Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Musique » <b>France Musique, tous thèmes</b>

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Musique

<b>France Musique, tous thèmes</b>    Page 4 sur 11

Bas de page ↓   

31
Répondre en citant  
Music for a whlle (and some to wail) - le Mer 01 Juil 2015, 19:26

Dans Au fil de l'écoute le 30 juin 2015 Fontaine sous le pseudo
Muse Hic a écrit:Dans la "culturelle" matinale sur F Musique Jacques Villeglé est invité, un homme âgé resté humble jusque là tout va bien..
Pour la suite cela se gâte : Chédid Biolay et" munissez-vous d’un maillot de bain et d’un masque à oxygène, car même si nous n’avons pas arrêté de fantasmer sur le futur depuis des générations et des générations, nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre"  :pouahh ...beurk et merdre.
Culture - Musique même combat
Vive Biber, pas le jeune con mais l'autre.

Fontaine, vous êtes vraiment trop has been, trop a-mi-do-nné. D'abord comment voulez-vous tweeter à la Rédac' de FC ou de Fmu que vous recommandez Heinrich Ignaz Franz BIBER ? Franchement ! Et puis comment ne pas rire en prononçant un tel nom ? Heureusement qu'un Justin a rafraîchi ce patronyme !

Pour vous rééduquer, comme dans les camps chinois d'antan, vous apprendrez par coeur et réciterez les références des musiques choisies par Maoricheux* dans ses dernières émissions sur la station mal nommée France Culture :
- Rice University Marching Owl Band, Louie, Louie
- Gnu Quartet, Undisclosed Desires
- Ghost Culture, Lying
- The Chordettes, Mr SandMan
- Tom McRae, The Boy with the Bubblegun
- Magic Malik, Amerigo
- Lianne La Havas, Au cinéma
- Brian Eno, Golden Hours
...

* Dans Répliques, Alain Finkielkraut, inspiré, parle de maoïsme bénin (pas béninois). « Il faut que jeunesse se passe » dit Pollux, à quoi Marie Richeux lui répond « non, il faut que l'éphémère (jeunesse) dure et j'en témoigne ».

Voir le profil de l'utilisateur

32
Répondre en citant  
Jamais content... - le Jeu 02 Juil 2015, 16:08

@ biberophile (l'Ignaz, petit nom charmant)

Comment comprenez-vous que le Quatuor Modigliani soit invité par votre amie Caroline qui, en voulant parler de tout, montre qu'elle ne sait rien sur presque tout ? Le Quatuor Modigliani

Le retour de la musique à France Culture ? À d'autres ! Ce que je vois : la transformation de l'entretien plus ou moins spécialisé de France Musique avec des musiciens en un bavardage people à France Culture  avec une généraliste qui n'y connaît rien et dans le même temps un remplacement de la culture musicale à France Musique par un robinet à disques. Tout le monde y perd.

Il y a là une redistribution des cartes masquée sous les éléments de langage de Poivre d'Arvor, éléments qui ont pour fonction de dire le contraire de ce que l'on fait (Colette Fellous est mon amie/ j'aime la poésie / on fait une radio égalitaire, etc).

On apprend que France Musique réduira drastiquement ses  émissions en direct, notamment les fameux "live"* du matin.

Donc blablabla et hihihi chez Caro (comme chez Laporte, on reconnaît désormais France Culture aux rires cons obligés) et en avant pour Kershova, Munéra, Lodéon pour lancer les CD ou les concerts. Une radio musicale créative ? Vous n'y pensez pas. Ziegel a bien fait de prendre ses cliques et ses claques il y a plusieurs années. Jameux, Cantagrel ? Du balai les vieilles barbes !

Pour ce qui est de la musique à France Culture, deux critères sinon c'est interdiction d'antenne : « jeunesse » (« « Vous êtes des trentenaires » [sic] dit Mme Broué avec satisfaction aux quatre garçons dans le vent) et ponts, passerelles, fusion, mélange, mixité (sociale, évidemment) , n'en jetez plus, on a tout entendu.

Par exemple avec cette nouvelle initiative : « France Culture provoque avec Fiction Pop des rencontres inédites : celles de grands auteurs et de talentueux artistes pop, rock, de la chanson ou de l’électro. En mêlant textes classiques et musiques actuelles, nous chercherons ensemble à créer des ponts (...) » . Ensemble ? (touss ensembleu, touss ensembleu, ouais ! - ex bannière vocale des Pieds sur terre) dans Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier

Pour la musique [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/06/s26/RF_2690C6B3-286B-44CA-AFB1-03D1256F73E1_GENE.MP3" debut="00:00" fin="01:29"]

Pour entendre le compositeur/chanteur Romain Humeau dans toute sa « génialité », voir le lecteur à  5 minutes de la fin : « Blandine Masson [qu'allait-elle faire dans cette galère ? Bien obligée sans doute...] détaille, en compagnie du réalisateur Alexandre Plank et du musicien Romain Humeau, le projet Fiction Pop, nouvelle collection des Fictions de France Culture »

Humeau, ce n'est pas hume mots (français)...

* Ils nous offriront, au détour d'un échange autour de Haydn, Beethoven et Dvorak, un live exceptionnel annonciateur de leur album à paraître à l'automne prochain. [un "live annonciateur", sigh...]

Voir le profil de l'utilisateur

33
Répondre en citant  
On est mal barré... - le Ven 03 Juil 2015, 17:47

Lu sur le site Espace public où les courageux laisseront leurs messages.

Denisa Kerschova* (qui n'a pas un accent de l'est mais tchèque) vient de Radio Classique. Elle n'a rien à dire à France Musique. Sans doute une connaissance de la dame ou un cadre de France Musique a-t-il envoyé ce message :

Denisa Kerchova, avenir?
Michel BILLON

France MusiqueSuggestions
le 03/07/2015 à 11h07

La future grille ne tire t'elle pas un trait sur le plaisir d'entendre Denisa?

Elle avait déjà été relèguée à une heure de "petite"écoute -6H, 8H-, alors que c'est une présentatrice appréciée pour son ton enjoué, ses commentaires et anecdotes, ses connaissances (pour l'autodidacte que je suis). Son petit accent de l'est est un charme de plus.

De grâce gardez là et épargnez nous ces présentateurs imbus et dont on entend plus la voix que la musique qu'ils sont censés présenter, De la musique classique et moins de verbiage...                   Merci d'avance

Le médiateur vous répond
le 03/07/2015 à 11h33

Bonjour,
Denisa kershova sera présente sur la grille de rentrée tous les jours de 12 à 14h du lundi au vendredi à partir de septembre
cordialement


Et où sera Lionel Esparza ?

Le verbiage pour certains, c'est tout ce qui n'est pas ricanements et anecdotes people. Parler de musique à France Musique ? Trop prise de tête... Lire et relire Marc Dumont...  Il est (grand) temps de parler de France Musique).

Dominique Jameux est mort le 2 juillet (pas le 3 comme indiqué). L'idée de la culture à France Musique, elle, agonise depuis quelques années, et l'on est en train de l'achever.

* L'auditeur écrit Kerchova et le médiateur kershova  (les majuscules c'est has been sans doute) quand son nom est Kerschova. La rigueur et le respect, très démodés aussi...

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

34
Répondre en citant  
M. Voinchet est bien nommé directeur de France Musique - le Ven 10 Juil 2015, 11:28

35
Répondre en citant  
Interdisciplinarité - le Mer 23 Sep 2015, 17:08

Au début d'une très belle séquence de deux heures de France Musique... Nocturne qui porte le nom de la première pièce diffusée, l'on peut entendre une pièce de Darius Milhaud, Les Choéphores*. Bien qu'Olivier le Borgne (je préfère cet Olivier à l'Arvor) nous en dise du bien, il est difficile de trouver un intérêt esthétique majeur à l'oeuvre.  

Mais il faut savoir gré à France Musique et à ses savants producteurs de la nuit (comme à France Culture, le duo Huttin-Garbit qui nous régale) de diffuser une proposition musicale non immédiatement flatteuse pour les oreilles (c'est aussi une musique de scène). Hasard, nous avons eu notre petit échange sur Eschyle dans la rubrique Fiction tout récemment (voir notamment la contribution d'Antoine Arnoux sur Eschyle vu par Py) et j'ai mentionné la  puissante adaptation radiophonique des Choéphores (The Libation Bearers **) par BBC 3.

L'interdisciplinarité, je la conçois aussi comme François-Xavier Bellamy s'exprimant chez Finkielkraut dans Les maux de l’école et les moyens d’y remédier, et les radios culturelles bien pensées peuvent nous offrir l'occasion de la pratiquer : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/LES_MAUX_DE_L_ECOLE_ET_LES_MOYENS_D_Y_REMEDIER.NET_FC_0B5329CD-775D-47AC-9B6B-32D38F8FC0CB.MP3" debut="18:02" fin="18:34"] (à 18'02)


* Darius Milhaud (1892-1974)
Les Choéphores, op.24
(d'après la 2ème pièce de la trilogie de l'Orestie d'Eschyle – Texte de Paul Claudel – Parties : Vocifération funèbre / Libation / Incantation / Présages / Exhortation / La Justice et la lumière / Conclusion)
Vera Zorina : récitante (Choéphore)
Irène Jordan : soprano (Electre)
McHenry Boatwright : baryton (Oreste)
Virginia Babikian : soprano
Schola Cantorum de New York                                                                                            
Orchestre Philharmonique de New York
Direction : Leonard Bernstein
(Enregistré en octobre 1961 au Manhattan Center de New York)
SONY CLASSICAL MHK 62352
(Durée : 34'10")

**  The second play in Aeschylus's classic trilogy about murder, revenge and justice. Agamemnon's son Orestes returns home from exile to kill his mother in revenge for his father's murder. But where can he find the strength to carry out such a terrible deed?

Voir le profil de l'utilisateur

36
Répondre en citant  
France Musique : Fabrication Maison de ce matin - le Sam 03 Oct 2015, 10:31

à 8h40, ce matin, Dominique Boutel a, entre autres, présenté un large extrait du De Profundis de Michel Richard de Lalande, lui-même extrait (le De Profondis !) du psaume 130 (ou 129, selon la numérotation que l'on consulte)
L'œuvre, composée dans les années 1680, est magnifiquement interprétée par la basse Louis Noguéra

Voir le profil de l'utilisateur

37
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique, tous thèmes</b> - le Sam 03 Oct 2015, 23:15

@bergil a écrit:à 8h40, ce matin, Dominique Boutel a, entre autres, présenté un large extrait du De Profundis de Michel Richard de Lalande, lui-même extrait (le De Profondis !) du psaume 130 (ou 129, selon la numérotation que l'on consulte)
L'œuvre, composée dans les années 1680, est magnifiquement interprétée par la basse Louis Noguéra

Merci du conseil d'écoute et du minutage, effectivement, très belle interprétation de Louis Noguéra (on ne peut en dire autant de l'Orchestre des Concerts Colonne, mais on est en 1947).

Dominique Boutel, un peu pataude, non, dans ses échanges avec le chroniqueur et au moment de l'interruption de la pièce ?

Une interprétation de référence plus proche de nous de ce De Profundis ?

Fabrication maison

Voir le profil de l'utilisateur

38
Répondre en citant  
L'Estonie choisit la France - le Ven 04 Déc 2015, 17:11

Un documentaire multimédia de France Musique un cran au-dessus (ce n'est pas difficile)  des productions du même genre à France Culture. C'est l'Actu musicale* et Il est signé de Suzana Kubik qu'on allait excuser pour plusieurs maladresses de français, vu son patronyme suggérant une autre langue maternelle que le français. Mais je ne vais pas aller jusque-là après avoir vu son intéressant CV en ligne Suzana Kubik, chargée d'édition au pôle multimédia de France Musique (où on lit que la ville de Zagreb, Croatie, est celle de ses études universitaires).

On y apprend que Mme Kubik a obtenu une mention très bien en 2001 pour son mémoire : France Culture : quel avenir pour une radio culturelle. « Regards sur France Culture » n'est né qu'en 2009, dommage pour sa documentation...

Quoi qu'il en soit, Suzana Kubik nous donnait à lire hier que Le gouvernement estonien offre à tous ses citoyens l'accès libre à la formation musicale en ligne pendant un mois. Enfin un peu d'information sur un de ces trois pays baltes qui cultivent l'art musical, notamment le chant choral, avec passion (la Lettonie, plus particulièrement).

L'oeil français est arrêté par un extrait de cette information :  « A partir du 1er décembre, et pendant un mois, chaque Estonien pourra acquérir les bases de la formation musicale en se connectant gratuitement à Meludia, plateforme de sensibilisation à la musique par une démarche pré-solfégique et intuitive, développée par une jeune start-up française. Ce partenariat subventionné par le gouvernement estonien a pour objectif de clore en beauté une année entière que ce petit pays balte a dédié [sic] à la musique. » (pourquoi "petit" ? Pays baltes. Un voyage découverte. En passant, l'Irlande a seulement 5 000 km2 de plus que la Lituanie...).

Une entreprise française à l'origine d'une plateforme musicale en Estonie, voilà une réussite, surtout dans un pays très tourné vers la culture anglo-saxonne depuis l'indépendance de 1991.

* À noter, une curiosité dans l'air du temps : « la « Baby Symphony », œuvre « collective » en ligne composée des enregistrements des bébés nés en 2015. » Une symphonie, pas un baby blues...

Voir le profil de l'utilisateur

39
Répondre en citant  
Performeuses iraniennes - le Sam 05 Déc 2015, 10:24

Drôle de titre à France Musique qui semble se contenter de copier des dépêches de l'AFP (dont les compétences en rédaction sont du niveau de celles de la rédaction de France Culture, service Pixel, c'est dire !) : «  Performance interdite pour l’Orchestre symphonique de Téhéran en raison de la présence de femmes dans ses rangs », rubrique L'actualité musicale.

Vu le sens qu'a pris le mot « performance » sur la scène artistique européenne et particulièrement française, on imagine mal que cet orchestre en ait prévu une !

Non, il s'agissait bien sûr d'autre chose. L'hymne national devait être joué « en marge d’un grand évènement sportif (un championnat international de lutte) », dans une arène sportive donc.

Plutôt que paresseusement employer un anglicisme inadapté (il en est de bons), faire un titre respectant la nature de la langue française aurait été bienvenu.  Et s'il fallait garder un substantif comme premier mot, « représentation » pouvait faire l'affaire (mais pas « exécution », malheureusement).  Quoique... Faut-il en effet adopter ce titre pour définir l'événement ? Le chef d'orchestre, sommé de retirer les musiciennes de l'ensemble pour être autorisé à donner l'hymne dans ce lieu, a lui-même annulé la représentation.

Le titre de presse contemporain illustre ou crée une manière de penser et d'ordonner les priorités. On pourrait discuter de la légitimité d'une adaptation de la langue (ou de son forçage) pour le mettre en œuvre. Moins critiquable à mon avis que le titre original : « Annulation d'un concert de l’Orchestre symphonique de Téhéran en raison de la présence de femmes dans ses rangs ». Autres suggestions bienvenues.

Voir le profil de l'utilisateur

40
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique, tous thèmes</b> - le Jeu 10 Déc 2015, 14:20

@Philaunet a écrit:

(à propos, il paraît que c'est l'enregistrement d'une chanson de Barbara qui a été diffusé lors de l'hommage national aux Invalides, j'ai du mal à le croire)

"Perlimpinpin", chanson de Barbara (1973), interprétée de façon bouleversante par Nathalie Desay Smile

Voir le profil de l'utilisateur

41
Répondre en citant  
Dame en noir plutôt qu'en bleu - le Jeu 10 Déc 2015, 14:24

@bergil a écrit:
@Philaunet a écrit:

(à propos, il paraît que c'est l'enregistrement d'une chanson de Barbara qui a été diffusé lors de l'hommage national aux Invalides, j'ai du mal à le croire)

"Perlimpinpin", chanson de Barbara (1973), interprétée de façon bouleversante par Nathalie Desay Smile

Merci de votre précision. Il y avait donc bien du religieux dans cette cérémonie avec l'icône Barbara...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


42
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique, tous thèmes</b> -

<b>France Musique, tous thèmes</b>     Page 4 sur 11

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Musique

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum