45" fin="3:58"]

En résumé :
L'envoyé spécial de FC passe rapidement sur les incidents : "Il y a eu des incidents, oui, mais les maliens retiendront le plus important dans cette journée : surtout, on a mangé ensemble" (suivi du rire style Banania, certainement typique de l'Afrique dans la mentalité de l'envoyé spécial FC)
"on mange ensemble, pas avec la cuillère mais avec la main" comme nous le précise un malien interviewé par l'envoyé spécial de FC
"un peuple, un but, une foi" : l'envoyé spécial FC nous apprend cette devise malienne, qu'il complète subtilement par cette précision très culturelle : "la foi, ça commence par manger avec la main droite". Il est comme ça, l'envoyé spécial FC, tellement culturel, et insiste même sur sa découverte. Heureusement, plein de tact, il ne précise pas la raison de ce latéralisme.
On a droit aussi au cliché selon lequel les africains sont "une grande famille avec beaucoup de cousins".
L'envoyé spécial FC est très satisfait de lui-même "je vais venir ici voter tous les ans".
Pour compléter ce reportage culturel de terrain, l'envoyé spécial FC nous fait part de ses impressions sur la cuisine "c'est très très bon... oh, c'est épicé, hein !", suivi de remarques sur l'utilisation du piment et puis "mais je ne suis peut-être pas malien".

Pire qu'Hergé dans Tintin au Congo (1931)...

Il me semble reconnaître le style inimitable et la voix d'un "envoyé spécial" qui a déjà sévi sur FC l'été dernier avec de tels reportages. Mais comment FC peut elle envoyer à l'étranger un journaliste pour faire de tels reportages, et les diffuser ?

Voir le profil de l'utilisateur

696
Répondre en citant  
Rien à redire ici - le Lun 30 Juil 2018, 15:06

À l'écoute de l'extrait présenté ci-dessus, on peut juger qu'il n'offre pas matière à étayer les accusations portées à l'encontre de la rédaction.  

Concernant le Mali, le grand connaisseur de l'Afrique (ou lecteur du Diplo) Michel Onfray a un avis sur la présence internationale, en particulier celle de la France, dans ce pays : son seul but serait de piller les ressources naturelles ("pour vos smartphones") en corrompant les dirigeants. Une vision pas du tout simpliste de la réalité...

Voir le profil de l'utilisateur

697
Répondre en citant  
Il n'est pire sourd... - le Lun 30 Juil 2018, 17:24

De quelles accusations parlez-vous ? Je n'accuse en rien la rédaction, dont j'ignore la composition puisque les noms ne sont pas indiqués sur le site.
Toutes les citations que je présente peuvent être entendues dans l'extrait que je présente. Je ne doute pas que vous l'ayez écouté.
Ainsi, chacun peut se faire son opinion : reportage colonialiste style 1930 ? ou découverte culturelle ?
Mais les Sonotones également utilisent des terres rares, extraites de nos colonies. Par contre nos colonies ne peuvent rien contre la surdité volontaire...

Voir le profil de l'utilisateur

698
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 30 Juil 2018, 19:06

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t617p30-on-tique-aux-tics#30929) a écrit: (...) Je n'oublie pas non plus les "", déjà pointés ailleurs par Philaunet, fourrés un peu partout : ces films-là, ces oeuvres-là, cette aventure-là et d'autres sans doute.
D'autres, et c'est nouveau, à l'écrit, sans que cela fasse aucun sens : "Cette élection-là vient de débuter : au Zimbabwe, les habitants votent (...)" Journal de 8 h (30/07/2018)

Notons dans le descriptif de ce journal : "L'affaire Benalla, devant le Sénat, ce lundi encore. Alexandre Benalla, toutefois, ne devrait pas être convoqué. Le président de la Commission d'enquête du Sénat, Philippe Bas, a déjà refusé de le convoquer, estimant qu'un mis en examen n'a pas à témoigner à charge contre lui-même".

C'est où l'on voit le niveau de ce journal. Philippe Bas n'estime pas "qu'un mis en examen n'a pas à témoigner à charge contre lui-même". Il dit  en substance que la Commission du Sénat ne peut pas le faire témoigner (alors qu'elle aimerait pourtant bien l'entendre) du fait que la justice (c'est-à-dire le droit) ne le permet pas. [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-30.07.2018-ITEMA_21756176-3.mp3" debut="12:43" fin="13:26"]

Le droit, en l'espèce, c'est celui de l'article 6 de la Convention européenne des droits de l'homme tel qu'interprété dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme qui s'impose dans le droit national de chacun des pays membres du Conseil de l'Europe (47 pays) :

"[le] droit de ne pas s’auto-incriminer.

Ce droit ne figure pas formellement dans le code pénal. Il trouve son origine dans la Convention européenne des droits de l’homme, ou plutôt dans la jurisprudence de la Cour européenne qui le rattache aux exigences du procès équitable posées par l’article 6. Consacré par un arrêt du 25 février 1993 Funke c. France, il constitue un élément de la présomption d’innocence qui interdit à l’accusation de recourir à des éléments de preuve obtenus sous la contrainte ou par des pressions. Ce principe est repris par la Cour de cassation, précisément depuis l’arrêt du 7 janvier 2014.
"

Principe de loyauté et droit de ne pas contribuer à sa propre incrimination ainsi que Guide sur l’article 6 de la Convention européenne des droits de l’homme

Ce n'est donc pas que M. Bas ne veuille pas convoquer M. Benalla, il ne le peut pas sous peine de voir la France être condamnée pour violation de la Convention, au cas où ledit mis en examen dirait des choses susceptibles de nourrir l'accusation à son encontre et que subséquemment son avocat déposerait une requête devant la CEDH.

Voir le profil de l'utilisateur

699
Répondre en citant  
Audace sans accusation - le Lun 30 Juil 2018, 20:43

Je soumets à l'appréciation du lecteur de ce forum, Philaunet, cette question : Mélanie Chalandon, qui anime cet été le Grain à moudre peut-elle impunément citer Napoléon III à propos de Notre Président qu'elle fait ainsi passer du statut glorieux (?) de Napoléon I° à celui, plus minable, de Napoléon le Petit :

"Mais qui êtes-vous, les journalistes ? Vous n’exprimez que des intérêts particuliers. Moi, je représente l'intérêt général car j'ai été élu par le peuple! Vous, vous ne représentez que vos lecteurs". Ainsi parlait Napoléon III et ainsi s'exprime Notre Président, selon l'impertinence journalistique de Mélanie Chalandon de FC.

Audace journalistique ? Attention, il ne s'agit pas là d'une accusation de ma part : comme Philaunet, moi-même bon citoyen, je suis simplement triste que FC se fasse l'écho de cette déchéance de la fonction présidentielle, écho audible et lisible sur le site FC...

Quelle tristesse, quelle déchéance, ma bonne dame.

Voir le profil de l'utilisateur

700
Répondre en citant  
Purée ! - le Mar 07 Aoû 2018, 18:00

Soyons, pour une fois Smile, rabat-joie (ou rabat-deuil) : Journal de 12h30 06/08/2018 : "Joël Robuchon rend son tablier. Le chef le plus étoilé au monde est mort ce matin à 73 ans. Il avait ouvert plus de 15 restaurants dans le monde. Camille Magnard reviendra sur le parcours de ce génie de la gastronomie" accompagné d'une infographie et d'un long article (il faut bien dépenser l'argent excédentaire de France Culture pour ce qui a paru partout dans la presse) : Joël Robuchon : "On a besoin de tous les sens pour réussir dans la cuisine" 06.08.2018.

On sent que si France Culture trouve nécessaire de faire un commentaire développé dans le journal au lieu d'annoncer sobrement la nouvelle, de publier un papier sur le décès d'un cuisinier, ainsi que le CV de celui-ci, l'apocalypse tant annoncée quotidiennement n'est pas une préoccupation si urgente que cela (Rabhi peut aller se rhabiller).

Et si la rédaction de France Culture  s'intéressait au statut des employés de cuisine dans les "grands restaurants"  (salaires, temps et conditions de travail) ?  Cela serait de l'information moins conformiste et relativiserait les qualités prêtées à certains propriétaires de restaurants, étoilés ou non.

Voir le profil de l'utilisateur

701
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 16 Aoû 2018, 08:53

Soyons clairs, il ne s'agit pas ici de défendre le commerce international des armes qui mérite un autre débat, y compris dans ses aspects moraux.
Ce matin, à partir de 7 h 30, Julie Gacon reçoit Thierry Fortin, représentant un de ces nombreux "observatoires" qui sont à l'observation ce que l'Inquisition était à la Justice. Celui-ci se consacre au commerce des armes. Cela tombe bien pour la toujours jeune Julie Gacon qui n'a rien perdu de la hargne anti-armes qu'éprouve en général la jeunesse au sortir du lycée. Fortin accuse la France d'être complice au Yémen parce qu'elle vend des armes à lArabie saoudite et à Abou Dhabi. Des chiffres? Non, c'est très difficile à obtenir, trop difficile sans doute. Gacon accuse la France de la même ignominie et rajoute au pot toute l'industrie de l'armement français, à laquelle elle ne comprend visiblement rien. Elle affirme ainsi que la France conçoit et construit des armes sans en prévoir les conséquences ni n'est consciente qu'elle va devoir les exporter pour faire baisser leur coût de revient (notion qu'elle ne maîtrise pas du tout). Sont-ils bêtes ces militaires! T. Fortin essaye en vain de calmer la passionaria qui a abandonné dans ce débat toute prétention professionnelle: présenter les divers aspects d'une controverse, donner la parole à chacun. Quand on interroge une seule personne, on essaye, à travers ses questions, de faire entendre les idées adverses ou autres, ne serait-ce que pour qu'un débat s'instaure, pas un dialogue de deux compères sur les tréteaux de France Culture.
On a aussi entendu des perles comme" la guerre qui a provoqué l'effondrement du Yémen", alors que c'est parce que le Yémen est un pays effondré depuis quarante ans que la guerre a pu naître et s'amplifier; ou encore qu'il était antidémocratique (???) que les députés européens aient accepté l'inclusion de robots-tueurs dans le financement de l'armement en Europe; ou aussi qu'un des rares efforts de financement commun d'une défense européenne, souhaitable si l'on s'inquiète de la politique trumpienne, serait antidémocratique car "Le Parlement vote sur le budget, pas sur son contenu"(?) ce qui est ignorer toute la politique du Parlement européen, tous les débats qui s'y déroulent, en particulier depuis ces dernières années.
Bref, Gacon est aux manettes et tient le cap.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


702
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 70 sur 81

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 69, 70, 71 ... 75 ... 81  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum