Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

<b>France Musique, tous thèmes</b>    Page 8 sur 10

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
<b>France Musique, tous thèmes</b> - le Jeu 27 Aoû 2009, 13:22

Rappel du premier message :

voilà la video de la conference de presse de rentrée :
http://www.dailymotion.com/video/xa9xwz_conference-de-presse-de-rentree-de_news

je vais essayer d'écouter l'émission du lundi soir sur la musique contemporaine; c'est une musique que je ne connais pas, et le fait qu'une radio me propose de faire un effort est assez séduisant en fait.
* * *

71
Répondre en citant  
Re: <b>France Musique, tous thèmes</b> - le Mar 23 Aoû 2016, 15:50

Je vous trouve bien aimable. Comment supporter dans son émission de l'après-midi la bavarde Claire de Castellane qui se croit encore professeure de collège? Pédagogie infantile, expressions triviales, œuvres mille fois entendues, jugements ridicules, encouragements à écouter aux élèves indisciplinés que nous sommes, ce n'est certes pas ce que j'attends de FM. Le matin, une autre présentatrice à la voix mal posée, essoufflée, au rythme mal contrôlé, multiplie les formulations désuètes et les formules de politesse démodée pour présenter les festivals de l'été (avec un faible pour certains) comme si elle s'adressait à des ignares. FM a décidé que ses auditeurs ne connaissaient pas grand chose à la musique, que mélanger les genres au cours d'une même émission devait être systématique, que toutes les musiques du monde se valaient (musique populaire, religieuse et savante), que les voix féminines étaient préférables aux voix masculines, que beaucoup de producteurs avaient fait leur temps et devaient être remplacés, qu'il fallait sans cesse inciter, encourager les auditeurs à écouter des œuvres difficiles (pour les animatrices), etc. Bref classiques effets d'une course (avec qui? Radio classique, ses œuvres en miettes et sa pub) à l'audience qui est une déchéance du service public.

72
Répondre en citant  
Nouvelles émissions interdites via Itunes ? - le Mar 30 Aoû 2016, 23:41

Une nouveauté sur France Musique qui va "ravir" les auditeurs de podcasts : les nouvelles émissions ne sont plus podcastables via Itunes, elles sont uniquement téléchargeables "via rss". Si cela reste ainsi, nous allons nous retrouver dans un sacré pétrin : au lieu du téléchargement du flux et de l'enregistrement ordonné dans une bibliothèque Itunes, il va falloir aller télécharger chaque numéro sur le site de l'émission , lui donner une date et le classer manuellement dans des dossiers ad hoc.

Affaire à suivre...

73
Répondre en citant  
Réactivité de France Musique - le Jeu 01 Sep 2016, 09:32

Philaunet(http://www.regardfc.com/t9p210-france-musique#26678) a écrit:Une nouveauté sur France Musique qui va "ravir" les auditeurs de podcasts : les nouvelles émissions ne sont plus podcastables via Itunes, elles sont uniquement téléchargeables "via rss". Si cela reste ainsi, nous allons nous retrouver dans un sacré pétrin : au lieu du téléchargement du flux et de l'enregistrement ordonné dans une bibliothèque Itunes, il va falloir aller télécharger chaque numéro sur le site de l'émission , lui donner une date et le classer manuellement dans des dossiers ad hoc.

Affaire à suivre...

L'affaire a bien tourné, l'icône "S'abonner au podcast via Itunes" a été ajoutée. France Musique réagit. Pas comme France Culture qui trouve, par exemple, son lecteur inamovible en bas de page formidable alors que de nombreux auditeurs n'ont cessé de signaler ses défaillances. "Les équipes technique de France Culture" sont satisfaites d'elles-mêmes, c'est l'essentiel...

74
Répondre en citant  
Juste trop cool, Munéra - le Jeu 01 Sep 2016, 09:56

Après les félicitations (ici) vient le temps de...
munstead(http://www.regardfc.com/t94p270-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#26591) a écrit: (...)
Repassé sur France-Musique où l'influence de Voinchet se fait maintenant pleinement sentir: longs tunnels de parole, musique de film, appel à des non-spécialistes, émissions pour enfants le samedi à 8H30, voix jeunes mal formées aux principes élémentaires de la diction, présentateurs en duo (Rodolphe Bruneau Boumier et l'inénarrable Émilie Murena entre autres). Nous avons souffert, ils vont souffrir.
Voici " l'inénarrable Émilie Murena" (Munéra, voir visuel ci-dessous) dans ses oeuvres : [son mp3="http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2016/35/NET_a4e60aae-59b3-4e5b-9a41-8bb1e8b86349_FM.mp3" debut="31:35" fin="32:00"]

Du même moule que Mathilde Serrell à Ping Pong 19h sur Culture : la fun radio, chte cause au micro de la radio nationale culturelle comme entre copines cool...

En pistes ! du 31 août 2016


Rodolphe Bruneau-Boulmier & Emilie Munera © Christophe Abramowitz - RF

Marie Meubat 

75
Répondre en citant  
percutante percussionniste - le Sam 17 Sep 2016, 10:33

La visite du site d' Adélaïde Ferrière s'impose.
Chez cette jeune artiste virtuose rien n'est donné à l'amateurisme.
Il faut souligner la qualité de la vidéo captée dans un hangar d'avions et la superbe mise en page de son site cependant saturée de son foudroyant regard.
Une étoile montante ?
Merci pour l'info.

76
Répondre en citant  
L'exposition Frédéric Bazille à Montpellier, chronique de Sabine Gignoux - le Ven 07 Oct 2016, 11:25

C'est à l'un des veilleurs de l'indispensable liste ANPR que je dois la découverte de la chronique culture du samedi matin de France Musique. La première du 3 septembre 2016, donnée par une impeccable Sabine Gignoux  (du journal La Croix), portait sur L'exposition Frédéric Bazille au musée Fabre de Montpellier.

Un papier qui donne envie d'aller y voir de plus près et de consulter le site du musée Fabre de Montpellier Frédéric Bazille,la jeunesse de l'impressionnisme 25 juin 2016 – 16 octobre 2016

Bazille est né dans cette ville en 1841. C’est un contemporain de Monet, de Renoir et de Sisley. Il va se lier d’amitié, avec eux à Paris, dans l’atelier du peintre académique, Charles Gleyre.


Sabine Gignoux, en fin de chronique, tresse des lauriers à l'écrivain Michel Bernard auteur d'un récent roman "Deux remords de Claude Monet"  et d'un autre de 2015 intitulé "Les Forêts de Ravel" : En mars 1916, peu après avoir achevé son Trio en la mineur, Maurice Ravel rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun. Il a quarante et un ans. Engagé volontaire, conducteur d’ambulance, il est chargé de transporter jusqu'aux hôpitaux de campagne des hommes broyés par l’offensive allemande. Michel Bernard le saisit à ce tournant de sa vie, l'accompagne dans son difficile retour à la vie civile et montre comment, jusqu'à son dernier soupir, «l’énorme concerto du front» n’a cessé de résonner dans l'âme de Ravel.

77
Répondre en citant  
Au Domaine de Chantilly, exposition « Le Grand Condé » - le Lun 10 Oct 2016, 16:18

Encore une "chronique culture" de France Musique qui nous envoie sur des pistes de grand intérêt : Le Grand Condé. Elle est donnée par Cécile Jaurès, du journal La Croix, et entrecoupée de deux ou trois phrases inutiles de Clément Rochefort. Inutiles certes, mais dont la transcription est faite en caractère de taille démesurée. Voir l'effet sur la page...

Après l'écoute, on file sur le site du domaine de Chantilly et là... bonne visite des galeries de peintures, des grands appartements, des appartements privés et du cabinet des livres.

On découvre aussi la Journée des plantes des 14 et 15 octobre prochains ("Le jardin généreux, le thème de l'automne") où se tiendra une conférence de Pascale Heurtel sur son ouvrage "Les Vélins du Muséum" dont la couverture vous donne envie d'aller y voir de plus près :



"À l’occasion de la parution d’un ouvrage monumental sur ce sujet, fruit d’un partenariat entre le Muséum national d’Histoire naturelle et les éditions Citadelles & Mazenod, la conférence tentera de dresser un portrait historique de cette collection unique de peintures d’histoire naturelle, commencée par Gaston d’Orléans au début du XVIIe siècle, qui compte aujourd’hui près de 7000 œuvres. Au croisement de l’art et de la science, royale, puis nationale, la Collection des vélins du Muséum n’a cessé de s’enrichir au cours des siècles ; au-delà du plaisir des yeux, le rôle et l’histoire de cet ensemble sont passionnants à de nombreux titres."

Et à mettre dans son agenda : "Cette publication accompagne l’exposition « Précieux vélins, trois siècles d’illustration naturaliste » qui se tient du 28 septembre 2016 au 2 janvier 2017 au Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes."

France Culture va certainement consacrer une émission à cette exposition, n'est-ce pas ?

78
Répondre en citant  
L'exposition Joaquin Sorolla au musée des Impressionnismes de Giverny - le Dim 16 Oct 2016, 15:28

Dans la Chronique Culture du samedi 24 septembre 2016, Cécile Jaurès présentait L'exposition Joaquin Sorolla. Bonne présentation de 4 minutes (hélas interrompue artificiellement par Clément Rochefort) suivie d'une pièce de Joaquin Turina incluse dans le fichier podcast.

Le texte de la chronique est lisible dans son intégralité sur la page de l'émission où l'on trouve aussi le lien vers l'exposition Sorolla, un peintre espagnol à Paris au musée des Impressionnismes de Giverny* (jusqu’au 6 novembre)..

Lecture recommandée : Le dossier pédagogique de l'exposition

Avant le selfie...


Joaquín Sorolla
Instantané. Biarritz, 1906
Huile sur toile, 62 x 93,5 cm Madrid, Museo Sorolla, 776
© Madrid, Museo Sorolla

* Commissariat :Blanca Pons-Sorolla, arrière-petite-fille de l’artiste et responsable du catalogue raisonné de l’oeuvre de Joaquín Sorolla.
María López Fernández, historienne de l´art.

Exposition organisée en collaboration avec la Kunsthalle der Hypo-Kulturstiftung de Munich et le Museo Sorolla de Madrid

79
Répondre en citant  
« Icônes de l'Art moderne. La Collection Chtchoukine » - le Mar 01 Nov 2016, 21:22

La chronique culture du samedi matin sur de France Musique est alternativement présentée par Cécile Jaurès et Sabine Gignoux. Cette dernière est remarquable par sa diction claire et son style.

Mais au fait... Sabine Gignoux, Sabine Gignoux... sur France Culture, annoncée par Guillaume Erner en avril 2016 dans la Séquence des partenaires ! Cette fenêtre de recherche (voir en haut à droite de cette page) est vraiment bien faite !

Sinon, plus récemment, sur France Musique où elle a sa place désormais, elle présentait L'expostion Frédéric Bazille et le Grand Condé.

Et ce 22 octobre ? Une très belle évocation de l'exposition Icônes de l'Art moderne. La Collection Chtchoukine.

À noter, l'accent mis sur les indispensables mécènes et aussi le site de la FLV où en bas de page on peut voir deux très courtes vidéos (2 X 1 minute) sur les accrochages.

Merci à Sabine Gignoux qui avait aussi présenté une inspirante chronique sur L'exposition Kandinsky et le blaue Reiter à la fondation Beyeler de Bâle

Si Jean de Loisy de France Culture était par hasard trop occupé par toutes ses autres responsabilités, il pourrait céder sa place à Mme Gignoux ?

80
Répondre en citant  
Énervements - le Dim 06 Nov 2016, 09:18

Philaunet(http://www.regardfc.com/t9p260-france-musique#27391) a écrit: (...) Adam Laloum joue Mozart, Chopin, Schumann à la Salle Rameau

Vous aimez la musique et vous souhaitez écouter le concert d'Adam Laloum ci-dessus sans les affreuses interventions de la jeune présentatrice inexpérimentée ? Voici les repères nécessaires pour éviter tout énervement. Notez que je ne fais rien d'exceptionnel (mais pour Radio France ce serait une révolution), la BBC propose déjà, dans certaines émissions et retransmissions de concerts, des marques sur le "player" indiquant à quels moments commencent les pièces musicales.

Aussi, avant que Marc Voinchet ne retrouve la raison et n'envoie la présentatrice faire une formation de deux ans, voici le concert du samedi soir version "désambée". Le descriptif sur site permet d'identifier les pièces jouées. Le concert est du meilleur niveau.

1'59 à 21'32

23'13 à 49'47

51'47 à 1h25'33

1h26'38 à 1h29'55

1h30'06 à 1h32'12

1h32'33 à 1h35'08

1h36'52 à 1h51'47
Le propos de Glenn Gould s'illustre de manière élargie en 2016 quand le concert ci-dessus est libéré, grâce à la technique (logiciel de traitement de son) de tout ce qui le rendait pénible à écouter. Glenn Gould (1932-1982) aurait certainement été comblé par la révolution informatique  : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-31.10.2016-ITEMA_21120413-2.mp3" debut="16:12" fin="18:02"] (cf. NCC Gould 1)

81
Répondre en citant  
À rajouter aux insultes du capitaine Haddock : ''Élitiste !'' - le Sam 24 Juin 2017, 11:34

Glané dans Télérama : « On cherchait comment faire participer les auditeurs, nous qui avons parfois une image trop élitiste » (Marc Voinchet) Quand les auditeurs de France Musique remplacent les critiques de disques.

Marc Voinchet, sans doute pour ne pas avoir "une image trop élitiste", ne reconduit pas en septembre  les contrats des plus beaux fleurons de l'antenne, Karine Le Bail et Stéphane Goldet...

Il avait déjà encouragé des adolescents à remplacer la productrice (d'âge mental à peine plus élevé) d'une quotidienne de l'après-midi sur France Culture, selon le principe qu'une radio faite par des non-professionnels est plus proche des  potentiels auditeurs (notamment ceux des collèges et lycées de Seine-Saint-Denis, le département-laboratoire social de France Culture).

L'expérience ne peut que plaire à Télérama (du contraste initial au nivellement souhaité). Sauf qu'ici, contrairement à France Culture, un maître ès arts radiophoniques est à la manœuvre : Jérémie Rousseau, l'inoubliable créateur de "Comme si vous y étiez" (2013-2014). Cela ne peut donc pas se terminer en naufrage à la Richeux. Par ailleurs, les auditeurs de France Musique choisis ont un pedigree à faire valoir. Le niveau exigé d'une radio culturelle qui se respecte (grâce aux derniers producteurs de qualité non encore évincés) sera donc sans doute au rendez-vous.

À noter que la journaliste de Télérama ne fait pas sa pédante, elle n'emploie pas le néologisme "divulgacher" préconisé par Arnaud Laporte de FC, elle reprend le vocable adolescent "spoiler".  "Dévoiler" eût été trop simple ou trop élitiste.

<b>France Musique, tous thèmes</b>     Page 8 sur 10

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Musique

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum