Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 41 ... 78, 79, 80, 81  Suivant

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 79 sur 81

Bas de page ↓   

781
Répondre en citant  
''Où sont les femmes ?'' Elles sont à France Culture - le Lun 29 Oct 2018, 22:45

On commence déjà par envoyer Patrick Juvet en camp de rééducation, car même si sa chanson Où sont les femmes date de 1977, il n'y a pas prescription (vu les paroles, sans parler du playback et des paillettes). Ceux qui se seraient trémoussés sur cette chanson pop, même régime.

Journal de 22h du 29 octobre 2018 :

Présenté par Clarence Rodriguez (qui s'est vu remettre le relais par l'annonceuse de LSD, qui n'est pas une drogue)

Première voix : la préfète de Corse, Josiane Chevalier. Bien.
Deuxième voix : Mylène Jacquot de la CFDT. Bon.
Troisième voix : Florence Delannoy du SNPDEN. Ah ?
Quatrième voix (pour assurer l'auditeur de la résistance au Brésil) : Sandrine  EtoaAndegue. Normal.
Cinquième voix, un petit connu : Ludovic Piedtenu qui nous fait entendre Mme Merkel et la présidente du SPD, Andrea Nahles. Rien à voir avec ce qui précède, son compte Twitter, hors affaires allemandes, relayait hier trois sujets : la Vénus hottentote, la femme à barbe Clémentine Delait, les femmes noires exploitées, comme Sarah Baartman.

À propos de la violence à l'école (3e sujet), personne ne se pose la question de savoir si elle ne serait pas due, un tout petit peu, à l'esprit que relaient Louise Tourret dans ses émissions sur l'école et France Culture en général et aussi (mais ne l'évoquons qu'avec une formule floue à la FC) à un enjeu genré à l'E.N. en matière de personnel.

Cf. munstead dans Évolution et la réponse Les femmes à France Culture.

Voir le profil de l'utilisateur

782
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Sam 03 Nov 2018, 22:13

Quand, quotidiennement, la Rédaction de France Culture  confond information et interprétation personnelle d'éditorialiste. Titre du journal de 12h30 avec une parenthèse qui en dit long sur la pratique du journalisme :  "Selon Eurostat, les femmes européennes gagnent en moyenne 16% de moins que les hommes .. c'est l'une des données (affligeantes)  livrées en cette journée européenne de l'égalité salariale".

Écoutons cette "sublime" introduction qui mérite vraiment transcription* : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14310-03.11.2018-ITEMA_21879408-6.mp3" debut="05:38" fin="07:36"] Le journaliste dit " à travail égal" quand Pierre Bénazet indique que ce sont les emplois différents, les temps partiels et les interruptions de carrière qui font la différence de salaire hommes/femmes. Aussi, comment appeler la mention "à travail égal" du journaliste Mathieu Laurent ?

Journal de 12h30 03 11 2018.

Par ailleurs, des analystes tiennent la manière d'établir ces statistiques pour non pertinente et donc le constat en ces termes pour erroné. Mais France Culture ne va pas entrer dans la complexité et interroger la validité d'une étude, non, elle va s'indigner (que sait-elle faire d'autre ?).

* "À compter d'aujourd'hui et jusqu'au 31 décembre les Européennes travaillent pour rien quand leurs collègues masculins à travail égal engrangent leurs salaires" L'intoxication façon France Culture dans toute sa splendeur !

Voir le profil de l'utilisateur

783
Répondre en citant  
A tremendous victory à FC - le Mer 07 Nov 2018, 13:01

12 h 30: élections américaines. Les Démocrates ont repris en main la chambre des représentants, le Sénat reste républicain, ceux-ci ayant gagné un ou deux sièges de plus, par rapport à une majorité détenue de justesse. La rédaction de FC n'est pas satisfaite, minore les gains démocrates, cite leurs défaites et a fait appel à un historien à la voix doucereuse (on dirait qu'il parle à des collégiens) qui nous explique qu'en tweetant: "A tremendous victory", Trump a sans doute raison… Il a perdu, mais il a gagné. Ils ont gagné, mais ils ont perdu.
Personne n'explique que les élections à la chambre portaient sur tous les sièges, et celles du Sénat à ⅓ des sièges seulement (dans des circonscriptions surtout républicaines). Personne ne pousse un peu l'analyse sur la participation beaucoup plus importante qu'attendue et surtout sur le vote des femmes. Il a basculé entre les présidentielles et les midterms de 59% en faveur de Trump, il est passé à plus de 65% en faveur des Démocrates. Les jeunes ont beaucoup plus participé que lors des scrutins précédents. De nombreuses femmes, dont des noires et des latinas, ont été élues chez les Démocrates, mais pour FC, Trump s'en est remarquablement sorti. Analyse absente, réflexion ténue, clichés…
Et toujours ce pessimisme, cette aigreur même en cas de victoire d'adversaires d'un populiste comme Trump. Aucun plaisir, jamais. Rien n'est suffisant, il y a toujours un risque, un manque, une insuffisance. Le monde de FC est sinistre, mélancolique, dépressif, gris.

Voir le profil de l'utilisateur

784
Répondre en citant  
Il y a des moments où tout lasse ? - le Mer 07 Nov 2018, 17:28

munstead(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31611) a écrit:(...) Le monde de FC est sinistre, mélancolique, dépressif, gris.
Le "monde de FC" ? il est vrai que, sauf erreur de ma part, vous ne nous faites part que d'appréciations négatives, et toujours à propos d'émissions d'informations (ai-je manqué un contre-exemple ?). Mais "le monde de FC", pour reprendre votre expression, n'est pas que l'information, mais même dans l'information FC propose des émissions passionnantes.

Je vous propose justement d'écouter les deux derniers numéros du "Grain à moudre", consacrés l'un à la lutte anti-terrorisme (05/11) et l'autre à la politique intérieure de l'Union Européenne (06/11). Non pas des débats, mais beaucoup mieux : trois invités d'horizons et d'opinions divers, invités non pas pour faire prévaloir un point de vue mais pour constituer comme un tableau cubiste du sujet traité, vu sous différents angles. Points de vue sécuritaire, parlementaire, démocratique, statistique, etc... pour l'anti-terrorisme ; constitutionnel, démocratique, monétaire, populaire etc... pour l'Europe. Cela à propos d'un sujet de fond, dont on pourrait craindre qu'il soit noyé dans le maëlstrom de l'actualité (l'anti-terrorisme) ou dénaturé par une prochaine campagne électorale (l'Europe).

Essayez également d'écouter d'autres émissions que l'information Trois émissions littéraires. Par exemple la poésie de Tarkos ; ou si vraiment vous tenez à rire, la rediffusion d'une lecture de Beckett qui vous donnera peut-être envie de lire Molloy  ; mais plutôt la prose de Pessoa : je dois à cette émission de le relire, car il y a 10 ans j'étais passé à côté de cela qui vous conviendra certainement :
Il y a des moments où tout lasse, même ce qui devrait nous reposer. Ce qui nous lasse parce que cela nous lasse, ce qui devrait nous reposer parce que la seule idée d'y parvenir nous lasse. Il y a des abattements de l'âme plus profonds que toute angoisse et toute douleur ; je crois que seuls les ignorent ceux qui se dérobent aux angoisses et aux douleurs humaines, et ont suffisamment de diplomatie d'eux-mêmes pour échapper à l'ennui. Se réduisant ainsi à des êtres cuirassés contre le monde, on ne s'étonne pas qu'à un moment donné, prenant conscience d'eux-mêmes, le bloc entier de la cuirasse leur pèse soudain, et que la vie devienne pour eux une angoisse à l'envers, une douleur perdue.

Voir le profil de l'utilisateur

785
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Nov 2018, 17:55

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31612) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31611) a écrit:(...) Le monde de FC est sinistre, mélancolique, dépressif, gris.
Le "monde de FC" ? il est vrai que, sauf erreur de ma part, vous ne nous faites part que d'appréciations négatives, et toujours à propos d'émissions d'informations (ai-je manqué un contre-exemple ?). Mais "le monde de FC", pour reprendre votre expression, n'est pas que l'information, mais même dans l'information FC propose des émissions passionnantes.
Mais je suis bien d'accord, il y a des émissions excellentes; malheureusement, pendant la journée, je n'ai pas la possibilité de les écouter… je travaille. J'écoute FC le samedi matin, ses fins de journée, si parisiennes, m'exaspèrent et ne parlons pas du dimanche. Donc, je me cantonne à une sorte de petite analyse de contenu de ce que je suis en mesure d'écouter. Je m'informe encore un peu (de moins ne moins) sur FC que je mets en parallèle avec mes lectures quotidiennes: Monde, Guardian, NYT, un peu de Figaro (par curiosité), le Point, quelques sites, et j'essaye de me faire mon opinion. Vous êtes vous demandé pourquoi , par exemple, dans Le Point, le NY,  le Guardian,  sur Arte, l'information n'est-elle pas traitée comme une litanie d'alarmes, d'angoisses, d'aigreurs, ce qui n'empêche pas une vision critique? Ces journaux seraient-ils d'un niveau inférieur à FC, produits par des journalistes béats? Mais rassurez-vous , je ne vous ennuierai plus très longtemps. À FC, personne ne s'intéresse aux réactions des auditeurs.

Voir le profil de l'utilisateur

786
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Mer 07 Nov 2018, 18:58

munstead(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31613) a écrit: (...) Mais rassurez-vous , je ne vous ennuierai plus très longtemps. À FC, personne ne s'intéresse aux réactions des auditeurs.
Mais vous ne nous ennuyez pas du tout, au contraire ! Quant à FC, détrompez-vous, ses "envoyés" sur ce forum (parmi "les invités") sont sensibles à ce qui s'y écrit, il vous ont certainement lu et il serait faux de croire que le travail d'analyse de cette chaîne fait ici n'a pas d'effet.

À suivre...

Voir le profil de l'utilisateur

787
Répondre en citant  
Les écrivains FC-compatibles : angoisses, douleurs, abattements - le Mer 07 Nov 2018, 19:15

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31612) a écrit: (...) plutôt la prose de Pessoa : je dois à cette émission de le relire, car il y a 10 ans j'étais passé à côté de cela qui vous conviendra certainement :
Il y a des moments où tout lasse, même ce qui devrait nous reposer. Ce qui nous lasse parce que cela nous lasse, ce qui devrait nous reposer parce que la seule idée d'y parvenir nous lasse. Il y a des abattements de l'âme plus profonds que toute angoisse et toute douleur ; je crois que seuls les ignorent ceux qui se dérobent aux angoisses et aux douleurs humaines, et ont suffisamment de diplomatie d'eux-mêmes pour échapper à l'ennui. Se réduisant ainsi à des êtres cuirassés contre le monde, on ne s'étonne pas qu'à un moment donné, prenant conscience d'eux-mêmes, le bloc entier de la cuirasse leur pèse soudain, et que la vie devienne pour eux une angoisse à l'envers, une douleur perdue.
Quand j'ai vu votre recommandation Pessoa, je me suis dit que vous aviez "bien" choisi l'icône littéraire de France Culture des années 1990-2000. Il serait intéressant de voir le nombre d'émissions qui ont été consacrées à ce poète, véritable mascotte de Colette Fellous, par exemple, grande avocate de la psychanalyse, élève et amie de Roland Barthes (un sacré verbeux, celui-là, voyez son essai sur la photographie). Barthes, Foucault, Arendt, le tiercé des années 90. Notez que les poètes couronnés par le Nobel comme  Wislawa Szymborska, Tomas Tranströmer  ou Derek Walcott n'ont pas eu la chance d'être mis à l'honneur de la chaîne très souvent (pour ne pas dire pire). Mais qui ne connaît pas Pessoa ? Ah, "Pchoa" ! Il convient parfaitement aux gens qui pensent que la littérature doit être faite d'"abattements de l'âme plus profonds que toute angoisse et toute douleur" (la preuve avec les prix littéraires de cette année, FC va se régaler !). Pessoa est très FC-compatible, comme la citation plus haut l'illustre.

Avez-vous jamais entendu parler de Norge sur France Culture ? Probablement pas. Il n'est pas FC-compatible, l'angoisse et la douleur ne sont pas son fond de commerce, il est donc censuré (= jamais mentionné).

Voir le profil de l'utilisateur

788
Répondre en citant  
Norge, bien sûr ! - le Mer 07 Nov 2018, 20:32

Bien sûr, Norge !

"En forêt"

    La fille au garçon
    Parlait de façon
        Si douce

    On dirait sous bois
    Un petit patois
        De source

    La main jeune d'elle
    En celle de lui
        Gîtant

    Si frêle en son nid,
    C'est une hirondelle-
        Enfant.
(...)
nrf  Poésie / Gallimard (2002) p114

Cette main d'elle qui gîte en celle de lui, c'est formidable, et cela m'a fait rêver et continue encore de m'émouvoir.

Mais quel rapport avec Pessoa ?

Voir le profil de l'utilisateur

789
Répondre en citant  
''Victimité'' - le Mer 07 Nov 2018, 22:58

munstead(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31611) a écrit:12 h 30: élections américaines. Les Démocrates ont repris en main la chambre des représentants, le Sénat reste républicain, ceux-ci ayant gagné un ou deux sièges de plus, par rapport à une majorité détenue de justesse. La rédaction de FC n'est pas satisfaite, minore les gains démocrates, cite leurs défaites et a fait appel à un historien à la voix doucereuse (on dirait qu'il parle à des collégiens) qui nous explique qu'en tweetant: "A tremendous victory", Trump a sans doute raison… Il a perdu, mais il a gagné. Ils ont gagné, mais ils ont perdu.
Peut-être était-ce une consigne ? La Rédaction est anti-Trump, c'est flagrant et, se sachant observée sur ce terrain pendant les élections, a-t-elle voulu donner des gages de son "impartialité" en prenant le contre-pied de ce qui était attendu ? Comme vous l'écrivez ci-dessous, c'est de toute façon du mauvais journalisme :
Personne n'explique que les élections à la chambre portaient sur tous les sièges, et celles du Sénat à ⅓ des sièges seulement (dans des circonscriptions surtout républicaines). Personne ne pousse un peu l'analyse sur la participation beaucoup plus importante qu'attendue et surtout sur le vote des femmes. Il a basculé entre les présidentielles et les midterms de 59% en faveur de Trump, il est passé à plus de 65% en faveur des Démocrates. Les jeunes ont beaucoup plus participé que lors des scrutins précédents. De nombreuses femmes, dont des noires et des latinas, ont été élues chez les Démocrates, mais pour FC, Trump s'en est remarquablement sorti. Analyse absente, réflexion ténue, clichés…
Si la Rédaction n'a pas analysé le résultat en s'attardant sur ces catégories pourtant chéries (cf. ci-dessus), c'est qu'on lui a serré la bride. La représentation de ces catégories est-elle d'ailleurs un critère pour juger d'une manière ou d'une autre les résultats ?
Et toujours ce pessimisme, cette aigreur même en cas de victoire d'adversaires d'un populiste comme Trump.
Mmmhh, ce qu'on demande à un journal d'information, c'est de rapporter des faits, pas de juger à l'aune des convictions politiques du présentateur. Le pessimisme pas plus que l'optimisme n'ont à être exprimés au journal. Il y a des auditeurs français (et des États-Unis) qui trouvent Donald Trump à leur goût, il n'y a pas à leur imposer une vision partiale.
Aucun plaisir, jamais. Rien n'est suffisant, il y a toujours un risque, un manque, une insuffisance. Le monde de FC est sinistre, mélancolique, dépressif, gris.
Fort vrai, comme je le relève presque quotidiennement. Pour FC, quoi qu'il arrive, c'est insuffisant et si ça peut éventuellement satisfaire, ça risque de ne pas durer. Il y a donc des méchants qui ne sont pas capables de garantir le paradis sur terre (les politiciens au pouvoir) et des victimes, tous les autres, fort nombreux, donc, et en rien responsables de leurs actes et de leur destin.

La preuve : Les victimes (2e volet) Comment mettre un terme aux injustices de l’histoire ? (1/5) Victimité et politique des identités aux États-Unis 05 11 2018

"(2e volet)" signifie qu'en plus de cette série de 5X45 minutes, il y a déjà eu depuis septembre un premier volet de 5 émissions sur "les victimes" (à partir du 02 10 2018). 10 X 45 minutes, ça ne fait "que" 7h30... Et pourquoi diable s'arrêter à deux volets ?  

Voir le profil de l'utilisateur

790
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Ven 09 Nov 2018, 07:51

Donc la rédaction du journal de FC s'est installée dans la clairière de Rethondes… Un peu de mal à comprendre l'intérêt de ce déplacement (comme de beaucoup d'autres) pour une radio, le sommet de cette petite comédie médiatique étant atteint par un entretien avec un garde de la forêt de Compiègne. Erner fait ici flèche de tout bois, si je puis dire: la guerre, l'armistice, l'écologie forestière, trois sujets en un! Il veut absolument que la forêt française aille mal, parce qu'il a lu il y a un mois une vague tribune anonyme dans la presse sur son état dramatique supposé et surtout contre toute réforme de l'ONF. Le forestier est très gêné, mais insiste pour dire que les choses ne vont pas si mal que ça, que le métier a changé par rapport au XIXe siècle certes, mais que c'est normal. Erner tente d'attaquer sur les "arbres qui sont vivants", sa grande découverte matinale, et nous épargne l'arbre qui serait une personne et aurait des droits. On sent que ça viendra, un fleuve, une montagne n'ont-ils pas été déclarés personne morale dans un pays? Le forestier répond avec délicatesse sur la difficulté à faire comprendre aux gens des villes qu'une forêt s'exploite, que ses produits sont utiles à tous, et que cette exploitation existe depuis des temps immémoriaux.
Puis une jeune fille pressée nous présente les discussions qui s'ouvrent sur l'assurance-chômage: tout va mal, personne ne sera d'accord, des vétos partout, le gouvernement veut passer en force, ça n'a pas commencé mais c'est foutu.

Bref, le train-train (de Rethondes) de l'information sur FC.

Voir le profil de l'utilisateur

791
Répondre en citant  
''ça n'a pas commencé, mais c'est foutu'' - le Sam 10 Nov 2018, 15:36

munstead(http://www.regardfc.com/t94p780-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31620) a écrit: (...) une jeune fille pressée nous présente les discussions qui s'ouvrent sur l'assurance-chômage: tout va mal, personne ne sera d'accord, des vétos partout, le gouvernement veut passer en force, ça n'a pas commencé, mais c'est foutu.

Bref, le train-train (de Rethondes) de l'information sur FC.
Voilà l'esprit de la station face à la plupart des projets et des réformes : le défaitisme, la critique immédiate, si possible assortie de raillerie.

En passant (sur le site), voici le retour d'un des chouchous de France Culture avec un livre en parfaite harmonie avec l'esprit de la station : "'Fonctionner ou exister,' le dernier essai du philosophe et psychanalyste franco-argentin Miguel Benasayag publié aux éditions du Pommier, propose ainsi un manifeste de résistance à l’injonction d’efficacité et au devenir machine de l’humanité" Fonctionner, une question existentielle Avis critique 10 11 2018.

"un manifeste de résistance
à l’injonction d’efficacité
et au devenir machine
de l’humanité
"

Avec un tel manifeste, Benasayag  devrait passer au minimum  à La Grande table et à Matières à penser.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


792
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 79 sur 81

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 41 ... 78, 79, 80, 81  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum