-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 38 ... 73, 74, 75 ... 78 ... 82  Suivant

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 74 sur 82

Bas de page ↓   

731
Répondre en citant  
Et pourquoi? - le Lun 17 Sep 2018, 07:47

"Et pourquoi", c'est la signature de grand interviewer de Guillaume Erner. Il aime utiliser cette fausse naïveté d''enfant de cinq ans qui poursuit ses parents de questions. "Et pourquoi?".
Ce matin journal de 7 H. Après un grand bain d'anti-macronisme déroulé au galop par Duthu (on sent qu'elle chercher à remporter le record de la diction la plus précipitée et elle va y arriver) Erner nous assène le sujet suivant:  la marine chinoise. "Et pourquoi la marine chinoise risque-t-elle de devenir la plus puissante du monde?" On a envie de lui répondre: parce que c'est le pays le plus peuplé du monde, qu'il sera dans dix ans au maximum la première économie du monde, parce qu'il est las de voir la marine américaine jouer les shériffs au large de ses côtes, parce qui'l a des ambitions territoriales dont Taïwan, mais cela ne suffit pas, il faut faire appel à une spécialiste, en l'occurrence Alice Ekman de l'IFRI, cet institut dont la tâche principale semble être de fournir des interlocuteurs à FC. En dix minutes, cette spécialiste arrivera à ne rien dire d'un tant soit peu intéressant. Rien du tout. N'importe quel étudiant de SciencesPo aurait pu en dire autant. Son discours est émaillé de formule un peu rudes comme: "la Chine a une marine bien costaud""Elle a un bon système de sous-marins"(?), "les points chauds que la Chine juge importants" etc. Bref du bavardage, peu de chiffres, pratiquement rien sur les ambitions territoriales, le contrôle des détroits et des routes maritimes, rien sur le complexe militaro-industriel chinois, pas de perspectives, rien.  Et pourquoi?

Voir le profil de l'utilisateur

732
Répondre en citant  
Les préoccupations locales de France Culture - le Mar 18 Sep 2018, 08:13

A-t-on jamais entendu interview d'une telle vacuité dans un journal ? Probablement, mais ce doit être rare, car ici on atteint le fond.

Qui est interrogé durant un tiers du journal de 22h pour ne littéralement rien dire ? Un certain Airy Routier qui vient raconter avec force hésitations et embarras de langage les petites salades politiques locales de la mairie de Paris, dont neuf auditeurs sur dix se contrefoutent très probablement. Ah, mais on oubliait que France Culture est une radio locale parisienne qui croit s'adresser à l'auditorat situé à l'intérieur du périphérique. Centralisme quand tu nous tiens...

JOURNAL DE 22H du lundi 17 septembre 2018
* avec photo et entretien audio en fichier indépendant sur la page, vu l'intérêt intergalactique du sujet. Soit dit en passant, Vasak fait une insistante publicité pour le pamphlet de l'invité.

* Bruno Julliard envisage-t-il de rallier la République en marche d'Emmanuel Macron qui rêve de faire tomber Anne Hidalgo en 2020 ? L'intéressé reste vague sur son avenir politique. Nous en parlerons avec notre invité, le journaliste Airy Routier, auteur avec Nadia Le Brun de Notre-Drame de Paris, livre implacable sur Anne Hidalgo paru l'an dernier chez Albin Michel.

Voir le profil de l'utilisateur

733
Répondre en citant  
Géographie FC - le Mer 19 Sep 2018, 10:29

Ludovic Piedtenu, envoyé spécial (?) au sommet de Salzbourg nous apprend que la ville est à la frontière entre l'Autriche, l'Allemagne et la République tchèque.. Pour l'Allemagne, d'accord, pour la Tchéquie, c'est moins sûr. Il faut compter près d'une heure et demie de route, comme si Lyon était à la frontière suisse. Par ailleurs, il nous rappelle que la région de Salzbourg est appelée, "Les trois pays", naïvement, je pensais que cette appellation était réservée aux stations de ski qui entourent la ville, un peu comme les Trois vallées dans les Alpes. Enfin, il nous assure que l'on parle, toujours à Salzbourg, le dialecte bavarois, le dialecte autrichien, le tchèque et l'italien. Bonne remarque, on pourrait dire aussi à Paris que l'on parle le tchèque, l'urdu, l'arabe marocain. Et si Piedtenu s'en tenait à l'objet de son voyage et se contenter de ses lumières méconnues en politique européenne et migratoire?.

Voir le profil de l'utilisateur

734
Répondre en citant  
Excès - le Mer 19 Sep 2018, 12:59

Journal de 12 h 30. Thomas Cluzel présente carrément Benalla comme "l'homme de main d'Emmanuel Macron". Comment peut-on présenter les informations d'une radio du service public et s'abaisser ainsi à reprendre les attaques de partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite? Est-ce être partisan de s'étonner de ce vocabulaire?
La suite de la présentation des travaux de la commission est du même acabit. On parle de "revirement de l'Elysée" quand Benalla s'excuse pour des propos qu'il n'aurait pas dû tenir. On cite une sénatrice qui lui reproche de ne pas répondre longuement mais pas aux vraies questions , mais on ne saura rien de plus sur ces questions. On s'arrête sur le port d'arme qui n'est qu'un détail plus que discutable, etc.

Voir le profil de l'utilisateur

735
Répondre en citant  
Le tueur à gages de l'Élysée - le Mer 19 Sep 2018, 13:31

munstead(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31290) a écrit:Journal de 12 h 30. Thomas Cluzel présente carrément Benalla comme "l'homme de main d'Emmanuel Macron". Comment peut-on présenter les informations d'une radio du service public et s'abaisser ainsi à reprendre les attaques de partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite? Est-ce être partisan de s'étonner de ce vocabulaire? (...)
Non. Le texte est sur le site "L'ex homme de main d'Emmanuel Macron a tenté, tant bien que mal, de se disculper, assurant qu'il n'était pas le garde du corps du chef de l'Etat."

Définition de "homme de main" sur deux sites :
1
Homme qui fait quelque chose pour le compte d'un autre.

Dans bon nombre d'expressions de la langue française, la "main" est un symbole d'action. Elle peut aussi symboliser le combat. Ainsi, un "homme de main" est un homme qui exécute des ordres. En général, il s'agit pour lui d'effectuer des actes violents commandités par une autre personne.


et
2
Homme qui effectue des actes violents pour le compte d’autrui
Expression française qui se base comme beaucoup d’autres sur la main prise dans le sens d’action. Dans ce cas précis la main est synonyme de combat et l’homme de main va donc exécuter les ordres d’un commanditaire pour exécuter un meurtre ou un acte de violence.

Toutefois, l’expression « homme de main » à ses débuts ne définit pas le tueur à gages mais était tout simplement destinée à qualifier tout homme qui agit sans réfléchir ou hésiter.
Expression française synonyme : Tueur à gages


Ainsi va l'information (et pas seulement elle, cf. La fabrication et l'amour des icônes) à France Culture...

Voir le profil de l'utilisateur

736
Répondre en citant  
La main qui ne s'en prend pas aux hommes - le Mer 19 Sep 2018, 17:35

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31291) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31290) a écrit:Journal de 12 h 30. Thomas Cluzel présente carrément Benalla comme "l'homme de main d'Emmanuel Macron". Comment peut-on présenter les informations d'une radio du service public et s'abaisser ainsi à reprendre les attaques de partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite? Est-ce être partisan de s'étonner de ce vocabulaire? (...)
OUI

Remercions d'ailleurs Philaunet, pour la confirmation qu'il apporte, à travers cette recherche sur la sémantique de "homme de main". Cette expression ayant toute une palette de significations et de connotations, il est naturel que le cas d'usage par FC ne corresponde pas à toutes. Voici celles qui justifient son emploi :

Définition de "homme de main" sur deux sites sélectionnés par Philaunet :
1
Homme qui fait quelque chose pour le compte d'un autre. (...)
Dans bon nombre d'expressions de la langue française, la "main" est un symbole d'action. Elle peut aussi symboliser le combat. (...)


et
2
Homme qui effectue des actes violents pour le compte d’autrui
Toutefois, l’expression « homme de main » à ses débuts ne définit pas le tueur à gages mais était tout simplement destinée à qualifier tout homme qui agit sans réfléchir ou hésiter.


Rappelons que Benalla a été employé par Macron pendant sa campagne électorale, pour sa sécurité, et portait une arme.

Et puis, remercions FC de nous avoir fait part, au cours du même journal, de cette savoureuse déclaration de Benalla devant les sénateurs : "Quelles que soient les circonstances et la pression, on ne s'en prend pas aux hommes".

Voir le profil de l'utilisateur

737
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 19 Sep 2018, 17:43

Tirée par les cheveux, pour ne pas dire tordue, votre sélection, non ? Les définitions indiquent bien l'usage courant connu de tout le monde et je ne sache pas que les journalistes de FC utilisent l'expression "homme de main" pour signifier un homme d'action ou quelqu'un qui agit sans réfléchir.

Dans la reproduction des définitions, je n'ai pas choisi de tronquer les acceptions d'origine, en revanche vous coupez celles qui n'entrent pas dans votre programme de justification de l'emploi partial du terme par le journaliste, saperlipopette !  

Voir le profil de l'utilisateur

738
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 19 Sep 2018, 18:25

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31294) a écrit:
Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31291) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31290) a écrit:Journal de 12 h 30. Thomas Cluzel présente carrément Benalla comme "l'homme de main d'Emmanuel Macron". Comment peut-on présenter les informations d'une radio du service public et s'abaisser ainsi à reprendre les attaques de partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite? Est-ce être partisan de s'étonner de ce vocabulaire? (...)
OUI

Remercions d'ailleurs Philaunet, pour la confirmation qu'il apporte, à travers cette recherche sur la sémantique de "homme de main". Cette expression ayant toute une palette de significations et de connotations, il est naturel que le cas d'usage par FC ne corresponde pas à toutes. Voici celles qui justifient son emploi :

Définition de "homme de main" sur deux sites sélectionnés par Philaunet :
1
Homme qui fait quelque chose pour le compte d'un autre. (...)
Dans bon nombre d'expressions de la langue française, la "main" est un symbole d'action. Elle peut aussi symboliser le combat. (...)


et
2
Homme qui effectue des actes violents pour le compte d’autrui
Toutefois, l’expression « homme de main » à ses débuts ne définit pas le tueur à gages mais était tout simplement destinée à qualifier tout homme qui agit sans réfléchir ou hésiter.


Rappelons que Benalla a été employé par Macron pendant sa campagne électorale, pour sa sécurité, et portait une arme.

Et puis, remercions FC de nous avoir fait part, au cours du même journal, de cette savoureuse déclaration de Benalla devant les sénateurs : "Quelles que soient les circonstances et la pression, on ne s'en prend pas aux hommes".

Lustucru, vous êtes un Jésuite ou un hypocrite. Vous savez très bien quel sens on donne aujourd'hui à "homme de main", qui est tout simplement, en l'occurrence, une diffamation. Mais si vous considérez qu'il est normal qu'un journaliste de FC utilise ce vocabulaire avant tout jugement (la commission d'enquête du Sénat est une rigolade qui vise Macron et se fiche bien de Benalla et de la sécurité à l'Elysée) vous rejoignez ceux qui n'aiment pas la formule "présumé innocent" pour les mis en examen, qui aiment précéder la Justice, appeler au pilori, hurler avec les loups.

Voir le profil de l'utilisateur

739
Répondre en citant  
Journalisme engagé - le Mer 19 Sep 2018, 22:49

Un journal de 22h dont une grande partie est constituée d'incriminations envers celui qui n'est plus "l'ex-homme de main" d'Emmanuel Macron, mais tantôt "l'ancien chargé de mission d'Emmanuel Macron", tantôt "l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron".  Quand les journalistes de Radio France apprennent le sens des mots avec quelque temps de retard...

Donc l'envoyé Antoine Marette nous fait son récit de l'audition de l'ex-collaborateur (appelé par son seul nom, la plupart du temps). Une vision et des commentaires à charge contredits par d'autres médias généralistes relatant l'audition, mais l'on connaît la partialité de la station parisienne, donc on s'amuse à entendre les interlocuteurs sélectionnés, tous adversaires politiques de l'exécutif, évidemment. Puis c'est au tour, dans la séquence suivante, d'un représentant de Debout la France à qui Stanislas Vasak fait dire tout le mal qu'il pense de l'auditionné. On ne voit pas en quoi la question était pertinente, vu que le monsieur était invité à s'exprimer sur l'Europe (qu'il honnit) et sur Viktor Orban (qui est son horizon de la démocratie idéale). Passons.

Passons à... la sexualité féminine, avec René Frydman en collaboration avec quel magazine pour La sexo-gynécologie ? Et au programme demain ? Patience, patience !  Le plaisir sexuel est-il un droit ?

Tous sujets qui ont été abondamment traités ces dernières années par la Série documentaire (Sur les docks), mais on ne sait jamais, des auditeurs (h/f) auraient pu échapper au pilonnage.

Après la sexualité (dysfonctionnelle) tous les soirs à 22h15 et la pauvreté (exponentielle) tous les après-midis à 17h, que  nous réserve la semaine prochaine ? Les paris sont à prendre dans le fil Des idées pour France Culture (70 posts).

Il est rigoureusement interdit de consulter le fil Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) (153 posts) pour trouver de l'inspiration.

Voir le profil de l'utilisateur

740
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 20 Sep 2018, 19:42

Comment peut-on s'autoriser à nommer le journal de 12h30 (signalé ici) "Le nouveau monde des retraités" ? N'y a-t-il personne pour dire à la Rédaction qu'il n'est pas possible de titrer un journal d'information de la radio publique nationale avec une allusion ironique et qui incrimine l'exécutif dans son résumé : "300 000 sur plus de 14 millions, certains jugerons [sic] sans doute que l'effort reste assez modeste. Il n'empêche que ce geste témoigne bien d'une forme d'anxiété par rapport à la colère grandissante des retraités, visiblement de plus en plus déçus de l'action de l'exécutif, alors même qu'ils avaient largement voté pour le chef de l'Etat à la présidentielle."

Est-ce un journal d'information ou un éditorial politique qui est donné à entendre ?

Voir le profil de l'utilisateur

741
Répondre en citant  
Précisions demandées - le Jeu 20 Sep 2018, 20:19

Philaunet(http://www.regardfc.com/t94p730-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31306) a écrit:(...) allusion ironique et qui incrimine l'exécutif dans son résumé : "300 000 sur plus de 14 millions, certains jugerons [sic] sans doute que l'effort reste assez modeste. Il n'empêche que ce geste témoigne bien d'une forme d'anxiété par rapport à la colère grandissante des retraités, visiblement de plus en plus déçus de l'action de l'exécutif, alors même qu'ils avaient largement voté pour le chef de l'Etat à la présidentielle."
Quelle est l'allusion ironique, quelle est l'allusion incriminante ?
Merci pour vos précisions, qui nous manquent pour comprendre votre réaction, vive.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


742
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 74 sur 82

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 38 ... 73, 74, 75 ... 78 ... 82  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum