-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 42 ... 80, 81, 82

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 82 sur 82

Bas de page ↓   

811
Répondre en citant  
Complément au message 803 - le Ven 23 Nov 2018, 10:46

Il y a quelques jours, Catherine Duthu nous expliquait que Cuba avait décidé de mettre fin à son programme humanitaire au Brésil, ce que j'avais qualifié de désinformation.
Dans le Guardian aujourd'hui: Cuba a exporté plus de 8000 médecins au Brésil vers des régions certes en manque de praticiens. L'État cubain prend au passage 75% du salaire de 2 400 £ versé par l'État brésilien, tandis que leur logement et leur nourriture sont payés par les autorités locales. L'humanitaire qui rapporte, une invention révolutionnaire.
Le Brésil a voulu renégocier cet accord et a demandé en particulier une vérification des diplômes de ces innombrables médecins cubains. Cuba a commencé à rapatrier du jour au lendemain ses hommes, laissant des villages et de petites villes sans présence médicale… De l'humanitaire nous dit Catherine Duthu.

Voir le profil de l'utilisateur

812
Répondre en citant  
Les bons sauvages... - le Ven 23 Nov 2018, 19:20

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t94p800-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31748) a écrit:Dans le journal de 18h du 22/11 : un rayon de soleil en provenance de l'humanité
Quel est ce rayon de soleil, non ironique, selon L. ? Le meurtre d'un homme. Il semble que le fait qu''il ait été commis à coup de flèches soit un facteur atténuant, voire exonère les coupables. Ce fait divers a été relayé partout pour provoquer, hélas, le sourire : "Comment ? À l'époque de l'atome, on ''se défend'' encore avec un arc ? Ah, des gens tout nus en Inde, comme c'est exotique" se dit la rédaction de FC. "Ah, les bons sauvages, ils ont tout compris de la vie idéale !" Sans doute des adeptes de la philosophie aviaire qui vivent "à fond dans le bonheur de l'instant" ! L'Inde, ça fait rêver*.

À propos de ce post se réjouissant de la mort d'un homme,
munstead(http://www.regardfc.com/t94p800-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31750) a écrit: (...) Je ne sais pas si cette "sagesse" s'accorde avec les sentiments que vous avez, par ailleurs , pour les migrants. Cette sagesse consiste en fait à tuer l'étranger qui ose pénétrer sur son territoire. Elle est primitive, rappelle celle des hordes préhistoriques, et toute notre histoire, parfois aidée par les religions, a consisté à apaiser les rapports des groupes entre eux (...).
* Aujourd'hui, être philosophe en Inde peut vous faire tuer. De nombreuses arrestations d'intellectuels ont eu lieu cette année en Inde et les violences sont fréquentes envers les philosophes. Pourquoi la philosophie est-elle en danger ? Philosopher en Inde relève-t-il d'un engagement politique ?
Les Chemins de la philosophie Philosopher en Inde.

Voir le profil de l'utilisateur

813
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - le Ven 23 Nov 2018, 22:11

@Munstead a écrit:Je ne sais pas si cette « sagesse » s’accorde avec les sentiments que vous avez, par ailleurs , pour les migrants. Cette sagesse consiste en fait à tuer l’étranger qui ose pénétrer sur son territoire. Elle est primitive, rappelle celle des hordes préhistoriques, et toute notre histoire, parfois aidée par les religions, a consisté à apaiser les rapports des groupes entre eux

C'est une bien triste tournure d'esprit, déguisée en humanisme généreux célébrant des valeurs d'authenticité naturelle, mais qui ne parviennent pas à cacher un fonds revanchard, haineux et mesquin. Pour des gens comme ça, la politique est tout, il n'y a aucune place aux histoires particulières, aux nuances, aux facettes. France Culture, comme les journaux de Radio France, ont caricaturé cette histoire en deux minutes, avec un spécialiste à distance qui nous raconte qu'on ne sait rien d'eux, puis qui nous explique en détails les fondements et les pratiques religieuses de ces insulaires. Soit il sait éviter les flèches, soit il ment. Pour un éclairage un peu plus approfondi sur cette histoire, on ne pourra que recommander à Lustucru la lecture de cet article : A Man’s Last Letter Before Being Killed on a Forbidden Island

@Munstead a écrit:Ce matin débat sur le rapport portant sur la restitution des œuvres spoliées en Afrique. Avec Frédéric Mitterrand. Erner ne connaissait pas le sujet (donc nous avons eu droit à une dizaine de « Et pourquoi? ») et s’est fait gentiment remettre sur ses rails par FM à plusieurs reprises. Mais le débat était intéressant, et la conclusion de l’ancien ministre « Dans chaque niche, se cache un chien féroce » était intelligente, que l’on pourrait compléter par le classique « le diable se cache dans les détails ».

Le rôle du matinalier d'une radio culturelle (ou de toute radio généraliste?) serait d'adopter le point de vue du sceptique sur tous les sujets, permettant aux invités non seulement de développer leur démarche ou leur point de vue, mais surtout de le défendre. Quand Guillaume Erner est d'accord avec ses invités, il ne prend jamais la peine d'être sceptique et de creuser le sujet, de pointer des contradictions ou des manquements. Il ouvre le micro, encourage, illustre, jette deux ou trois "bons" mots et passe à la suite. On est très loin, bien sûr, des matinales façon BBC où les producteurs sont pugnaces sur tous les sujets, en face de tous les invités, même si ces producteurs sont très probablement de gauche (tendance Guardian). Même en face de leurs directeurs, lorsque ceux-ci sont mis en cause dans telle ou telle affaire, leurs employés/producteurs sont intraitables. C'est inimaginable à la matinale de FC où règne la pensée binaire : on est pour -> café croissants & encouragements. On est contre -> artillerie lourde et tirs de barrages rhétoriques. Ce matin, Guillaume Erner aurait gagné à consulter quelques sites spécialisés où déjà, des critiques justifiées du rapport étaient mises en lignes. On citera celle de la Tribune de l'Art : Rapport sur les restitutions : rendons tout, Dieu reconnaîtra les siens.

D'ailleurs, quelques minutes avant cet entretien, le journal de 8h sur Radio 4 terminait en parlant de ce même rapport. Quelques phrases, et surtout la dernière : "but some critics see in it an oversimplification of complex situations" (citation de mémoire). Une courte phrase, et un sujet de débat qui n'aura même pas été illustré pendant la trop longue matinale de Guillaume Erner consacrée à ce sujet. Plutôt que de rentrer dans les détails techniques, on a préféré le registre de l'épanchement émotionnel et les références aux films de super héros (Black Panther). Encore un matin... pour rien.

Voir le profil de l'utilisateur

814
Répondre en citant  
Désinformation, suite - le Lun 26 Nov 2018, 08:45

Journal de 7h, vers 7H 20. Duthu ,nous ressert son plat faisandé sur la crise entre le Brésil et Cuba au sujet des médecins loués  (cher) par l'île révolutionnaire à la première puissance économique d'Amérique du Sud. Elle nous reparle d'une "action humanitaire" cubaine, quand toute la presse internationale de qualité a démonté le système cubain de location ou de troc (et d'exploitation éhontée) de son personnel médical. Le futur président brésilien d'extrême droite voit certainement d'un mauvais œil la présence de 8300 médecins cubains dans des zones défavorisées et veut s'en débarrasser. Il a pris pour prétexte un contrôle des diplômes de ces si nombreux médecins cubains, ce que Cuba prend pour une insulte. Il reste qu'il ne s'agit en rien d'action humanitaire, expression utilisée par Duthu pour passer un peu de baume sur l'image lamentable du régime cubain. D'ailleurs quel pays, autre que Cuba, supprimerait du jour au lendemain son "aide humanitaire" pour un différend de ce genre?
Nous avons ensuite Jean-Baptiste Fressoz, historien, probablement marxiste. Parfait, sauf que les historiens engagés sont à considérer avec des verres correcteurs. Erner est en admiration béate devant lui et à trois reprises insiste pour dire, ou lui faire dire que la responsabilité, entre autres, des dérèglements que nous connaissons est due au capitalisme. Comme il n'y a guère que Cuba, la Corée du Nord et quelques autres dictatures, pour se référer au marxisme, il ne risque pas d'être contesté. Il n'y a pas de concurrence. Il y en a eu pour la pollution en URSS-Russie et autres satellites mais ceci est une autre histoire.
Fressoz minore complètement le rôle de la démographie. Pour lui la population a beaucoup moins augmenté depuis la Révolution industrielle que le capital donc… donc on ne voit pas trop le lien. Il ne lui passe pas par la tête une seconde qu'un capitaliste investit pour répondre à une demande, parfois pour l'anticiper légèrement et qu'il n'y aurait pas eu d'accroissement spectaculaire du niveau du capital sans celui de la population, les deux étant d'ailleurs liés (par exemple, la recherche médicale financée par des capitalistes a abouti à des médicaments qui ont favorisé le développement des populations, voir sous nos yeux, le cas africain). Pour lui, qu'une ville comme Lagos passe de 200 000 habitants à 21 millions en quelques décennies ne compterait pas. Le chiffre de 1,2 milliards de chinois n'expliquerait pas la politique économique de la Chine etc.  Il nous ressort aussi le constat archi connu du rôle de la recherche militaire dans le développement scientifique et économique, sans l'analyser. C'est la "Guerre" (mot prononcé sur le ton attendu d'un moralisateur) qui est responsable. Un économiste pourrait lui donner une explication: les conflits conduisent à une concentration accélérée des moyens financiers pour répondre à des besoins de défense et d'attaque jugés vitaux… Et là, le discours moralisateur de l'historien sur la guerre peut changer.
Fressoz part aussi en guerre contre le terme de transition énergétique (qui vient du nucléaire, donc pas bon, nous précise-t-il). Il avertit de la création de 1 200 centrales à charbon dans le monde sans vouloir prendre en compte, justement, les besoins démographiques, qui ne peuvent attendre la création de centrales nucléaires aux chantiers interminables et condamnés par les adversaires du charbon.
Bref la plupart de ses cascades d'affirmations débitées au pas de charge sont à nuancer, préciser, réfuter. Erner reste béat. Sa seule contribution: avoir demandé une longue explication sur l'anthropocène, un concept qui n'est vieux que de vingt ans et est utilisé partout.

Voir le profil de l'utilisateur

815
Répondre en citant  
''Cuba, la Corée du Nord'' et Radio France... - le Lun 26 Nov 2018, 13:20

munstead(http://www.regardfc.com/t94p810-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31784) a écrit: (...) Nous avons ensuite Jean-Baptiste Fressoz, historien, probablement marxiste. Parfait, sauf que les historiens engagés sont à considérer avec des verres correcteurs. Erner est en admiration béate devant lui et à trois reprises insiste pour dire, ou lui faire dire que la responsabilité, entre autres, des dérèglements que nous connaissons est due au capitalisme. Comme il n'y a guère que Cuba, la Corée du Nord et quelques autres dictatures, pour se référer au marxisme, il ne risque pas d'être contesté. (...)
Surtout pas à France Culture : Anastasia Colosimo, Conscience de classe des Gilets jaunes 23/11/2018.

Extrait du très long texte (quel gaspillage d'argent) : "Une classe qui se conscientise .Si l’on garde à l’esprit que cette France périphérique correspond peu ou prou à ce que le marxisme appelait une « classe », alors le mouvement des Gilets jaunes correspond à un phénomène dont la formation a été étudiée pendant un siècle par les penseurs marxistes : celui de la conscience de classe. En effet, une classe peut exister de manière objective, aux yeux de l’économiste, du sociologue ou de l’historien. Elle est déterminée par des données objectives, par exemple une place dans le processus de production, un niveau de revenu, un type d’habitation. Mais une classe a beau exister de manière objective, elle ne devient un acteur politique que quand elle se vit subjectivement comme une classe, c’est-à-dire quand elle acquiert la conscience de classe. "

Pour des exercices d'admiration de la classe exploitée (en lutte), voir tous les jours Les Pieds sur terre ("Tous ensembleu, Tous ensembleu" disait autrefois le générique tiré, comme il se doit, d'une manifestation, définissant ainsi la nature de l'émission).

Tiphaine de Rocquigny Lire le Capital de Marx La Bibliothèque idéale de l'éco 23/11/2018.

Descriptif : C'est le livre-monument choisi par Bruno Tinel, maître de conférences en économie à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Le Capital paraît en 1867 en langue allemande. Dans cet ouvrage, Karl Marx est le premier penseur à affirmer que les crises sont inhérentes au système capitaliste
.  

Ou encore avec M. Gardette : LE CLUB : Marx : 200 ans, l’âge de raison ? 04/05/2018.

A 200 ans de sa naissance, Karl Marx semble connaître un retour en grâce. Selon ses exégètes la montée des inégalités et la succession des crises financières valideraient ses théories économiques. Mais au-delà de ce diagnostic le marxisme peut-il encore constituer la base d’un contre-modèle ? [Évidemment selon France Culture]

Si le magazine du NPA, l'Anticapitaliste et celui de Lutte Ouvrière ("Union communiste (trotskyste)") dont curieusement le symbole de la faucille et du marteau est inversé, vendent encore quelques exemplaires, c'est sans doute grâce aux employés de FC...

On voudrait faire connaître ces admirateurs du marxisme à des ressortissants d'Europe centrale ou à ceux d'ex-pays sous le joug de l'Union Soviétique. Nos thuriféraires de la lutte des classe et de l'anti-capitalisme n'en mèneraient pas large...


*******************
Rappel : L'ensemble des contributions hebdomadaires au forum ''France Culture'' Semaine 47, du lundi 19 11 au dimanche 25 11 2018

Voir le profil de l'utilisateur

816
Répondre en citant  
Cuba à France Culture - le Mer 28 Nov 2018, 11:45

munstead(http://www.regardfc.com/t94p800-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31676) a écrit:Journal de 7 H. Catherine Duthu nous explique que Cuba a décidé de mettre fin à son "programme humanitaire d'aide au Brésil" pour sanctionner l'élection d'un ancien colonel d'extrême-droite. Un programme humanitaire de Cuba au bénéfice du Brésil! Tout le monde sait, même le Monde diplomatique, que Cuba vend ses médecins et infirmiers contre du pétrole, du blé, des médicaments dans toute l'Amérique latine, en particulier au Venezuela, au point où le secteur médical cubain est sinistré (mais il a inventé un vaccin contre le cancer nous a assuré Mélenchon). Il s'agit d'un troc d'êtres humains contre des marchandises, pas d'aide humanitaire qui devrait concerner au premier chef le peuple cubain. (...)
Sur le sujet ci-dessus et les posts Complément au message 803 & Désinformation, suite avec
munstead(http://www.regardfc.com/t94p810-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#31784) a écrit:Journal de 7h, vers 7H 20. Duthu ,nous ressert son plat faisandé sur la crise entre le Brésil et Cuba au sujet des médecins loués  (cher) par l'île révolutionnaire à la première puissance économique d'Amérique du Sud. Elle nous reparle d'une "action humanitaire" cubaine, quand toute la presse internationale de qualité a démonté le système cubain de location ou de troc (et d'exploitation éhontée) de son personnel médical. Le futur président brésilien d'extrême droite voit certainement d'un mauvais œil la présence de 8300 médecins cubains dans des zones défavorisées et veut s'en débarrasser. Il a pris pour prétexte un contrôle des diplômes de ces si nombreux médecins cubains, ce que Cuba prend pour une insulte. Il reste qu'il ne s'agit en rien d'action humanitaire, expression utilisée par Duthu pour passer un peu de baume sur l'image lamentable du régime cubain. D'ailleurs quel pays, autre que Cuba, supprimerait du jour au lendemain son "aide humanitaire" pour un différend de ce genre?
Rendez-vous dans le fil Des Enjeux internationaux où le numéro du 27 novembre, Cuba : reconfiguration des liens diplomatiques ? confirme l'ensemble des informations données par Munstead.

Voir le profil de l'utilisateur

817
Répondre en citant  
Du lard ou du cochon ? - le Mer 28 Nov 2018, 21:55

Je pense que le contributeur Munstead appréciera ce nouvel éloge de la station sur le site de la Médiatrice. Je crois me souvenir qu'il avait été question dans ce fil du débit de mitraillette de M. Kasmi qui, par ailleurs, est aveugle (j'avais relayé un portrait de ce journaliste à l'époque, voir où dans ce forum pour les intéressés). À ce propos, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de signaler que la question du handicap n'est pas, c'est le moins qu'on puisse dire, une obsession thématique à France Culture (l'orgasme, l'amour à plusieurs si, comme on le voit chaque semaine sur la page d'accueil). Il y a comme ça des sujets tabous.

Francophonie
27/11/2018 9:14 France Culture
Madame, je vous prie de bien vouloir transmettre tous mes compliments a France Cult. pour ses beaux efforts en faveur de la discrimination positive et de son combat exemplaire contre les discriminations dues aux handicaps,
Et en effet,, par la limpidite de ses analyses et la clarte de son elocution, Monsieur Hakim Kasmi est un ces belles "voix de la France" que toute la francophonie nous envie. Nous sommes nombreux a attendre enfin des reporters begues,, des cameramen "mal-voyants" et des interviieweurs "mal-entendants". Encore une fois, bravo Fr.Cult. !


Néanmoins à la relecture, on peut se demander si ce message n'est pas ironique de bout en bout et si la médiatrice ne l'a pas lu au premier degré. Dire en effet "Nous sommes nombreux a attendre enfin des reporters begues [sic]", semble un numéro d'humour. De même " des cameramen ''mal-voyants'' et des interviieweurs ''mal-entendants''". Faut-il alors comprendre que les compliments envoyés à Kasmi sont des antiphrases qui confirment ce que nous entendons : qu'il a un débit trop rapide, que ses "analyses" de l'actualité ne sont que des copiés-collés de ce qui est entendu partout ailleurs et que, comme vu dans sa dernière intervention, il a adopté complètement le paradigme idéologique de la station ?

Voir le profil de l'utilisateur

818
Répondre en citant  
Thoreau has been - le Ven 07 Déc 2018, 08:36

Le Reportage de la rédaction Vivre en autonomie dans un éco hameau 06/12/2018

"Brigitte et Patrick, anciens profs de gym, ont tout envoyé balader il y a longtemps." sauf leur statut dans l'Éducation Nationale... et "une télé, un téléphone portable ou un ordinateur". Seulement ?

"on a compris que nous ne pouvions pas continué [sic] sur le mode de vie proposé par les pays riches et le monde occidental". On suppose que pour les soins dentaires, ils vont chez le maréchal-ferrant, il faut être cohérent...

La langue française, "grande force" de France Culture :
"Ils sont devenus des pionniers de l'autonomie alimentaire et énergétique et revendique [sic] une ''sobriété heureuse''"
"La maison autonome et le [sic] éco hameau de Brigitte et Patrick Baronnet a [sic] reçu"

Voir le profil de l'utilisateur

819
Répondre en citant  
Du micro-trottoir - le Jeu 13 Déc 2018, 20:53

Ce commentaire diffusé par le Service de Médiation de Radio France :

journal d’information
13/12/2018 16:04 France Culture
Bonjour,
Excusez-moi je réagis à chaud mais trop c'est trop ! Journal d'information ,à l'instant ce jeudi 13 décembre ... les témoignages des personnes présentes pendant l'attaque de Strasbourg... Mais c'est PATHÉTIQUE !!!
Pourquoi vous ?
C'est incompréhensible !
Si nous sommes avec vous c'est parce que justement on n'en peut plus du reste...
J'ai eu mal
J'ai tout éteint
"Pourquoi vous ?" demande l'auditeur (h/f) à France Culture.

Drôle de question ! Il ne s'est pas rendu compte que la station faisait dans le sensationnalisme depuis plusieurs années ? L'ancien médiateur de Radio France, qui avait fait toute sa carrière à France Info, justifiait les micro-trottoirs en invoquant une légitimité de parole égale entre les passants et les experts. Voilà où l'on en est après plusieurs décennies de relativisme.

Suis allé vérifier dans ce Journal de 12h30 où la Rédaction annonce "Nous reviendrons également sur les suites de l'attentat de Strasbourg". C'est une longue séquence, en grande partie inutile. On y entend entre autres quatre personnes dire leur peur et leur incompréhension (entre 14'40 et 16'10). Dans l'ordre : "Mohamed", "Salima", "une dame" et une personne d'un "groupe de quatre collègues".

Angélique Bouin (RTL, puis France Info et désormais France Inter) n'a pas pensé demander leurs prénoms à la "dame" et à un des "collègues". Ceux du jeune homme et de la jeune femme étaient de l'information.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


820
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 82 sur 82

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 42 ... 80, 81, 82

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum