Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 77, 78, 79, 80, 81  Suivant

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 78 sur 81

Bas de page ↓   

771
Répondre en citant  
PasDeVagues - le Mer 24 Oct 2018, 17:26

Télescopage de deux sujets concernant l'école, dans les Matins d'aujourd'hui.

Dans la Question du jour à 7h15, on évoque les témoignages d'enseignants sur Twitter avec le hashtag "PasDeVagues". Une enseignante de terrain, en lettres modernes, a une position courageuse loin des solutions faciles, avec cette évidence que les incivilités devenues courantes et les actes graves récents sont l'expression d'un problème social (la culture dans les zones problématiques, mais aussi les compétences politiques) qui ne sera pas résolu par l'interdiction des portables.

Et puis, 30 mn après, l'Invité des matins S. Dehaene, professeur de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France, vient effacer tout cela avec sa vision high-tech bien plus séduisante, rutilante de synapses et d'IRM. Pour lui, la violence à l'école c'est à cause d'un "système expressif mal contrôlé" chez l'enfant, comme si l'exhibition d'un pistolet à billes filmée par un portable n'était pas l'expression, préméditée, d'une culture des "quartiers". Il nous livre la vision technologique de l'éducation, tout juste concède-t-il que s'il y a moins d'enfants dans les classes, l'enseignement est plus efficace, et qu'on apprend mieux les langues par immersion qu'avec quelques heures par semaine au collège. Mais tout cela, ces veilles recettes, c'est low-tech. Pour avoir l'air cultivé, il vaut mieux parler de la méthode Montessori, et lorsque G. Erner se demande si cette méthode n'est pas le reflet d'une idéologie libérale, s'adressant aux élèves déjà favorisés, le professeur au Collège de France ne comprend pas la question.

S. Dehaene cite pourtant, mais en passant, Vygotsky qui présentait l'intelligence comme le résultat surtout de l'influence du milieu social. Il évoque aussi, mais comme des résultats récents de l'observation des synapses par IRM, ce que Piaget décrivait en observant des nourrissons il y a 50 ans : les enfants élaborent des concepts en interagissant avec le monde... une découverte.

Mais S. Dehaene a un livre à vendre, et même deux, il ne manque pas une occasion de nous le rappeler. Marie Pellan est seulement professeur mais connaît "le terrain", c'est évidemment moins brillant, moins clinquant. C'est pourquoi c'est malheureusement S. Dehaene qui est président du Conseil scientifique de l’Education nationale. Alors, le mouvement "#PasDeVagues" est-il révélateur d'une omerta seulement dans le monde de l'éducation ?

Voir le profil de l'utilisateur

772
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 24 Oct 2018, 17:51

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p760-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31521) a écrit:Télescopage de deux sujets concernant l'école, dans les Matins d'aujourd'hui.

Dans la Question du jour à 7h15, on évoque les témoignages d'enseignants sur Twitter avec le hashtag "PasDeVagues". Une enseignante de terrain, en lettres modernes, a une position courageuse loin des solutions faciles, avec cette évidence que les incivilités devenues courantes et les actes graves récents sont l'expression d'un problème social (la culture dans les zones problématiques, mais aussi les compétences politiques) qui ne sera pas résolu par l'interdiction des portables.

?
Quand on ne veut pas comprendre…

Si le jeune homme au pistolet avait bénéficié dès la maternelle des solutions préconisées par S Dehaene peut-être n'aurait-il pas ainsi menacé son enseignante.

Par ailleurs où est le courage de l'enseignante qui récite son Bourdieu quotidien? En gros, c'est la faute à la société donc… on ne peut rien faire, si ce n'est la révolution. Bien entendu que la situation sociale de cet élève explique en partie son comportement, mais doit on attendre tranquillement l'arrivée de LFI au pouvoir (je caricature) pour que les choses changent? Et pourquoi l'amélioration des connaissances scientifiques sur le fonctionnement de notre cerveau n'apporteraient-elles rien à l'enseignement? Surtout quand elles rejoignent et confortent les travaux des psychologues qui tiennent à peu près le même discours, à partir d'autres types d'observations, loin du déterminisme social des sociologues de combat.

Voir le profil de l'utilisateur

773
Répondre en citant  
Synapses des professionnels : en panne ? - le Mer 24 Oct 2018, 20:35

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p770-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31521) a écrit:Télescopage de deux sujets concernant l'école, dans les Matins d'aujourd'hui. (...)
Décidément, une journée instructive au sujet de l'instruction l'éducation nationale... Ce soir, au cours d'un débat intéressant du Grain à moudre (Hervé Gardette retrouve ses capacités), on apprend incidemment que les lycéens professionnels seront les seuls à ne pas bénéficier de cours de philosophie. Probablement, l'IRM de S. Dehaene a détecté chez ces jeunes une inactivité de leurs  synapses.

Mais c'est bien normal : on ne demande pas à des professionnels de réfléchir, seulement de produire. Sinon, à quelles dérives cela conduirait ? Réfléchir, c'est le rôle de l'ENA, pour définir la manière de gérer les professionnels, et le rôle de la banque pour gérer les profits. L'État prend en charge la formation opérationnelle de ces jeunes à la place des entreprises, on ne va pas en plus leur enseigner des idées subversives !

Les invités de l'émission suggèrent qu'on ne peut enseigner à ces lycéens la philo, car ils n'en possèdent pas le vocabulaire ... un tel raisonnement est imparable. Plus probablement, c'est le vocabulaire de l'ENA qu'ils ne possèdent pas. Les invités soulignent également que l'enseignement de la philosophie permettrait justement à ces lycéens de progresser dans la maîtrise du français. Oui, et alors ? ça coûterait un pognon de dingue, et pour rapporter quoi ?

Voir le profil de l'utilisateur

774
Répondre en citant  
Le chômage augmente mais il baisse - le Jeu 25 Oct 2018, 17:20

Le chômage augmente, la précarité au travail aussi mais comment dire cela au journal de 12h30 sans faire de peine au gouvernement ?

- Dans les titres, c'est "une très lente décrue".
- Puis, au début du sujet (repoussé le plus tard possible : après la remise d'un prix à un cinéaste !), "le chômage met beaucoup de temps à baisser".
- Et enfin, la journaliste FC vient au secours de la député LREM qui patauge dans ses commentaires, en lui suggérant les bons langages : "le contexte économique qui n'est peut-être pas forcément favorable" et de toutes façons "ce sont des mesures qui mettent du temps à avoir des effets".

Difficile d'être plus aimable avec le gouvernement : sans doute un effet de l'intimidation des médias par le président, on ne va pas prendre des risques justement quand le chômage augmente baisse trop lentement.

Voir le profil de l'utilisateur

775
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 25 Oct 2018, 18:00

Pour illustrer votre réflexion, une proposition d'écoute : "Théories du complot" et esprit critique

Je vais également essayer de trouver un programme qui analyserait le fait que vos coreligionnaires et vous répétez tous la même chose. Comment ces militants communiquent-ils pour tous présenter les mêmes réactions ? Antennes ? Phéromones ? Danses à la façon des abeilles ? Voilà qui serait fascinant.

Voir le profil de l'utilisateur

776
Répondre en citant  
Le professionnalisme - le Jeu 25 Oct 2018, 18:49

"Coreligionnaires", "militants"... toujours la même rhétorique lourde de sous-entendus, toujours des attaques ad hominem et un humour répétitif qui pèse des tonnes. La polémique, cela évite évidemment de répondre sur le fond.

Je vous suggère plutôt d'écouter encore France Culture, par exemple le journal de 18h qui traite tout à fait clairement de ces statistiques, en nommant sans ambages l'augmentation du chômage. C'est un exemple de professionnalisme, qui rassure face aux tentatives d'intimidation présidentielle, à la vente du Monde, à la dérive de ce matin 12h30... Et cela vous incitera probablement à réfléchir.

Voir le profil de l'utilisateur

777
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Jeu 25 Oct 2018, 18:50

À propos de la contribution 774 ci-dessus qui n'a pas été repérée par le logiciel anti-trolls politiques (ce forum n'a apparemment pas les moyens de se doter d'outils performants)
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t94p770-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31529) a écrit:Pour illustrer votre réflexion, une proposition d'écoute : "Théories du complot" et esprit critique

Je vais également essayer de trouver un programme qui analyserait le fait que vos coreligionnaires et vous répétez tous la même chose. Comment ces militants communiquent-ils pour tous présenter les mêmes réactions ? Antennes ? Phéromones ? Danses à la façon des abeilles ? Voilà qui serait fascinant.
Concernant le passage du journal incriminé dans le billet 774, j'ai rarement entendu une écoute aussi déformée et un commentaire aussi vicieux sur une intervention, commentaire qui s'apparente à de la mauvaise foi et à de la provocation, tout ce que ce forum n'aime guère (à bon entendeur...).

Dans le Journal de 12h30 on entend donc en duplex Amélie de Montchalin, députée La République En Marche de l'Essonne : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-25.10.2018-ITEMA_21866391-6.mp3" debut="12:06" fin="13:53"]
Affirmer que la "député [sic] patauge", c'est vraiment se moquer du monde, pour rester poli. Le reste des commentaires étant constitué de la même désinformation, je ne vais pas y perdre mon temps, mais suggérer aux "modos" de réparer leur outil anti-troll.

Voir le profil de l'utilisateur

778
Répondre en citant  
Des livres - le Lun 29 Oct 2018, 08:07

Intéressant dialogue entre Jeanneney et Erner à propos de la vente aux enchères de livres de François Mitterrand. JNJ précise le contenu de la vente (XXe siècle, livres de bibliophilie et/ou dédicacés) et que le reste de la bibliothèque (outre les livres conservés par la famille) a été donné à une bibliothèque de la Nièvre. Il nous parle ouvrages, auteurs, curiosités et choix d'un bibliophile et d'un grand lecteur, et même de reliures, tandis qu'Erner pratique une "analyse" politique d'un objet dont il ne connait pas la définition (voir parenthèse plus haut). Encore bravo au "sociologue" engagé. Il se fait gentiment remettre à sa place par JNJ à plusieurs reprises jusqu'à Péguy qui pour Erner est un auteur de droite. Comme la vie des idées est simple et claire à FC le matin. Et Mitterrand possédait un livre d'Henriot, quelle horreur! Pardon pour cette note personnelle, mais si un censeur de gauche comme Erner analysait ma bibliothèque, je serais envoyé en camp de rééducation et un censeur de droite m'expédierait aux galères. Toujours d'Erner : "Il n'y pas de livre de Marguerite Yourcenar…". JNN: "Si , allez jusqu'à la lettre Y du catalogue cher Guillaume Erner". C'était un dialogue entre un historien cultivé, qui n'a d'ailleurs jamais caché ses opinions, mais sait respecter celle des autres, et un commentateur partial.

Je découvre la rubrique "Superfail". Un"podcast natif". Un néologisme américain issu d'une bande dessinée quasi confidentielle pour un programme sur FC! France Culture a donc définitivement cessé de défendre la langue française. Après tout, la nouvelle présidente de la Francophonie n'est-elle pas anglophone? La présentation du premier sujet sur le diesel : "Comment on nous a forcé à rouler aux particules fines" donne une idée assez précise de l'objectivité de cette rubrique des erreurs, mais on sait que l'échec, l'erreur, la faute font partie des mamelles de FC.

Voir le profil de l'utilisateur

779
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Lun 29 Oct 2018, 08:56

munstead(http://www.regardfc.com/t94p770-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31548) a écrit: (...) Je découvre la rubrique "Superfail". Un"podcast natif". Un néologisme américain issu d'une bande dessinée quasi confidentielle pour un programme sur  FC!  France Culture a donc définitivement cessé de défendre la langue française. Après tout, la nouvelle présidente de la Francophonie n'est-elle pas anglophone? La présentation du premier sujet sur le diesel : "Comment on nous a forcé à rouler aux particules fines" donne une idée assez précise de l'objectivité de cette rubrique des erreurs, mais on sait que l'échec, l'erreur, la faute font partie des mamelles de FC.
Voir Parler du prix de l'essence, pardi ! - le Mar 16 Oct 2018.

Le forum est constitué de divers sous-forums contenant des rubriques. Le but est d'organiser ce site qui est perçu comme un peu fourre-tout.

@munstead : je vous ai par exemple plusieurs fois répondu hors du fil où vous aviez commenté. La dernière fois dans le fil Commentaire de commentaires Les femmes à France Culture le Mer 24 Oct 2018.

Pour l''activité de la semaine passée et des semaines précédentes, voir → Toutes les contributions, réparties par semaines et sous-forums.

Voir le profil de l'utilisateur

780
Répondre en citant  
''La Question du jour par Guillaume Erner'' - le Lun 29 Oct 2018, 13:46

J'aurais vu ce billet dans le fil des Matins (dernier billet ici), car il ne s'agit pas des journaux de la rédaction :
munstead(http://www.regardfc.com/t94p770-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31548) a écrit:Intéressant dialogue entre Jeanneney et Erner à propos de la vente aux enchères de livres  de François Mitterrand. JNJ précise le contenu de la vente (XXe siècle, livres de bibliophilie et/ou dédicacés) et que le reste de la bibliothèque (outre les livres conservés par la famille) a été donné à une bibliothèque de la Nièvre. Il nous parle ouvrages, auteurs, curiosités et choix d'un bibliophile et d'un grand lecteur,  et même de reliures, tandis qu'Erner pratique une "analyse" politique d'un objet dont il ne connait pas la définition  (voir parenthèse plus haut). Encore bravo au "sociologue" engagé. Il se fait gentiment remettre à sa place par JNJ à plusieurs reprises jusqu'à Péguy qui pour Erner est un auteur de droite. Comme la vie des idées est simple et claire à FC le matin. Et Mitterrand possédait un livre d'Henriot, quelle horreur! Pardon pour cette note personnelle, mais si un censeur de gauche comme Erner analysait ma bibliothèque, je serais envoyé en camp de rééducation et un censeur de droite m'expédierait aux galères. Toujours d'Erner : "Il n'y pas de livre de Marguerite Yourcenar…". JNN: "Si , allez jusqu'à la lettre Y du catalogue cher Guillaume Erner". C'était un dialogue entre un historien cultivé, qui n'a d'ailleurs jamais caché ses opinions, mais sait respecter celle des autres, et un commentateur partial. (...)
À écouter dans La Question du jour par Guillaume Erner 7 min, 29/10/2018 : Quelle facette de François Mitterrand révèle la vente aux enchères de sa bibliothèque ?

Descriptif :

Aujourd’hui et demain, un millier de livres ayant appartenu à François Mitterrand sont vendus aux enchères. Ce fonds d’ouvrages modernes, que possède le fils cadet de l’ancien président, est un ensemble estimé autour de 450 000 euros.

François Mitterrand était ce qu’on appelle un bibliophile. Parmi ces ouvrages, quelques manuscrits, ainsi qu'un grand nombre d’envois d’écrivains, issus d’un panorama très large, parmi lesquels Milan Kundera, Ernst Jünger, Louis Aragon, Michel Tournier, Jean Giono, Marguerite Duras ou encore Françoise Sagan...

Intervenants Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien Président de la BNF, producteur à France Culture ("Concordance des temps", samedi matin)


Article en contrepoint

Sur la page de descriptif, on trouve un article de la "fameuse" Chloé Leprince, qui rédige de temps en temps des papiers féministes ou autre air du temps.

5 visages de Mitterrand à travers sa bibliothèque 28/10/2018.

La langue donne le la : "Collectionneur de belles éditions et lecteur assidu toute sa vie, François Mitterrand était proche d'écrivaines et d'écrivains".

Ah, il "était proche d'écrivaines" ? Ce qui est, entre autres, bizarre dans la graphie féministe, c'est la confusion. Ainsi on pourrait se demander qui est qui ci-dessous. Mais la précision et la clarté sont les ennemies de France Culture, comme chacun sait, c'est le flou et l'indéterminé qui ont de la valeur, d'ailleurs Marguerite Duras  était-elle une femme ? Un homme ? Les deux ? Non-binaire ? : "D’elle-même, l’écrivaine ne dira cependant pas qu’elle est “socialiste” mais bien plus volontiers “mitterrandienne”. Dix ans après la mort de l’écrivain (...)" [il s'agit de la même personne].

Pour juger quiconque ou instiller le soupçon, il suffit de lâcher telle phrase qui frappe l'imagination et ne pas entrer dans la complexité (qui fait par exemple qu'on peut posséder un livre qu'on n'a jamais lu ou dont le contenu nous est haïssable) : "Parmi ces volumes, quelques titres signés de la fine fleur des lettres réactionnaires dans l'entre-deux guerres (y compris des bréviaires atrocement antisémites)".

Le compte-rendu n'est globalement pas inintéressant, mais ce n'est pas le rôle de la station de radio de dépenser de l'argent à faire écrire des articles de presse dont on retrouve le contenu ailleurs.

Enfin, malgré les logiciels de correction, on peut encore mettre en ligne des textes avec des fautes grossières ("les livres mis au enchères" ; "Ensemble, il participeront"). C'est dire le soin apporté à la rédaction.

Voir le profil de l'utilisateur

781
Répondre en citant  
''Où sont les femmes ?'' Elles sont à France Culture - le Lun 29 Oct 2018, 22:45

On commence déjà par envoyer Patrick Juvet en camp de rééducation, car même si sa chanson Où sont les femmes date de 1977, il n'y a pas prescription (vu les paroles, sans parler du playback et des paillettes). Ceux qui se seraient trémoussés sur cette chanson pop, même régime.

Journal de 22h du 29 octobre 2018 :

Présenté par Clarence Rodriguez (qui s'est vu remettre le relais par l'annonceuse de LSD, qui n'est pas une drogue)

Première voix : la préfète de Corse, Josiane Chevalier. Bien.
Deuxième voix : Mylène Jacquot de la CFDT. Bon.
Troisième voix : Florence Delannoy du SNPDEN. Ah ?
Quatrième voix (pour assurer l'auditeur de la résistance au Brésil) : Sandrine  EtoaAndegue. Normal.
Cinquième voix, un petit connu : Ludovic Piedtenu qui nous fait entendre Mme Merkel et la présidente du SPD, Andrea Nahles. Rien à voir avec ce qui précède, son compte Twitter, hors affaires allemandes, relayait hier trois sujets : la Vénus hottentote, la femme à barbe Clémentine Delait, les femmes noires exploitées, comme Sarah Baartman.

À propos de la violence à l'école (3e sujet), personne ne se pose la question de savoir si elle ne serait pas due, un tout petit peu, à l'esprit que relaient Louise Tourret dans ses émissions sur l'école et France Culture en général et aussi (mais ne l'évoquons qu'avec une formule floue à la FC) à un enjeu genré à l'E.N. en matière de personnel.

Cf. munstead dans Évolution et la réponse Les femmes à France Culture.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


782
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 78 sur 81

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 77, 78, 79, 80, 81  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum